Il y a quelques jours, peut-être que ,vous aussi,vous avez vu passer un bel objet tout en polymère: un vide-poche Ducati! 

                       30072710_1928636980503704_8286718926912251822_o

 

C'est beaaau, ça briiiille, c'est originaaaal...mais qui est donc derrière ce vide-poche? A y regarder de plus près, on se rend compte rapidement qu'on a affaire à une récidiviste... Et pas des moindres: Maryy
Allons à sa rencontre, histoire de mieux la connaître...

Présente-toi pour celles et ceux qui ne te connaissent pas.

Je m’appelle Marie, je suis une mamie comblée de quatre petits-enfants. J’aime les livres, la musique (celle qui fait du bruit … mais pas que)  et bien sûr la moto ! J’ai toujours pratiqué les travaux manuels ou loisirs créatifs comme on dit maintenant et depuis quelques années je me consacre essentiellement à la polymère et au tissage de perles.

 

Il y a quelques années, à la suite du départ de Tewee, tu as pris la relève pour gérer le groupe Créationfimo. Pas trop dur? Comment évolue le groupe ?

Je fais partie du groupe CréationFimo depuis huit ans exactement, et quand il y a 3 ans je crois, Tewee nous a annoncé qu’elle voulait passer la main, une grande partie des membres ont manifesté leur désarroi et l’envie de continuer. Alors je me suis proposée et Tewee a accepté. J’avoue que je n’avais pas vraiment réfléchi ce à quoi je m’engageais. Mais je ne le regrette pas du tout, même si parfois c’est assez contraignant. 

Trouver de nouveaux challenges originaux et qui fédèrent les membres est une tâche assez ardue. Ainsi que faire le gendarme, pour ces mêmes challenges, car au sein du groupe CréationFimo la qualité et le respect des consignes ont toujours été exigés. Alors oui, des fois certain-es doivent me trouver, au mieux pénible sinon plus, mais c’est comme cela que l’on se démarque et c’est peut-être aussi la raison de notre longévité. Et puis quand c’est trop facile ce n’est pas marrant, cela nous apprend à nous dépasser, à sortir de notre zone de confort comme on dit maintenant.

Un autre changement important est intervenu récemment. Un changement que nous ne voulions pas, mais internet évolue sans cesse et depuis quelques mois, Yahoo qui gère les groupes comme le nôtre, a modifié pas mal de paramètres et la gestion au quotidien, autant pour moi que pour les membres, était devenu impossible. Alors nous avons pris la décision de déménager sur FaceBook. Certains membres importants pour moi et qui étaient avec nous depuis longtemps ont fait le choix de ne pas suivre, cela restera un grand regret.

 

 

Tu pratiques la polymère depuis des lustres, tu as assisté à beaucoup d' évolutions techniques, à la démocratisation de la polymère. Qu'est-ce qui tu retiens de ces évolutions depuis tes débuts il y a ...?

Des lustres … comme tu y vas, je suis mamie d’accord mais pas centenaire non plus !

En quelques années le monde de la polymère a beaucoup évolué. En bien, en mal ? Mais nous sommes là pour parler des choses agréables, n’est-ce pas ?!

Il y a encore quelques années, les tutos, techniques et méthodes que l’on peut trouver n’importe où sur le net aujourd’hui, n’étaient pas aussi répandus. C’était plus le monde de la débrouille. Des plus anciennes que moi pourraient le raconter bien mieux. Pratiquement tout venait des Etats-Unis, la pâte se trouvait moins facilement. Maintenant c’est la profusion en tout.

Beaucoup s’essaient à la « patouille » et espèrent vendre leurs créations.  Elles/ils doivent bien se rendre compte que ce n’est pas si évident. Tu prends un site de vente comme Etsy, pour ne pas le nommer. Cette plateforme de vente est planétaire ! Comment veux-tu qu’une " petite fimoteuse "  ou autre artisan-e se fasse une place ou ait une quelconque visibilité dans ce truc énorme !

Je pense, que comme beaucoup d’autres loisirs créatifs, la polymère sera délaissée pour autre chose.  C’est une question de mode.  Et je pense que les professionnels de la vente en sont parfaitement conscients.

A ce moment là ne restera plus que les vrais passionnés, les purs et durs (les vrais artistes.)

 

Régulièrement, tu confectionnes des vide-poches. Qu'est-ce qui te plait tant dans cet objet?

 

37592310292_43c577633b_o40230035781_7f4f53001f_o

 

 

Ah!Mes vide-poches! Avant de répondre à ta question, je dois d’abord apporter quelques indications nécessaires à mes yeux.

J’ai commencé à patouiller il y a une bonne dizaine d’années.  Tant bien que mal au début (plutôt mal d’ailleurs). Déjà le modelage m’attirait beaucoup, j’ai découvert Christie Friesen entre autres, ses petits livres sur les tortues, les étoiles et  les dragons et son humour !

Je me suis essayé aux "bijoux", j’ai fait des swirls, des étoiles, des tortues.

Un jour une copine m’a dit avoir trouvé un site où l'on trouvait plein de tutos et conseils. C’était Parole de Pâte, j’étais loin à cette époque de penser qu’un jour j’en ferais partie.

Bref, je vais revenir au vide-poche, mais c’est impossible d’en parler sans évoquer une personne qui a été assez décisive dans ma façon de travailler ! En mars 2011 j’ai fait mon premier stage de polymère et c’était avec Mathilde Colas. La grande Mathilde, avec elle j’ai appris beaucoup de choses et surtout des techniques et des façons de travailler rigoureuses et indispensables … Merci Mathilde.

Dans un de ses livres il y a un vide-poche fait avec une cane kaléidoscope et j’ai eu envie de le reproduire. Je n’ai jamais fait le même que le sien, mais je m’en suis grandement inspiré pour faire mon premier vide-poche. Depuis j’ai un peu personnalisé la technique et j’en  ai 15 ou 16.

Je crois que ce qui me plaît dans la création de ces vide-poche c’est le côté patience, l’assemblage minutieux des différentes parties, comme pour le 3D rouge.

Et pour nos challenges souvent je préfère faire un vide-poche plutôt qu’un bijou !

 

26824756276_046f248034_o

 

30766157536_a58bb8b08c_o (1)

Quelle technique aurais-tu aimé inventer? Ou quelle créa aurais-tu aimé confectionner? De quelle créa es-tu la plus fière et pourquoi?

 Il n’y a pas vraiment de choses que j’aurais aimé inventer. Par contre des créations que j’aurais aimé fabriquer de mes mains, oui ça il y en a quelques unes.

Par exemples les canes de Jon Stuart Anderson, ça m’épate.

Je suis fan du monde de Caroline McFarlane-Watts plus connue de son nom d’artiste Tall Tales Productions.

Et j’aime aussi des artistes aussi diamétralement opposés que Patrizia Cozzo ou Alessio Busanca

Et oui j’en reviens toujours au modelage. D’ailleurs au passage je fais un peu de pub pour le groupe de modeleurs que dirige Médusa : Art Figuratif Polymer Clay. Pour faire du modelage il faut des bases que je n’ai pas mais bon c’est comme pilote moto ce sera dans une autre vie ...

Tu me demandais la création dont je suis la plus fière : Un vide-poche 3D géometrik qui m’a demandé une grande patience et un travail de précision, mais mon chouchou, bien qu’il soit très laid, c’est Jabba The Hut cette infâme limace, j’ai adoré le faire et assez fière du résultat.

 

25232001509_f0d7cfae85_o

 

Un grand merci à Maryy d'avoir pris le temps de répondre à mes questions et pour admirer ses créations, c'est dans sa galerie ICI!