Ils sont tous là, emmagasinés dans un tiroir spécial de notre cerveau. Il y a les bons, ceux qu'on aime voir ravivés par une chanson, une odeur, un paysage...Malheureusement, il y a aussi les mauvais, parasites dont on aimerait bien se débarrasser à tout jamais. Je lance d'ailleurs un appel aux inventeurs de génie, aux savants fous, aux docteurs Maboul : pourriez-vous, s'il vous plaît, vous pencher sur le problème et créer un "bidule" qui éliminerait ces souvenirs désagréables ? Si vous voulez, j'ai déjà le slogan publicitaire : "Avec le mémo-effaceur, ne gardez que le meilleur !", c'est vendeur non ? En attendant, on fait avec ou plutôt sans !

En ce qui concerne la première catégorie de souvenirs, on aime en garder des traces concrètes ; on les range, tels des trésors, dans une petite boîte que l'on ouvre de temps à autre avec un sourire béat sur les lèvres : des photos, de vieux cahiers d'écolier, un menu imprimé de notre mariage, les faire-part de naissance de nos enfants... Ah les enfants ! je suis sûre que vous avez conservé une mèche de leurs cheveux de bébé, leur première paire de chaussure, leur première dent de lait tombée et piquée honteusement à la petite souris !

Sans aucun doute, la Befana de Medusa fait partie de ses souvenirs

befana_grp

Bon ou mauvais ? Tout dépend de ce qu'elle lui a laissé lors de ses passages : des bonbons ou du charbon !