vendredi 25 novembre 2011

L'art de la patience.

62805355

Voici une liste non-exhaustive où la patience est mise à rude épreuve :

- lorsque vous attendez depuis deux heures et demie dans la salle d'attente d'un médecin (C'est du vécu !)

- lorsque votre mari/femme/enfant (rayez la mention inutile) laisse trainer ses caleçons sur la table basse du salon (Bon, d'accord ... J'admets qu'il doit exister, quelque part, des femmes qui portent des caleçons ... Mais je n'en connais aucune ... Mon côté féministe ressort parfois, sans que je ne le veuille .... ;-p)

- lorsque votre chat vous rapporte pour la cinquième fois un rat (vivant, c'est vachement plus drôle !) au pied du canapé, et que votre conjoint, au lieu de vous aider, se tord de rire en vous voyant hurler comme une cinglée en essayant de grimper au mur pour échapper à cette bête féroce. (Oui, j'assume. C'est du vécu aussi ...)

Karoldelaleu teste sa patience sur des bijoux qui peuvent lui prendre des heures de montage (... je me demande si elle aime les rats ...). Bref, j'avoue, je suis admirative ! ;-)

Sans titre 1

Sans titre 3

Sans titre 2

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , ,


jeudi 24 novembre 2011

On avait le projet...

... de partir en vacances, pour les vacances (bonne idée, non ?)

Bon, on a fait nos comptes, ça ne va pas être possible !

Il y a un principe auquel on ne peut déroger : c'est le principe de réalité ! ;-)

Ne soyons pas déçus : on peut très bien voyager loin en restant dans son jardin....

On pourra même rêver du Chili à travers le joli collier Mapuche que nous a envoyé Carolina cette semaine !

 

mapurosecreationfimo

 

Rose, pour garder le moral ;-)

Posté par gadouille à 06:35 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 23 novembre 2011

Coin des enfants: je ne suis pas un ange mais...

Pour Noël on se fait souvent dire qu'il faut être un ange pour avoir les cadeaux du Pêre Noël.

Tu le sais comme moi c'est très difficile de se changer . Pour faire semblant pourquoi ne pas t'encourager à faire l'ange  en créant tes propres pour accrocher autour de toi ou donner à quelqu'un qui n'est pas un ange .

Matériaux: pâte trans,couleurs peau ( selon le teint que tu as, il te faudra mélanger tes couleurs), pâte dorée, blanche, noire, bleu , vert, jaune, brun.

Recettes de peau fimo:

  • sahara, très peu de jaune+très peu de trans.
  • caramel+ sahara.
  • fimo 70 et 49 mélangés avec de la trans et du blanc vous donneront aussi différentes couleurs de peau.
  •  fimo classique:chair clair , chair foncée et champagne directement du paquet.

 

Premo:

  • écru tel quel
  • écru, trans +brun pour une peau plus foncée.
  • écru, trans plus blanc pour une peau plus pâle.

Emportes pièces: coeur, main et nouveau 380 

Déroulement: prépare tes pâtes.

Découpe et assemble  tes pièces ainsi nouveau 382

Pour les cheveux : fabrique des colombins avec la seringue à pâte ( clay gun) ou avec tes mains.

nouveau 383

Enroule-les autour d'un cure dent pour faire des bouclettes.Retire doucement et places-les autour du visage à ton goût. Tu peux aussi faire une tranche de pâte, faire de fins serpentins que tu tournicottes .Une autre méthode est faite en utilisant ton petit emporte pièce rond pour faire un toupet et des lulus.

 Ajoute un trou pour le suspendre, une broche pour donner en cadeau à un petit diable par exemple ou colle  un aimant  au dos pour en faire un magnet.

nouveau 384nouveau 381nouveau 385nouveau 386

 

 

Posté par gagrobi à 01:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 18 novembre 2011

Idée de recette

62805355

Pour réussir vos cadeaux de noël cette année (non, je vous vois penser : je n'ai jamais dit que ceux de l'année dernière ont finis au fond d'un tiroir ! ;-p) voici les ingrédients qui vous seront nécessaires :

- de la polymère (là, c'est logique)

- des mains (évidemment, ils vont de paire avec le cerveau. Sans ces deux conjugués, ça va être un peu difficile)

- du temps (rangez vos enfants dans les placards et vos courses dans leur chambre -ou l'inverse-, évitez de trop vous approcher du tas de repassage qui augmente à vue d'oeil -tant pis si vous donnez l'impression de sortir de votre lit à 15h-, mettez un bon coup de marteau dans votre ordinateur et donnez votre télé à votre voisin -si ! si ! C'est noël avant l'heure pour ce dernier !).

- des idées.

- des idées.

- et encore des idées ...

... Et là, personnellement, c'est comme si j'ai une énnoooooorrrrme banquise qui prend toute la place dans mes pensées. Le vide intersidéral. Le no man's land de l'inspiration. Pas un seul ours polaire ou pingouin à l'horizon. 

J'imagine que ce n'est pas le cas de Laurette. Elle doit certainement faire un élevage de pingouins pour créer de si belles choses !

68150858

67306298

67154247

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 17 novembre 2011

On n'arrête pas le progrès !

Figurez-vous que mon mari, cet homme précieux, a, depuis 15 ans,  pour projet d'installer une sonnette au portail, afin que les visiteurs puissent signaler leur présence sans avoir à hurler derrière celui-ci s'il est fermé, ou à cogner comme des sourds sur la porte d'entrée  si jamais ils réussissent à traverser la cour...

Il avait presque réussi à en choisir un modèle lorsque les copains ont eu la bonne idée de déposer des ânes dans le pré. Non seulement ces adorables quadrupèdes tondent et débroussaillent gratuitement le terrain, mais en plus ils poussent un cri surprenant et très sonore à chaque fois qu'un visiteur s'approche de la maison !!!

Elle est pas belle la vie ?

Et ce n'est pas tout ! En effet, l'existence a, chez nous, des commodités tout aussi stupéfiantes et poétiques !

Je m'explique : en été, voyez-vous, je n'ai absolument pas besoin de réveil... Je sais à coup sûr qu'il est 6 h quinze lorsque j'entends le ramdam infernal que font les pies dans la cour en venant prendre leur petit déjeuner dans la gamelle des chats.

6h 15... C'est ainsi et on ne cherche pas à comprendre ! La pie déjeune matitunalement et bruyamment !

Bon ... lorsque je vais chez ma tante en ville, je sais aussi immanquablement qu'il est 5 h 30 le matin : c'est lorsque le camion des poubelles passe en brinquebalant dans la rue (et sous la fenêtre) pour le ramassage ! Et ceci été comme hiver ! Mais convenons que c'est moins poétique !

Ceci étant dit,  il faut le reconnaître, la pie est un volatile exaspérant et presque totalement dénué de poésie, surtout dans sa fonction "réveil matin".

Ce n'est pas comme cet étonnant oiseau que Marianne nous a fait parvenir cette semaine :

 

 

cui-cui

 

 

(Vous irez voir sur son blog que Marianne aussi a des ânes dans sa ménagerie !!!! au moins un en tout cas ;-)

 

Quant à Céline, elle nous a envoyé une bague qui a aussi retenu l'attention du groupe créafimo cette semaine :

 

P1010996

 

Posté par gadouille à 08:02 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags :


vendredi 11 novembre 2011

Mathilde Colas

Je suis atteinte d'une maladie grave : la livrophilie aiguë. Dès que je rentre dans un magasin qui en vend, je me sens obligée d'en acheter un. C'est un problème que je ne peux pas dominer. Le livres m'attirent comme un enfant devant les vitrines de noël. Une vie sans livre c'est comme la mer sans les vagues, les vagues sans l'écume, l'écume sans le sel et le sel sans le poivre* (... oui, bon, vous m'avez compris ...). Je vous propose donc de retrouver vos auteurs favoris au détour d'un petit entretien.

Aujourd'hui, nous retrouvons Mathilde Colas pour la sortie de son nouvel opus.

couv41

La sortie d'un livre est attendue comme l'arrivée d'un enfant j'imagine, non ?

Effectivement, près de neuf mois se sont écoulés entre le début de la gestation du projet et la sortie de l’ouvrage en librairie ! Avec différentes phases de questionnement et des sentiments variés.

Au cours de cette période, l’un des moments les plus intenses est celui où l’on livre à la maison d’édition les projets, les textes et les photos d’étapes. Six mois de travail logés dans une petite boîte partant par la poste. Je me sens à chaque fois un peu dénudée, dépossédée de mon « bébé », le confiant aux soins de l’éditeur afin qu’il effectue la mise en page et réalise les photos des projets finis.

Le retour de la maquette donne un premier aperçu du livre mais rien ne remplace le plaisir procuré par le premier « vrai » exemplaire que l’on tient dans ses mains. Même si, cette année, j’ai eu un léger sentiment de frustration de savoir que mon éditeur le vendait déjà sur un salon alors que je ne l’avais pas encore reçu.

Comment le projet de ce livre a-t-il vu le jour ?

Après la sortie de mon précédent ouvrage, je n’avais aucun projet en tête  et me sentais « vidée ». J’avais la sensation de n’avoir rien à exposer de plus.

Mais le temps passant, l’envie d’écrire est revenue, sans doute liée à la sensation d’avoir évolué dans mon travail, et cela faisait quelques mois que j’y pensais lorsque mon éditeur a repris contact, me proposant une nouvelle collaboration. La confiance qu’il me témoigne depuis 2005 (et la sortie de mon premier livre) m’a autorisé une grande liberté dans la construction de cet ouvrage et le choix des thèmes abordés.

En quoi est-il différent des précédents ?

Bien que les souhaits de mon éditeur étaient, au départ, différents, j’ai, à nouveau, écrit un livre de bijoux, sans doute parce que cela correspond davantage à ma sensibilité.

Par contre, il me ressemble beaucoup plus que mes précédentes parutions. J’ai essayé de présenter les techniques telles que je les utilise. Les projets expliqués sont aussi plus personnels et reflètent davantage mon inspiration.

Par ailleurs, ce livre est articulé autour de deux grandes parties : techniques et réalisations. Ce découpage, lui aussi, correspond à ma démarche de travail habituelle et montre la façon dont je conçois mes ateliers.

Quel est l'esprit du livre ? Le fil directeur ? Quel genre de message as-tu voulu faire passer à travers lui ?

Un fil conducteur :  « Développer la créativité de chacun »

Mon envie est de faire en sorte que chacun puisse s’essayer aux techniques présentées et les dépasser en se les appropriant et en les faisant évoluer pour les adapter à un processus de travail qui lui est propre. Prendre le temps d’expérimenter, de tester, éventuellement de se tromper pour repartir sur de nouvelles pistes.

De la même façon, les projets présentés ne doivent pas être perçus comme une fin. Ils sont déclinés dans différentes versions pour libérer la créativité du lecteur et l’amener à réaliser son propre modèle.

Quelques mots pour nous donner envie d'en savoir plus et de l'ajouter à notre collection ...

C’est toujours difficile de faire la promotion de son propre travail tout en restant totalement objectif. J’ai essayé d’écrire un livre qui me ressemble et d’y transmettre ma passion.

Pour le reste, je laisse la parole à celles et à ceux qui le possèdent déjà.

 

Merci pour ta gentillesse Mathilde. Allons essayer tout ça maintenant !

*Pour ceux qui reconnaissent les paroles : oui, j'ai piqué ces derniers mots aux Inconnus. ^^

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 10 novembre 2011

Pour notre chère pâte

Voter pour faire gagner cristalline et notre pâte adorée
C'est ici
http://www.tremplindescreateurs.teva.fr/profil/1262.html

Posté par dominool à 15:14 - Commentaires [21] - Permalien [#]

Vous le sentez, vous ...

... ce plongeon dans l'hiver ?

Avec la nuit qui débarque comme ça vers les 5 heures et demie ?

Avec l'humidité qui vous pénètre le matin, et la buée sur les vitres de la voiture...

D'un coup on se surprend à penser à Noël et on a comme une envie déjà de ses guirlandes lumineuses....

On se permettrait presque, comme ça, pour voir ce que ça ferait, une petite coupe de champagne...

Un instant pétillant...

Comme les pendentifs que nous a envoyés Marie France cette semaine

 

 

 

petillants

Posté par gadouille à 07:10 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :

mardi 8 novembre 2011

la plus belle conquête de l'homme ...

c'est sans conteste le cheval !

Les membres de Créationfimo lui ont rendu hommage à leur façon ...

Marie-France (polymeramoi)

Hermine

Ysseym

Bijoux de Bull

Virgi-création

Maerys

les mini de Mimi

Kreakat

Giny LB

Anne le bruit des vagues

Domitsu

Création my way

Geneviève

Perloriane

Posté par tewee à 07:00 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 4 novembre 2011

Cher Père noël

Novembre, c'est le mois où le froid arrive (dans le sud, où se situe mon hangar, on commence à penser à mettre un pull quand on sort ;-p J'ai une pensée émue pour ceux qui habite le nord ...), c'est aussi le mois où on pense aux personnes qui sont parties trop tôt et où, le soir, à 17h, il fait déjà presque nuit ... Quoi ? Je suis très négative ? Vous avez le bourdon ? Ha ha ! Mais novembre est aussi mon mois préféré : c'est celui où on écrit sa lettre au Père noël ! Cette année, ma liste sera courte, vu que j'ai déjà des créatrices pour m'offrir de très beaux cadeaux (bah oui ! Elles sont nourries et logées gratuitement ! Ça mérite bien une petite compensation ! ^^). Je me contenterai donc d'une grosse bague en diamant et d'une séjour en Corée (oui, j'assume ! Je suis totalement matérialiste ! ;-p).

Encore deux mois pour finir 2011 en beauté ! Encore deux artistes à ajouter à ma liste des locataires. L'année, prochaine, il va falloir penser à agrandir mon terrain. Je vous invite donc, pour cet avant dernier mois, à découvrir les créations de Miss Rouspette. Un grand talent dans de petites poupées. ;-)

tasserose

Comme au commissariat : prénom, âge, situation familiale, animaux, études, emploi ... des choses non-déclarées (petits bas de laine, des billets sous ton matelas ...) ?

Je m'appelle Sophie, j'ai 29 ans et je n'en aurai jamais 30 ! Je suis belge mais j'habite en France avec mon fiancé -l'homme qui m'a arraché à ma Belgique tant aimée - et nos deux super chats. Je suis passionnée par les "petits riens", les "babioles" comme on dit chez nous! J'ai une affection toute particulière pour les détails qui sont sans importance pour les autres : je regarde et j'observe beaucoup ce qui m'entoure et garde le tout précieusement en moi pour m'en resservir plus tard pour créer.
Étant plus jeune, j'ai suivi des cours d'arts plastiques puis une formation d'éducatrice spécialisée, tout en gardant l'Art dans mon cœur .
Depuis ma migration en France, il m'a été difficile de trouver un emploi en tant qu'éducatrice et cela m'a permis de découvrir de nouveaux passe temps, dont le travail de la pâte polymère. Et me voila auto-entrepreneuse ! C'est assez fou quand j'y repense . Pour ce qui est du bas de laine ... malheureusement je suis une vraie artiste à ce niveau là je suis pauvre comme Job comme j'aime à le dire mais riche d'envie...

 

Pourquoi le pseudo "Lilimoon" & "princesse Rouspette" ?

Lilimoon, ah je ne sais plus trop... c'est tout simplement une association de deux mots que j'aime.

Pour la Princesse Rouspette, c'est une tout autre histoire. Pour les 25 ans de ma meilleure amie, j'avais créé un livre rétrospective de sa vie, de nos souvenirs communs et de nos fous rires de gamines. Cet album avait comme couverture "Princesse Rouspette " car elle râle tout le temps et ça lui va vraiment comme un gant.
Le jour où j'ai créé mon site j'ai repris l'idée et puis c'est aussi un clin d'oeil pour ma rouspetteuse préférée qui m'a beaucoup encouragée.

 lea2

Obélix est tombé dans la potion magique quand il était petit. Comment es-tu tombée dans "le monde polymèrique" ?

Cela s’est fait par hasard, je flânais en ville, je suis entrée dans un magasin d'arts créatifs (Ah cette manie de toujours vouloir "chipoter" à tout!) et j'ai acheté de la pâte polymère.
Arrivée chez moi, je me suis renseignée sur Internet et je me suis lancée dans la création de canes. L'échec total ! C'est donc tout naturellement  (ou presque) que je me suis orientée vers le modelage.
J'ai créé ma première poupée avec une amie, depuis je ne me suis plus arrêtée.

Il faut savoir que je suis quelqu'un qui adore manipuler et pour une personne comme moi, la pâte polymère est réel plaisir car elle offre une aisance de modelage, une conservation record car je range rarement après m'en être servie et contrairement à d'autres matières , elle est aussi très peu salissante.
Mais ce que je préfère et qui m'inspire sans cesse, c'est qu'avec la polymère, le mélange de couleurs est infiniment grand et je dois bien l'avouer : cela rappelle l'enfance et notre fameuse plasticine !

 lolita goth2

Quelles sont tes sources d'inspirations ?

Ma génération (oui, les années 90 ont aussi du "bon"!), les médias populaires et les graffitis m'ont tout autant inspirés que le Classique et le Numérique - tout deux ayant leurs limites.
Je suis également passionnée par les nouveaux illustrateurs, tels que: Lostfish, Benjamin Lacombe, Natalie Shau, Mark Ryden et tant d'autres !

 

Dans quelles conditions travailles-tu ? Quand je vois tes créations, j'aurai tendance à dire : entourée de dentelles, une odeur de barbapapa qui flotte autour de toi et des rires d'enfants en fond sonore. Je me trompe ? ^^

Il y a un grand bureau avec un joli parquet ,une pièce entière dédiée à la création...un endroit avec des tiroirs pleins de trésors ...Des livres, un poster  d'Alice au pays des merveilles de Tim Burton ou de Lostfish sur ce même thème, des cadres et B.D de Skydoll, autant de sources d'inspirations immédiates qui me sont nécessaires , mais surtout beaucoup de babioles, de pots en porcelaine, de rubans, boutons, strass en tout genre, ma collection de kimidolls.... une chose est sûre : mon atelier ferait le bonheur de tous les "chipoteurs et farfouineurs" !
C'est entre ce "fourbi" , mes chats et de la bonne musique en fond sonore que je fais mes petites créations. (sourire)

 poupée anglaise fimo cookie

Qu'est-ce qui t'attire autant dans la création de poupées/figurines ?

Avant je faisais de la peinture et je ne peignais qu'exclusivement que des femmes et là ça continue avec la sculpture .

Finalement la poupée s’est imposée comme " idéal pour moi et c'est  très complet et quasiment sans limite.

Après, je trouve que l'univers doux gourmand me correspond bien car je suis une grande gamine qui regarde encore les choses qui l'entoure avec des yeux d'une enfant de 4 ans mais je me soigne !

 poupée gourmande fimo

Quel est ton plus beau moment d'artiste ?

Un jour, une enfant de trois ans passe devant mes créations et crie "Waooooouuuw" en écarquillant des yeux avec une sincérité enfantine, c'était d'une telle pureté....ça m'a beaucoup touchée car j'ai senti que ça venait du fond du coeur.
Mais ma plus grande fierté c'est quand mon papa me dit que je vis ce qu'il a toujours voulu vivre et que j'ai de l'or dans les doigts.

 

Quelle est la création dont tu es la plus fière ?

Honnêtement, je ne suis jamais satisfaite mais si je dois vraiment répondre je dirai que la robe de Lucy à été un réel défi que j'ai eu plaisir à relever et que le cake sur lequel repose ma poupée "cupcake" à un rendu assez réaliste pour la crème chantilly.

 Lucy301144_10150315108534538_553444537_8065073_260713409_n

Quel est l'outil qui t'est quasiment indispensable , celui qui te sert le plus ? (hormis la machine à pâte & les rouleaux)

L'outil indispensable mis a part mes doigts qui font 90% du travail, je dirais un petit pinceau en caoutchouc normalement destiné à la peinture à l'huile ces pinceaux permettent d’obtenir d’intéressants effets de textures et de reliefs. Mais je le détourne pour sculpter mes visages.

 

Que penses-tu de ton évolution, en voyant tes toutes premières créations ?

Même si je ne suis jamais contente de mes créations, je vois quand même l’évolution de celles-ci et j'en suis assez contente, car il faut avouer qu'elles étaient vraiment horribles et pourtant à une époque pas si lointaine... j’étais assez fier de mes poupées ! Maintenant j'ai honte mais comme je dis souvent c'est bon la honte ! J'ai quelque fou rire quand je regarde les photos de mes débuts ! ^^

 Evealice_lilimoon -11-

Peux-tu nous donner le nom d'un(e) artiste qui te donne envie d'aller plus loin ou qui te donne envie de tester d'autres choses ?

Virginie Ropars, c'est la reine pour moi pas seulement au niveau technique car des personne douées il y en a pas mal. Ce qui compte en premier lieu ( selon moi ), c'est la face cachée de l'univers féerique de Melle Ropars qui est vraiment intéressant. Quand je vois ce qu'elle fait, j'ai le cafard et je ne touche plus une boule de pâte pendant quelques jours ! J'invite tout le monde à aller sur son site c'est magique.

 

Tu disposes de polymère, d'une pelle à tarte, de coton-tige et d'un vieux bout de toile cirée fleurie. Tu dois créer sur le thème "le manège enchanté". Comment t'y prends-tu ?

OMG!!!!!!!! La question de dingue ! Joker, mais ça serait certainement digne des plus beaux bricolages d'enfant de 4 ans pour la fête des pères !

 doll fimo tasse (9)

T'essaies-tu à d'autres loisirs créatifs ? Si oui, lesquels ?

Mis à part la polymère, la sculpture je n'ai aucun autre loisir créatif mais beaucoup de choses me donne envie comme la porcelaine froide.

 

Niveau polymère, tu te vois comment dans 10 ans ?

Si vraiment j'ai le droit de rêver ...J'espère me faire un petit nom dans le monde de la polymère mais surtout devenir meilleure avec les différentes techniques de sculpture. Là j'ai repris l’école d'arts plastiques et il y a une formation sculpture, j’espère que cela portera ses fruits.

poupée enceinte (2)

Merci beaucoup pour cet agréable moment passé en ta compagnie Sophie ! Au fait ! Sais-tu quoi m'offrir pour les fêtes de fin d'années ? ^^

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [34] - Permalien [#]
Tags : , , , ,