vendredi 3 juin 2016

interview nouveau livre de Carole Aubourg

J'ai eu le plaisir de rencontrer Carole Aubourg (alias Cacofim) à un stage à Nimes, et je dois avouer que c'est une personne hyper sympathique et d'une gentillesse extrême!  Un vrai rayon de soleil!  Du coup, c'est avec beaucoup de plaisir que je vous dévoile l'interview qu'elle a si gentiment accepté de réaliser pour la sortie de son deuxième livre: "Créer des motifs d'imprimés textiles en pâte polymère".  Sans plus attendre, voici toutes ses révélations ;o)

110708261

Tout d’abord merci d’avoir accepté  de jouer le jeu et de répondre à mes questions (hors sujets)

Commençons par quelques questions (à  la « Freud ») pour mieux te cerner.

  • Quel genre d’enfant étais tu et quelle adulte es-tu devenue ?   (Installe-toi sur le divan et dis-nous tout) 

J’étais une enfant très sage qui rêvait d’être instit, j’ai toujours bricolé, aimé l’art et le dessin.

Je suis devenue maîtresse et je m’épanouis dans la création qui reste et restera une passion pour moi .

  • As-tu gardé ton âme d’enfant ?  (reste sur le sofa et ferme les yeux ;o)

Oh oui !!! Et comme je suis au contact quotidien des enfants, j’ai plein de modèles sous les yeux, je ne vieillis pas !

  • De quoi as-tu le plus peur ?  (Rouvre les yeux, maintenant !)

Ben de pas grand-chose …

  • Quelles sont tes trois couleurs préférées  (par ordre de préférence) ?

Bleu, rouge et violet par conséquent !

  • Es-tu une touche-à-tout ou plutôt fidèle à une discipline créative à la fois ?

J’aime beaucoup les loisirs créatifs en général, j’ai aimé la couture, la poterie, le modelage…le médium que je préfère reste la polymère !

 

imprimes-textiles-en-pate-polymere

 

Bon, maintenant rentrons dan le vif du sujet

  • Pourquoi la pâte polymère ?  Quand et comment (ben oui, on veut vraiment tout savoir) as-tu découvert ce matériau magique ?

La pâte polymère est arrivée dans ma vie alors que j’avais dû arrêter la poterie par faute de moyens suffisants pour poursuivre ma passion pour la terre. J’ai cherché sur internet des idées de modelage, de médium et je suis tombée sur une flopée de sites vantant les mérites de la polymère et offrant des tutos en ligne plutôt alléchants…

J’ai vendu un manteau Desigual et avec les sous je me suis achetée de quoi commencer et puis après c’était fichu…j’étais tombée dans le chaudron magique de cette matière qui n’a de limites que notre imagination …

  • Quelles sont tes meilleures sources d’inspiration ?

Tout ! Mais surtout les tissus, les couleurs, les bijoux fantaisies.

  • Comment en es-tu arrivée à écrire un livre ?

Tout simplement parce qu’on me l’a demandé ! Je me suis sentie plutôt flattée par cette demande et fière aussi ! Et j’aime partager, alors quel moyen génial que le bouquin pour se livrer !

  • Quelles en sont les particularités ? (qu’est-ce qui différencie ton livre ?)

Ce livre est beaucoup plus abouti que le premier qui était destiné aux débutants ; mais il est plus pointu aussi, il aborde l’imitation des tissus. Je me suis attachée aussi à fournir des tas de trucs et astuces permettant la réussite d’un bijou avec de belles finitions. J’y partage des gabarits exclusifs et des astuces de montage .

  • Quel projet (dans le livre) t’a donné le plus de fil à retordre ?

J’ai raté beaucoup de projets pour ce livre et celui qui m’a le plus agacé c’est sans nul doute l’écossais car il faisait trop chaud lors de la réduction…et je rage d’avoir dû photographier une barette à peu « tordue »…heureusement que la chevelure de ma fille chérie cache « lamisère » !

textiles-en-pate-polymere

  • Pendant l’accouchement de ton  livre, as-tu rendu ton entourage complètement fou ?  (Sois honnêêêête !)

Non pas vraiment car j’ai pris mon temps…ma gestation est presque éléphantesque …

  • Quel est TON projet préféré ?  Et pourquoi ?

Mon projet préféré ? C’est le livre en lui-même !!!

  • De quoi es-tu la plus fière ?

D’avoir mené un nouveau projet à son terme et de pouvoir dire « C’est moi qui l’ai fait ! »

  • Es-ce qu’il y a un AVANT et APRES la sortie du livre ?  (Réinstalle-toi confortablement sur le divan)

Non, je reste la même ! Petite( je ne mesure que 1,56m), modeste et toujours ravie d’apprendre des autres et d’apprendre aux autres !

polymere

Une dernière question

  • Pourquoi devrions-nous courir chez le libraire ou commander en ligne ton livre ?

(Lève-toi du divan, sors tes pompons  et déchaine-toi…Tu l’as méritée !)

Car c’est un livre avec de très beaux modèles colorés et ravissants, parce que j’ai pensé à tous les passionnés en créant les projets, parce qu’il faut embellir votre bibliothèque avec cet ouvrage qui vous apportera des trucs et astuces géniaux pour faire de très beaux bijoux assortis à vos tenues !

imprimes


vendredi 27 novembre 2015

Bijoux contemporains en pâte polymère - Cecilia BOTTON

On y croyait plus, tant on l'a attendu!!!!!  Le livre " Bijoux contemporains en pâte polymère" de Cécilia Botton (alias Mabcrea) est enfin disponible...pour le plus grand bonheur des polyméristes francophones!

J'ai le plaisir de partager avec vous l'interview de cette créatrice aussi gentille que talentueuse :o)

bijoux-contemporains-en-pate-polymere

Tout d’abord merci d’avoir accepté  de jouer le jeu et de répondre à mes questions (hors sujets)


Commençons par quelques questions (à  la « Freud ») pour mieux te cerner.


Quel genre d’enfant étais-tu et quelle adulte es-tu devenue ?   (Installe-toi sur le divan et dis-nous tout)

J’étais plutôt Meccano, tableaux de nouilles ou de coquillages et déjà bricoleuse quand j’étais enfant,  a en croire les magnifiques décorations qui ornent toujours le buffet de mes grands-parents. Cela n’a pas beaucoup changé, j’adore toujours créer de mes mains.

As-tu gardé ton âme d’enfant ?  (reste sur le sofa et ferme les yeux ;o)

Quelque part oui car je reste une grande rêveuse et je suis souvent dans la lune.


De quoi as-tu le plus peur ?  (Rouvre les yeux, maintenant !)

De l’isolement et de la solitude


Quelles sont tes trois couleurs préférées (par ordre de préférence) ?

Le noir, le prune et le bleu canard


Es-tu une touche-à-tout ou plutôt fidèle à une discipline créative à la fois ?

Définitivement une touche à tout, j’étais mosaïste avant de me lancer dans la pâte polymère, j’adore également peindre à la cire, la cuisine créative et le travail de la laine cardée, entre-autres

bijoux1
Bon, maintenant rentrons dan le vif du sujet


Pourquoi la pâte polymère ? 

Quand et comment (ben oui, on veut vraiment tout savoir) as-tu découvert ce matériau magique ?

La pate polymère offre des possibilités et des styles à l’infini, elle permet d’imiter quasiment tous les matériaux existants. J’ai attrapé le virus il y a plus de 10 ans après avoir acheté un livre, celui d’Edith.

Quelles sont tes meilleures sources d'inspiration?

Mes voyages a travers toute l’Asie et notamment la Chine où je réside depuis 7 ans

Comment en es-tu arrivée à écrire un livre ?

Une envie de partager mes petits bricolages et aider les lectrices à concevoir leurs propres pièces uniques  faites main.

Quelles en sont les particularités ? (qu’est-ce qui différencie ton livre ?)

Le pas à pas, chaque étape cruciale des réalisations étant photographiée, plus que dans mon livre précédent, ce qui fait que les lectrices pourraient presque se passer des textes pour mener à bien les projets. Mais aussi le style des créations que j’ai voulu résolument contemporaines.


Quel projet (dans le livre) t’a donné le plus de fil à retordre ?

 

Le projet de marqueterie pour trouver le bon mélange des teintes pour arriver a recréer les nuances de placage de bois que je souhaitais. J ‘en ai fait des boulettes et des boulettes de pâtes :o)

 

bijoux

Pendant l’accouchement de ton  livre, as-tu rendu ton entourage complètement fou ?  (Sois honnêêêête)!

Honnnnnnêtement cette fois ci non ! je n’en ai parlé à presque personne et j’ai écrit le livre en deux mois, les idées étaient la, il n’y avait plus qu’a faire la mise en page.

Quel est TON projet préféré ?  Et pourquoi ?

Certainement le collier orchidées où j’ai repris une création d’un collier que j’avais réalisé il y a quelques années. C’est une pièce graphique, plutôt simple a réaliser mais qui en « jette » une fois portée.

De quoi es-tu la plus fière ?

Que ma grand-mère montre les livres à tout le monde quand elle a de la visite ^^.

Est-ce qu’il y a un AVANT et APRES la sortie du livre ?  (Réinstalle-toi confortablement sur le divan)

Non je ne pense pas, je crée par pur plaisir de faire quelque chose de mes dix doigts. J’envisage déjà de travailler sur une autre collaboration dans les prochains mois, mais chut, c’est un secret pour le moment.

bijoux2

Une dernière question


Pourquoi devrions-nous courir chez le libraire ou commander en ligne ton livre ?

Pour y découvrir plein plein plein d’astuces et de techniques nouvelles ou revisitées, Made in mabcrea, pour réaliser des bijoux uniques modernes et colorés.


(Lève-toi du divan, sors tes pompons  et déchaîne-toi…Tu l’as méritée !)

bijoux4

Posté par creationmyway à 07:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

vendredi 27 février 2015

Bijoux ethniques en pâte polymère - Akak

Pour la sortie de son livre "Bijoux ethniques en pâte polymère" j'ai eu le plaisir d'interviewer Karine Barrera (alias Akak) et je dois avouer que c'était une révélation...Cette créatrice de talent s'est révélée enjouée, fraiche, pleine d'humour et de piquant ;o)  Alors si vous voulez découvrir son livre (une invitation au voyage, aux couleurs et aux motifs de l'Afrique de l'Ouest) et ses petits secrets...Embarquement immédiat pour l'aventure! 


 

61RdiOOiQaL

Commençons par quelques questions (à  la « Freud ») pour mieux te cerner.

  • Quel genre d’enfant étais tu et quelle adulte es-tu devenue ?   (Installe-toi sur le divan et dis-nous tout)

J'ai toujours été très vive,passionnée par la danse depuis mes 4 ans, je passais mon temps à monter des décors, un coup en Afrique une autre fois en Asie et je faisais mon show pour qui voulait bien le regarder. J'ai vécu pleinement mon adolescence, réussi mes études bien qu'ayant eu une attitude dilettante. J'ai toujours traversé la vie comme une grande scène de spectacle.

  • As-tu gardé ton âme d’enfant ?  (reste sur le sofa et ferme les yeux ;o)

J'ai vraiment du mal à rester en place sur un divan avec les yeux fermés Florence c'est comme une punition et sinon pour ta question,je pense que oui j'ai su garder mon âme d'enfant qui s'étonne et s’émerveille de plein de choses encore et encore.

  • De quoi as-tu le plus peur ?  (Rouvre les yeux, maintenant !)

Je pense que ça serait de me retrouver dans la situation de la cigale dans la fable de Jean de Lafontaine.

  • Quelles sont tes trois couleurs préférées  (par ordre de préférence) ?

J'aime le rouge,le jaune et le noir.

  •  Es-tu une touche-à-tout ou plutôt fidèle à une discipline créative à la fois ?

Alors oui je suis une fidèle à une discipline, quand je me lance dans un projet je ne lâche jamais, j'y passe tout mon temps, mes pensées créatives se réveillent et mes mains exécutent presque comme çà par enchantement, je suis presque tout le temps surprise et émerveillée par ce que l'on peut faire avec la pâte polymère. Cela dit j'adore jardiner, crocheter, cuisiner, danser, dessiner, mais je me retiens.

 

C1-bogolan

Bon, maintenant rentrons dan le vif du sujet

  • Pourquoi la pâte polymère ?  Quand et comment (ben oui, on veut vraiment tout savoir) as-tu découvert ce matériau magique ?

C'est ma maman qui elle-même est une touche à tout qui m'a initié et offert mes premiers accessoires. Je trouve que cette pâte nous offre des possibilités de contentements et de petits bonheurs très rapidement. Cela fait seulement 5 ans que je suis «polymériste» mais c'est comme tout, tout dépend de l'énergie et du temps au quotidien que nous consacrons à l'activité, moi j'ai un peu abusé.....

  •  Quelles sont tes meilleures sources d’inspiration ?

-Ce qui m'entoure: la nature, mon jardin, mes tentures, mes tissus, les images et les émotions qui me restent de mes voyages notamment ceux que j'ai fait au Mali.

  •  Comment en es-tu arrivée à écrire un livre ?

Tout d'abord j'aime les livres ,tous les livres, j'en ai beaucoup. Je crois que cela nous fait tous rêver d'être un jour auteur parce qu’on laisse quelque chose de matériel, c'est comme un fragment de vie. J'ai accepté au bout de la deuxième fois, à un an d’intervalle la proposition de Créapassions, la première demande pour moi était trop tôt, pour toute chose il faut se sentir prêt.

  •  Quelles en sont les particularités ? (qu’est-ce qui différencie ton livre ?)

J'ai construit mon livre comme un carnet de voyage, une première partie qui se passe à Bamako avec des créations des imitations de bijoux que l'on pourrait trouver sur les étals de l'artisanat local, une visite chez les touaregs et un retour métissé en France avec des créas de caractère « ethno-chic ».Il y a 15 tutoriels dont dont 3 parures.

  • Quel projet (dans le livre) t’a donné le plus de fil à retordre ?

Non aucun ne s'est démarqué à ce sujet,j'ai trouvé çà difficile en général de tout quantifier, mesurer, expliquer, choisir le projet.  J'ai procédé en faisant à chaque fois des prototypes des créations, certaines n'ont pas abouties, d'autres modifiés. Je suis plutôt contente de mes choix.

  •  Pendant l’accouchement de ton  livre, as-tu rendu ton entourage complètement fou ? (Sois honnêêêête !)

Il se trouve qu'avant de faire ce livre j'ai travaillé sur un hors série pour le magazine de Polymère and co et c'est à ce moment là que j'ai rendu mon entourage fou effectivement, jai été pénible, égoïste car dans mon monde. Du coup pour le livre je me suis calmée  forte de ma toute  dernière expérience, tout s'est bien passé

  • Quel est TON projet préféré ?  Et pourquoi ?

-Dur, dur...bon, 3, ok?  Alors, le collier dents de chameau, le torque bogolan, les boucles cauris. Ce sont les bijoux que je pourrais porter tous les jours.

  • De quoi es-tu la plus fière ?

-Je suis très fière de vous présenter mon livre aujourd'hui, d'être interviewé par une grande polymériste, hein Flo?  De passer dans Parole de Pâte, d'avoir un style reconnaissable et de le partager avec vous.

  •  Es-ce qu’il y a un AVANT et APRES la sortie du livre ?  (Réinstalle-toi confortablement sur le divan)

-Je ne peux pas répondre à ça maintenant c'est trop frais ,on en reparle dans quelques temps, ok ?

1

Une dernière question

  • Pourquoi devrions-nous courir chez le libraire ou commander en ligne ton livre ?

(Lève-toi du divan, sors tes pompons  et déchaine-toi…Tu l’as mérité !)

Parcequ'il n'y en aura pas assez pour tout le monde!!!! Elle est bonne hein ?!

Merci pour cette interview Florence, merci à PDP et à tous ceux qui me suivent. 

collier dune

Posté par creationmyway à 07:00 - - Commentaires [31] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

vendredi 28 novembre 2014

Bijoux Fleuris en pâte polymère - une nouvelle aventure polymérique

L’auteur Florence Minne-Khou (alias Création my way), moi, quoi...Est une polymèriste passionnée (si si, j’vous jure !!!)   Et  comme « charité bien ordonnée commence par soi-même », j’ai décidé pour l’occasion de la sortie de mon 3ème livre  "Bijoux Fleuris en pâte polymère" de m’interviewer moi-même (histoire de délirer un peu) et de répondre à mes propres questions!!!!

bijoux_fleuris

Commençons par quelques questions (à  la « Freud ») pour mieux te cerner.

  • Quel genre d’enfant étais tu et quelle adulte es-tu devenue ?   (Installe-toi sur le divan et dis-nous tout) 

J’étais une enfant curieuse, extravertie, et pleinede vie j’adorais dessiner et créer.  Par contre, j’étais très rêveuse et distraite.  En tant qu’adulte, tout s’est accentué… Je ne suis plus juste extravertie, mais aussi frappadingue, j’aime toujours dessiner, mais ce n’est plus ma passion première et je suis moins touche-à-tout depuis que j’ai découvert la pâte polymère…Je ne dirais plus que je suis distraite, mais plutôt que je perds la tête !  LOL et pour ce qui est de rêveries, elles sont généralement basées sur la création.

  • As-tu gardé ton âme d’enfant ?  (reste sur le sofa et ferme les yeux ;o)

Je dirais que je ne l’ai pas perdue…J’ai bien entendu acquis une certaine maturité (enfin j’espère) mais mon âme d’enfant ne m’a jamais trop quittée…Du moins, du point de vue imagination ^^.

  • De quoi as-tu le plus peur ?  (Rouvre les yeux, maintenant !)

Qu’un jour je ne puisse plus créer selon mes envies,  ce serait terrible !!!!

  • Quelles sont tes trois couleurs préférées  (par ordre de préférence) ?

Noir, blanc & violet (j’en entends déjà jaser, bin oui violet, mais en troisième place, hein !!!)

  • Es-tu une touche-à-tout ou plutôt fidèle à une discipline créative à la fois ?

Depuis que j’ai découvert la pâte polymère (il y a plus de 10 ans) je suis restée fidèle…Je crois que je n’aurai pas assez de toute une vie pour en faire le tour !

coraline

Bon, maintenant rentrons dan le vif du sujet

  • Pourquoi la pâte polymère ?  Quand et comment (ben oui, on veut vraiment tout savoir) as-tu découvert ce matériau magique ?

Je me suis mise à la pâte polymère (comme beaucoup d’autres créatrices) car je voulais créer des perles pour réaliser des bijoux orignaux à moindre coût.  Mais mon premier essai fut assez décevant (trop de traces de doigts, trop d’imperfections, etc.).  J’ai laissé tomber après ce premier essai jusqu’à ce qu’un jour je tombe sur un site américain avec des tutos…Et là ce fût une révélation !!! Je me suis appliquée, j’ai pratiqué comme une dingue (je ne vous dis pas tout ce qui a valsé dans la poubelle), mais j’ai persévéré…

  • Quelles sont tes meilleures sources d’inspiration ?

Tout et n’importe quoi (littéralement)  Mais je dois avouer que ces derniers temps, j’adore faire un tour sur Pinterest  pour me mettre en condition (Pas dans la section polymère) mais tout le reste !!!

Cela peut être une composition de couleurs, une texture, une œuvre d’art, une poterie, une sculpture, un dessin, etc.

  • Comment en es-tu arrivée à écrire ce deuxième livre sur les fleurs?  Quelles en sont les particularités ? (qu’est-ce qui le différencie du 1er  livre de fleurs?)

Le  livre« Fleurs en reliefs »  en pâte polymère est le prolongement de "Bijoux Fleuris"en pâte polymère .  Le premier livre est consacré en majeur partie de aux fleurs réalistes et le deuxième livre donne la part belle aux fleurs fantaisies.

Quel projet (dans le livre) t’a donné le plus de fil à retordre ?

Aucun en particulier...La plus grande difficulté dans ce livre était de trouver un montage original et étudié pour CHAQUE forme de bijou (et de les mettre en leçons/images explicatives).

  • Pendant l’accouchement de ton  livre, as-tu rendu ton entourage complètement fou ?  (Sois honnêêêête !)

Mon éditrice (Emmanuelle Prot)  peut être !!! LOL  Sinon, ma famille est habituée vu que c’est mon troisième « bébé ».

  • Quel est TON projet préféré ?  Et pourquoi ?

J’ai un faible pour les fleurs de cerisier…J’adore ces fleurs qui annonce le printemps :o)

  • De quoi es-tu la plus fière ?

De tout !!!! J’aime tellement les fleurs de ce livres que je ne pourrais pas en choisir qu’une…

Bon allez, j’avoue quand même avoir été trèèèès fière de pouvoir nommer une de mes fleurs après ma fille Anaïs… Mais c’est une jolie fleur !

amandine

Une dernière question

  • Pourquoi devrions-nous courir chez le libraire ou commander en ligne ton livre ?

Parce que Le livre « Bijoux Fleuris en pâte polymère » est rempli de nouvelles fleurs, techniques et montages et qu’il est pour tous les niveaux.  Etant donné qu’il y a beaucoup de fleurs fantaisies, elles sont faciles à réaliser (car la fantaisie n’a pas de limite et est de ce fait plus libératrice et moins contraignante).  Vous pourrez ainsi adapter les projets  selon vos envies et au gré de votre imagination.  Tout est possible !

(Lève-toi du divan, sors tes pompons  et déchaine-toi…Tu l’as méritée !)

Posté par creationmyway à 07:00 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

vendredi 24 octobre 2014

Jolis Bijoux en pâte polymère - Cristalline

L'auteur Sophie Arsalier (alias Cristalline) est une artiste hyper douée (c'est un fait établi) !!!   Alors quand j'ai vu qu'elle venait de sortir un deuxième livre "Jolis Bijoux en pâte polymère" après "Bijoux en pâte polymère", je me DEVAIS de partager cette excellente nouvelle avec la communauté de passionnées frappadingues (ok je parle de moi, mais pas que ;o) de polymère.

C'est donc avec vive émotion que je vous présente cet interview (exclusif) de cette polymériste talentueuse et généreuse ^^.

 

10603417_10152314965408314_1766557075833173188_n

 

 

Tout d’abord merci d’avoir accepté  de jouer le jeu et de répondre à mes questions (hors sujets)

 

bracelet_liberty_fimo_cristalline5

 

Commençons par quelques questions (à  la « Freud ») pour mieux te cerner.

  • Quel genre d’enfant étais tu et quelle adulte es-tu devenue ?   (Installe-toi sur le divan et dis-nous tout) 

J’étais plutôt curieuse et déjà très intéressée par le dessin, la peinture et la danse. Je passais mes samedis après-midis dans une académie de peinture près de chez moi. J’y ai reçu un enseignement de la peinture à l’huile plutôt classique. Ce fut une bonne base pour mes études ultérieures. Enfant, j’étais plutôt bonne élève et déjà très branchée par les disciplines artistiques. Finalement, j’ai décidé assez tôt que je serais « professeur de dessin » comme on disait à l’époque et c’est ce que je suis devenue. On appelle cela la vocation je crois ;-).

  • As-tu gardé ton âme d’enfant ?  (reste sur le sofa et ferme les yeux ;o)

Pour ce qui est de la curiosité et de l’intérêt pour la découverte et l’expérimentation c’est certain !

  • De quoi as-tu le plus peur ?  (Rouvre les yeux, maintenant !)

Sans hésiter : que ma petite famille ne soit pas heureuse, ou qu’il lui arrive des trucs pas très sympas. Après, tout le reste peut être surmonté ;-) à part, peut-être, le fait de manquer de pâte blanche un jour de pâtouille !

  • Quelles sont tes trois couleurs préférées  (par ordre de préférence) ?

Question piège ! A peu près toutes les couleurs me plaisent, tout est une question d’assemblage. Par contre, j’ai vraiment beaucoup de mal avec le jaune, surtout s’il tire sur le moutarde !

  • Es-tu une touche-à-tout ou plutôt fidèle à une discipline créative à la fois ?

Une touche à tout sans hésiter ! Mais pendant ces dernières années la polymère a quand même eu une place privilégiée dans ma vie.

bracelet-fimo

Bon, maintenant rentrons dans le vif du sujet

  • Pourquoi la pâte polymère ?  Quand et comment (ben oui, on veut vraiment tout savoir) as-tu découvert ce matériau magique ?

J’ai découvert la pâte polymère dans les années quatre-vingt-dix, quand j’étais étudiante mais j’ai arrêté car cela revenait trop cher à l’époque. J’avais quand même déjà tenté une canne, c’était une fleur aux pétales blancs, avec un cœur rouge et un fond noir. J’ai redécouvert la Fimo® en 2006 alors que je tournais en rond avec mes montages en perles de cristal. Quand j’ai redécouvert les possibilités de cette pâte sur un forum de perleuses, avec des transparences et des effets nacrés qui n’existaient pas quelques années avant, je n’ai eu qu’une envie : retenter l’expérience. J’ai acheté deux pains et le virus était reparti ! Après ça, je n’ai plus lâché la pâte.

  • Quelles sont tes meilleures sources d’inspiration ?

C’est à nouveau difficile de répondre à cette question ! Tout est bon à prendre dans le monde qui nous entoure : A mes débuts, je me rappelle avoir fait un tuto que j’avais nommé « canne  rideau » car le motif était inspiré d’un rideau que j’avais chez moi ! J’avais aussi fait une résine après avoir vu le film 300 ou une broche avec une « nana », directement héritée de l’artiste Niki de St Phalle. Plus récemment, mon collier aux papillons est né à force de voir passer sur Facebook une désormais célèbre photo représentant un arbre recouvert de ces insectes colorés. Bref, toutes ces sources n’ont pas grand-chose à voir les unes avec les autres ;-). Tissus, imprimés, belles images, film, œuvres d’art : quand je vous dis que tout est bon ;-).

  • Comment en es-tu arrivée à écrire un livre ?

J’ai écrit le premier pour moi avant tout, afin d’essayer de faire le tour des toutes les techniques que l’on pouvait expérimenter en polymère. Ecrire était une façon pour moi d’organiser les choses, de leur poser des limites, d’y voir plus clair. Le second est simplement né grâce à la demande de mon éditeur : sans cela, il n’y aurait sans doute jamais eu de numéro deux ;-).

  • Quelles en sont les particularités ? (qu’est-ce qui différencie ton livre ?)

La demande était de faire un petit livre dans une collection qui s’appelle « Initiations ». Il y a donc des projets très simples pour commencer la pratique de la pâte polymère, c’est un livre sans prétention. Cependant, comme je vois toujours en terme de « progression » - ça doit être mon côté prof ;-) - il y a aussi des réalisations plus complexes. Toujours dans le même esprit pédagogique que le premier livre : on commence par le plus simple et quand on s’en sent capable, on corse les choses. Hélas, tout ce que j’avais imaginé pour ce livre ne rentrait pas dans le volume prévu, alors, à l’image de mes tutos du « Petit Précis de Polymère », j’ai autoédité un fascicule complémentaire qu’on ne trouve que sur mon site.

  • Quel projet (dans le livre) t’a donné le plus de fil à retordre ?

La broche « tendre automate » peut-être ? Au départ c’était un collier avec des mots écrits dessus, seulement, pour des raisons techniques liées à la traduction éventuelle de l’ouvrage, il ne fallait pas de mots en français sur les créations photographiées. J’ai donc transformé le collier en broche, sans mots.

  • Pendant l’accouchement de ton  livre, as-tu rendu ton entourage complètement fou ?  (Sois honnêêêête !)

Pour le premier, sans aucun doute : je ne pensais qu’à ça et tout le temps ! Il m’arrivait de laisser tout le monde plan en disant « attendez, j’ai un truc pour mon livre, là ! » et pouf, je m’enfermais à l’atelier. Mais pour celui-ci, pas du tout , j’ai pratiquement tout bouclé pendant les vacances d’été 2013. Je les ai plutôt rendus fous avec le concours de l’agrégation que je passais en même temps !

  • Quel est TON projet préféré ?  Et pourquoi ?

J’aime beaucoup le collier « princesse aux petits pois » car j’y explique enfin les secrets de mon montage sur buna-cord ;-). Ce fut mon montage fétiche pendant longtemps : j’ai décliné ces colliers dans toutes les couleurs et les motifs possibles sans jamais me lasser !

  • De quoi es-tu la plus fière ?

Depuis que j’ai mis la main à la pâte en 2006 ? Sans aucun doute de mon premier livre. C’est le projet qui m’a procuré le plus d’émotions et c’est aussi celui qui m’a fait progresser de façon fulgurante. Ecrire son premier livre, ce n’est pas rien : toutes celles qui sont passées par là sauront de quoi je parle (n’est-ce pas Florence ? ;-) ).

  • Es-ce qu’il y a un AVANT et APRES la sortie du livre ?  (Réinstalle-toi confortablement sur le divan)

J’ai presque démarré la polymère quand j’ai écrit mon premier livre (ça faisait juste un an que je patouillais quand j’ai décidé de prendre la plume) et j’ai le sentiment que ce second livre achève quelque chose. Il n’est pas question d’abandonner la pâte polymère pour le moment mais je vois bien que je m’intéresse aussi à d’autres choses. Elle aura forcément une place dans ma vie mais sans doute plus tout à fait la même que ces dernières années. On verra bien ce que l’avenir nous dira !

 

IMG_2047

Une dernière question

  • Pourquoi devrions-nous courir chez le libraire ou commander en ligne ton livre ?

Parce que ce sera sans doute le dernier !
Ah mince, j’avais déjà dit ça pour le précédent ;-) !

(Lève-toi du divan, sors tes pompons  et déchaine-toi…Tu l’as méritée !)


NB: les photos des bijoux ne sont pas représentatifs des créations éditées dans cette ouvrage

 

 

vendredi 3 octobre 2014

louanneblue vous livre ses petits secrets!!!

l'auteur prolifique Ingrid LEPAIN (alias louanneblue) est une passionnée du modelage et de la résine.  Elle nous a déjà dévoilé pas mal de secrets dans  « Bijoux en pâte polymère et résine », « Créations gourmandes en pâte polymère » et « Bijoux en porcelaine froide ».  On pourrait donc croire qu'elle prendrait le temps de se reposer un peu (elle le mérite après 3 livres, non?!!!). Que neni, le partage et la création sont dans son sang...Je ne vois pas d'autre explication!  Car voici son petit dernier...

cov

 

Alors si vous voulez TOUT savoir sur "Mes petites décos en pâte polymère" de louanneblue lisez  l’interview qui suit (de cette polymériste touche-à-tout). 


Tout d’abord merci d’avoir accepté  de jouer le jeu et de répondre à mes questions (hors sujets)

 

p-c2p3-visuel

 

Commençons par quelques questions (à  la « Freud ») pour mieux te cerner.

  • Quel genre d’enfant étais tu et quelle adulte es-tu devenue ?   (Installe-toi sur le divan et dis-nous tout) 

J’étais une enfant plutôt sage et bonne élève. Enfant unique, j’ai appris à jouer seule en imaginant des mondes magiques et des histoires farfelues. Adulte, j’aime toujours ce côté apprentissage qui va au fond des choses et qui dérive ensuite vers l’imagination. Un air sage qui est aujourd’hui plus une couverture que la réalité.

  • As-tu gardé ton âme d’enfant ?  (reste sur le sofa et ferme les yeux ;o)

Oui sans aucun doute, je laisse toujours mon esprit vagabonder et quand j’ai l’air de ne rien faire devant mon plan de travail, c’est que les images folles de mes futures créations se construisent devant mes « yeux »  (en même temps, c’est une très bonne excuse). L’enfant ose, tombe, recommence, s’émerveille et ri… et moi aussi !

  •  De quoi as-tu le plus peur ?  (Rouvre les yeux, maintenant !)

D’un crash de mon ordinateur qui me ferait perdre toutes mes photos et fichiers du livre en cours !

  • Quelles sont tes trois couleurs préférées  (par ordre de préférence) ?

bleu turquoise, vert et orange

  • Es-tu une touche-à-tout ou plutôt fidèle à une discipline créative à la fois ?

J’étais fidèle à la pâte polymère, jusqu’à ce que la résine me fasse de l’œil. Ensuite C’est mon amie Natasel (Nathalie Quiquempois) qui m’a tendu la main de la porcelaine froide et finalement dès que je rencontre une bonne ou une mauvaise pâte, faut que je la teste. Je suis donc un patouilleuse touche-à-tout !

p-c3p4-visuel

Bon, maintenant rentrons dan le vif du sujet

  • Pourquoi la pâte polymère ?  Quand et comment (ben oui, on veut vraiment tout savoir) as-tu découvert ce matériau magique ?

 Ca fait un bail, la première fois j’avais 12 ans, ça a duré quelques mois. Une amie faisait des broches et les vendait sur les marchés, j’ai fait pareil. Juste le temps de rassembler assez d’argent pour m’offrir ma chaine hifi ! Puis, j’ai tout rangé dans le grenier et redécouvert le tout il y a une dizaine d’années. Au travers de la toile et des rencontres, j’ai pris goût aux modelages, puis aux bijoux et c’est devenu un moyen presque vital de créer et d’explorer.

  • Quelles sont tes meilleures sources d’inspiration ?

 Le monde qui m’entoure, les petits bonheurs, les couleurs, une sensation, une émotion. Coté artistique, chaque personne que j’ai croisé a laissé une trace pour ce qu’elle m’a montré ou ce qu’elle m’a apporté.

  • Comment en es-tu arrivée à écrire un livre ?

Lors d’un week-end de cours à Liège (Belgique), via l’association Créapolyfolies, j’ai rencontré Hélène Jean-Claude (les Ethiopiques). J’étais dans mon trip résine et je lui ai montré mes créations. A cette époque, elle venait de sortir son livre et elle a parlé de moi à son Editrice (Emmanuelle Prot). J’avais déjà cette envie irrésistible de partager cette passion et un livre c’est un bon moyen, alors j’ai dit oui !

  • Quelles en sont les particularités ? (qu’est-ce qui différencie ton livre ?)

Après plusieurs livres à mon actif et l’expérience des ateliers, je dirai que l’élaboration des projets est pédagogique et s’adresse à tous les niveaux d’expériences. Après avoir fait mon tour des bijoux, j’ai eu envie de partager mon côté modelage et décos. Le fait que ce livre soit sorti dans la collection « petit » format de chez Créapassions m’a aussi séduit, on peut l’amener partout, s’en inspirer et le partager avec les copines.

  •  Quel projet (dans le livre) t’a donné le plus de fil à retordre ?

Un projet qui n’est pas dans le livre car son élaboration a été si compliquée qu’il n’y avait pas sa place. Je me suis dis que si je n’avais pas réussi à aboutir à ce que je voulais, je ne pourrai pas le transmettre correctement et que le plaisir ne serait pas au rendez-vous.

  • Pendant l’accouchement de ton  livre, as-tu rendu ton entourage complètement fou ?  (Sois honnêêêête !)

Le premier les a rendu fou, ils sont depuis un peu blasés. C’est moi qui me mets en mode « folie » pendant la gestation. Je réfléchis à 100 à l’heure pendant que mes doigts travaillent à 200 ! Aujourd’hui le processus d’élaboration prend moins de temps et le bonheur est alors entier, sans le stress et les doutes des débuts.

  •  Quel est TON projet préféré ?  Et pourquoi ?

Ils sont tous un peu de moi alors ce n’est pas facile d’en choisir un préféré. Peut-être l’imitation de la pomme de pin. Parce que lorsque j’ai demandé à mon entourage ce qu’ils voyaient, ils m’ont répondu « Une pomme de pin, tiens ! » et j’ai souris face à mes « doutes » d’artiste. Elle me rappelle qu’il faut toujours avoir confiance en ce que l’on fait.

  • De quoi es-tu la plus fière ?

D’une jolie création qui s’appelle Robin et qui, certaines l’ont déjà remarqué,  laisse une trace dans chacun de mes ouvrages.

  • Es-ce qu’il y a un AVANT et APRES la sortie du livre ?  (Réinstalle-toi confortablement sur le divan)

Comme un accouchement, j’en sors épuisées et heureuse. Et bien sûr, j’attends toujours avec impatience les retours et les impressions. La sortie d’un livre est toujours un réel bonheur et chacun d’eux m’a donné l’opportunité de participer à des rencontres et des évènements qui me font avancer les yeux pleins d’étoiles vers le prochain.

p-c1p6-visuel

Une dernière question

  • Pourquoi devrions-nous courir chez le libraire ou commander en ligne ton livre ?

Parce que si vous aimez la pâte, vous vous devez d’explorer son côté « décos ».  Si comme moi, votre entourage et amies ont déjà 5 colliers de vous autour de leur cou, qu’elles n’ont plus assez de doigts pour mettre vos bagues, il est temps de vous occuper de leur intérieur ! Puis simplement parce vous pourrez y associer vos enfants, vous faire plaisir et être fier de vos projets « fait main ». Débutantes ou expérimentées, chaque projet trouvera écho entre vos doigts car vous serez guidés tout en pouvant y ajouter facilement votre toucher perso qui fera toute la différence. Et non négligeable, son petit prix pour pas moins de 20 créations !

(Lève-toi du divan, sors tes pompons  et déchaine-toi…Tu l’as méritée !)

Posté par creationmyway à 07:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

vendredi 27 juin 2014

Juste à temps pour les vacances !!!!

Si vous avez une un brin créativité, une pincée d’imagination, un soupçon d’âme d’enfance et un désir de créer de jolies cannes remplies de fantaisie…

Le livre de Mouna Cadra est LE MUST !!!

Il est rempli de cannes qui semblent sorties tout droit d’un livre passionnant de contes dans lequel on a envie de se plonger (histoire de s’évader du monde réel et d’oublier tous nos tracas quotidiens). 

Alors si vous voulez TOUT savoir sur Mouna et son livre enchanteur, lisez  l’interview qui suit (de cette super polymériste ^^).  

 

mouna_cover

Tout d’abord merci d’avoir accepté  de jouer le jeu et de répondre à mes questions (hors sujets)

Commençons par quelques questions (à  la « Freud ») pour mieux te cerner.

  • Quel genre d’enfant étais tu et quelle adulte es-tu devenue ?   (Installe-toi sur le divan et dis-nous tout) 

Fille unique, j'étais une enfant très ouverte vers l'extérieur, toujours à la recherche de compagnie et d'occupations. Passionnée d'équitation, scolarisée dans une école primaire qui était aussi une ferme, j'étais studieuse et toujours la première de la classe.

Cela a changé arrivé à l'adolescence !

Je suis devenue une adulte épanouie et toujours très sociable.

  • As-tu gardé ton âme d’enfant ?  (reste sur le sofa et ferme les yeux ;o)

J'espère un peu... En tout cas je me suis construite avec les valeurs humaines acquises dans l'enfance, qui forgent ma personnalité d'adulte.

  • De quoi as-tu le plus peur ?  (Rouvre les yeux, maintenant !)

Des serpents ! Je suis totalement phobique !

  • Quelles sont tes trois couleurs préférées  (par ordre de préférence) ?

Le rouge en premier, sans hésitation !

La suite est plus compliqué car j'aime toutes les couleurs, à l'exception du rose... Allez, je dirais le vert en second (pour l'espoir!) et l'orange.

  • Es-tu une touche-à-tout ou plutôt fidèle à une discipline créative à la fois ?

Je suis plutôt manuelle, j'ai toujours aimé bricolé, « bouiné », créé.

 Là, je sors tout juste de 7 mois de travaux de rénovation de notre maison où j'ai cassé des cloisons, posé de la faïence et du carrelage, poncé des murs, des plafonds, des portes, des planches, des radiateurs, peint, etc., donc je peux le dire : je suis bricoleuse !

Côté création, je suis pour le moment fidèle à la polymère, mais si l'occasion se présente (et surtout que j'en ai le temps), je me lancerais bien dans la couture, ainsi que dans le recyclage d'objets (ça, j'ai déjà commencé dans la nouvelle maison).

IMG_9947

Bon, maintenant rentrons dan le vif du sujet

  • Pourquoi la pâte polymère ?  Quand et comment (ben oui, on veut vraiment tout savoir) as-tu découvert ce matériau magique ?

J'ai découvert la pâte polymère en mars 2008 avec une copine de fac (animatrice auprès de jeunes pendant l'été), qui, le premier jour de grève contre la réforme du CPE, m'a proposé de recouvrir des contours de miroirs avec une pâte à modeler qui cuit au four.

J'étais déjà une fan de bijoux, j'ai donc tout de suite imaginé le nombre de colliers, de bagues et de bracelets que j'allais pouvoir me confectionner. La révélation ! Et j'ai osé porté mes sautoirs à perles marbrées, plein de traces de doigts...

  • Quelles sont tes meilleures sources d’inspiration ?

Le quotidien, la vie, la nature, la musique, la mode, les créations en tout genre.

Côté polyméristes, j'admire les créatrices étrangères qui sont reconnues comme de vraies artistes, telle que Sarah Shriver ou Donna Kato par exemple.

En France, j'adore les créations de ma copine Cecilia Mabcrea (même si elle ne vit pas ici), pour ne citer qu'elle parmi les nombreuses autres talentueuses créatrices.

Il y a aussi mon acolyte Stef (stefcrea) avec qui je fais les marchés depuis quelques années et avec qui je ne compte plus les heures passées à fimoter, qui est aussi une source d'inspiration via les défis que l'on se lance et les projets parfois tordus que l'on se donne.

  • Comment en es-tu arrivée à écrire un livre ?

Tout simplement parce qu'Emmanuelle Prot des éditions Creapassions m'a contacté pour me le proposer. Sinon ça ne m'aurait pas traversé l'esprit !

  • Quelles en sont les particularités ? (qu’est-ce qui différencie ton livre ?)

La raison pour laquelle j'ai accepté de faire ce livre est qu'Emmanuelle Prot a accepté ma condition : faire un livre sur un thème qui n'a pas encore été abordé en France : les cannes figuratives exclusivement.

Il y a donc 14 tutoriels qui s'attachent à décrire uniquement la création de cannes (animaux sous l'eau, sur terre, dans les airs, personnages et décors).

Ils sont tous illustrés par une photo d'un bijou ou d'un objet fini, mais le but est d'apprendre la construction de la canne.

  • Quel projet (dans le livre) t’a donné le plus de fil à retordre ?

Peut-être la canne « Jean le toucan », assez complexe, qui m'a demandé du temps et donc de la patience.

Peut-être aussi la partie introduction où j'avais envie de bien expliquer ce qu'est une canne, ses origines historiques, son orthographe, etc. Alors j'ai pris le temps de bien me documenter, et de formuler les choses le plus correctement et le plus synthétiquement possible.

  • Pendant l’accouchement de ton  livre, as-tu rendu ton entourage complètement fou ? (Sois honnêêêête !)

Non, car j'ai pris le temps.

Entre le premier mail de mon éditrice et le moment où j'ai rendu ma maquette il a dû se passer pas loin de deux ans. Nous avons eu un bébé, cherché une maison et j'ai mon travail de psy a évolué, j'avais donc d'autres choses à faire et je ne me suis pas mise à corps perdu dans ce projet.

Par contre je n'ai pas pris deux ans pour le faire ! Je m'y suis mise du jour au lendemain, et en 4 mois environ c'était bouclé !

  • Quel est TON projet préféré ?  Et pourquoi ?

Question difficile... Il y en a deux que j'aime moins que les autres... Mais mon projet préféré... Allez, je dirais le premier du livre, « Leon le poisson », car c'est un peu celui qui me suit depuis longtemps, j'ai refait cette canne plusieurs fois (avec de légères variantes) car je l'aime beaucoup, je la trouve rigolote. Elle est assez facile à réaliser, donc accessible à tous.

  • De quoi es-tu la plus fière ?

Elles ne sont pas simples tes questions Flo !

La canne « Mademoiselle des Bois » car c'est une canne complexe, que je n'étais pas sûre de réussir et dont le résultat me plait bien.

  • Es-ce qu’il y a un AVANT et APRES la sortie du livre ?  (Réinstalle-toi confortablement sur le divan)

Je ne me sens pas trop dans « l'après » car il ne sort que d'ici quelques jours (mi-juin), que je ne l'ai pas encore en main et que j'ai rendu ma maquette depuis des mois ; donc je répondrai à cette question plus tard !

IMG_0810

Une dernière question

Pourquoi devrions-nous courir chez le libraire ou commander en ligne ton livre ?

(Lève-toi du divan, sors tes pompons  et déchaine-toi…Tu l’as méritée !)

Car il s'agit d'un ouvrage modeste : un petit format (16 X 16) accessible à tous les niveaux, à un prix très raisonnable (moins de 10 euros), donc pas de prise de risque !

Et puis parce qu'il est coloré donc ça fera joli sur l'étagère du salon ou de l'atelier ;-)

c3-boi-01

Posté par creationmyway à 07:00 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,