vendredi 6 mai 2011

Nefer Kane

On dit d'une personne indifférente qu'elle n'est sensible ni à l'amour, ni à la passion, ni à la peur ou encore à la douleur.

Pour certains, c'est un moyen de se protéger. Pour d'autres, un bon truc pour blesser.

Ce qui est certain, c'est que cette indifférence n'est pas de mise lorsqu'on se retrouve face aux créations de Nefer Kane. Le choix se doit d'être tranché. Pas de nuances de gris dans le noir ou le blanc. Pas d'ombre dans le jour ou de trait de lumière dans la nuit.

Louise_Boop__Freak_Pin_Up

Bref, revendiquant mon côté "femme vénale" (chers lecteurs masculins qui lisez, je sais ce que vous pensez ^^), j'attrape ma corde, mon rouleau de scotch et je file lui poser des questions (indiscrètes, il va s'en dire).

...

...

Oui, j'ai encore un peu de place dans mon grenier. ;-p

~~¤*¤~~

On va y aller franchement : Nefer, c'est ton prénom de tout les jours ? Si c'est le cas, ça vient d'où ? Quel âge as-tu ? Quelles études as-tu faites ? As-tu des frères et soeurs ? Un chien ? Un chat ? Un plan d'épargne logement ?

Oui, c'est mon prénom. Ma mère m'a prénommée ainsi car elle pensait que je ressemblais à Nefertiti. Cela signifie "Le Beau" ou "La Bienveillante" en égyptien ancien. Cela aliment l'ambiguïté de ma personnalité.

J'ai 34 ans ; Je n'ai fait aucune étude ; J'ai un frère qui se prénomme Nicolas mais qui n'est plus de ce monde, un chien (celui de mes fils exactement) Capucine, un chat égyptien (bien sur) qui s'appelle Fahra, comme le serviteur dévoué dans Out of Africa. Pas besoin : la maison est à mes parents. ;-p

 

Ta rencontre avec la polymère a eu lieu quand ? Et comment s'est-elle passée ?

Une première fois à 14 ans, dans un magasin où j'ai dit :" ce truc est toxique, c'est nul". Puis il y a presque 3 ans lorsque j'ai cherché un hobbie puisque je devais demeurer avec mon plus jeune fils autiste à la maison.

Et puis j'ai économisé pour pouvoir m'offrir le livre de Christie Friesen car, à l'époque, je n'avais pas un sou vaillant et j'ai ensuite sculpté mon premier dragon. Cela a été fulgurant mais je pense que c'est davantage la sculpture qui m'a envouté que le matériau puisque maintenant, je sculpte avec divers médias.

Claire__Medieval_faerie__2_

 

Tu travailles dans quelles conditions ? Plus la nuit que le jour ? Au son du clavecin ou du hard rock ? ...

Je travaille entre 14 et 17 heures par jour. Je travaille l'après-midi lorsque j'ai fini les cours de mes enfants que j'élève seule et qui sont au CNED, puis ensuite, je sculpte toute la nuit, jusque 6 ou 7 heures du matin. Ma mère prend ma relève pour les matinées et me permet de mener ma carrière en s'occupant de pratiquement tout.

Je sculpte en regardant de vieux films en VO (ou pas, s'ils sont français) et si j'écoute de la musique, c'est plutôt de l'opéra, des musiques médiévales, du classique ; mais aussi du pop rock parfois ...

 

Tu es originaire de Nice (ha ha ! Nous sommes voisines !). Pourquoi ne plus parler qu'anglais sur ton blog ? Est-ce juste parce que tu ne penses qu'intéresser les américains (ou les anglais, ne faisons pas de racisme ! ;-p) ?

Bien viens boire un café à la maison alors ! ;-)

Alors la raison de l'anglais est très simple : lorsqu'il m'a été très clairement signifié que je n'étais pas la bienvenue dans la polymère française, Christie (Friesen, qui est une de mes plus proche amie) m'a pris par la main et m'a introduite dans le cercle des poupées d'art aux USA, qui est une immense tribu où nous sommes très très proches les uns des autres. Ils m'ont adoré d'emblée tout comme je les adore. Depuis, je vends dans 12 pays, je suis publiée dans les magazines du monde entier et 99% de mes amis sont étrangers ou ne parlent qu'anglais. Même s'ils ne sont pas forcément américains ou anglais.

Je m'adapte donc en parlant la langue qui est utilisée dans mon milieu. MAIS, même si je n'ai pas été appréciée dans mon propre pays et qu'il est totalement vrai de dire que le monde entier m'a ouvert les bras, je veux dire que j'ai des amies qui me sont très chères comme Nadège René, Catherine Verdière, Cathy (des Frivolités), Brigitte (que tout le monde connait), Mouna, Eva, Lynda (connue de tous aussi), notre Tana'Calou nationale et bien sûr, ma chérie Maab, Cécilia Bottom.

whisper_of_the_dawn__4_

 

Qu'est-ce qui t'attire dans le monde de la sculpture plus que dans celui des bijoux ? Et pourquoi les poupées ?

Alors premièrement parce que je serais proprement incapable de faire une perle correcte ou de monter un bijou ... Ensuite, et c'est le sujet d'un de mes derniers posts sur mon blog, parce que c'est ma rédemption.

Lorsque j'ai appris que mon fils était autiste et que c'était dû à mon anomalie génétique, j'ai cru mourir. Tout ce qui est fondamental, mais extrèmement fragile en chaque être humain s'est affaissé en moi. Chaque être humain perd, au moment de sa mort, quelque soit son poids, son sexe, son origine, son âge ou sa religion, 21 grammes. C'est un fait scientifique. On dit que c'est le poids de l'âme. J'ai perdu mes 21 grammes lorsque j'ai su ce que j'avais fait. Si mon fils va de mieux en mieux chaque jour, je fais de poupées pour atteindre le rachat de ma faute.

Il est une légende qui dit que la poupée d'art n'est pas une figurine mais un être doté d'une âme qui a un passé, un présent et un devenir. On raconte que les poupées des plus grands dollmakers sont des êtres si parfaits qu'elles respirent et sont vivantes. Puisque je n'ai pas été capable de "construire" mon enfant correctement, je sculpterai des poupées parfaites et vivantes, et un jour, je retrouverai mes 21 grammes.  Donc, je m'épuise de travail et m'acharne jusqu'au bout de toute fatigue. Voilà deux ans et demi que j'en sculpte dans ce but. Mais le chemin est long encore ...

 

Où vas-tu chercher ton inspiration ? Dans les histoires d'elfes et de fées ? Dans les livres d'histoires médiévales ? Simplement dans ton imagination fertile ?

Selon moi, une poupée est une pensée devenue une personne. Je peux faire une poupée à partir d'une sensation, d'une pensée, même abstraite, du geste de quelqu'un, d'une musique, d'un film, d'un poème, d'un sentiment ... La poupée est humanité par essence et elle se doit d'exprimer notre humanité et tout ces sentiments qui nous assaillent perpétuellement. Il m'arrive aussi d'improviser très souvent, car si je ne sais ce que je fais, la poupée elle, sait.

mechanic_of_travel__4_

Combien de temps passes-tu pour créer et finaliser une poupée ?

Je travaille très vite (je suis quelqu'un d'extrêment impatient) donc une moyenne de 5 à 10 jours maximum pour les Ball Jointed Dolls (poupées creuses et articulées avec des joints sphériques).

 

Tu utilises beaucoup le steampunck sur tes créations. Pourquoi ? Qu'est-ce qui t'attire dans cet univers ?

J'ai découvert le steampunck avec Christie. Nous avons toutes les deux été subjuguées par cette forme de pensée. Le steampunck est le triomphe de l'homme sur TOUT. Lorsque la machine devient vivante, au service de l'homme et lorsque l'homme devient mécanique pour triompher de la mort, des faiblesses, du handicap, du chagrin ... Tout ceci avec des machines à vapeur et des engrenages en veux-tu ? En voilà, dans un style très baroque puisque c'était la vision du futur imaginée au temps de Jules Verne.

J'ai fait les premières poupées d'art steampunck, ce qui fait de moi une artiste reconnue. Parce que je crois que nous aurions tous besoin d'une petit mécanisation pour nous guérir de ce qu'ont été nos vies ...

 

Quelle a été ta première création ? Tu en penses quoi aujourd'hui ?

La première chose que j'ai sculpté était un dragon que mon fils ainé a toujours. J'en pense que ce fut un grand moment dans ma vie. Ma première poupée est assez connue en France et se nomme Penny. C'était une commande. J'en pense que l'armature et l'anatomie demeurent ce qu'on a fait de mieux. LOL.

Penny

Qu'est-ce qui t'a poussée à vendre tes créations ? Quelle a été ta réaction lors de ta première vente et de celles qui ont suivies ?

En fait, c'est arrivé un peu tout seul. Les gens voyaient mon travail et ont demandé à acquérir mes pièces. La suite s'enchaîne pratiquement d'elle-même ... J'étais purement stupéfaite et extrêmement anxieuse de savoir si la personne serait déçue en la reçevant ou non. Ce qui est toujours le cas ; et même si mes poupées sont déjà vendues, lorsqu'elles sont déjà en cours, je suis pétrifiée de la réaction de mes collectionneurs, même les plus fidèles. La confiance n'est pas un sentiment qui m'habite, loin de là !

 

Ton plus beau moment d'artiste ?

Il y en a plein ... je suis EXTREMEMENT reconnaissante envers chaque personne qui prend de son temps pour regarder mon travail. Parce qu'un artiste sans personne pour regarder ce qu'il fait n'existe tout simplement PAS. Je crois que ce qui me touche au plus haut point, c'est lorsque des gens pleurent d'émotion devant mon travail. Je ne comprends pas bien pourquoi parce que je le trouve bourré de défauts mais ça m'émeut. J'ai parfois des commentaires TRES émouvants disant que telle ou telle pièce devrait-être dans un musée, ou qu'en posant sa main sur la poitrine de mes poupées, on sent un petit coeur battre. 

Un jour, une collectionneuse m'a écrit :" je l'ai vu soupirer et je suis SÛRE qu'elle chuchote".  J'en ai pleuré. Ah et puis récemment, avoir mon travail imprimé sur du tissu, des stickers et bientôt des T-shirts par une compagnie américaine, ça c'était grandiose !

The_Wind_Sleeper__4_The_Wind_Sleeper__5_

Imaginons que tu ne disposes que d'un tournevis, d'une bouteille en plastique, d'une fouchette et d'une brosse à cheveux (et d'un gros morceau de polymère bien sûr, dont je te laisse seule juge pour la couleur). Tu dois impérativement créer quelque chose avec. Pour une expo très très importante pour ton avenir. Que fais-tu ? Et on ne triche pas ! ^^

OK. Je fais un visage aux yeux à demi fermés qui émerge entre ta fourchette, ta brosse à cheveux, ta bouteille et ton tournevis et je l'appelle "un humain après la chute". Puisque la société de consommation nous a retiré notre instinct et a fait de nous des articles jetables. ET TOC ! ;-p LOL

 

N'as-tu jamais peur, la nuit, d'être attaquée par tes poupées ? (Oui, je sais, je regarde trop de films d'horreur ^^).

Non, j'ai peur de moi-même et c'est déjà pas mal ! lol

En fait, j'ai une fascination pour l'anatomie donc je ne suis pas inquiète. Même de vilains bouquins tout affreux qui trainent un peu partout dans mon atelier ... Elles sont bienveillantes même si elles font peur à une certaine tranche de personnes, qui pourtant les collectionnent quand même, alors ça va ! ;-)

Wisdom___Light

Dernière question. Tu as le choix entre :

1/ Perdre toutes tes années d'apprentissage à travailler ton art, d'un coup ! Pouf ! Et tout recommencer depuis le départ.

2/ Que les gens détestent à partir de maintenant tout ce que tu fais, et te le disent ouvertement.

3/ Me donner toutes tes créations (Oui ! Même les petits pendentifs qui trainent ;-p).

Que choisis-tu et pourquoi ?

Recommencer depuis le départ, ça ne serait pas long puisque je ne fais ça que depuis 2 ans et demi mais bon. J'aime ma vie telle qu'elle est.

S'ils n'ont pas le choix réel de déprécier tout ce que je fais : c'est tout pourri parce que joué d'avance et aucun effort ne porterait jamais de fruit.

Tout te donner OK. Mais ça va faire un bout de chemin !!! Parce que je 'ai aucune pièce de disponible pour le moment, alors il te faudra aller les chercher dans 12 pays ! LOL


fairy_of_the_Night__3_

Merci pour ce moment absolument passionnant que tu (nous) m'as fait vivre Nefer.

Je te convie donc vivement à rejoindre ta nouvelle demeure. Elle est très "médiévale" avec ses toiles d'araignées, son parquet et sa poussière. Tu auras la grande chance de t'éclairer à la bougie. Mon grenier te plaira, tu verras. ;-p

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags : , , , ,