mardi 15 juin 2010

cane kaleidoscope

Image_52

par Hélène

inspirée par perline

canes
matériel
choisir ses couleurs

4 couleurs + du blanc

étape un

faire des dégradés linéaires

un dégradé marron/orange ( deux morceaux de 3cm de longueur sur 2cm de hauteur sur 1,5cm de largeur,

un dégradé marron/bleu ciel ( un morceau de 5cm de longeur sur 1,5cm de hauteur, sur 1,5cm de largeur,

un dégradé bleu vif/blanc ( idem marron bleu ciel)

une plaque de bleu vif ( 1 sur la map)

une plaque de bleu clair  ( 1 sur map)

etapeun

étape deux

former le pétale bleu - il formera le "pétale central"

( environ 5cm de longueur sur 2 cm de hauteur)
etapedeux

étape trois

former les pétales marron/orange

couper en deux le dégradé et former les pétales

etapetrois

étape quatre

placer le pétale bleu au centre, placer de chaque côté un pétale marron/orange

puis à un autre pétale marron/orange en sens inverse
etapequatre
étape cinq

mesurer la largeur d'un pétale sur la plaque bleu vif puis couper des bandelettes

placer sur un côté d'un pétale marron/orange une bande bleu vif
etapecinq

étape six

positionner comme ci- dessous
etapesix

étape sept

couper le dégradé bleu ciel + marron en quatre parties ( deux gros morceaux +deux petits morceaux)

couper deux triangles dans les deux petits morceaux et les placer entre

les pétales marron/orange

etapesept

étape huit

recouvrir le haut de ces triangles d'une plaque bleu vif

couper "en enclume" les deux gros morceaux de marron/bleu ciel et les insérer par dessus

etapehuit

étape neuf

recouvrir le sommet du pétale central de bleu clair

etapeneuf

etapedix

voilà votre cane avant réduction et assemblage

étape onze

la réduction

réduire la cane d'abord en triangle puis la couper en deux parties

réunir les deux parties, puis réduire à nouveau mais en cane carrée

cette fois

etapeonze

étape douze

aprés réduction couper la cane en son milieu ( permet d'élaborer deux motifs différents)

réduire une première moitié sur 20 cm environ puis couper en quatre et assembler

etapedouze

etapetreize

version simplifiée pour parole de pâte,

cette leçon en images est la propriété de son auteur, merci de respecter son travail et de ne pas en faire une copie sans son autorisation. This tutorial with images is an intellectual property of its author. Please, respect his/her work and do not copy / reproduce / translate it without his/her authorization. The journal staff will be glad to provide you with an English translation, if needed.

Posté par dominool à 10:58 - - Commentaires [51] - Permalien [#]


dimanche 13 juin 2010

déjà cinq ans ...................

005
que votre journal a vu le jour,
on lui souhaite donc un
joyeux anniversaire et une longue vie




Posté par dominool à 06:14 - - Commentaires [123] - Permalien [#]

jeudi 10 juin 2010

De quelques considérations sur la musique...

Les opinions sur la musique et les musiciens sont souvent partagées.
Et croyez-moi je sais de quoi je parle.

Musicien ?
Individu le plus souvent noctambule, plutôt fainéant, gagnant sa vie en s'amusant...
Jamais levé avant midi (fainéant !)
Souvent plutôt crève la faim, parasite social, assez mal payé, souvent traité comme un larbin,  en bref à ne pas considérer comme un travailleur... Et puis alors : fainéant !

Mais aussi :
Musicien ?
Oh... les lumières, les feux de la rampe, les soirs de première et les jolies robes des belles dames au parterre !
Ohhhhh.... Vous avez accompagné Machin et Truc (c'est vrai ?) Oh vous connaissez Bidule, quelle chance (vous pourrez m'avoir un autographe ?)
Vous allez jouer LA-BAS ??????? Wouahhhhhh !!!!

Ce musicien-ci est adulé, piedestalisé, parfois Jean-François Ziegelisé... et de l'avis général beaucoup trop payé !

Mais il y a aussi d'autres considérations sur la musique sur lesquelles je ne m'étendrai pas parce que tout le monde les  connaît (tu nous casses les oreilles, tu ne pourrais pas aller jouer ailleurs ? Arrête tu vas faire pleuvoir !!!!)

Geneviève a un mari qui appartient sans doute à la dernière catégorie !

Et alors elle a trouvé une solution pour qu'il arrête de jouer : elle l'a reproduit en effigie et elle l'a recouvert de fimo ! (au début elle pensait faire ça directement avec son mari, mais son four n'était pas assez grand !)

 

kokopelli03

 

Mais tiens j'y pense : si on recouvre quelqu'un de fimo et qu'on l'envoie au sauna ? Bon, ça fait pas tout à fait 110° un sauna, mais pas loin quand même.... Quelqu'un a essayé ? Non ?... Ou alors d'aller au sauna avec un collier de fimo CRU ?...

Quand à Céline, elle nous envoie un festival de couleurs et de bonne humeur :

 

colchipsmulti

 

 

 

Wahou ! Un collier très pop à porter pour la fête de la musique !

 

Tiens, en tout cas entre le musicien professionnel et la fimoteuse professionnelle, il y a un point commun indéniable ! On leur pose à tous les deux régulièrement la question suivante :

... et à part ça, vous faites quoi dans la vie ?

 

 

Posté par gadouille à 07:12 - - Commentaires [35] - Permalien [#]
Tags :

mardi 8 juin 2010

tuto cane "u"

003

 

fournitures nécessaires à la réalisation de cette cane :

 

- 1 pain de blanc

 

- 1/2 pain de 2 couleurs différentes

 

chaque dégradé étant réalisé avec un demi pain blanc + un demi pain couleur.

 

- Faire 2 dégradés enroulés de couleurs différentes et les aplatir comme sur les photos, sur une épaisseur d’environ 5 ou 6mm.
1
2

- Recouper les extrémités. Mettre en forme de U sur toute la longueur et imbriquer les 2 « U » l’un dans l’autre, comme sur la photo.

- Mettre à plat sur le plan de travail

3

4

5

6

- Réduire en triangle, sur une longueur de 18 cm. Couper en 6 morceaux de 3 cm.

assembler comme sur les photos

7

9

10

 

11

 

12

 

13

 

On obtient une cane avec 3 pointes (ici roses).

- Une pointe vers soi, 2 pointes vers l’extérieur. Réduire en carré, en appuyant d’abord sur la pointe tournée vers soi, les 2 pointes extérieures doivent rester dans les angles du carré.

15

16

18

Réduire toujours en carré, sur une longueur de 12 cm. Couper 4 morceaux de 3cm.

Réassembler comme sur les photos, ou choisir le sens qui convient le mieux.

19

20

 

par Bounette


cette leçon en images est la propriété de son auteur, merci de respecter son travail et de ne pas en faire une copie sans son autorisation. This tutorial with images is an intellectual property of its author. Please, respect his/her work and do not copy / reproduce / translate it without his/her authorization. The journal staff will be glad to provide you with an English translation, if needed.

Posté par bounette30 à 06:22 - - Commentaires [79] - Permalien [#]

dimanche 6 juin 2010

un détour dominical par les USA

par NY avec Nicole et son monde ..........
album flickr


4348979718_71becd1265

img_2142

3821044803_f3747047df

Posté par dominool à 07:21 - - Commentaires [31] - Permalien [#]


jeudi 3 juin 2010

Autour de chez moi...

... il y a deux sortes d'agriculteurs .
Ceux qui arrosent leurs prés d'herbicides, et les poètes.

Les premiers, et je ne vous cache pas qu'ils sont les plus nombreux, ont des champs de blé uniformément verts en ce moment. Sous le vent presque permanent par ici, les épis ondulent joliment et font comme des vagues argentées sur les collines. (Ben oui, j'ai presque honte de le dire, mais c'est beau aussi !)

Un de la deuxième catégorie, (un poète), cultive son champ en bas de chez moi, de l'autre côté de la route.
A chaque fois qu'on descend la pente raide, c'est comme un plongeon dans la joie pure : les blés sont envahis par les coquelicots ! On croirait la traversée d'un tableau de Monet (on prendrait volontiers une ombrelle et un long jupon pour s'y promener, afin que l'illusion soit complète) !
Les blés verts magnifient les taches rouges des fleurs joyeuses comme l'enfance du monde.

C'est cette joie simple et entière que procure la couleur dans sa force brute qu'Agnès cultive patiemment au fil de ses créations.

Elle s'en nourrit, et nous aussi du coup !

 

 

tableau_gadouille

 

 

 

perles_coquelicot

 

Témoin  ce tableau magnifique et ces quelques perles qu'elle nous offre comme un hommage aux champs de blés poétiques...

Posté par gadouille à 06:53 - - Commentaires [43] - Permalien [#]
Tags :

mardi 1 juin 2010

tissage à la violette

mai09_025r

On fait semblant qu'on tisse
Le tissage c'est comme la vie, intérieur-extérieur, haut-bas, dedans-dehors etc. J'ai toujours été portée vers les arts textiles, génétique aidant! A mes débuts j'avais tenté de tisser avec la pâte mais me suis vite découragée: ça collait, impossible de faire des ajustements. J'ai donc trouvé une autre manière.


Pretending to Weave
Having a strong fiber connection, I always loved weaving because it reminds me of life: wax and wane, inside and out, high and low etc. Early on I tried to weave the clay but it was complicated with strips of clay sticking to each other and the impossibility to adjust them. So I found this way to make faux weaving. And now, decide to share.
mai09_003r

Ce porte-lame a été fabriqué il y a plus de dix ans; les marques d'usure en témoignent.
Le faux tissage est facile à faire.
On fait un rouleau que l'on recouvre avec une mince couche de pâte d'une couleur contrastante. On lui donne une forme rectangulaire puis on coupe les bouts les plus étroits. Important: laisser reposer pendant la nuit. Tout comme dans l'image ci-dessous: y font dodo!


This blade holder was made just about ten years ago hence the wear and tear marks. It is still my favourite one.
It is quite easy to create the illusion of weaving.
Start by making a round log. Wrap it with a thin sheet of a contrasting colour. Make it rectangular and cut off the ends on the smaller side. Let it rest overnight - important.
Just like in the picture below. It is resting, he he.
mai09_011r
mai09_013r


Après le repos, faire des tranches le plus mince possible. Préparer une autre feuille de pâte qui devrait être plus grande que le projet final. En commençant au milieu de cette feuille, placer les tranches rectangulaires: j'utilise une lame fine plutôt qu'une aiguille parce qu'il est plus facile d'éliminer les marques de lame que les trous d'aiguille.

After it has rested, start cutting very thin slices off your rectangle. Roll out another sheet of clay which should be larger than the project you are thinking of.
Starting in the middle of the sheet, start placing the thin rectangular slices. I use a razor blade for this because it is easier to eliminate a cut with a razor than a hole poked with a needle.
mai09_014r

Voilà, c'est tout. Un ti peu de patience, faut pas être pressé, on met la musique, on se détend et la vie est belle!
Il est possible de varier les projets: mini à gros.

That's it. All you need is a little patience and some time. Don't be in a hurry, relax, listen to some music and have fun.
You can vary the size of your projects: from tiny to big.

mai09_020r

mai09_015r

mai09_017r

vio

cette leçon en images est la propriété de son auteur, merci de respecter son travail et de ne pas en faire une copie sans son autorisation.
This tutorial with images is an intellectual property of its author. Please, respect his/her work and do not copy / reproduce / translate it without his/her authorization. The journal staff will be glad to provide you with an English translation, if needed.

Posté par dominool à 06:22 - - Commentaires [35] - Permalien [#]

dimanche 30 mai 2010

un détour dominical par les USA

une bonne fête pour les mamans du monde entier,

et un petit cadeau
plein de douceur, de rêverie, de tendresse
avec cette artiste qui fait danser les murs
Kerijoy
album flickr

4600073084_d23058c37a
4600073118_dd1b8da069
4645983222_1be2b15e80

Posté par dominool à 09:15 - - Commentaires [27] - Permalien [#]

jeudi 27 mai 2010

L'homme est ainsi fait ...

... (la femme aussi d'ailleurs, et ne parlons pas de la polymériste...) qu'il invente toujours des choses nouvelles pour améliorer son ordinaire.

Tiens, par exemple, au hasard : mon mari !
L'autre jour, lassé de chercher dans le frigo une place pour le beurre, il me faisait la réflexion qu'il serait bon qu'on inventât un objet spécial pour le contenir, et qui permettrait de le ranger au frigo de façon commode et à l'abri des odeurs...
Je lui ai fait remarquer gentiment que cet objet existait, que ça s'appelait un beurrier, et qu'il l'avait banni de notre quotidien depuis assez longtemps déjà, prétextant qu'il prenait trop de place dans le réfrigérateur...

L'autre matin, devant partir au travail et n'ayant pas fini de lire son journal, il me fit la réflexion suivante :
On devrait inventer un système pour pouvoir continuer à lire le journal tout en travaillant ou en conduisant... Ce serait quelqu'un qui nous lirait le journal.... En fait ce serait un journal parlé....

....

Ah mais oui en fait, ça existe : ça s'appelle la radio !

....

Je mesure la chance que j'ai de vivre avec un homme capable d'inventer la radio, comme ça, à sept heures du matin !

Tiens l'autre semaine, il soufflait ici un mistral épouvantable !
Un temps à ne pas mettre un cheveu dehors !
J'ai beaucoup hésité à pousser la porte du coiffeur et puis je me suis dit : "en fait, il faudrait inventer un truc qui permettrait aux cheveux de ne plus se promener dans notre figure quand il y a du vent..."
Comme vous le voyez, j'étais sur le point d'inventer la barrette, mais je me suis fait coiffer au poteau par Chifonie !
Voyez plutôt :


barrettes_energetiques



Chifonie qui, non contente de faire des barrettes énergétiques, sait aussi faire des parures de toute beauté !

parure_bango

Posté par gadouille à 06:44 - - Commentaires [58] - Permalien [#]
Tags :

lundi 24 mai 2010

la cane de l'amitié

En avril, un groupe de fimoteuses s'est réuni en aveyron,nous avons offert à notre organisatrice, druuna, une tunique, elle nous a mis au défi de réaliser des canes à partir des motifs de cette tunique pendant le week end , aussi tôt dit aussi tôt fait,chacune a choisi le motif qui lui plaisait, personnellement j'ai choisi une fleur que je trouvais originale:

52650145

Image_1

52284049_p

toutes les canes réunies

52284271_p

le collier réalisé en commun assorti à la tunique

le tuto d'Idril

matériel utilisé

de la pâte, j'ai utilisé un mélange fimo soft et classique, environ 2 barres de chaque couleur pour faire les dégradés, plus 3 barres pour la couleur claire , une  barre et demi  pour la couleur très foncée, deux barres de transparent, voilà environ les quantités.
une MAP
des lames
une seringue extrudeuse

52729421

52729432

52729443

52729460

52729470

52729488

52729511

52729532

52729543

52729555

52729566

52729579

52729587

52729598

52729609

Idril

cette leçon en images est la propriété de son auteur, merci de respecter son travail et de ne pas en faire une copie sans son autorisation. This tutorial with images is an intellectual property of its author. Please, respect his/her work and do not copy / reproduce / translate it without his/her authorization. The journal staff will be glad to provide you with an English translation, if needed.

Posté par dominool à 00:01 - - Commentaires [41] - Permalien [#]
Tags : ,