vendredi 10 juin 2016

interview d'Idril pour la parution de son livre

J'ai le plaisir de vous présenter le nouveau livre d'Anne Rohée-Brière "Bijoux d'Idril en pâte polymère".  Un livre remplit de vitamines polymériques et de bonne humeur!  Anne a accepté de répondre à mes questions pour la parution de son nouveau livre...et je dois avouer que pour quelqu'un qui déteste parler d'elle, elle a fait un super effort (pour moi et vous) et elle nous dévoile TOUT!   LOL

Alors lisez-vite...

 

bijoux-d-idril-en-pate-polymere

Tout d’abord merci Anne d’avoir accepté  de jouer le jeu et de répondre à mes questions (hors sujets)

Commençons par quelques questions (à  la « Freud ») pour mieux te cerner.

  • Quel genre d’enfant étais tu et quelle adulte es-tu devenue ?   (Installe-toi sur le divan et dis-nous tout) 

En général je n'aime pas raconter ma vie, pour toi je vais faire un effort, j'étais une enfant sage, au milieu d'une fratrie de 5 enfants, studieuse, très curieuse, je dévorais les encyclopédies, je voulais savoir tout sur tout, très bavarde aussi ! A 6 ans je savais déjà ce que je voulais faire comme métier, une vraie vocation, la plus grande passion de toute mon existence à laquelle j'ai dû malheureusement renoncer à cause d'un grave problème de santé en 2003. Adulte je suis toujours aussi curieuse, plus sage, parcourir le chemin de Compostelle m'a beaucoup aidé à apaiser cette colère qui m'habitait depuis que j'avais dû renoncer à mon rêve d'enfant, la résilience est venue ! Ayant toujours été une bricoleuse dans l'âme, la création m'a aidé à faire le deuil de ma carrière, d'abord la peinture, puis la mosaïque, les perles, tricot, broderie et compagnie, et surtout la polymère

  • As-tu gardé ton âme d’enfant ?  (reste sur le sofa et ferme les yeux ;o)

Sans aucun doute ! Je crois que c'est ce qui fait perdurer la magie, écouter cette petite voix d'enfant qui nous donne envie de continuer à s'amuser, on joue un peu avec de la pâte à modeler? Non?

  • De quoi as-tu le plus peur ?  (Rouvre les yeux, maintenant !)

 En premier qu'il arrive quelque chose de grave à mes proches, en second je dirais que mon corps me lâche et m'empêche de continuer à modeler, ou bricoler en général.

  • Quelles sont tes trois couleurs préférées  (par ordre de préférence) ?

 3 seulement ?  Bleu turquoise, vert anis et blanc, les couleurs douces en général

  • Es-tu une touche-à-tout ou plutôt fidèle à une discipline créative à la fois ?

Touche à tout, quoique je reste fidèle à la polymère depuis 9 ans, je suis aussi une pamaddict, couture aussi, j'ai trois espaces dans mon atelier pour chacune de ces 3 disciplines, sans compter, tricot, crochet, presque plus de peinture, plus de mosaïque (mais j'ai tout gardé au cas où!)

bijoux-d-idril-en-pate

Bon, maintenant rentrons dan le vif du sujet

  • Pourquoi la pâte polymère ?  Quand et comment (ben oui, on veut vraiment tout savoir) as-tu découvert ce matériau magique ?

Ma rencontre avec la polymère s'est faite la première fois dans les années 90, j'ai fait des petits modelages avec ma fille, la pâte est resté oubliée jusqu'en 2007. En faisant des recherches sur le net, je suis tombée en arrêt devant un collier en fimo, que j'ai trouvé  sur Parole de Pâte et je crois qu'à l'époque j'ai consulté toutes les pages du blog cela m'a pris plusieurs jours, j’ai découvert aussi plein de blogs de fimoteuses, j'ai acheté des pains, des lames, une map qui a duré 3 semaines, tellement je l'ai malmenée ! Rapidement je me suis inscrite sur un forum de fimoteuses, j'ai acheté mon premier livre : celui de Tewee, ( j'achète quasiment  tous les livres sur le sujet)  j'ai testé plein de choses, la découverte de la cane a été pour moi un grand moment, j'ai fait des tas et des tas de canes surtout des fleurs, et ensuite tout s'est enchaîné, après un an seule dans mon coin, j'ai commencé à rencontrer d'autres polyméristes, stages, rencontres, depuis je n'ai jamais arrêté.

J'ai eu la chance de rencontrer des grandes dames de la polymère : Dona Kato, Sarah Shriver, Sandra mac Caw , la reine des canes fleurs : Marcia Design ; Mathilde Colas, Isabelle Chatelain, Sophy Dumoulin, Hélène des éthiopiques et beaucoup d'autres, mes prochains rêves de stages sont ceux d'Olga Nicolas et Klickart.  La polymère m'a fait parcourir la France en long, en large et en travers ! Cela m'a permit de rencontrer des personnes extraordinaires, de grandes artistes, des personnes généreuses, de trouver des amies partageant la même passion.

J'ai ouvert mon blog la bulle d'idril en 2007 et j'ai toujours plaisir à l'alimenter, j’y tiens beaucoup.

Je ne pourrais plus me passer de la polymère, même si je doute beaucoup et tout le temps sur ce que je produit, je suis une insatisfaite chronique !

La polymère fut une vraie révélation et 9 ans après  je continue de m'extasier devant la magie sans fin  de cette pâte !

givre noir

  • Quelles sont tes meilleures sources d’inspiration ?

Tout et n'importe quoi, une revue, une photo, un tissu, une plante, de temps en temps je regarde les livres mais je suis rarement les tutos, je déraille à chaque fois, mais bon en cuisine c'est la même chose, je n'arrive pas à suivre une recette.

polymere

  • Comment en es-tu arrivée à écrire un livre ?

Par un chemin un peu bizarre: en juin 2014 je me suis fait insulter parce que j'allais faire couler l'industrie du livre à causes des tutos gratuits que j'osais mettre  sur le blog, cela m'a beaucoup fait rire,  L'éditrice de chez CREAPASSIONS, Emmanuelle Prot m'a contacté quelques jours plus tard en me proposant d'écrire un livre, je n'ai pas répondu oui tout de suite, j'ai attendu quelques semaines.

Pourquoi moi ? Je ne voyais pas ce que j'allais apporter, il existait déjà beaucoup de livres sur le sujet, je ne me sentais pas légitime, puis j'ai pris ça comme un jeu, un défi, mon mari m'a encouragé et j'ai dit oui, le soir même j'avais couché sur le papier une vingtaine de projets, tous n'ont pas aboutis.

  • Quelles en sont les particularités ? (qu’est-ce qui différencie ton livre ?)

 Oula ! (eula en mayennais) Question à un million de dollars !

 Je dirais que le livre aborde différentes techniques que j'ai détournées et/ou réinventées, avec mes petits trucs et astuces.

 Je suis sortie de ma zone de confort pour quelques projets pour lesquels j'ai fait un « Creuse Ton Neurone », mais  je suis aussi  restée dans mon univers : du bucolique, les couleurs pastels, du hidmokumik (contraction de hidden, mokumé et mica shift mais bon tu aurais deviné!) mes techniques préférées, j'adore scalper la pâte cela me détend.

Les projets sont accessibles aux débutantes avec une progression vers des projets plus techniques, les initiés trouveront  leur bonheur aussi !

Comme je suis aussi une «pameuse», quelques projets sont réalisables en porcelaine à modeler.

bijoux

  • Quel projet (dans le livre) t’a donné le plus de fil à retordre ?

Bizarrement pas le plus difficile techniquement, c'est miroir mon beau miroir, j'ai eu des difficultés pour associer les bonnes couleurs, j'ai refait le projet au moins 6 fois, et donc des tas et des tas de photos, alors ça des photos j'en ai fait (je n'ose pas compter mais sûrement plusieurs milliers), surtout que j'ai réalisé les projets en plein hiver, pas facile  pour avoir le bon éclairage !

  • Pendant l’accouchement de ton  livre, as-tu rendu ton entourage complètement fou ?  (Sois honnêêêête !)

En ce qui concerne la maison  mon mari a été très patient, il m'a encouragé, aidé pour prendre certaines photos que je ne pouvais pas faire seule, pas toujours facile, il est souvent absent, sinon il faudrait demander à ma chienne vanille, mais elle ne s'est pas plainte,(mes enfants sont partis de la maison donc pour eux pas de soucis) j'ai surtout saoulé mes copines coachs, mais elles sont bien élevées et ne le diront pas, je leur dit merci de m'avoir supportée !

En tout cas j'ai pris beaucoup de plaisir, quelques nuits blanches aussi et beaucoup de doutes.

  • Quel est TON projet préféré ?  Et pourquoi ?

 J'en ai plusieurs mais je dirais MEKINAC, parce que j'ai cogité peut être plus pour celui là surtout pour le montage et que j'aime bien son rendu.

  • De quoi es-tu la plus fière ?

 Je suis rarement fière de moi mais bon pour te faire plaisir je vais dire : d'être allée au bout du projet.

  • Es-ce qu’il y a un AVANT et APRES la sortie du livre ?  (Réinstalle-toi confortablement sur le divan)

 Pas vraiment, je ne me sens pas différente, soulagée sûrement, j'ai peut être un peu plus confiance en moi quoique !

Une dernière question

  • Pourquoi devrions-nous courir chez le libraire ou commander en ligne ton livre ?

(Lève-toi du divan, sors tes pompons  et déchaine-toi…Tu l’as méritée !)

Parce que je le vaux bien ?? Non je rigole !

Pour le plaisir que j'ai eu à l'écrire dans un esprit de partage comme je le fait sur mon blog depuis plusieurs années.

Je serais  tellement heureuse de voir des créations du livre réalisées par plein de patouilleuses, ce serait mon plus beau cadeau !

Alors courez, cliquez et je vous en remercie par avance !

Merci Florence et merci Parole de Pâte : la polymère-bible !

gaspésie bo finale 3

 


vendredi 27 mai 2016

Interview pour le nouveau livre d'Audrey Muguet

J'ai le plaisir de vous présenter le nouveau livre d'Audrey Muguet (alias Little Red's Creations) " Bracelets breloques en pâtes polymère".

Pour marquer le coup de la sortie de son livre rempli de bonne humeur, de couleurs chatoyantes et de jolis projets créatifs, Audrey a eu la gentillesse de participer à mon interview ^^.

61OrEFa6JLL

Tout d’abord  Audrey, merci d’avoir accepté  de jouer le jeu et de répondre à mes questions (hors sujets)

Commençons par quelques questions (à  la « Freud ») pour mieux te cerner.

  • Quel genre d’enfant étais tu et quelle adulte es-tu devenue ?   (Installe-toi sur le divan et dis-nous tout) 

 J’étais une enfant très sage, discrète et très peu sure de moi ! Maintenant !? Je ne suis plus sage du tout !

  • As-tu gardé ton âme d’enfant ?  (reste sur le sofa et ferme les yeux ;o)

 Bien sur ! Mais autant que je l’aurai espéré ;-)

  • De quoi as-tu le plus peur ?  (Rouvre les yeux, maintenant !)

De perdre un de mes enfants …

  • Quelles sont tes trois couleurs préférées  (par ordre de préférence) ?

 Bleu, noir et violet.

  • Es-tu une touche-à-tout ou plutôt fidèle à une discipline créative à la fois?

Je touche à tout, je me disperse sans cesse, je ne m’arrête jamais.

bracelets-breloques-en-pare

Bon, maintenant rentrons dan le vif du sujet

  • Pourquoi la pâte polymère ?  Quand et comment (ben oui, on veut vraiment tout savoir) as-tu découvert ce matériau magique ?

J’étais enceinte de mon numéro 2, au lit suite à une sciatique et je regardais des vidéos sur youtube. J’ai vu des petits tutos de gourmandises et j’ai trouvé ça « trop chou » ! J’ai sauté le pas et je me suis acheté de la pâte pour le fun et vous connaissez la suite … ;-)

  • Quelles sont tes meilleures sources d’inspiration ?

 Tout ! Internet évidemment, les boutiques, la nature etc etc… Tout me fait penser à un moment ou un autre à un loisir créatif à faire (on en parle des textures home made hein :D ).

  • Comment en es-tu arrivée à écrire un livre ?

Emmanuelle Prot, mon éditrice m’a contacté. J’ai hésité, j’avais super peur ! Mon mari m’a dit que si je le faisais pas j’allais le regretter … Il avait raison :o)

  • Quelles en sont les particularités ? (qu’est-ce qui différencie ton livre ?)

 Il est coloré et donne la pêche ! J’adore ces petits bracelets qui font un léger bruit quand on bouge. Il est très bien expliqué pour les plus novices, détaillé au maximum de ce que l’on peut.

  • Quel projet (dans le livre) t’a donné le plus de fil à retordre ?

 Hummmm je ne m’en souviens plus, ça remonte hahaha.

  • Pendant l’accouchement de ton  livre, as-tu rendu ton entourage complètement fou ?  (Sois honnêêêête !)

 Pas trop non. Mon mari à souvent dû gérer les enfants plus que d’habitude mais ça a été. Il est super patient de toute façon :D

  • Quel est TON projet préféré ?  Et pourquoi ?

C’est le bracelet avec les feuilles … C’est le premier de ce genre que j’ai créé.

bracelets-breloques-en-pate-polymere

 

  • De quoi es-tu la plus fière ?

Dans mon livre ? De tout ! C’est juste super angoissant à faire, mais ça te le sait.

  • Es-ce qu’il y a un AVANT et APRES la sortie du livre ?  (Réinstalle-toi confortablement sur le divan)

Non ça ne changera pas ma vie. La seule chose qui m’émeut vraiment, c’est de voir la fierté de mon fils quand on en parle (numéro 2 et numéro 3 sont trop petits).

bracelets-breloques-en-patere

Une dernière question

Pourquoi devrions-nous courir chez le libraire ou commander en ligne ton livre ?

(Lève-toi du divan, sors tes pompons  et déchaine-toi…Tu l’as méritée !)

Parce que s’il ne vous correspond pas, il fera forcément le bonheur d’un de vos proches !  Et parce que je suis une jeune femme super sympa hahaha.

1

 

Posté par creationmyway à 07:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

vendredi 25 septembre 2015

Bijoux colorés en pâte polymère - Polymeramoi

C'est avec grand plaisir que j'ai découvert la sortie du nouveau livre de Marie-France Tournat (alias) polymeramoi - une créatrice appréciée pour ces créations orginales et sa gentillesse dans la blogosphère polymérique...And beyond!!! 

Sans plus attendre, voici l'interview pour de la sortie de son deuxième livre, qui j'en suis certaine, vous ravira :o)

1

 

Tout d’abord merci d’avoir accepté  de jouer le jeu et de répondre à mes questions (hors sujets)

Commençons par quelques questions (à  la « Freud ») pour mieux te cerner.

  • Quel genre d’enfant étais tu et quelle adulte es-tu devenue ?   (Installe-toi sur le divan et dis-nous tout) 

Ce questionnaire me fait un peu peur, mais je me lance,  enfant remuante, très bavarde, boudeuse enfin tout cela c'est « paraît-il ». Mais en vrai j'étais a-d-o-r-a-b-l-e bien sûr. Bonne élève (eh oui),  passionnée des matières scientifiques, surtout la biologie et la géologie. J'ai décidé très tôt que je serai prof, et je le suis devenue. Envie de faire partager ma passion et ce que j'avais moi même appris. Puis la réalité rattrape le prof ; 25 années d'enseignement plus tard, le stress m'a usée. J'ai beaucoup aimé mes grands élèves adolescents mais j'ai dû arrêter, la santé ne suivait plus. 10 années difficiles ont suivi puis la pâte polymère est arrivée !!!

  • As-tu gardé ton âme d’enfant ?  (reste sur le sofa et ferme les yeux ;o)

Mon regard sur le monde a bien sûr changé, je suis assez pessimiste et triste. Alors je me suis concentrée sur deux passions et toutes mes journées tournent autour : la création avec la pâte polymère et les chiens : les miens et l'éducation d'un futur chien d'assistance.

  • De quoi as-tu le plus peur ?  (Rouvre les yeux, maintenant !)

L'avion, jamais pris et je ne le prendrai jamais. Et d'une manière générale je n'aime pas partir de chez moi. J'ai besoin de mon cocon. Je ne pars pas en vacances, pas du tout tentée par le ailleurs.

  • Quelles sont tes trois couleurs préférées  (par ordre de préférence) ?

Le rouge sans hésiter, puis le vert, puis le violet

  • Es-tu une touche-à-tout ou plutôt fidèle à une discipline créative à la fois ?

Depuis que j'ai découvert cette pâte magique, je suis totalement exclusive. J'ai encore tant de choses à découvrir avec elle.

2

Bon, maintenant rentrons dan le vif du sujet

  • Pourquoi la pâte polymère ?  Quand et comment (ben oui, on veut vraiment tout savoir) as-tu découvert ce matériau magique ?

Par hasard, par curiosité j'ai acheté deux pains de fimo dans le Cultura près de chez moi. Je ne savais pas du tout ce que je pourrais en faire (fin  2009). Arrivée à la maison, vite internet pour essayer de voir ce que c'était. Et là bouche bée. Mais c'est génial ! J'essaie deux ou trois perles rondes (pas rondes du tout) je fais cuire. Et c'est moooche. Mais je suis têtue. Il y a plein de tutos sur le web, j'ai regardé, regardé, pris des notes, fais des fiches. D'abord quelques modelages de petits animaux puis j'ai acheté une vraie lame, une map. Le virus m'avait contaminée.

  • Quelles sont tes meilleures sources d’inspiration ?

Souvent des couleurs (nature, magazine, vêtement, pub). A partir des couleurs je m'installe et je joue avec la lame, les découpes de toutes sortes, souvent sans idée précise du résultat final. C'est à l'instinct. Je n'ai pas d'interdit de formes ou de montage. J'ose et tant pis si cela est raté. Mon départ préféré est tout de même un dégradé de plusieurs couleurs. Par contre je n'aime pas trop un thème imposé (assorti à un vêtement par exemple) car l'imagination est limitée dans ce cas. Il faut que je sois surprise.

  • Comment en es-tu arrivée à écrire un livre ?

J'ai souvent donné des petits tutos sur mon blog pour le plaisir de partager mes petites trouvailles ; je dis bien petites, je ne révolutionne pas le monde de la polymère. Et quand mon éditrice m'a demandé de faire ce deuxième livre, je me suis dit que j'avais dans mes stocks de quoi le remplir.

  • Quelles en sont les particularités ? (qu’est-ce qui différencie ton livre ?)

Comme je l'explique dans les première pages, je propose à  la lectrice de me suivre dans ma démarche : démarrer avec une technique connue et dévier vers  autre chose, parfois par accident, parfois volontairement. Le tout avec plein de couleurs. Mon univers ne peut être que coloré. Il y a des projets pour des polyméristes presque débutantes et d'autres pour des expérimentées. J'ai essayé de soigner particulièrement les montages.

3

  • Quel projet (dans le livre) t’a donné le plus de fil à retordre ?

Les spirales translucides coquillages et colorées. Je trouve le résultat magnifiques, mais j'en ai raté quelques unes avant d'en avoir des parfaites sans défauts

  • Pendant l’accouchement de ton  livre, as-tu rendu ton entourage complètement fou ?  (Sois honnêêêête !)

J'ai un mari très patient qui me soutient totalement. Même au point d'être mon chauffeur quand je vais animer un stage puisque je n'aime pas conduire longtemps. Donc il ne disait rien mais j'ai dû le saouler. Il faut dire que cet accouchement a été très long. Ce qui est terrible c'est le temps qui s'écoule entre l'envoi du manuscrit et la parution du livre.

  • Quel est TON projet préféré ?  Et pourquoi ?

C'est celui qui m'a donné le plus de mal : les spirales translucides et leurs montages « bizarres »

  • De quoi es-tu la plus fière ?

Après des années chaotiques et difficiles (santé), renaître grâce à cette pâte magique, et maintenant partager ma passion avec toutes celles qui le veulent au travers de ces deux livres

  • Es-ce qu’il y a un AVANT et APRES la sortie du livre ?  (Réinstalle-toi confortablement sur le divan)

Simplement j'ai repris confiance en moi et je me dis : j'ai pu le faire.

5

Une dernière question

  • Pourquoi devrions-nous courir chez le libraire ou commander en ligne ton livre ?

(Lève-toi du divan, sors tes pompons  et déchaine-toi…Tu l’as méritée !)

Parce que j'y ai mis tout mon cœur, parce que mon plus grand bonheur serait de voir sur les blogs et facebook des créas inspirées de ce livre. Je commence juste à déstresser de toute la tension des dernières semaines avant la parution.

Et puis parce que cela me ferait tellement plaisir. Allez dépêchez-vous, s'il vous plait.

7

 

Posté par creationmyway à 07:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

vendredi 24 octobre 2014

Jolis Bijoux en pâte polymère - Cristalline

L'auteur Sophie Arsalier (alias Cristalline) est une artiste hyper douée (c'est un fait établi) !!!   Alors quand j'ai vu qu'elle venait de sortir un deuxième livre "Jolis Bijoux en pâte polymère" après "Bijoux en pâte polymère", je me DEVAIS de partager cette excellente nouvelle avec la communauté de passionnées frappadingues (ok je parle de moi, mais pas que ;o) de polymère.

C'est donc avec vive émotion que je vous présente cet interview (exclusif) de cette polymériste talentueuse et généreuse ^^.

 

10603417_10152314965408314_1766557075833173188_n

 

 

Tout d’abord merci d’avoir accepté  de jouer le jeu et de répondre à mes questions (hors sujets)

 

bracelet_liberty_fimo_cristalline5

 

Commençons par quelques questions (à  la « Freud ») pour mieux te cerner.

  • Quel genre d’enfant étais tu et quelle adulte es-tu devenue ?   (Installe-toi sur le divan et dis-nous tout) 

J’étais plutôt curieuse et déjà très intéressée par le dessin, la peinture et la danse. Je passais mes samedis après-midis dans une académie de peinture près de chez moi. J’y ai reçu un enseignement de la peinture à l’huile plutôt classique. Ce fut une bonne base pour mes études ultérieures. Enfant, j’étais plutôt bonne élève et déjà très branchée par les disciplines artistiques. Finalement, j’ai décidé assez tôt que je serais « professeur de dessin » comme on disait à l’époque et c’est ce que je suis devenue. On appelle cela la vocation je crois ;-).

  • As-tu gardé ton âme d’enfant ?  (reste sur le sofa et ferme les yeux ;o)

Pour ce qui est de la curiosité et de l’intérêt pour la découverte et l’expérimentation c’est certain !

  • De quoi as-tu le plus peur ?  (Rouvre les yeux, maintenant !)

Sans hésiter : que ma petite famille ne soit pas heureuse, ou qu’il lui arrive des trucs pas très sympas. Après, tout le reste peut être surmonté ;-) à part, peut-être, le fait de manquer de pâte blanche un jour de pâtouille !

  • Quelles sont tes trois couleurs préférées  (par ordre de préférence) ?

Question piège ! A peu près toutes les couleurs me plaisent, tout est une question d’assemblage. Par contre, j’ai vraiment beaucoup de mal avec le jaune, surtout s’il tire sur le moutarde !

  • Es-tu une touche-à-tout ou plutôt fidèle à une discipline créative à la fois ?

Une touche à tout sans hésiter ! Mais pendant ces dernières années la polymère a quand même eu une place privilégiée dans ma vie.

bracelet-fimo

Bon, maintenant rentrons dans le vif du sujet

  • Pourquoi la pâte polymère ?  Quand et comment (ben oui, on veut vraiment tout savoir) as-tu découvert ce matériau magique ?

J’ai découvert la pâte polymère dans les années quatre-vingt-dix, quand j’étais étudiante mais j’ai arrêté car cela revenait trop cher à l’époque. J’avais quand même déjà tenté une canne, c’était une fleur aux pétales blancs, avec un cœur rouge et un fond noir. J’ai redécouvert la Fimo® en 2006 alors que je tournais en rond avec mes montages en perles de cristal. Quand j’ai redécouvert les possibilités de cette pâte sur un forum de perleuses, avec des transparences et des effets nacrés qui n’existaient pas quelques années avant, je n’ai eu qu’une envie : retenter l’expérience. J’ai acheté deux pains et le virus était reparti ! Après ça, je n’ai plus lâché la pâte.

  • Quelles sont tes meilleures sources d’inspiration ?

C’est à nouveau difficile de répondre à cette question ! Tout est bon à prendre dans le monde qui nous entoure : A mes débuts, je me rappelle avoir fait un tuto que j’avais nommé « canne  rideau » car le motif était inspiré d’un rideau que j’avais chez moi ! J’avais aussi fait une résine après avoir vu le film 300 ou une broche avec une « nana », directement héritée de l’artiste Niki de St Phalle. Plus récemment, mon collier aux papillons est né à force de voir passer sur Facebook une désormais célèbre photo représentant un arbre recouvert de ces insectes colorés. Bref, toutes ces sources n’ont pas grand-chose à voir les unes avec les autres ;-). Tissus, imprimés, belles images, film, œuvres d’art : quand je vous dis que tout est bon ;-).

  • Comment en es-tu arrivée à écrire un livre ?

J’ai écrit le premier pour moi avant tout, afin d’essayer de faire le tour des toutes les techniques que l’on pouvait expérimenter en polymère. Ecrire était une façon pour moi d’organiser les choses, de leur poser des limites, d’y voir plus clair. Le second est simplement né grâce à la demande de mon éditeur : sans cela, il n’y aurait sans doute jamais eu de numéro deux ;-).

  • Quelles en sont les particularités ? (qu’est-ce qui différencie ton livre ?)

La demande était de faire un petit livre dans une collection qui s’appelle « Initiations ». Il y a donc des projets très simples pour commencer la pratique de la pâte polymère, c’est un livre sans prétention. Cependant, comme je vois toujours en terme de « progression » - ça doit être mon côté prof ;-) - il y a aussi des réalisations plus complexes. Toujours dans le même esprit pédagogique que le premier livre : on commence par le plus simple et quand on s’en sent capable, on corse les choses. Hélas, tout ce que j’avais imaginé pour ce livre ne rentrait pas dans le volume prévu, alors, à l’image de mes tutos du « Petit Précis de Polymère », j’ai autoédité un fascicule complémentaire qu’on ne trouve que sur mon site.

  • Quel projet (dans le livre) t’a donné le plus de fil à retordre ?

La broche « tendre automate » peut-être ? Au départ c’était un collier avec des mots écrits dessus, seulement, pour des raisons techniques liées à la traduction éventuelle de l’ouvrage, il ne fallait pas de mots en français sur les créations photographiées. J’ai donc transformé le collier en broche, sans mots.

  • Pendant l’accouchement de ton  livre, as-tu rendu ton entourage complètement fou ?  (Sois honnêêêête !)

Pour le premier, sans aucun doute : je ne pensais qu’à ça et tout le temps ! Il m’arrivait de laisser tout le monde plan en disant « attendez, j’ai un truc pour mon livre, là ! » et pouf, je m’enfermais à l’atelier. Mais pour celui-ci, pas du tout , j’ai pratiquement tout bouclé pendant les vacances d’été 2013. Je les ai plutôt rendus fous avec le concours de l’agrégation que je passais en même temps !

  • Quel est TON projet préféré ?  Et pourquoi ?

J’aime beaucoup le collier « princesse aux petits pois » car j’y explique enfin les secrets de mon montage sur buna-cord ;-). Ce fut mon montage fétiche pendant longtemps : j’ai décliné ces colliers dans toutes les couleurs et les motifs possibles sans jamais me lasser !

  • De quoi es-tu la plus fière ?

Depuis que j’ai mis la main à la pâte en 2006 ? Sans aucun doute de mon premier livre. C’est le projet qui m’a procuré le plus d’émotions et c’est aussi celui qui m’a fait progresser de façon fulgurante. Ecrire son premier livre, ce n’est pas rien : toutes celles qui sont passées par là sauront de quoi je parle (n’est-ce pas Florence ? ;-) ).

  • Es-ce qu’il y a un AVANT et APRES la sortie du livre ?  (Réinstalle-toi confortablement sur le divan)

J’ai presque démarré la polymère quand j’ai écrit mon premier livre (ça faisait juste un an que je patouillais quand j’ai décidé de prendre la plume) et j’ai le sentiment que ce second livre achève quelque chose. Il n’est pas question d’abandonner la pâte polymère pour le moment mais je vois bien que je m’intéresse aussi à d’autres choses. Elle aura forcément une place dans ma vie mais sans doute plus tout à fait la même que ces dernières années. On verra bien ce que l’avenir nous dira !

 

IMG_2047

Une dernière question

  • Pourquoi devrions-nous courir chez le libraire ou commander en ligne ton livre ?

Parce que ce sera sans doute le dernier !
Ah mince, j’avais déjà dit ça pour le précédent ;-) !

(Lève-toi du divan, sors tes pompons  et déchaine-toi…Tu l’as méritée !)


NB: les photos des bijoux ne sont pas représentatifs des créations éditées dans cette ouvrage

 

 

vendredi 3 octobre 2014

louanneblue vous livre ses petits secrets!!!

l'auteur prolifique Ingrid LEPAIN (alias louanneblue) est une passionnée du modelage et de la résine.  Elle nous a déjà dévoilé pas mal de secrets dans  « Bijoux en pâte polymère et résine », « Créations gourmandes en pâte polymère » et « Bijoux en porcelaine froide ».  On pourrait donc croire qu'elle prendrait le temps de se reposer un peu (elle le mérite après 3 livres, non?!!!). Que neni, le partage et la création sont dans son sang...Je ne vois pas d'autre explication!  Car voici son petit dernier...

cov

 

Alors si vous voulez TOUT savoir sur "Mes petites décos en pâte polymère" de louanneblue lisez  l’interview qui suit (de cette polymériste touche-à-tout). 


Tout d’abord merci d’avoir accepté  de jouer le jeu et de répondre à mes questions (hors sujets)

 

p-c2p3-visuel

 

Commençons par quelques questions (à  la « Freud ») pour mieux te cerner.

  • Quel genre d’enfant étais tu et quelle adulte es-tu devenue ?   (Installe-toi sur le divan et dis-nous tout) 

J’étais une enfant plutôt sage et bonne élève. Enfant unique, j’ai appris à jouer seule en imaginant des mondes magiques et des histoires farfelues. Adulte, j’aime toujours ce côté apprentissage qui va au fond des choses et qui dérive ensuite vers l’imagination. Un air sage qui est aujourd’hui plus une couverture que la réalité.

  • As-tu gardé ton âme d’enfant ?  (reste sur le sofa et ferme les yeux ;o)

Oui sans aucun doute, je laisse toujours mon esprit vagabonder et quand j’ai l’air de ne rien faire devant mon plan de travail, c’est que les images folles de mes futures créations se construisent devant mes « yeux »  (en même temps, c’est une très bonne excuse). L’enfant ose, tombe, recommence, s’émerveille et ri… et moi aussi !

  •  De quoi as-tu le plus peur ?  (Rouvre les yeux, maintenant !)

D’un crash de mon ordinateur qui me ferait perdre toutes mes photos et fichiers du livre en cours !

  • Quelles sont tes trois couleurs préférées  (par ordre de préférence) ?

bleu turquoise, vert et orange

  • Es-tu une touche-à-tout ou plutôt fidèle à une discipline créative à la fois ?

J’étais fidèle à la pâte polymère, jusqu’à ce que la résine me fasse de l’œil. Ensuite C’est mon amie Natasel (Nathalie Quiquempois) qui m’a tendu la main de la porcelaine froide et finalement dès que je rencontre une bonne ou une mauvaise pâte, faut que je la teste. Je suis donc un patouilleuse touche-à-tout !

p-c3p4-visuel

Bon, maintenant rentrons dan le vif du sujet

  • Pourquoi la pâte polymère ?  Quand et comment (ben oui, on veut vraiment tout savoir) as-tu découvert ce matériau magique ?

 Ca fait un bail, la première fois j’avais 12 ans, ça a duré quelques mois. Une amie faisait des broches et les vendait sur les marchés, j’ai fait pareil. Juste le temps de rassembler assez d’argent pour m’offrir ma chaine hifi ! Puis, j’ai tout rangé dans le grenier et redécouvert le tout il y a une dizaine d’années. Au travers de la toile et des rencontres, j’ai pris goût aux modelages, puis aux bijoux et c’est devenu un moyen presque vital de créer et d’explorer.

  • Quelles sont tes meilleures sources d’inspiration ?

 Le monde qui m’entoure, les petits bonheurs, les couleurs, une sensation, une émotion. Coté artistique, chaque personne que j’ai croisé a laissé une trace pour ce qu’elle m’a montré ou ce qu’elle m’a apporté.

  • Comment en es-tu arrivée à écrire un livre ?

Lors d’un week-end de cours à Liège (Belgique), via l’association Créapolyfolies, j’ai rencontré Hélène Jean-Claude (les Ethiopiques). J’étais dans mon trip résine et je lui ai montré mes créations. A cette époque, elle venait de sortir son livre et elle a parlé de moi à son Editrice (Emmanuelle Prot). J’avais déjà cette envie irrésistible de partager cette passion et un livre c’est un bon moyen, alors j’ai dit oui !

  • Quelles en sont les particularités ? (qu’est-ce qui différencie ton livre ?)

Après plusieurs livres à mon actif et l’expérience des ateliers, je dirai que l’élaboration des projets est pédagogique et s’adresse à tous les niveaux d’expériences. Après avoir fait mon tour des bijoux, j’ai eu envie de partager mon côté modelage et décos. Le fait que ce livre soit sorti dans la collection « petit » format de chez Créapassions m’a aussi séduit, on peut l’amener partout, s’en inspirer et le partager avec les copines.

  •  Quel projet (dans le livre) t’a donné le plus de fil à retordre ?

Un projet qui n’est pas dans le livre car son élaboration a été si compliquée qu’il n’y avait pas sa place. Je me suis dis que si je n’avais pas réussi à aboutir à ce que je voulais, je ne pourrai pas le transmettre correctement et que le plaisir ne serait pas au rendez-vous.

  • Pendant l’accouchement de ton  livre, as-tu rendu ton entourage complètement fou ?  (Sois honnêêêête !)

Le premier les a rendu fou, ils sont depuis un peu blasés. C’est moi qui me mets en mode « folie » pendant la gestation. Je réfléchis à 100 à l’heure pendant que mes doigts travaillent à 200 ! Aujourd’hui le processus d’élaboration prend moins de temps et le bonheur est alors entier, sans le stress et les doutes des débuts.

  •  Quel est TON projet préféré ?  Et pourquoi ?

Ils sont tous un peu de moi alors ce n’est pas facile d’en choisir un préféré. Peut-être l’imitation de la pomme de pin. Parce que lorsque j’ai demandé à mon entourage ce qu’ils voyaient, ils m’ont répondu « Une pomme de pin, tiens ! » et j’ai souris face à mes « doutes » d’artiste. Elle me rappelle qu’il faut toujours avoir confiance en ce que l’on fait.

  • De quoi es-tu la plus fière ?

D’une jolie création qui s’appelle Robin et qui, certaines l’ont déjà remarqué,  laisse une trace dans chacun de mes ouvrages.

  • Es-ce qu’il y a un AVANT et APRES la sortie du livre ?  (Réinstalle-toi confortablement sur le divan)

Comme un accouchement, j’en sors épuisées et heureuse. Et bien sûr, j’attends toujours avec impatience les retours et les impressions. La sortie d’un livre est toujours un réel bonheur et chacun d’eux m’a donné l’opportunité de participer à des rencontres et des évènements qui me font avancer les yeux pleins d’étoiles vers le prochain.

p-c1p6-visuel

Une dernière question

  • Pourquoi devrions-nous courir chez le libraire ou commander en ligne ton livre ?

Parce que si vous aimez la pâte, vous vous devez d’explorer son côté « décos ».  Si comme moi, votre entourage et amies ont déjà 5 colliers de vous autour de leur cou, qu’elles n’ont plus assez de doigts pour mettre vos bagues, il est temps de vous occuper de leur intérieur ! Puis simplement parce vous pourrez y associer vos enfants, vous faire plaisir et être fier de vos projets « fait main ». Débutantes ou expérimentées, chaque projet trouvera écho entre vos doigts car vous serez guidés tout en pouvant y ajouter facilement votre toucher perso qui fera toute la différence. Et non négligeable, son petit prix pour pas moins de 20 créations !

(Lève-toi du divan, sors tes pompons  et déchaine-toi…Tu l’as méritée !)

Posté par creationmyway à 07:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

vendredi 6 juin 2014

Des trucs et des astuces cela vous intéresse?

Si la réponse est OUI...Cela tombe bien, car Françoise Hecquet,

alias Bounette,vient de sortir un superbe livre qui en est bourré!

(C'est même le titre de son livre ;o)

Rien que la couverture donne envie!

bounette_cover_

Et comme c'est une polymériste super sympa, elle a accepté (malgré son emploi du temps hyper chargé) de répondre un petit interview "exclusif"...Pour notre plus grand plaisir ^^.


Tout d’abord merci Bounette d’avoir accepté de jouer le jeu et de répondre à mes questions (hors sujets)

Commençons par quelques questions (à  la « Freud ») pour mieux te cerner.

  • Quel genre d’enfant étais tu et quelle adulte es-tu devenue ?   (Installe-toi sur le divan et dis-nous tout) 

J’étais une enfant très calme, oui oui, je me suis déchaînée plus tard, à l’adolescence… ouh la la !!! Aujourd’hui, je suis une adulte responsable et sage, parfois !

  • As-tu gardé ton âme d’enfant ?  (reste sur le sofa et ferme les yeux ;o)

Âme d’enfant… oui, certainement, pourtant je n’en suis plus une depuis longtemps.

  • De quoi as-tu le plus peur ?  (Rouvre les yeux, maintenant !)

J’ai peur de dire des bêtises pendant l’interview…

  • Quelles sont tes trois couleurs préférées  (par ordre de préférence) ?

Le bleu (dans toutes ses dominantes), le vert anis, mousse et kaki, le rose… tous les roses.

  • Es-tu une touche-à-tout ou plutôt fidèle à une discipline créative à la fois ?

Je suis très bricoleuse, j’aime absolument tout, en passant par la couture, qui est mon métier premier, le tricot, la peinture (artistique, mais aussi dans la maison) la broderie et puis le bricolage à la maison, le carrelage, je fais toutes les finitions (mon monsieur, Gillou pour les intimes, ne faisant souvent que le gros œuvre, il n’est pas fignoleur).

photo du projet terminé (BO kal bis)2

Bon, maintenant rentrons dans le vif du sujet

  • Pourquoi la pâte polymère ?  Quand et comment (ben oui, on veut vraiment tout savoir) as-tu découvert ce matériau magique ?

Je crois l’avoir déjà raconté ici, mais je veux bien remettre ça… Je connaissais le matériau, mais ça ne me plaisais pas car c’est coloré et j’ai toujours modelé, la pâte à sel, l’argile que je peignais et je ne savais pas quoi faire de ces couleurs. A la demande de ma sœur pour des grosses perles noires, j’ai utilisé la polymère pour la première fois.

Avant toute chose, j’aime me documenter, j’ai surfé un peu pour voir ce qui se faisait à l’époque (10 ans maintenant) et j’ai découvert un nouveau monde !! Quel pied !!!

  • Quelles sont tes meilleures sources d’inspiration ?

Le tissu, la mode, tout ce qui est visuel, j’ai des flashs…

  • Comment en es-tu arrivée à écrire un livre ?

Je vais être honnête, mes amies l’ont souvent évoqué, mais je ne m’en sentais pas capable, c’est l’éditeur qui est venu me chercher.

  • Quelles en sont les particularités ? (qu’est-ce qui différencie ton livre ?)

Je ne sais pas s’il est particulier, je l’ai écrit avec mon cœur et à ma façon, pour celles qui me connaissent, j’ai toujours procédé de cette manière, je crois pouvoir dire qu’il me ressemble…

  • Quel projet (dans le livre) t’a donné le plus de fil à retordre ?

Je suis perfectionniste, donc, tout m’a donné du fil à retordre (surtout les photos !!! ben oui, je ne suis pas photographe et il y en a plus de 500)

  • Pendant l’accouchement de ton  livre, as-tu rendu ton entourage complètement fou ?  (Sois honnêêêête !)

C’est moi qui suis devenue folle !! je l’étais déjà avant, mais ça n’a rien arrangé…

  • Quel est TON projet préféré ?  Et pourquoi ?

C’est le sautoir avec les anneaux en polymère, pour des raisons que je ne peux évoquer ici, c’est un souvenir d’amitié, elle sait pourquoi et se reconnaîtra !! et puis je le trouve très beau (mais ça n’engage que moi…)

  • De quoi es-tu la plus fière ?

D’avoir réussit à le faire,  je ne vous explique pas par quoi je suis passée…

  • Es-ce qu’il y a un AVANT et APRES la sortie du livre ?  (Réinstalle-toi confortablement sur le divan)

Avant : STRESS         Après : OUF C’EST FINI !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Une dernière question

  • Pourquoi devrions-nous courir chez le libraire ou commander en ligne ton livre ? (Lève-toi du divan, sors tes pompons et déchaîne-toi…Tu l’as méritée !)

Parce qu’il le vaut bien !!!!!!!!!!!!!!  (Oui, je sais, ça fait beaucoup de points d’exclamation, mais que voulez vous, je suis très expressive comme fille et puis j’aime la ponctuation).

 

sup

Posté par creationmyway à 07:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , , ,