Wahou !!!!
Je me surprends  à lâcher des mots incroyables comme ça au saut du lit !
La grande forme !
Je m'explique : vous avez tous constaté déjà que certains fromages étaient troués ?
Ce qui a donné lieu, entre autres, à ce paradoxe délicieux dont je ne me lasse pas :

Plus il y a de fromage, plus il y a de trous.
Or, plus il y a de trous, moins il y a de fromage.
Donc : plus il y a de fromage, moins il y a de fromage !
(vous aurez tous remarqué le fameux syllogisme aristotélicien qui conduit parfois à ce genre de curieux raisonnement qui nous met en joie de bon matin ...)

Mais savez-vous pour quoi certains fromages ont des trous ?

Hein ?

Je vous pose la question !

Eh bien je suis fière de vous l'enseigner céans car je viens moi-même de l'apprendre :

Il y a des trous dans le fromage parce que certaines bactéries qu'on dit propioniques s'amusent à produire du gaz carbonique à l'intérieur  et c'est ce gaz qui provoque les trous !

En résumé, il y a des bactéries qui pètent dans votre emmental sans aucune retenue, et vous laissez faire ?

(moi ça ne risque pas de m'arriver, je n'aime que le Beaufort ! )

Florence, elle, sans rancune, a adopté quelques-unes de ces bactéries et les a mises dans la fimo !

Voyez ce que ça donne :

holes

Un collier carrément propionique, non  ?