jeudi 4 août 2016

Il était une fois...

Il était une fois une jeune femme qui se réveilla un beau matin sur une île perdue. Elle ne se souvenait plus ni qui elle était ni d'où elle venait. Alors qu'elle se réveillait peu à peu et prenait conscience de son état, son regard s'arrêta sur les paysages : La mer turquoise à perte de vue devant, le sable fin sous ses pieds, de la forêt luxuriante derrière. Mais que faisait-elle ici toute seule ?

Elle décida de s'asseoir un moment sur un rocher afin de reprendre ses esprits et tenter de comprendre ce qui se passait. Elle fixa l'horizon un long moment et laissa sa pensée errer au son des vagues qui déferlaient doucement sur la plage. Mais rien n'y faisait. Aucun souvenir ne remontait. Elle avait juste cette sensation étrange que rien n'était réel. Pourtant, elle était bien là, assise sur ce rocher dans ce décor de rêve. Quand ,tout à coup, une douleur vive sur son gros orteil droit lui donna raison. Elle hurla d'abord puis se baissa et aperçut un petit crabe rouge accroché à son pied ! Par réflexe, elle propulsa violemment sa jambe devant elle et elle vit le petit crabe rouge faire un double salto arrière avant de retomber lourdement dans les flots turquoises.

Elle retourna sur la plage et vit adossé à un cocotier un sac à dos. Intriguée, elle l'ouvrit et découvrit protégé dans une toile de coton un cadre photo vide et une drôle de boule rouge, blanche et noire. Elle les observa. Longuement. Mais rien. Cela ne lui disait vraiment rien et l'incompréhension grandissait. Elle décida de remettre le tout dans le sac à dos quand de nouveau, une douleur intense se fit sentir à son orteil droit. Le crabe ! Le petit crabe rouge était revenu ! Elle l'éjecta comme la première fois en marmonnant quelques jurons mais quand le crabe toucha terre, elle entendit : '' Aie, crotte de zut sur la tête de Pikachu! '' . Elle se retourna à droite, à gauche, tourna sur elle-même... mais ne vit rien d'autre que ce petit crabe rouge qui la regardait. Elle s'approcha mais lui ne bougea pas. Il continuait à la fixer. Arrivée à sa hauteur, elle s'accroupit et tendit timidement la main. Elle s'attendait à ce qu'il s'enfuit ou la pince à tout instant. Au lieu de cela, elle l'entendit lui dire avec une voix nasillarde: « Ah bah ça y est ? T'es décidée à me parler ? Je m'appelle Krabby ! Pppff, je suis sympa moi, je viens à ta rencontre, je te serre la pince et toi, tu m'envoies faire les jeux olympiques Pokémon de saut en hauteur ! »

Elle croyait halluciner. Elle ne savait pas qui elle était, où elle était mais maintenant elle parlait avec un petit crabe rouge...
« Euh, pardon... C'est que tu m'as fait mal, et j'ai eu peur... Je m'appelle... Ben , en fait j'en sais rien. Et je n'ai pas la moindre idée de ce que je fais ici. Est-ce que tu pourrais m'aider ? » A peine termina-t-elle sa phrase qu'elle se mit à rire ! Nom de Zeus, elle parlait à un crabe ! A UN CRABE !
« Mais pourquoi tu rigoles, hein ? Tu ne me prends toujours pas au sérieux ? C'est ça ? Sais-tu que je peux t'être utile et que , sans moi, tu mourras ici ?

- Est-ce que tu peux vraiment m'aider à partir d'ici ?

- Moi ? Là, tout de suite ? Non car il faudrait que j'atteigne le niveau 28 pour évoluer d'abord. Mais je connais quelqu'un qui peut t'aider : Feunard, mon ami de la famille de Goupix

- Feunard ? Où peut-on trouver ton ami ?

- Prends ton pokéball et suis-moi dans la forêt, il faut aller jusqu'à la falaise !

- Mon quoi.... ??? Quelle falaise ???

- Dans son sac à dos, banane ! Le cadre, la boule... >>

 

Driiiing ! Le soleil vient de se lever, c'est encore une belle journée... (odeur de café).
Une belle journée où certains courront peut-être après des Pokemon, ou d'autres après leurs souvenirs de vacances, ou d'autres encore après les Pokemon pendant leurs vacances... Dans tous les cas, la nuit tombée, ce sont les rêves qui prendront le relai avec leur lot de folie douce...

Cette semaine, la création coup de cœur choisie par les membres de Créationfimo nous amène dans cet état entre rêve et réalité, entre souvenirs et instant présent grâce au merveilleux cadre en polymère de Julie alias Lysithea alias le jardin de Lys.
Et rien de bizarre ici , parole de pokémon! 

JLys-cadre-caledonie

 

N'hésitez pas à visiter son petit monde... pas sûre que vous y rencontrerez Pikachu toutefois !

Ps: merci les sites des fans de Pokémon pour les infos fournies concernant ces personnages et ce jeu auxquels je ne comprends rien ^^ Polymeraddict, c'est déjà assez difficile comme activité :D 

A la semaine prochaine ! 

 

Posté par emiliebouillie à 05:30 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,