... des choses étranges des stages que l'on fait !

Parfois à mille lieues de ce que l'on est venu chercher...

L'exemple le plus frappant, celui qui me vient toujours à l'esprit, est de Ronna Sarvas Weltman, magnifique créatrice s'il en est....

Elle suggère très judicieusement, pour se donner du coeur à l'ouvrage, de se dire le matin en s'asseyant à sa table de travail :

"Qu'est-ce que la grande artiste que je suis va être capable de créer de sublime et d'exceptionnel aujourd'hui ?"

J'y pense chaque jour alors que je suis le plus souvent débordée par des impondérables ou des commandes (10 comme ça pour truc mais rose et vertes, 235 comme ça pour machine, mais de tailles et motifs et couleurs différentes, 18 comme ça mais plus petit, tu l'as fait mon ourlet de pantalon ma chérie ? (ça c'est mon doudou), on mange quoi à midi ? (ça c'est ma fille)....)

Parfois j'ai envie de dire STOP !!!!!!!

Laissez s'exprimer la grande artiste qui est en moi ;-) ! (Non mais ça c'est pour se donner du coeur à l'ouvrage.... c'est pas mes chevilles qui d'un coup....)

Laissez-moi m'asseoir à ma table de travail et créer moi aussi  quelque chose de sublime et d'exceptionnel.... Tiens, tout comme ce que nous a envoyé  Olga cette semaine :

 

afleurdepeau

 

Du grand art, n'est-ce pas ?