jeudi 12 novembre 2015

Blue addiction

Elle est accro.

 

Ce n'est un secret pour personne.

D'ailleurs, elle même l'admet volontiers!

Elle a bien essayé de se soigner...

...En vain! Elle replonge toujours!

 

Elle en met dans son café du matin.

Elle s'en prépare une marmite le midi.

Elle en grignote un bout pour le goûter.

Elle s'en sert un grand verre pour l'apéro.

Elle en picore un morceau au dîner.

Et (chut, ne le répétez pas!) le soir, encore un peu en intraveineuse!

 

Oui.

Marykot est accro au BLEU...

 

Mais pour elle, pas de désintox!

C'est tellement BEAU!!!

 

Marykot

 

Posté par annefimo à 07:00 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


jeudi 5 novembre 2015

Sur un air de Rossini

C'est l'histoire de deux gros chats,

Un comme ci, et un comme ça.

Ils se disaient des mots doux,

Ils se faisaient des "miaous".

Miaous graves et miaous aigus,

Ronrons gentils et bisous moustachus.

C'est bien Rossini et son "Duo des Chats",

Oui, mais aujourd'hui, nous admirons ceux d'Isa :

Deux drôles de matous sur un joli collier,

Cette semaine, c'est notre créa préférée!

Collier chat Isa07

Allez faire un tour sur le blog de la belle,

Puis d'un clic découvrez cette drôle de ritournelle!

 

Posté par annefimo à 07:00 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 22 octobre 2015

L'automne - Saison 3 - Episode 2

Après Cabrel,

j'aurais pu reprendre du Verlaine, du Léo Ferré ou du William Sheller,...

mais cette semaine, le texte qui a retenu mon attention est celui d'Indila,

enfin... presque... ;-)

 

Tout comme des feuilles mortes
Échouées au bord des perles
J'attendrai que la brise déferle

Cette palette de couleurs
Qui fait battre nos coeur
Au rythme des saisons
Le temps d'une chanson

Sous un arbre stylisé
Je vois un étang rayé

Nos pieds glissent sur le parquet
Bientôt l'automne aura filé

 

Mais celle que nous ne laisserons pas filer

c'est Giny,

qui a ravi les mirettes de la majorité cette semaine,

avec sa version de saison "collier / bagues et BO" assortis.


 Tout en détails et en délicatesse cet ensemble!
 Magique... il me réconcilierait presque avec l'automne... ;-)

 

106801555_o

Posté par Delloic à 07:00 - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 15 octobre 2015

OCTOBRE

Le vent fera craquer les branches
La brume viendra dans sa robe blanche
Y'aura des feuilles partout
Accrochées autour de vos cous
Octobre tiendra sa revanche

Le soleil sortira à peine
Les colliers se cach'ront sous des bouts de laine
Perdus sous des foulards
Sur les tenues du soir
Octobre endormi aux fontaines

Il y aura certainement,
Sur les tables en fer blanc
Quelques vases vides et qui traînent
Et des nuages pris aux antennes

Je t'offrirai des fleurs
Des bijoux en couleurs
Pour ne pas qu'Octobre nous prenne... ... ...

 

Bon, elle ne s'appelle pas Francis, mais Audrey :-)

et comme vous l'avez remarqué elle a écrit SA version de la fameuse chanson,

même que ... vu la couronne de feuilles qu'elle nous offre,

Octobre ne risque pas de nous prendre quoi que ce soit ;-)

Jugez plutôt!

 

Et filez sur son blog pour voir d'autres merveilles...

 

12142730_1501908780107205_643384981_n (2)

Posté par Delloic à 07:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 8 octobre 2015

Question du jour

 

"Les polyméristes sont-elles toutes des matheuses et des cordons-bleus?"

...

Je ne sais pas, mais Gadouille doit quand même être un peu des deux,

car elle a trouvé une jolie solution au problème

en suivant scrupuleusement la recette =

"Sélectionnez une 20aine de pains de pâte aux couleurs de votre choix.

Façonnez dégradés, canes fleurs, spirales et colombins assortis.

Assemblez selon le motif choisi.

Ne pesez rien, la balance est dépassée!

Mais réduisez plutôt à la dimension du bijou souhaité.

Tranchez autant de fois que vous voudrez.

Agrémentez, cuisez, poncez, polissez, montez,

... et admirez!"

 

106657244_o

 

 

 

Posté par Delloic à 07:00 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : ,


jeudi 25 juin 2015

Glace à l'eau

Et bien oui,

il arrive enfin le temps des grosses chaleurs!

Qu'on l'appréhende ou qu'on soit impatient de transpirer ;-)

j'en connais peu qui se passent de glaces l'été...

La création que je vous présente aujourd'hui m'a fait penser

à quelque chose de rafraîchissant,

légèrement acidulé (mmmmhhhh, la glace au citron!),

mais doux aussi...

Et quand on mange une glace, c'est le moment qui est doux:

parce que souvent on le partage.

Alors BRAVO à Mymy pour son collier estival,

(vous voyez comme moi le ciel bleu et les discrets nuages?)

qui est une version pastel

du déjà célèbre tuto de Marie-France TOURNAT (Polymèramoi)

104327167 (2)

jeudi 18 juin 2015

Pluie d'étoiles

"....sous une pluie d'étoiles,

puisque c'est toi que j'aime..."

Chanson interprétée par Cindy Daniel

 

Serais-je d'humeur romantique aujourd'hui?

Pourquoi pas après tout?

Il faut dire que...

quand l'or et le noir se rencontrent sous les doigts de Nina,

quand elle marie la lumière à la nuit,

les étincelles deviennent feu d'artifice devant nos yeux,

une vraie "lluvia de estrellas"

comme elle le dit dans sa langue maternelle...

De quoi nous faire rêver non?

11216839_857631784274618_3795320694463088851_n (2)

 

Je vous laisse aller voir sur sa page FB

pour vous en mettre plein les mirettes ;-)

Niná Studio

Niná Studio. 774 likes · 7 talking about this. Creamos hermosos y únicos accesorios, elaborados con Arcilla Polimérica, utilizando metales, tinas y...

https://www.facebook.com

 

Posté par Delloic à 07:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 11 juin 2015

Proverbe du jour

 

さらに、ほこり、もし我々が彼を積み上げます(それ)なら、穀物(ビーズ)によっての穀物(ビーズ)、列車(形態)に山を遺言で残してください

 Même la poussière,

si on l'entasse grain par grain,

formera une montagne.

Citation de Eugène Cloutier

Journées japonaises (1969)

 

Et c'est exactement ce qu'a fait

notre créatrice coup de coeur cette semaine:

elle a façonné patiemment la pâte

jusqu'à ce que les grains dessinent

une montagne fière et volcanique

comme on en trouve dans l'archipel

situé au large de la côte Pacifique de l'Asie.

D'ailleurs, pour la petite histoire,

la création d'une liste des 100 montagnes célèbres au Japon

remonte entre les XVIIè et XIXè siècles.

Cette liste est devenue une référence incontournable,

et constitue un défi pour les randonneurs.

Certains ont même réussi à enchaîner 

leur ascension en un temps record.

Est-ce-que Nyfafimo a mis un temps record

pour créer cette parure?

Peu nous importe,

car nous ne nous lassons pas pour l'instant

de la dévorer des yeux:

je vous laisse juger de sa délicatesse.

104556125

 

Encore plus de photos à retrouver sur son blog:

Nyfafimo

Pour ma première participation à un challenge du groupe créationfimo, le thème imposé était le blanc+1 autre couleur. Le blanc devait être majoritaire! Voici ce que j'ai fait, une parure simple, avec un jeu de profondeur et de texture, blanche et vert amande. J'ai utilisé mes formes préférées: le plastron, la bague et le boucles d'oreilles.

http://nyfafimo.canalblog.com

 

 

Posté par Delloic à 07:00 - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 14 mai 2015

La princesse aux petits pois (conte très revisité)

           Il était une fois, une jeune femme prénommée Fanny. Comme le criait à tue-tête Fernandel, le patron du Grand café dans lequel elle travaillait : « Elle est belle, elle est mignonne, c'est une bien jolie personne ». Seulement voilà malgré sa beauté tant extérieure qu'intérieure, Fanny restait une demoiselle. Des prétendants, elle en avait à la pelle, la demoiselle ! On venait de loin pour la voir, lui proposer un rancard mais c'était toujours avec désespoir qu'on repartait dans sa contrée. C'était un mystère : sitôt le 1er rendez-vous passé, de rentrer ses compagnons d'un soir étaient pressés. Quelle était la raison de toutes ces déceptions ? Ses prétendants restaient muets sur le sujet et prétextaient des excuses mal formulées. Personne ne savait mais les clients ne se gênaient pas pour extrapoler. Certains la disent en fait un peu sotte, d'autres, qu'elle ne portait pas de culotte. Certains lui prêtaient des mœurs peu catholiques, d'autres, d'importantes coliques néphrétiques. Tout le village causait, tout le canton s'interrogeait : comme toujours, personne ne savait mais tout le monde croyait savoir. Inutile de commenter cette banale histoire et tenter d'y remédier serait illusoire.

      Un jour de printemps, un charmant jeune homme vêtu d'un magnifique costard en satin de chez Cardin gara sa Mini devant le Grand Café où travaillait notre beauté. Dès qu'elle l'aperçut derrière la porte vitrée, elle tomba sous le charme de ce bogoss qui semblait tout droit sortir d'une pub d'Hugo Boss. Il entra dans le café. Sur lui, tous les yeux étaient braqués. Les siens croisèrent ceux de Fanny et il fut immédiatement ébahi. Il se dirigea vers le comptoir derrière lequel attendait, toute chose, notre bête de foire. Il lui commanda un pastis, un sandwich aux saucisses et en profita pour lui gratter son 06. Ils parlèrent un moment et profitèrent de chaque instant. Il l'invita le soir même au restaurant, elle répondit ''oui'' en rougissant.

       A 20h tapantes, ils s'installèrent à la table 6 du « Restaurant-grill de la Gare », le seul établissement des 10kms à la ronde. Le bel étalon demanda au serveur qu'on leur servît leurs meilleurs mets accompagnés de leur meilleur vin. Le garçon, confus, leur proposa alors des lasagnes, qu'il précisa être ''maison'' , ainsi qu'un petit Mâcon de 2012. Fanny s'excusa de ne pouvoir accepter ce merveilleux repas qui s'annonçait et le garçon lui demanda si elle souhaitait que le chef lui prépare, comme d'habitude, une assiette... de petits pois aux oignons. Surpris par cette demande mais toujours charmé par la demoiselle , le prétendant ne dit rien et reprit son zèle. Le repas fini, les deux tourtereaux se dirigèrent main dans la main vers le domicile de la jeune fille. Un café et trois Jet27 plus tard, les voilà dans le noir, affalés sur le canapé, leurs corps nus enlacés. Quand tout à coup, une énorme flatulence malodorante se fit entendre et sentir. Le jeune homme, affolé, se releva en vitesse et alluma la lumière. Le spectacle qu'il vit alors le stupéfia. La pièce était remplie de paillettes de toutes les couleurs. Totalement ahuri devant ce spectacle, il perdit tous ses moyens ainsi que son beau langage et demanda : « C'est pas possible, comment une bombasse comme toi peut … péter ? Et c'est quoi toutes ces put** de paillettes partout ? ». Fanny en pleurs et rouge de honte s'écria : « Par pitié, ne t'enfuis pas comme tous les autres. Ecoute-moi, je t'en supplie !Je suis une princesse et une mauvaise fée m'a jeté un mauvais sort à ma naissance pour se venger de mes parents. Elle m'a condamnée à me nourrir exclusivement de petits pois et à devoir subir ces flatulences honteuses et pailletées jusqu'à ce qu'un homme m'aime telle que je suis. Aime-moi, sauve-moi ! ». Le bel homme réfléchit quelques instants et choisit, comme tous les autres, de se sauver lui-même en se faisant la belle.

      Ma foi, les contes de fées ne se terminent pas toujours bien. Pas même pour la princesse aux petits pois...

                                                                  FIN

 

En revanche, notre Fanny à nous, je ne sais pas si elle mange des petits pois, mais en tout cas, en polymère, les petits pois, elle maîtrise ! C'est pas pour rien que les membres du groupe Créationfimo ont élu sa création coup de cœur de la semaine ! 

Voici le plastron « Pois de Printemps » de Nyfafimo que vous pourrez retrouver sur canalblog ou sur FB.

11174880_689772281148997_7764628248019151987_n

A la semaine prochaine ! 

Posté par emiliebouillie à 07:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 22 janvier 2015

En équilibre

 

J'ai longtemps rêvé apprendre à patiner en rollers:

j'imagine la sensation de liberté, de légèreté qu'on doit éprouver quand,

les cheveux au vent, on voit défiler la campagne

du haut de ces quelques centimètres supplémentaires.

Oui, mais voilà, je n'ai pas d'équilibre^^

et malgré mes tours de filet de tennis pour me sécuriser

je n'ai jamais réussi à me lâcher en restant debout sur ces chaussures à roulettes.

***

Par contre, question équilibre, je connais quelqu'un qui maîtrise!!

Un dégradé et des rayures, une texture et de l'asymétrie,

le tout dosé avec tact... et Marykot nous laisse bouche-bée:

101506276 (2)

Retrouvez toutes ses créations sur son blog.

 

Posté par Delloic à 07:00 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags : ,