Parole de pâte

vendredi 27 mai 2016

Interview pour le nouveau livre d'Audrey Muguet

J'ai le plaisir de vous présenter le nouveau livre d'Audrey Muguet (alias Little Red's Creations) " Bracelets breloques en pâtes polymère".

Pour marquer le coup de la sortie de son livre rempli de bonne humeur, de couleurs chatoyantes et de jolis projets créatifs, Audrey a eu la gentillesse de participer à mon interview ^^.

61OrEFa6JLL

Tout d’abord  Audrey, merci d’avoir accepté  de jouer le jeu et de répondre à mes questions (hors sujets)

Commençons par quelques questions (à  la « Freud ») pour mieux te cerner.

  • Quel genre d’enfant étais tu et quelle adulte es-tu devenue ?   (Installe-toi sur le divan et dis-nous tout) 

 J’étais une enfant très sage, discrète et très peu sure de moi ! Maintenant !? Je ne suis plus sage du tout !

  • As-tu gardé ton âme d’enfant ?  (reste sur le sofa et ferme les yeux ;o)

 Bien sur ! Mais autant que je l’aurai espéré ;-)

  • De quoi as-tu le plus peur ?  (Rouvre les yeux, maintenant !)

De perdre un de mes enfants …

  • Quelles sont tes trois couleurs préférées  (par ordre de préférence) ?

 Bleu, noir et violet.

  • Es-tu une touche-à-tout ou plutôt fidèle à une discipline créative à la fois?

Je touche à tout, je me disperse sans cesse, je ne m’arrête jamais.

bracelets-breloques-en-pare

Bon, maintenant rentrons dan le vif du sujet

  • Pourquoi la pâte polymère ?  Quand et comment (ben oui, on veut vraiment tout savoir) as-tu découvert ce matériau magique ?

J’étais enceinte de mon numéro 2, au lit suite à une sciatique et je regardais des vidéos sur youtube. J’ai vu des petits tutos de gourmandises et j’ai trouvé ça « trop chou » ! J’ai sauté le pas et je me suis acheté de la pâte pour le fun et vous connaissez la suite … ;-)

  • Quelles sont tes meilleures sources d’inspiration ?

 Tout ! Internet évidemment, les boutiques, la nature etc etc… Tout me fait penser à un moment ou un autre à un loisir créatif à faire (on en parle des textures home made hein :D ).

  • Comment en es-tu arrivée à écrire un livre ?

Emmanuelle Prot, mon éditrice m’a contacté. J’ai hésité, j’avais super peur ! Mon mari m’a dit que si je le faisais pas j’allais le regretter … Il avait raison :o)

  • Quelles en sont les particularités ? (qu’est-ce qui différencie ton livre ?)

 Il est coloré et donne la pêche ! J’adore ces petits bracelets qui font un léger bruit quand on bouge. Il est très bien expliqué pour les plus novices, détaillé au maximum de ce que l’on peut.

  • Quel projet (dans le livre) t’a donné le plus de fil à retordre ?

 Hummmm je ne m’en souviens plus, ça remonte hahaha.

  • Pendant l’accouchement de ton  livre, as-tu rendu ton entourage complètement fou ?  (Sois honnêêêête !)

 Pas trop non. Mon mari à souvent dû gérer les enfants plus que d’habitude mais ça a été. Il est super patient de toute façon :D

  • Quel est TON projet préféré ?  Et pourquoi ?

C’est le bracelet avec les feuilles … C’est le premier de ce genre que j’ai créé.

bracelets-breloques-en-pate-polymere

 

  • De quoi es-tu la plus fière ?

Dans mon livre ? De tout ! C’est juste super angoissant à faire, mais ça te le sait.

  • Es-ce qu’il y a un AVANT et APRES la sortie du livre ?  (Réinstalle-toi confortablement sur le divan)

Non ça ne changera pas ma vie. La seule chose qui m’émeut vraiment, c’est de voir la fierté de mon fils quand on en parle (numéro 2 et numéro 3 sont trop petits).

bracelets-breloques-en-patere

Une dernière question

Pourquoi devrions-nous courir chez le libraire ou commander en ligne ton livre ?

(Lève-toi du divan, sors tes pompons  et déchaine-toi…Tu l’as méritée !)

Parce que s’il ne vous correspond pas, il fera forcément le bonheur d’un de vos proches !  Et parce que je suis une jeune femme super sympa hahaha.

1

 

Posté par creationmyway à 07:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


jeudi 26 mai 2016

Ce qui est extraordinaire.....

.... avec la polymère, c'est que non seulement on apprend plein de techniques rigolotes, mais en plus on enrichit considérablement son vocabulaire !

Par exemple, cette semaine, j'aurais appris,en vrac, le nom d'un groupe de death métal canadien, le nom d'un satellite espion américain, le nom d'un musicien Norvégien, le nom d'un phénomène météorologique, le nom d'un film grec, le nom d'un programme d'arme sous-marine, le nom d'un matériel servant à mélanger des solutions, le nom d'un roman, ...... et ce qu'est la Visualisation objective du retour d'expérience !

 

Eh bien ma poule, vous entendé-je vous exclamer, tu n'as pas perdu ta semaine, toi ! T'en as appris des mots !

Et c'est là que je vais vous épater, les filles, tenez-vous bien, parce que : QUE NENNI !

Je n'ai appris qu'un seul mot :    VORTEX !

C'est une technique de Veesuel, qui, j'en suis sûre, est une fan de death métal canadien ! (je ne vois pas d'autre explication au fait qu'elle ait nommé sa technique ainsi !)

 

C'est Fanny qui s'en est emparé pour nous présenter ces boucles d'oreilles :

 

Bo+Vortex

C'est le coup de coeur du groupe creationfimo cette semaine !

 

 

 

 

 

 

Posté par gadouille à 07:55 - Commentaires [7] - Permalien [#]

jeudi 19 mai 2016

Avec le progrès....

.... c'est fatal, il y a des métiers qui disparaissent.

Bon, mais parallèlement il y en a d'autres qui apparaisent dont on n'aurait pas soupçonné l'existence quelques années auparavant.

Un exemple ?

Prenons la godronneuse de fraise (au hasard).  C'était une profession très en vogue au XVIème siècle, quand ce vêtement était à la pointe de la mode ! Mais ensuite  ces ouvrières ont certainement dû se recycler  quand la mode est passée ! Peut être en noueuses de cravates  ?

Et je ne vous parle pas de la baleineuse de corsets, de la juponneuse de crinolines, de la poudreuse de perruques, de la rubaneuse de jarretières....

Autre exemple :  quand on a inventé l'automobile, puis les taxis, puis les autobus, qu'en ont pensé les conducteurs de fiacres ?

Je vous pose la question !

Bon.

Mais quand on a inventé le chemin de fer, on a aussi inventé plein de trucs rigolos et de métiers qui vont avec :

Le contrôleur des chemins de fer....le chef de gare....  La dame-du-guichet-qu'il-faut-lui-parler-devant-l'hygiaphone.

Les fabricants d'hygiaphones !

Les horaires des trains et les imprimeurs d'horaires des trains sur des petits dépliants.

Les tickets de chemins de fer et les fabricants de poinçonneuses pour faire des petits trous rigolos dans les tickets (ou maintenant d'appareils à composter les billets....)

La grève à la SNCF.... (ça c'est moins rigolo en fait....)

La compagnie des wagons-lit, le train bleu et l'Orient Express et les romans d'Agatha Christie qui vont avec...

ça c'est du travail d'orfèvre !

Orfèvre, tiens,parlons-en !

Voilà un métier qui n'est pas près de disparaître : même les polyméristes se mettent à faire de l'orfèvrerie !

la preuve par Pati  :

 

Bracelet+Orfévrerie+Métallique+620

 

 

C'est le coup de coeur du groupe Creationfimo cette semaine !

 

 

 

  

 

Posté par gadouille à 07:42 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 12 mai 2016

Si je ne me censurais pas....

.... je vous parlerais encore de mon jardin !

Mais bon, comme c'est un thème récurrent chez moi, je me dis que ça suffit comme ça les considérations potagères : vous en avez peut-être soupé !

Quoique ! Comme je vous le disais la semaine dernière, nous sommes en mai, et c'est un mois important pour le potager !

D'ailleurs avez-vous planté vos courgettes ? Et vos tomates ?

Oui ?

Mauvaise idée ! D'une part, parce c'est toujours risqué  avant les saints de glace ....

Et d'autre part, si j'en crois le calendrier lunaire de monsieur "jardiner malin pour éviter les pépins", il y n'y a eu qu'une seule date lunairement favorable à la tomate et la courgette ce mois de mai : c'était éventuellement le 6 (et encore de 11h 15 à 11h 32, parce que après c'était la nouvelle lune et c'est jamais bon pour les tomates !)

Tout le reste des jours, c'était des jours épinards, carottes et choux fleurs !

Eh bien croyez-moi, si vous plantez des tomates ou des courgettes alors que c'est un jour chou-fleur ou carotte, vous courez au-devant de graves difficultés !

Votre potager est fichu, faites-moi confiance ! ;-)

La seule qui ne craint rien de ce côté là, c'est Annie : "fleur de lune" qu'elle s'appelle !

 Avec un nom comme ça, tu penses bien qu'elle peut planter ses parures quand elle le veut, elles fleurissent en toute circonstance !

Et toc ! tiens-toi le pour dit monsieur jardiner malin !

 

DSCF3692

C'est le coup de coeur du groupe creationfimo cette semaine !

 

 

 

 

Posté par gadouille à 07:51 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

mardi 10 mai 2016

On en tient une bonne... couche

Le thème du Creuse Ton Neurone du forum Polym'Air de Rien du mois d'avril a abordé le multi-couches.
Thème qui a suscité un très grand intérêt mais qui est un exercice difficile et vous verrez que les créations produites ont demandé beaucoup d'imagination, aux finitions impeccables.

Bonne découverte, et n'hésitez pas à voyager sur les sites personnels des créatrices (en cliquant sur leur nom) pour découvrir leur univers.

 

Les Caprices de Marianne

Caprices de Marianne

 

Les bijoux d’Allison

Les bijoux d'Allison

La Pâte à Tatanne

DSCF6510

Fleur de Lune

fleur de lune

Jéroise

Jéroise

fantaisies de cindy

fantaisies de cindy

Idril

Idril

MissTicia

MissTicia

Martine1957

Martine1957 2

Mylène

mylène

 

Desirdeperlesfimo

desirdeperlesfimo

Clemarvana

 

Clem

Fannyfimote

 

Fannyfimote

Ninoshka

 

nino

Albylicious

alby

 heisabelle

isa

   

Posté par LaPateaTatanne à 01:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,


samedi 7 mai 2016

Des rayures et des couleurs

Pour le challenge du mois d'avril,

le groupe CréationFimo a dû se creuser la tête un peu plus que d'habitude.

Il fallait faire des rayures, déjà ça, quand c'est imposé c'est pas évident !

Mais en plus, il y avait une palette de couleurs obligatoire !!!

Aïe aïe aïe

Et bien oui, les filles ont relevé le défi haut la main.

 

Des Idées Plein les Doigts

 

Clara-DesIdeesPleinLesDoigts-Parure-Rayures4

 

Jill Palumbo

challenge rayures palumbo

 

Amarena

Amarena

 

Fimel

levitation-fimel

 

Nyfafimo

Fanny

 

Coquetteries et Créations

Ptit bout2

 

Krissobe

Krissobe2

 

LilaRêve

Chantal

 

Mi Figue - Mi fait Main

Mifigue

 

Maryy

rayures2

 

Création Azaia

Sabrina2

 

Lulianne

Lulianne

 

Bien sûr la difficulté vient de ce que voit notre oeil et surtout

ce que nous renvoie l'écran de notre ordinateur.

Et nos appareils photos !

La palette de départ était celle-ci :

 

rayures2

 

 

A bientôt pour un prochain challenge

 

 

Posté par marryy à 07:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 5 mai 2016

Eh bien revoilà le mois de mai....

... comme tous les ans à la même époque !

C'est fou comme la vie est bien faite : on est en hiver, bien calé dans son plaid devant la cheminée, comme si le temps devait s'arrêter...

Et tout d'un coup : Paf !

Ils nous collent le mois de mai, comme ça, tout de go, sans préavis !

On ne l'avait pas vu venir, on n'avait pas anticipé la chose, mais voilà, il faut se rendre à l'évidence !

Mais en fait c'est quoi le mois de mai ? Le muguet ? Les ponts qui s'enchaînent ? les premiers beau jours ? Les prémisses des vacances ?

Pour moi le mois de mai c'est tout à fait autre chose : c'est une odeur de sardines grillées, et les anchois tout frais sur l'étal du poissonnier !

Bref, mon mois de mai, ne vous en déplaise, sent le poisson !

La preuve en image :

 

poissons de bois

Je voudrais à cette occasion remercier les membres du groupe creationfimo qui, loin d'être incommodés par l'odeur, ont élu mes boucles d'oreille coup de coeur cette semaine !

Merci pour mes petits poissons de bois !

Du coup, moi qui voulais vous parler de mai, voilà que je suis réduite à vous parler de moi : un comble !

 

 

 

Posté par gadouille à 07:54 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :

mardi 3 mai 2016

Plongeon dans l'été

Plongeon dans l'été directement depuis le mois de Mai avec les créatrices du groupe Art Figuratif Clay. Aussi bien l'hippocampe que le dragon bleu sont représentés en argile dans des modelages très personnels. Japonisant chez Angélique, qui a finement croisé les deux protagonistes dans une adorable créature. Chantal nous offre du rêve comme à son habitude et nous emporte au loin dans une barrière de corail. Un hippocampe au regard sévère campe au fond de la mer chez Lulianne, dérangé par le dragon bleu la colère gronde à en faire fuir les nageuses. Fanny nous invite à écrire une histoire, si possible sur le thème de la mer, dans des carnets marqués de paysages habités de créatures fantastiques. Maryy propose une promenade sur la plage pour ramasser des coquillages à ranger dans la boîte à trésor gardée par les vigiles marins. Le dragon bleu ressemble à une sirène vous ne trouvez pas? Si si regardez bien Mymycrea en a fait la preuve. J'aimerai pouvoir finir en musique mais on se contentera d'une danse, pom pom pom... Medusa.

LE BAZAR MAGIQUE D'ANGELIQUE

angelique-1-dragonbleu

angelique-2-dragonbleu

LILARÊVE CHANTAL

lilareve-1-dragonbleu-hippocampe

LULIANNE

lulianne-3-dragonbleu-lac

lulianne-4-aquarium

NYFAFIMO FANNY

fanny-3-livres

fanny-1-hippocampe

fanny-2-dragonbleu

MARIE CLAUDE MARYY

maryy-1-boite-hippo-dragon

maryy-2-boite

MYMYCREA

mymycrea-1-dragonbleu-sirene

CATHERINE MEDUSA

medusa-hippo-danse-calin

Posté par Medusa Arte à 07:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

dimanche 1 mai 2016

Josie nous sauve la vie !

Cela ne vous aura peut-être pas echappé, vous qui êtes à l'affut de la moindre astuce disponible dans le monde de la polymère, mais la semaine dernière, Josie a publié sur son blog un tuto révolutionnaire pour venir à bout de nos vieilles pâtes trop sèches ! Celles qui, comme moi pestaient devant leur pâte qui tombe en parmesan râpé à la seule vue de la machine, ont vu leur existence transformée par cette astuce d'une redoutable efficacité, et qui a fait ses preuves, dixit Josie, depuis 10 ans déjà ! 

10 ans Josie ? Oh là là, mais où étions-nous ces dix dernières années, nous qui avons jeté par désespoir des kilogrammes de pâte d'une marque célèbre ( que nous ne citerons pas ici bien sûr.....mais quand même !)

Dans sa grande générosité, Josie nous permet de partager ici son astuce  !

Merveilleuse Josie qui va vous permettre de sauver de la benne à ordures vos vieux ragotons de pâte, et même vos vieilles canes !

Laissons-lui la parole :

 

Pour récupérer sans mal vos pâtes dépareillées, durcies, veillies :

 

Cela fait bien 10 ans que j'utilise cette technique pour récupérer toutes mes pâtes vieillies et durcies, laissées pour compte....

Je gardais cette manière de faire pour moi car je la trouve un peu risquée et parce qu'elle demande un peu d'attention, de mesure et d'habitude. Mais elle marche pas mal et permet de sauver de la poubelle, de la pâte que, personnellement, je vénère :). je ne sais pas mettre un morceau de pâte crue dans la poubelle !!!!

Au cours d'une longue conversation téléphonique et sous la torture (euh non, je blague), j'ai refilé mon tuyau à Olga Nicolas qui, après expérience, m'a affublée du surnom de "géniale Josie". Non, non, ne croyez pas que ça me gène, j'aime bien qd on dit que je suis géniale :) et surtout si c'est Olga qui le dit car franchement, je suis toujours bluffée par ses innovations et ses bricolages. Elle souhaitait que je fasse un tutoriel mais franchement, je crois que c'est loin d'en valoir la peine, ce n'est qu'une petite astuce.
Et je ne suis surement pas la seule à pratiquer de cette manière.

Depuis que je travaille la pâte polymère, j'accumule des morceaux de pâte, des restes de pains que je conservais dans des sachets hermétiques. Et depuis que je suis allée en stage avec Mathilde Colas, j'utilise sa manière de ranger les restes. Je les classe  par couleur dans de petites boîtes  à chocolats, métalliques, d'une marque connue. Il m'a fallu un peu de temps pour vider toutes ces boîtesde leurs chocolats (et je me suis faite un peu aider) et heureusement que je l'ai fait à cette époque, parce que maintenant, avec mon diabète, il m'est interdit d'y plonger la main.

Tous ces restes de pâte, durcissent tranquillement dans la boîte par manque d' envie de les conditionner. Alors, de temps en temps, je les réhabilite.

 

 

josie1Je regroupe tous les bouts d'une couleur approchante, je les découpe en petits morceaux d'égale taille et je les mets dans un récipient en verre ou en porcelaine. Ce récipient  doit être réservé à cet usage et ne doit plus être utilisé à des fins alimentaires.

 

josie2

Et là, je vais dans ma cuisine et je dépose le récipient dans mon four micro ondes.

Alors là....je sens vos cheveux se dresser sur votre tête et j'imagine que vous vous dites que je vais avoir besoin de soins auprès d'un psychiatre ou qq un du genre. Oui, c'est surement un peu vrai d'autant plus qu' il n'est pas adapté selon les modes d'emploi des pains de pâte, de cuire la pâte au micro ondes. A raison ....je ne vous conseille pas d'essayer !!!!

Je mets mon micro ondes en route pour une dizaine de secondes puissance max (on peut surement faire moins fort mais le mien a trente ans et est bloqué sur cette puissance).

Le temps écoulé, je sors mon plat et je teste l'état de la pâte. Elle doit être un peu molle mais pas trop. En fait, elle doit être comme la pâte d'un pain que vous venez d'acheter. Si elle n'est pas encore assez molle, je remets une dizaine de secondes.


Evidemment le temps nécessaire au ramolissement peut varier selon la puissance de votre four. C'est à vous de faire votre propre expérience.

Par contre, il ne faut pas imaginer que si vous laissez un peu plus longtemps, ce sera encore plus mou. Dans ce cas,vous allez atteindre très vite la température menant à une polymérisation et surtout à un "cramage". Je ne vais pas vous faire un cours sur l'effet des ondes sur les monomères et leurs liaisons....La pâte va durcir, puis des morceaux vont se former et vous risquez même une émanation de vapeurs toxiques et de vous brûler en sortant la pâte du four. 

DONC, ON FAIT SUPER GAFFE quand on affiche le temps de passage au four. Personnellement, je préfère mettre un temps court, puis remettre un peu une fois, voire deux, si besoin putôt que de tout cramer.

A la sortie du four, il ne reste qu'à amalgamer les morceaux à la main,  les passer dans la machine à pâte et  les utiliser comme vous le souhaitez (A ce stade la pâte doit être tiède et vous ne devez pas vous brûler toutefois, il faut quand même faire attention) 

Si vous avez peur que quelques émanations subsistent dans votre four, je vous conseille de le faire  qd vous êtes seul dans la pièce et de laisser ensuite la porte du four ouverte un moment. Vous pouvez aussi recouvrir votre récipient avec du film alimentaire. Les risques sont minimes compte tenu aussi du fait que vous n'allez pas pratiquer cela tous les jours. Personnellement, je le fais  deux fois dans l'année.

 

josie3

 

josie4

 

 

Je fais des plaques que j'emballe dans du papier cristal ou des feuilles pour conservation des confitures (merci à Marie France Tournat pour l'astuce) que je range dans des boîtes ou cartons.

 

josie5

 

josie6

 

 

 

 

 

 

 

Cette technique demande un peu de doigté et d'habitude et peut être dangereuse si vous ne suivez pas mes conseils.  Je décline toute responsabilité si vous faites n'importe quoi.  Si vous ne vous sentez pas d'essayer, rien ne vous oblige à le faire. Il existe plein d'autres techniques décrites sur le net , peut-être moins risquées mais aussi moins rapides.

 

Si vous essayez, faites moi part de votre expérience surtout si ça ne fonctionne pas pour vous. Commencez par essayer avec des pâtes que vous n'aimez pas pour vous faire la main car si vous ratez,  vous aurez moins de regrets.

 

Cette manière de faire fonctionne moins bien avec les pâtes translucides du fait de leur composition différente des autres pâtes.

 

Il ne faut pas non plus mettre dans le four des pâtes contenant du métal, ça peut paraître évident mais il faut tout de même y penser.

 

Et voilà !

Merci qui ?

Merci Josie !

 

 

 

Posté par gadouille à 17:57 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 28 avril 2016

C'est le Pérou ou pas?

 Dernierement, j'ai lu un article sur la possible résolution d'un mystère au Pérou.

Des archéologues auraient, à l'aide d'observations satellites, élucidés le mystère des trous de Nazca au Pérou. 

Ma premiere reaction, fut de me dire : ha bon, il y a des trous aux Pérou? 

Ensuite, un brin curieuse d'autant que le Pérou et son histoire constitue une grande inconnue pour moi, j'ai lu l'article en entier et j'ai fouillé un peu sur le net. 

Donc, j'ai appris qu'une civilisation ancienne, plus ancienne que les Incas, aurait élaboré un système hydraulique très sophistiqué dont subsisteraient des trous creusés en forme de spirales appellés  "Puquios" (qui signifie source en quechua). 

Ces trous auraient été creusés en forme de spirale afin d'y diriger le vent dans une série de canaux souterrains pour amener l'eau des nappes phréatiques aux endroits où elle manquait le plus. Et cela a été fait en 200 avant Jésus christ. 

Hé bien, les ancêtres au Pérou, ils ont réalisé là une fameuse prouesse. Pardi faire en sorte que le vent rentre dans le sol jusqu'à l'eau et qu'ensuite ce vent puisse pousser l'eau du sol, il faut le faire.

Mais vous allez me demander quel est le rapport avec le coup de coeur du jeudi. 

Justement, la créa de la semaine à des points communs avec  les Puquios dont je vous parle car si elle ne se rapproche en rien à l'art inca ou pré- inca, elle a en commun tout d'abord les trous mais aussi et surtout la patience, la dextérité et l'ingéniosité qui entourent la realisation des fameux trous.

Et un bracelet "remplis de trous" il faut aussi le faire et c'est ce qu'a fait Florence de Creation My Way qui nous épate à nouveau.

image

Pour la petite anecdote, Florence a creusé 143 trous dans son bracelet.

Hé oui, en plus, elle a compté les trous. 

Posté par Mymycrea à 07:15 - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : ,