mercredi 14 septembre 2005

pour pigmenter un peu la vie

LES PIGMENTS

  Vous cherchez désespérément une couleur particulière mais ne trouvez rien ???? Alors voici un tuto sur les pigments qui vous permettra de réaliser votre propre palette de couleur grâce à de la pâte transparente et 3 couleurs de base de pigments ! Mais tout d’abord un peu d’explications.
Les pigments les plus connus sont les ocres (autrefois exploitées en France dans une vingtaine de régions) qui sont des argiles riches en oxydes de fer, qui vont du jaune clair au rouge brique. Les autres couleurs dénotent la présence de manganèse (terre de Sienne et d'Ombre) ou de cuivre (terres vertes). Selon qu'elles s'utilisent crues ou calcinées, on élargit la gamme jusqu'à des bruns chaleureux ou sombres. Seuls trois sites d'extraction subsistent en France, avec des volumes de productions très réduits : les Ardennes pour la terre de Sienne, le Vaucluse et la Puisaye (Morvan) pour les ocres.

Donc il vous faut de la fimo transparente et des pigments : jaune, bleu et rouge (ce sont les couleurs primaires). A partir des ces couleurs primaires, on obtient les couleurs secondaires, c'est-à-dire :   -     en mélangeant du jaune et du bleu on obtient du vert.
en mélangeant du jaune et du rouge on obtient du orange.
en mélangeant du bleu et du rouge on obtient du violet.

Couleurs primaires                                Couleurs secondaires                 Couleurs tertiaires         

photounphotodeuxphototrois      

A partir de ces couleurs secondaires on peut obtenir les couleurs tertiaires comme indiquer sur le dessin : le mauve rosé, l’indigo, le vert d’eau, le vert « printemps »…etc.
               

Toutes ces couleurs sont obtenues en mélangeant autant d’une couleur que de l’autre, c'est-à-dire que pour faire du vert « secondaire » il faut mettre autant de jaune que de bleu.(au centre sur la photo)

            photosix

Mais à partir de là on peut créer de nouvelles teintes en ajoutant plus de l’un que de l’autre. Par exemple en mettant plus de jaune que de bleu on obtient un vert tirant vers le kaki (à gauche sur la photo). A l’opposé en mettant plus de bleu que de jaune on obtient un vert « sapin » !!! (à droite)

                 photoquatre            

                           

En premier, préparez votre mélange de pigments dans un petit récipient. Une pointe de couteau de chaque couleur suffit à colorer un quart de bloc de pâte ! Puis incorporer votre mélange à la pâte et malaxer jusqu’à obtenir une couleur uniforme.

Comme exemple de pigments on peut citer :
   - Les pigments Sennelier, en flacon de 200 ml, de 6.90 € à 20 € le flacon. (chez Gerstaecker)
   - Les pigments Raphaël chez Cultura, en flacon de 140 g, à 9.65 €. (www.cultura.com)
   - Les pigments Pébéo.

photopebeo

pigments pebeo


Pigments naturels de Roussillon -vaucluse-
vente en ligne                                                                                       
Pigments Sennelier 

photoroussillon1photosennelier1


on a utilisé de la pâte polymére transparente qui absorbe bien les pigments mais on peut utiliser également de la pâte blanche opaque ou beige, ( les pigments résistent moins au ponçage)         

Alors à vos pigments !!!
article élaboré par Lucie


Posté par dominool à 10:01 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,