jeudi 23 décembre 2010

Joyeux Noël!

LSCREATIONS LAURYNE

1_laurynels

JUBE

2_jube

MINIBULLE

3_minibulle_1_creche

FLORENCE CREATION MY WAY
4_flo_candyhouse

HERMINE

4_hermine

ZARGOUILLE

5_zargouille_monsieur_loyal_de_noel

LULIANNE

6_lulianne

BAZAR MAGIQUE ANGÉLIQUE

7_bazarmagique

 

CELINE

8_celine

LE MONDE DE FLO

9_flo_lutin_bolduc

LE MONDE DE CACOTTE

10_cacotte

MARYY

11_maryy_1
12_maryy_2

CAMILLE

13_camille

MYMYCREA

14_mymycrea_suspension

FOSSETTE

15_fossette

MEDUSA

16_medusa

D'autres images de Noël vous attendent sur les blogs et albums flickr comme et là!

Joyeux Noël à tous de la part de parole de pâte.

Posté par Medusa Corsica à 07:00 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


lundi 20 décembre 2010

des étoiles pour Noël -coin des enfants

Que serait Noël sans étoiles? 
Je vous propose de réaliser une série d'étoiles qui pourront décorer le sapin, la table ou encore les paquets cadeaux...

Pour cela, il vous faut de

  • la pâte jaune, blanche et dans diverses couleurs selon votre goût,
  • un emporte pièce en forme d'étoile,
  • lame de coupe (attention aux doigts!)
  • feutre indélébile noire
  • un peu de fard à joue
  • coton tige
  • cure dent pour dessiner les motifs
  • Papier cuisson ou sulfurisé

Commencer par étaler la pâte jaune ou blanche en une plaque de 3 mm (cran 1 sur la machine à pâte), posez la sur une feuille de papier cuisson.
tuto__toiles_de_No_l

Mymycrea

Posté par Mymycrea à 09:29 - - Commentaires [34] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 6 décembre 2010

Inspiration POP ART

Ah ce Pop Art on trouve partout! De la déco à pas cher made in loin à la déco hyper luxe des boutiques qui font rêver, en passant par la mode et les accessoires et même du matériel scolaire, on retrouve le plus souvent des carrés colorés représentant un objet fétiche. Avec l'argile polymère comme moyen d'expression et la possibilité de trafiquer un peu les images nous devions soit faire une interprétation rétro soit moderne. Andy Warhol a été bien sûr notre muse préférée mais vous verrez ici des interprétations très différentes, chacun ayant personnalisé sa création. Bon voyage coloré!

Lulianne

"J'ai cru comprendre que le mouvement du Pop Art puisait dans les phénomènes courants de la société alors je me suis dit que l'arrêt du tabac en était un." Lulianne.

poptabac

Création My Way

"Vu que le Pop Art ce sont des couleurs flashy et généralement avec un objet culte ou un objet commercial ; le « Aie-phone » était donc un objet de prédilection !" Florence

aie_phone

Amarena

"J'ai longtemps cherché et ai fait mes petits coeurs, la finalité telle que je l'avais sentie c'était de faire justement un contrepied à la société de consommation et d'individualisme, pas le coeur, chose que l'on ne monaille pas." Amarena

bracelet_popheart

popheart

Medusa

"J'ai détourné Marylin de Warhol et un autre grand phénomène culturel qu'est la vache qui rit, toute une génération de tartines et de pic-nics se reconnaitront dans cet objet de consommation hyper présent dans nos frigos :)" Medusa

medusapop2010

Ouedd

"Une reflexion sur la société de consommation... Une vache: elle est le symbole de nos ressources alimentaires: parquée, contrôlée, utilisée pour sa viande, son lait, jusqu'à épuisement total de ses ressources... et meme morte, pour nourrir ses congeneres... Les boites de conserves de soupe d'Andy warhol ... "la soupe qu'elle est bonne pour nous" parce que le lait c'est bien gentil, mais y a du lactose, des matieres grasses,des bactéries, qu'on enleve et modifie un maximum pour offrir à nous les vraies vaches à lait, un produit completement dénaturé mais estampillé sain." Ouedd

vachepopart

Bbblabelette

"Je me suis inspirée du dollar, les reproductions de Wharol, et en tant qu'accessoire indispensable pour la consommation et l'apparence." Marie Laure.

dollar

Domicreative

"Le fléau de la fin de siècle et du début de celui ci, en espérant qu'il sera bientôt vaincu, pour qu'on puisse délivrer l'amour ." Dominique
sidapopart

Posté par Medusa Corsica à 06:00 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 31 octobre 2010

Happy HALLOWEEN!

Le saviez vous? La chauve souris est très mignonne comme animal de compagnie. J'en ai une qui crèche dans mon volet de salon car ce sont des persiennes et elle se faufile dedans le jour d'un coté et la nuit de l'autre. Elle me laisse des petites crottes sur le rebord de la fenêtre et je sais bien qu'elles sont à base de concentré de moustique :) C'est donc la saison des bestioles de la nuit et citrouilles et autres sorcières maléfiques. En voici une belle série, des modelages sur le thème d'Halloween pour une horrifiante page ... hooooooooOO!

LE BAZAR MAGIQUE

P1010185___Copie

LAURYNE

049
052

LULIANNE

momies
momiesbijoux

HERMINE

hermine2

hermine

CREATION MY WAY

halloween

MEDUSA

halloween_2010_medusa

DSC08135

FLO PERLORIANE

PENDENTIFARAIGNEE

ZARGOUILLE

vladimir_des_carpates

SANDRECREATION

parure_halloween

araignee_halloween

MARYY

Halloween1313

JANCYDOLL

halloween01

 

 

 

 

Posté par Medusa Corsica à 07:00 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , ,


dimanche 1 août 2010

Détour dominical par ...

Minneapolis (USA) ... chez Layl McDill

et ici

 


Image_1

Image_1

Image_1

 

Posté par Medusa Corsica à 09:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 19 juillet 2010

Inspiration BD

Le monde de la BD est un monde d'images ... plates ????? Comment ça plates !!! Pour des modeleurs le monde de la BD a du relief et nous vous le prouvons ici!

Voici ce que les polyméristes, soit en créant de nouveaux personnages assortis à leurs lectures, soit en créant de nouveaux personnages auxquels il reste à écrire les histoires, soit en écrivant des histoires à modeler.

Merci à tous pour votre imagination débordante et votre talent!

 

La Juliechose propose une interprétation d'après un livre d'Enki Bilal, de la BD à la naissance d'un bijou :

1_lajuliechose

Michèle Les Minisdemimi se crée un personnage musicien et intrépide qui s'appelle Poilaubide :

 

2_mimi

Corinne nous présente Gisèle et Lucien qui sont les prénoms de nouveaux personnages inspirés de la BD campagnarde des Bidochons:

3_gisele_et_lucien_corinnemalet

Florence Création My Way semble avoir stoppé le temps dans un modelage presque dessiné après avoir lu une BD d'Olivier rameau:
4_bd_creationmyway

Chifonie nous a "pondu" un Zoziox P'tit chifon dont les objets marketing, boucles pins etc, accessoires indispensables au lancement d'une nouvelle BD sont déjà dans les rayons :
5_piou_piou_chifonie

Zargouille fait la "cover" de sa BD avec Lisa superstar et ses acolytes "fantasy":
6_zargouille_affiche_lisa_superstar

Lulianne a mis du chien dans ses conversations ... il manquerait un os? .... Retrouvé l'os perdu dans le parque page d'une BD de pirates:
7_lulianne_hotty_doggy
7_lulianne_marquepageBD

Celinefabrique pose une question en image : La BD c'est fait pour s'endormir ou se reveiller? Le sujet a la parole!
8_bdcelinefabrique

Medusa a recruté les Médusomons qui glandaient sur les frigos pour en faire une mini BD:
9_medusa_medusomons

Ciloo nous raconte une mini histoire avec son Elfée
10_ciloo_elfee

Mouna porte ses images carrées de Bd en pendentif humoristique dans une drôle de fenêtre:
11_mouna_par_la_fenetre

Angélique s'est inspirée de l'univers des Comics pour ce Supersmile :
angelique_supersmile

Posté par Medusa Corsica à 07:00 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 11 juillet 2010

un détour dominical par la Californie

MARIE SEGAL

Image_1

Image_1

Image_1

Voir son album flickr ICI

http://www.mariesegal.com
http://www.mariesegal.blogspot.com

Je vous souhaite un bon dimanche.

Posté par DiamantineBijoux à 08:34 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

lundi 5 juillet 2010

Intervista Entrevue Patrizzia Cozzo

patrizia_fata_2010juin

Patrizia Cozzo est une artiste polymériste italienne, spécialisée dans la poupée d’Art elle aime montrer les étapes de son travail sur son blog et sur Facebook et partage ainsi son expérience créative avec tous. Pour le plus grand plaisir des lecteurs, on peut voir naitre un visage, un corps, et le voir évoluer en une poupée d’art aux finitions raffinées. Elle a gentiment accepté de répondre à quelques questions du journal Parole de pâte qui pour l’occasion a mandé son envoyée spéciale sur place.

PDP – Bonjour Patrizia, tu veux bien nous parler un peu de toi ? Qui es-tu, où tu vis et qu’est ce que tu y fais ? Ciao Patrizia, puoi parlarci un po' di te? Chi sei, dove vivi cosa ci fai?

PATI – Bonjour à toi ! Que veux-tu savoir ? Il n’y a pas grand chose à dire sur moi : ) Je suis mariée à un homme que j’adore et j’ai deux superbes enfants. J’habite dans une petite ville d’Ombrie, dans le centre de l’Italie. Un endroit assez tranquille, je n’aime pas les grandes villes …
Buongiorno a te! Cosa vuoi sapere? :) Non c'è molto da dire su di me : ) Sono sposata ad un uomo che adoro e ho due bellissimi bambini. Abito in una piccola cittadina in Umbria, nella parte centrale dell'Italia. Una zona abbastanza tranquilla: non amo le metropoli...

PDP – Comment as-tu commencé et depuis combien de temps fais-tu des sculptures en polymère ?
Come hai iniziato e da quanto tempo fai della scultura in argilla ?

PATI – J’ai découvert les pâtes polymères quand j’allais au lycée … Je m’amusais à réaliser des petits animaux rigolos et des bijoux, puis j’ai complètement abandonné. Il y a trois ans en navigant sur le web je suis tombée sur le monde merveilleux des OOAK et en suis tombée amoureuse… J’ai remis la main à la pâte et j’ai essayé de réaliser ma première petite créature, qui a vu le jour en février 2007. Ho scoperto le paste sintetiche quando andavo al liceo... Mi divertivo realizzando piccoli animali buffi e gioielli, ma poi le ho completamente abbandonate. Tre anni fa, navigando in internet, mi sono imbattuta nel meraviglioso mondo delle OOAK e me ne sono innamorata... Così ho rimesso mano alle paste sintetiche e ho provato a realizzare la mia prima creaturina che ha visto la luce nel Febbraio del 2007.

PDP – Pourquoi le thème des fées revient si souvent dans ton travail, parle-nous de ton rapport avec le monde de la fantasy ? Perchè il thema delle fate torna cosi spesso nel tuo lavoro, parlaci del tuo rapporto con il mondo della fantazy ?

PATI – Je n’avais jamais pensé au monde des fées auparavant, à part à celle des dents quand j’étais enfants J (allusion à la petite souris) Ce fut l’impact visuel des créations des artistes américaines qui a déclenché ma passion. C’est un amour plutôt récent en fait !  Non avevo mai pensato al mondo delle fate prima, se non a quella dei dentini a cui credevo da piccola :)... E' stato l'impatto visivo con le creazioni delle artiste americane che me ne ha fatto innamorare... E' un amore piuttosto recente, in realtà!

PDP – Pourquoi l’argile polymère et pas une autre matière pour tes poupées ? Perché l’argilla polimerica  per le tue bambole e non un altra materia ?

PATI – Simplement parce que c’est une matière que j’avais eu l’occasion de travailler auparavant. Je la connaissais et en connaissais aussi les grandes possibilités, le choix a été naturel … Semplicemente perché era un materiale con cui avevo modo di lavorare anni prima. Conoscendolo e conoscendone le grandi potenzialità, è stata una scelta naturale...

DSCF9088

PDP – Quelle est la marque que tu préfères et pourquoi ? Comment l’utilises-tu, les mains les outils les ajouts de couleurs … ? Qualle è la marca che preferisci e perchè ? Come la utilizzi, con le mani atrezzi colori … ?

PATI – J’ai essayé différentes marques, mais celle que je préfère est le Prosculpt, auquel j’ajoute du Cernit doll pour augmenter la résistance de la sculpture finie… Cela me va bien ce mixage, parce que la façon de le travailler me plait et a la consistance idéale pour mes mains qui sont assez froides. Mes mains sont mon instrument principal, mais je m’aide aussi avec les classiques baguettes de bois et autres instruments qui servent à modeler l’argile. Une fois cuite je peins la sculpture avec des couleurs à l’huile particulières appelées Genesis Paint, qui sont fixées avec une cuisson au four. Ceci me permet de modifier la couleur à l’infini. Une fois obtenu l’effet désiré, je cuis au four et la couleur devient indélébile. Ho provato varie paste sintetiche, ma quella che preferisco è il Prosculpt, a cui aggiungo del cernit doll per aumentare la resistenza della scultura finita... Mi trovo molto bene con questo mix, perchè mi piace come si lavora ed ha una consistenza giusta per le mie mani che sono abbastanza fredde... Le mani sono il mio strumento principale, ma mi aiuto anche con le classiche stecche di legno e altri strumenti che servono per modellare l'argilla. Una volta cotta dipingo la scultura con dei colori a olio particolari chiamati Genesis Paint, che si fissano con la cottura in forno... Questo mi permette di modificare il colore all'infinito. Una volta raggiunto l'effetto desiderato, cuocio in forno e il colore diventa indelebile.

PDP – Pour faire tes visages, tu observes de vraies personnes ? Trouves-tu l’inspiration dans les livres fantastiques et de contes pour créer ? Per fare i visi, tu osservi delle vere persone ? Trovi ispirazione nei libri fantasy e favole per creare ?

PATI –Non en général mes visages naissent de mon imagination. Seulement occasionnellement j’ai essayé de faire des portraits en 3D, mais avec peu de résultat :) No, in genere i miei visi nascono dalla mia immaginazione... Solo in un paio di occasioni ho provato a fare dei ritratti in 3D, ma con scarsi risultati :)

PDP – Quand décides tu qu’une oeuvre est terminée, parfaite ? Quando decidi che un’opera è finita, perfetta ?

PATI – En fait jamais ! Quand je regarde un travail fini je ne réussis à voir que les défauts ! Je suis contente, c’est vrai, mais je ne crois pas avoir jamais considéré une de mes créatures parfaite. En général je termine une sculpture quand une autre idée prend place dans ma tête et fait pression pour être réalisée.  Purtroppo mai! Quando guardo un lavoro finito riesco solo a vederne i difetti! Sono contenta, questo sì, ma non credo di aver mai considerato una delle mie creaturine perfetta...In genere concludo una scultura perché un'altra idea si affaccia alla mia mente e preme per essere realizzata :)

PDP – As-tu d’autres activités créatives ? Hai altre attività creative ?

PATI – Parfois je dessine, j’aime beaucoup les BD et les dessins animés, mais je préfère admirer les travaux des créateurs doués ! A volte disegno, mi piacciono molto i fumetti e i cartoni animati, ma preferisco ammirare i lavori dei disegnatori bravi!

DSCF8822

PDP – Tu participes à des concours ? Quel rapport entretiens-tu avec la compétition, tu veux gagner avant tout ou seulement participer? Partecipi a dei concorsi? Che rapporto hai con la competizione, sei vincitrice  nell’anima o vuoi solo partecipare ?

PATI –J’ai participé à des concours, principalement en ligne, même quand je pensais n’avoir aucun espoir de vaincre … Je sais bien accepter les défaites, mais je dois admettre que vaincre donne une belle sensation ! Ho partecipato a dei concorsi, principalmente on-line, anche quando pensavo di non avere speranze di vincere... So accettare bene le sconfitte, ma devo ammettere che vincere dà una bella sensazione!

PDP – Certaines personnes divinisent l’argile polymère quand d ‘autres la rabaissent à un pauvre matériau commercial. Crois-tu que l’art réside dans la noblesse du matériau ou dans l’utilisation qu’un artiste en fait ? Et pourquoi ? Certe persone portano l’argilla polimerica come una cosa divina, quando altre l’abbassano a una povera materia commerciale. Cosa ne pensi, credi che l’arte stia nella nobilita di una materia o nell’utilizzo che l’artista ne fa ? Perché ?

PATI – C’est vrai que certaines matières sont considérées plus nobles que d’autres, mais je ne crois pas que n’importe qui à partir d’un bloc de marbre puisse en en tirer ce qu’en a tiré Michelangelo … Probablement s’il s’était mis à modeler de la mie de pain il aurait fait des merveilles même avec ça ! Je crois que c’est la sensibilité de la personne qui donne vie à la matière, et la preuve est le fait que bien qu’utilisant la même matière, les artistes de l’argile polymère créent des œuvres complètement différentes les unes des autres. E' vero che ci sono materie considerate più nobili di altre, ma non credo che chiunque da un pezzo di marmo avrebbe potuto tirare fuori ciò che ne ha tirato fuori Michelangelo... Probabilmente se si fosse messo a modellare la mollica del pane avrebbe fatto delle meraviglie anche con quella! Credo sia la sensibilità della persona a dare vita alla materia e credo che la prova sia il fatto che, pur utilizzando lo stesso materiale, gli artisti delle paste  sintetiche creano opere completamente diverse tra loro...

PDP – Tu as sur ton site le logo International Art Doll Registry, peux-tu nous éclairer à ce sujet? Hai sul tuo sito il logo IADR, ci puoi spiegare cos’è ?

PATI –C’est un registre international dans lequel sont cataloguées les poupées d’Art réalisées dans le monde entier. Comme un immense livre virtuel dans lequel à chaque poupée correspond un numéro d’enregistrement qui l’identifie.  IADR è l'acronimo per International Art Doll Registry, un registro internazionale in cui vengono catalogate le bambole d'artista realizzate in qualunque parte del mondo. Come un immenso libro virtuale in cui a ogni bambola corrisponde un numero di registrazione che la identifica.

DSCF6899

PDP – Je te remercie de ta participation à ce journal de polyméristes, de ton partage de savoir et d’images avec nous et te félicite pour ton superbe talent. Tu as le mot de la fin ma chère, que souhaites tu dire à nos lecteurs ? Ti ringrazio per la tua partecipazione a questo giornale di polimeristi, del fatto di condividere con noi il tuo sapere e le tue immagini e sei felicitata per il tuo meraviglioso talento. Hai la parole finale cara, che cosa voi dire ai nostri lettori ?

PATI – Merci à vous pour votre intérêt et pour m’avoir permis de parler de ce beau hobby. Celui des pates polymères est un monde que j’adore, un monde coloré et fascinant … Contagieux ! Et j’espère que la contagion se diffuse toujours plus :) Grazie a voi per il vostro interesse e per avermi permesso di parlare di questo bellissimo hobby... Quello delle paste sintetiche è un mondo che adoro, un mondo colorato e affascinante... Contagioso! E spero che il contagio si diffonda sempre più :)


Vous trouverez Patrizia sur son site web, vous pouvez la suivre sur sa page de fan sur Facebook également.

Links :
http://patriziacozzo.blogspot.com/

http://www.facebook.com/pages/Fairies-Fair-One-Of-A-Kind-Creations-in-Polymer-Clay-By-Patrizia-Cozzo/263469680534

Article de Medusa

Posté par Medusa Corsica à 07:00 - - Commentaires [41] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

lundi 5 avril 2010

Dave Fisher alias Spikekid V.F.

Dave alias Spikekid est un artiste canadien, il travaille sur différents supports dont l’image virtuelle et l’argile polymère et ses œuvres sont modernes pertinentes et particulièrement belles. Ses sculptures sont pleines de fantaisie et riches de détails réalistes, chacune d’entre elles raconte une histoire et nous fait voyager dans un monde imaginaire, de la sortie dans l’espace jusqu’à une plongée au fond des mers en passant par les bêtes microscopiques et les fées. Dave a gentiment accepté de se présenter sur votre journal favori.

Gods_of_the_Sea_Spikekid

*********************************

PDP - Salut Dave, peux-tu te présenter à nos lecteurs, qui es-tu ou vis-tu ?

DAVE – Je suis un homme d’âge moyen qui vit à Toronto, Ontario, Canada. Je gagne ma vie en tant que concepteur graphique / artiste, créant des animations pour une télévision locale de ma ville. Je suis aussi peintre et j’ai récemment recommencé à peindre après 12 ans. Le hobby avec lequel j’ai cependant le plus de plaisir à travailler est l’argile polymère.

PDP - Depuis quand travailles-tu l’argile polymère  et pourquoi t’y es-tu intéressé? Qu’est ce qui a fait que tu aies choisi cette matière et pas une autre pour sculpter ?

DAVE – Quand j’avais 10 ans j’aimais travailler la pâte à modeler. Contrairement aux autres enfants de mon âge, je prenais ça au sérieux et consacrais plus d’une heure à faire un dinosaure aussi soigneusement que je pouvais. Pour essayer de les conserver, je les mettais au freezer ou, en hiver, dehors pour la nuit. Ceci durcissait mes précieuses sculptures un moment, mais une fois réchauffées elles pouvaient être accidentellement écrasées.

Des années après, mon petit frère m’a parlé de Fimo. J’ai essayé et apprécié sa consistance pareille à celle de la pâte à modeler, et aussi la façon dont elle gardait la forme pendant que je la travaillais. Tout ce que j’avais à faire était de cuire le truc 15 minutes et mon rêve devenait réalité ! Malheureusement j’avais perdu mon intérêt, en grande partie, à créer des dinosaures. J’avais fait quelques choses intéressantes comme des broches, des magnets pour le frigo, et quelques boucles d’oreilles pour mes copines.

Ce n’est qu’il y a 10 ans que j’ai considéré le hobby à un autre niveau. Assez curieusement, quelqu’un m’a montré une figurine soi-disant pour enfant qui représentait un joueur de hockey. J’ai trouvé ça extraordinaire, et très soigné pour un jouet en plastique. J’ai collectionné ces figurines avec enthousiasme pendant un an jusqu’à ce que l’idée me vienne à l’esprit que j’étais peut-être capable d’en faire autant. J’avais décidé de prendre tout mon temps et ma première sculpture, bien que loin d’être parfaite, montrait de réelles promesses.

Avec mon troisième projet j’avais surmonté différents problèmes, et je créais des petites sculptures qui ont impressionné mes amis et ma famille.

clip_image004

PDP – Comment travailles-tu ? Fais-tu une recherche de style et de dessin avant chaque réalisation ou laisses-tu le jeu créatif influer sur le travail ?

DAVE – Je ne fais pas d’esquisse, ou très rarement. Un travail 3D est assez compliqué et doit être vu de tous les côtés, il faudrait trop de dessins. Je dois avoir la faculté de former le dessin dans ma tête assez rapidement, et de l’y garder. Tous les détails ne sont pas planifiés, des idées très intéressantes et des changements interviennent au cours du travail. Ceci rend le projet encore plus enrichissant puisque que ma vision n’est pas figée, et c’est chouette de me surprendre moi-même quand c’est fini.

Pour les recherches, j’utilise pratiquement toujours le WEB. J’aime l’Internet pour ça, à tout moment du jour et de la nuit, tu peux trouver par exemple à quoi ressemble un « coelacanth » … tu es en train de chercher « coelacanth » sur google en ce moment n’est-ce pas ? (Medusa says : YES ! and its ugly in real) (Médusa dit : oui et c’est laid en vrai)

clip_image006

Je choisis les sujets pour mon propre plaisir et seulement le mien. On peut me faire des suggestions, et m’offrir de l’argent (bien que pas assez …) mais je refuse. C’est un hobby, ma relaxation, mon remède pour vivre dans un monde informatisé. Je n’ai pas assez de temps pour réaliser mes propres idées alors pourquoi je dépenserais mon temps disponible pour réaliser celles des autres ?

PDP – Quand décides tu qu’un œuvre est terminée, parfaite ?

DAVE – Question intéressante. Rien n’est jamais fini, et certainement pas parfait ! La vraie nature de la créativité signifie qu’il y a toujours de la place pour l’amélioration ; la possibilité de faire mieux sur le prochain projet. Ne seriez-vous pas lassés si tout ce que vous faisiez était parfait ? Donc pour être fini, c’est simplement une question d’arrêter le travail en cours, ainsi vous pouvez en commencer un autre. Sérieusement, la vie est trop courte pour consacrer trop de temps à chaque chose.

PDP - Quelle est de tes œuvres celle que tu souhaites voir publiée ici, une qui te représente le mieux ? Pourquoi  celle ci?

DAVE – Je pense que “Gods of the Sea” est un de mes travaux les plus achevés. J’ai utilisé différentes nouvelles méthodes pour résoudre les problèmes, et cela a repoussé les limites de ce qui est possible avec l’argile polymère. Quand au thème, je ne m’en lasserai jamais et ai beaucoup de plaisir à chercher les histoires, la biologie et la mythologie – Je me sens parfois comme Jacques Yves Cousteau …

Un point intéressant à noter, j’ai construit ce travail devant un public, enfin tout comme, j’ai posté presque chaque semaine des photos sur mon groupe Facebook, demandant des commentaires, critiques et suggestions. C’était sympa, mais il y avait aussi le risque que ça ne plaise pas du tout. (Il y a des images de la progression en question sur ma page Flickr si vous voulez voir plus de détails et de techniques)

clip_image008

PDP - Pour réaliser une œuvre complexe avec une telle mise en scène, cela prend combien de temps ?

DAVE – “Gods of the Sea” s’est fait en quatre mois. Il faut tout de même compter que j’ai un boulot à plein temps, des corvées domestiques, et bien sûr des apéros dans le patio les soirs d’été. En termes d’heures, je dirais environ une centaine.

PDP – Certaines personnes vénèrent l’argile polymère alors que d’autres la dénigrent. Crois-tu que l’art réside dans la noblesse du matériau ou dans l’utilisation qu’un artiste en fait ? Et pourquoi ?

DAVE – Tout simplement l’Art peut résider dans un dessin dans le sable. J’apprécie les qualités de l’argile donc je l’utilise.

clip_image010

PDP – Qui sont les artistes que tu admires le plus dans ce domaine, as-tu des préférences ?

DAVE – Je ne m’en préoccupe pas beaucoup puisque je m’en tiens à moi-même artistiquement. J’admire toute personne qui consacre temps et efforts à s’exprimer. Cependant Jonathon Hoffman fait de superbes sculptures.

clip_image012

PDP - Tu montres sur ton site de nombreuses images de chaque travail, y compris pour les compositions virtuelles, qu’est ce qui te pousse à partager autant avec l’inconnu (question cosmique !)

DAVE – Artistes, musiciens, danseurs, écrivains etc. … tous ont une chose en commun: Ils ont besoin de s’exprimer. Parfois ils n’ont pas besoin d’une grande audience, tout ce dont ils ont besoin est un autre être humain qui partage la même vision du monde. Est-ce de l’égo ? Peut être – mais personnellement je trouve que c’est une épée à double tranchants – Quand je ne crée pas quelque chose à montrer au reste du monde, je me sens coupable, comme si je les laissais tomber.

clip_image014
PDP - Merci Dave pour tes réponses et pour ton partage de photos au groupe ARTFIGCLAY, avec tous nos compliments pour l’ensemble de ton travail. Je te laisse le mot de la fin, que souhaites-tu écrire à nos lecteurs passionnés de polymère ?

DAVE – Si vous vivez dans un monde créatif, il n’y a pas de règles. Littéralement. Comme la chaussure américaine hors de prix le dit : « Just do it ! «  « Faites- le ! » Et souvenez vous de ceci : c’est seulement une erreur de dire aux gens que ce n’est pas ce que vous vouliez faire…

*********************************

Vous pouvez retrouver Spikekid sur ses pages et y admirer l’ensemble de ses travaux comme une récente patineuse et autres personnages dont voici quelques exemple :

 
clip_image016clip_image018clip_image020

Sa page FLICKR complète

Son album FLICKR dédié aux sculptures

Son site WEB

****

Interview by Medusa Arte for Parole de pâte
aide traduction de Tewee

 

Posté par Medusa Corsica à 06:00 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , ,