Pour la sortie de son livre "Bijoux ethniques en pâte polymère" j'ai eu le plaisir d'interviewer Karine Barrera (alias Akak) et je dois avouer que c'était une révélation...Cette créatrice de talent s'est révélée enjouée, fraiche, pleine d'humour et de piquant ;o)  Alors si vous voulez découvrir son livre (une invitation au voyage, aux couleurs et aux motifs de l'Afrique de l'Ouest) et ses petits secrets...Embarquement immédiat pour l'aventure! 


 

61RdiOOiQaL

Commençons par quelques questions (à  la « Freud ») pour mieux te cerner.

  • Quel genre d’enfant étais tu et quelle adulte es-tu devenue ?   (Installe-toi sur le divan et dis-nous tout)

J'ai toujours été très vive,passionnée par la danse depuis mes 4 ans, je passais mon temps à monter des décors, un coup en Afrique une autre fois en Asie et je faisais mon show pour qui voulait bien le regarder. J'ai vécu pleinement mon adolescence, réussi mes études bien qu'ayant eu une attitude dilettante. J'ai toujours traversé la vie comme une grande scène de spectacle.

  • As-tu gardé ton âme d’enfant ?  (reste sur le sofa et ferme les yeux ;o)

J'ai vraiment du mal à rester en place sur un divan avec les yeux fermés Florence c'est comme une punition et sinon pour ta question,je pense que oui j'ai su garder mon âme d'enfant qui s'étonne et s’émerveille de plein de choses encore et encore.

  • De quoi as-tu le plus peur ?  (Rouvre les yeux, maintenant !)

Je pense que ça serait de me retrouver dans la situation de la cigale dans la fable de Jean de Lafontaine.

  • Quelles sont tes trois couleurs préférées  (par ordre de préférence) ?

J'aime le rouge,le jaune et le noir.

  •  Es-tu une touche-à-tout ou plutôt fidèle à une discipline créative à la fois ?

Alors oui je suis une fidèle à une discipline, quand je me lance dans un projet je ne lâche jamais, j'y passe tout mon temps, mes pensées créatives se réveillent et mes mains exécutent presque comme çà par enchantement, je suis presque tout le temps surprise et émerveillée par ce que l'on peut faire avec la pâte polymère. Cela dit j'adore jardiner, crocheter, cuisiner, danser, dessiner, mais je me retiens.

 

C1-bogolan

Bon, maintenant rentrons dan le vif du sujet

  • Pourquoi la pâte polymère ?  Quand et comment (ben oui, on veut vraiment tout savoir) as-tu découvert ce matériau magique ?

C'est ma maman qui elle-même est une touche à tout qui m'a initié et offert mes premiers accessoires. Je trouve que cette pâte nous offre des possibilités de contentements et de petits bonheurs très rapidement. Cela fait seulement 5 ans que je suis «polymériste» mais c'est comme tout, tout dépend de l'énergie et du temps au quotidien que nous consacrons à l'activité, moi j'ai un peu abusé.....

  •  Quelles sont tes meilleures sources d’inspiration ?

-Ce qui m'entoure: la nature, mon jardin, mes tentures, mes tissus, les images et les émotions qui me restent de mes voyages notamment ceux que j'ai fait au Mali.

  •  Comment en es-tu arrivée à écrire un livre ?

Tout d'abord j'aime les livres ,tous les livres, j'en ai beaucoup. Je crois que cela nous fait tous rêver d'être un jour auteur parce qu’on laisse quelque chose de matériel, c'est comme un fragment de vie. J'ai accepté au bout de la deuxième fois, à un an d’intervalle la proposition de Créapassions, la première demande pour moi était trop tôt, pour toute chose il faut se sentir prêt.

  •  Quelles en sont les particularités ? (qu’est-ce qui différencie ton livre ?)

J'ai construit mon livre comme un carnet de voyage, une première partie qui se passe à Bamako avec des créations des imitations de bijoux que l'on pourrait trouver sur les étals de l'artisanat local, une visite chez les touaregs et un retour métissé en France avec des créas de caractère « ethno-chic ».Il y a 15 tutoriels dont dont 3 parures.

  • Quel projet (dans le livre) t’a donné le plus de fil à retordre ?

Non aucun ne s'est démarqué à ce sujet,j'ai trouvé çà difficile en général de tout quantifier, mesurer, expliquer, choisir le projet.  J'ai procédé en faisant à chaque fois des prototypes des créations, certaines n'ont pas abouties, d'autres modifiés. Je suis plutôt contente de mes choix.

  •  Pendant l’accouchement de ton  livre, as-tu rendu ton entourage complètement fou ? (Sois honnêêêête !)

Il se trouve qu'avant de faire ce livre j'ai travaillé sur un hors série pour le magazine de Polymère and co et c'est à ce moment là que j'ai rendu mon entourage fou effectivement, jai été pénible, égoïste car dans mon monde. Du coup pour le livre je me suis calmée  forte de ma toute  dernière expérience, tout s'est bien passé

  • Quel est TON projet préféré ?  Et pourquoi ?

-Dur, dur...bon, 3, ok?  Alors, le collier dents de chameau, le torque bogolan, les boucles cauris. Ce sont les bijoux que je pourrais porter tous les jours.

  • De quoi es-tu la plus fière ?

-Je suis très fière de vous présenter mon livre aujourd'hui, d'être interviewé par une grande polymériste, hein Flo?  De passer dans Parole de Pâte, d'avoir un style reconnaissable et de le partager avec vous.

  •  Es-ce qu’il y a un AVANT et APRES la sortie du livre ?  (Réinstalle-toi confortablement sur le divan)

-Je ne peux pas répondre à ça maintenant c'est trop frais ,on en reparle dans quelques temps, ok ?

1

Une dernière question

  • Pourquoi devrions-nous courir chez le libraire ou commander en ligne ton livre ?

(Lève-toi du divan, sors tes pompons  et déchaine-toi…Tu l’as mérité !)

Parcequ'il n'y en aura pas assez pour tout le monde!!!! Elle est bonne hein ?!

Merci pour cette interview Florence, merci à PDP et à tous ceux qui me suivent. 

collier dune