vendredi 7 septembre 2012

Fil, aiguille & calculatrice


La première image qui me vient à l'esprit quand on me parle d'adolescence, ce n'est pas celle des grands échalas (mon dieu qu'ils grandissent vite ces monstres ! ... mon fils restera toujours mon tout petit ... Arf ! Je suis atteinte du syndrome de "la mère ultra protectrice" ... ), ni celle de la voix qui mue, de la musique à fond enfermé dans leur chambre, ou de la totalité des vêtements qui se retrouve dans le panier à linge sale alors qu'on a rien eu pendant 8 jours ... c'est celle de l'acnée. Oui, oui, souvenez-vous ! Nous sommes tous passé par là (tout ceux qui n'ont pas vécu cette période sont des menteurs ou des extra-terrestres ... et je vous hais d'office parce que c'est une injustice totale ! ;-p) : le gros bouton blanc sur le nez alors qu'on a rendez-vous avec le mec sur qui on louche depuis des semaines, le pote qu'on surnomme "Texas" (nom d'une célèbre marque de calculatrice) parce qu'il en est truffé ...

Bref, c'est une période difficile, vous l'aurez compris.

Si vous suivez bien mon raisonnement tordu, j'imagine que vous avez deviné le sujet de l'article d'aujourd'hui : les boutons. Mais ceux-là sont agréables à regarder. Inutile d'utiliser du Biactol. ;-p La créatrice du jour, plus connue sous le pseudo Butterfly couture, a bien voulu satisfaire ma curiosité et à répondu à toutes mes questions. Ses tiroirs regorgent de boutons !

(Et je me permets un petit message personnel aux adhérentes du Club des mères indignes : Enfin libre !!!! ;-p)

201208116_m

Qui dit première question dit présentation ! (en plus, ça rime ;-p). Raconte-nous plein de détails croustillants (ou pas) sur toi : prénom, âge, vie de famille, études, animaux de compagnie, ton numéro de compte épargne, tes préférences culinaires ...

FACILE !!!! Pascale ,  fille unique donc super gâtée et pas de petit frère ou sœur pour perturber, déjà enfant, mes longs moments de bricolage en tout genre. Seule, même un peu trop ...  J'ai donc élevé 4 enfants : 2 à moi, 1 à mon mari, et nous avons notre cerise sur le gâteau avec Basile 17 ans et pas bricoleur pour un rond. Jolie ambiance parfois !

J'ai 51 ans et, dans la tête, moins de 12 quand je ramasse encore les coquillages sur la plage en plein midi sans crème solaire. J'ai des preuves... ;-p. Etudes : néant. Pour quoi faire, vraiment ??!!! Après le brevet des écoles, une carrière en tant qu'agent d'assurance pendant de longues années, je n'ai pas choisi c'est venu comme cela , très  sérieuse dans mon travail mais pas plus motivée que cela.

Mes parents sont des peintres amateurs, amoureux des artisans et du bel ouvrage fait main. Ca aide ... Et à 40 ans, le grand virage, tout change, le mari, le département, le métier, les amis  aucun regrets  Bref , je suis une femme heureuse ! :-)

Et puis des animaux pour avoir une vie gaie, pleine de mouvements et de tendresse : notre petit dernier, Gepetto, un chat de race main coon, a 8 mois et pèse 6.5 kg, un peu craintif mais d'une grande beautée. Je le transporte chaque jour à l'atelier dans une caravane spéciale chat... les voisins sont morts de rire !

20120148_s

 

Comment s'est passé la première rencontre Pascale/polymère ? Qui a gagné ? La polymère t'a mise KO ?

Il y a 25 ans, les premières expériences sont faites avec des miniatures pour mes vitrines et puis la rencontre avec XTINE. Un cours, puis deux, et les canes ne m'ont plus lâchées. C'est là que je me retrouve, le reste ne m 'intéresse pas vraiment pour le moment.

Artisan depuis 2005 et mon unique occupation professionnelle.

201208105_m

Qu'est ce qui te plait dans cet univers et pourquoi ce milieu si spécifique à la couture ?

Le bouton est une passion pour moi, nièce de 2 mercières j'ai passé énormément de temps dans leur boutique, lorsque j'étais jeune, à fouiller dans les casiers de boutons, crochets, laine, fil à broder etc .......    émerveillée, chaque fois.

Les premiers boutons sont nés en 2003 pour faire plaisir aux copines qui brodaient. Elles craquaient même si le résultat n'était vraiment pas terrible, mais le coeur y était déjà...  une autre rencontre quelques temps après Fred, de Pois de senteur, ma première boutique en ville sur Grenoble, ma première présentation sur un salon Creativa et tout roule ensuite très facilement, à l'époque j'étais seule sur le marché... Ce n'est plus le cas aujourd'hui.

J'ai aussi beaucoup de travail avec l'export surtout les USA et l'italie, aujourd'hui plus de 10 pays demandent quelques articles, c'est cool. Du coup, l'école peut servir en fin de compte ! Je me suis remise à l'anglais,  motivée cette fois.

TRI_FILS_ROUGE_2011

 

Où trouves-tu ton inspiration pour créer tes perles et tes boutons ?

Les papillons, pendant un an, je n'ai fait que cela. Ensuite tout ce qui m'entoure, les demandes de mes clientes... Les créations sont infinies. Seule la technique des canes peuvent parfois freiner les envies. Je me spécialise assez rapidement dans la miniature (têtes  d'épingles, minis boutons pour l'art du fil etc ..), j'aime tout ce qui est précis et petit, très petit.

Aurais-tu une photo d'une de tes premières créations ? Avec le recul, qu'en penses-tu aujourd'hui ?

Le premier bouton je l'ai perdu malheureusement. Il était turquoise avec un coeur orange, tout simple, même pas rond, mais il fut le tout premier. Je peux vous en montrer certains :  j'ai quelques boites ou je garde depuis quelques années un exemplaire de toutes mes créas, l'héritage pour mes fils... Je rigole ils s'en foutent royalement de mes boutons...

20120811

 

Quelle est ta création favorite et pourquoi ?

Je n'ai que des créations favorites, chaque cane me donne de la joie du bonheur, difficile de choisir.

Ton plus beau moment de créatrice :

Quand, dans les yeux de Jean-Noel, mon mari, j'ai vu de la fierté lors de mon premier salon Aiguille en fête. Il a compris à quel point ce métier était le fil de ma vie. Je fabrique avec bonheur, en espérant offrir un peu de ce bonheur à celles qui achètent une pièce, même toute petite, quelle va coudre sur un ouvrage qu'elle aura mis des mois à broder, l'offrir à une de ses plus chère amie... ce lien est le moteur de mon activité :  l'amour partagé.

201208106_m

Le nom d'un ou d'une artiste (qui travaille la polymère bien sûr) dont le travail te donne envie d'aller encore plus loin :

Je ne connais pas plus que cela les artistes de cet univers, mais la rencontre avec Dan Cormier a été impressionnante, techniquement parlant bien entendu..

Je ne regarde pas trop ce que font les autres artistes. Je reste dans ma bulle et suis entourée de deux belles personnes douées : Agnes tourtet et Chifonie. Alors chaque jour, je me nourris de leur amitié et de leur talent. Elles sont super en colocataires de notre atelier de Fontaine, lieu magique, créatif, accueillant, rassurant et souvent lieu de rigolades. RESERVE AUX FILLES EXCLUSIVEMENT.....   C'est dans le bail de location..

Trois outils qui te sont totalement indispensable pour tes créations :

La machine et son moteur, une bonne lame bien tranchante et mon embosseur pour les trous de mes boutons, rien de plus..

20120822

Même si nous sommes en début d'année scolaire, imaginons que tu doives passer le BAC option polymère. Le sujet est le suivant : "Imaginez un animal qui n'existe pas". Que fais-tu ?

Un papillon à la tête de chat pour rester dans mes amours...

C'est maintenant le moment de la libre antenne : tu peux dire ce que tu veux à qui tu veux. Prête ? Je te laisse le clavier !

J'espère que les artistes polymèristes de France et de Navarre éprouvent le même sentiment de bien être que moi en travaillant cette matière magique. Même malade je bosse, c'est une addiction, au même titre que la console chez nos ados.

Je regrette les batailles entre créatrices, les copies, ces petites choses douloureuses quand on travaille avec son coeur..

A part cela ET VIVA ET VIVA !!!!!!!  

201208107_mButterfly couture

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


vendredi 17 août 2012

Clichés

73800118

Nous connaissons tous des clichés. Tenez, lorsque vous fournissez des kleenex à votre amie qui pleure parce qu'elle s'est fait larguée, n'êtes vous pas tenté de lui dire :"un de perdu, 10 de retrouvés" ou encore "il ne sait pas ce qu'il perd " (au passage, il le sait forcément puisqu'il est parti en courant. Peut-être a-t-il eu peur parce que votre amie ronfle comme un sonneur ou mange comme un cochon ? )

Il y a aussi des clichés sur les nationalités : non, les roumains ne sont pas tous de supers gymnastes, les anglais qui n'aiment pas le thé existent, je suis certaine que quelques italiens s'y prennent comme des manches pour draguer, les japonais ne passent pas leurs jours de congés déguisés en Candy et Goldorak ... j'en passe et des meilleurs. 

La créatrice d'aujourd'hui pourrait réunir tout un tas de ces images.

Nous réunissons la Belgique et l'Espagne :  peut-être que Carolina mange des frites, boit de la sangria et chante (avec l'accent belge, une fois !) sur un air de flamenco, tout en réalisant ses bijoux, qui sait ? :-p

78001179_o

77802701_o

77778694_o

Edit : les nombreux commentaires me poussent à rectifier une info. Dans le couple hispano-belge de Carolina se glisse un troisième pays : le Chili. Malheureusement, je n'ai aucune idée des clichés existants sur la population chilienne. Je ne peux qu'admirer le résultat de ce beau mariage à trois ! ;-)

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

vendredi 13 avril 2012

Vers l'infini et au delà

Une des choses qui nous attire, nous autres polymèristes, c'est ce nombre infini de possibilités que nous offre l'argile. Pour les créateurs qui aiment travailler la matière et les imitations, nous disposons des poudres, encres et peintures diverses (la liste est exhaustive). Pour les amateurs de nature, outre la palette naturelle qui nous entoure, nous avons aussi l'imagination qui joue une grande part dans l'inventivité. Pas de barrière dans la polymère ! (Tiens, c'est un bon slogan de vente ça ! ^^).

Nolwenn, dont nous admirions déjà le travail sur son blog, décline tout un éventail de cannes dans son livre. A acheter d'urgence. ;-)

304_002

 

D’où t’es venu l’idée d’écrire un livre et comment s’est passée sa conception ?

A vrai dire, je n’avais pas spécialement le projet d’écrire un livre. Certes c’est une idée qui me trottait dans la tête mais de loin. En regardant les beaux livres sur la polymère je me disais « ah peut-être qu’un jour je pourrais avoir mon nom sur une couverture » …bref c’était plus un rêve lointain qu’un projet véritablement concret et abouti.
Et puis l’occasion s’est présentée plus tôt que prévue, c’est un coup de chance, j’étais au bon endroit au bon moment comme on dit. Emmanuelle PROT (éditrice des livres Créapassions) est venue taper à ma porte et m’a proposé ce projet.
Je ne vous cache pas que j’ai sauté de joie, car outre le fait d’être publiée je trouve que c’est une belle reconnaissance de son travail et c’est une occasion qui ne se présente pas tous les jours alors je l’ai saisie …Très enthousiaste j’avais du mal à concevoir l’ampleur du projet : 120 pages ça ne s’écrit pas comme ça.


Il a d’abord fallu trouver les idées parce que les fleurs il y en a en polymère ne serait-ce que les magnifiques fleurs de Marcia . J’avais vraiment envie de proposer quelque chose de différent et d’innovant et surtout accessible à tout le monde : de la polymériste novice à l’initiée. Je me suis dis que j’allais réaliser des « vraies » fleurs et non pas des fleurs sorties de notre imagination.

J’ai pris une feuille de papier et j’ai noté dessus : ancolie, pâquerette, coquelicot, crocus, hibiscus, gerbera, hibiscus, perce-neige, pensée, rose du désert … un vrai challenge pour moi car pour être franche je n’avais jamais réalisé de telles canes avant (hors mis l’orchidée), mais ça ne me faisait pas peur. Avec de la méthode et de la technique j’allais prendre le taureau par les cornes et me lancer dans leurs réalisations… il faut dire que j’aime beaucoup les défis !

Jusque là tout allait bien. La bête noire de la conception de mon ouvrage était ce petit boitier noir qui reproduit des images que l’on appelle appareil photo. Et oui moi je ne suis pas photographe mais polymériste : 2 mondes totalement différents et la photo ça ne s’invente pas c’est un vrai métier. J’ai eu les conseils de mon photographe qui m’a appris à maîtriser l’engin, les distances focales, les balances des blancs, bref tout un charabia pour moi et après des semaines de prises et d’essais infructueux, les 120 pages de l’ouvrage prenaient vie durant les 7 mois de sa réalisation.

 

Quelles sont tes impressions au moment de sa sortie ?

Alors là c’est un autre grand moment car le livre sort officiellement en librairie le 4 mai donc pour moi le plus dur était d’attendre. Et en me baladant début mars, sur les forums qui traite de la pâte polymère je suis tombée sur un sujet parlant de mon livre, qu’une dame l’avait commandée et reçu et là je me suis dis … il y a un truc.
J’ai couru (enfin cliqué avec ma souris serait plus juste) sur le site de la maison d’édition et j’ai vu qu’il était possible de le commander. Ni une ni deux je contacte mon éditrice qui m’annonce que le livre a de l’avance et qu’il est disponible dans certains endroits spécialisés.
Du coup je n’ai pas eu le temps de me languir d’attendre sa sortie …
Mes impressions … ravie et fière bien sûr. Voir son livre enfin imprimé est une satisfaction personnelle et aussi l’aboutissement de plusieurs mois de travail .

Outre cela et ça c’est mon côté anxieux qui parle : une certaine appréhension. Est-ce que le livre va plaire ? Est-ce qu’il va donner envie de réaliser les projets ? Est-ce que les explications sont assez claires ? bref …tout un tas de questions de ce genre me sont venues à l’esprit.

Et cela me rassure de recevoir des mails de personnes qui adorent et réalisent les projets à l’intérieur. Je me dis que c’est réussi ;)

 

Quels sont les sujets abordés et vers lesquels vont tes préférences ?

Comme le stipule le titre du livre j’aborde uniquement les fleurs. C’est un thème que j’affectionne tout particulièrement et qui me ressemble car c’est la base des motifs de mes collections de bijoux.

J’utilise dans ce livre uniquement la technique du millefiori. Une technique que je trouve fabuleuse car elle permet de reproduire des motifs comme un peintre le ferait sur sa toile.

Je propose peu de projets de bijoux car le but était pour moi de donner les bases de la réalisation des canes et libre à chacun d’en faire ce qu’il veut.

J’ai voulu travailler des fleurs inédites inspirées de mon jardin, de mes balades en montagne, de mes voyages.
Il y a des fleurs que j’ai plus ou moins aimées travailler car certaines m’ont donné du fil à retordre.

Dans l’ensemble je suis assez fière du résultat car je trouve les fleurs réalistes et les photos réussies (300 visuels tout de même)

Pas facile de dire où vont mes préférences dans la mesure où j’adore toutes les fleurs de mon livre. Je me tournerais peut être vers les fleurs exotiques , car ce sont mes préférées. J’aime beaucoup leurs couleurs vives en particulier l’oiseau du paradis.

 

Donne nous envie de courir l’acquérir dans les quelques minutes qui suivent :

Oulà … il va falloir que je fasse ressortir mon côté commerciale là ;)  Je ne sais pas trop quoi dire de plus pour vous convaincre d’aller acheter ce livre.

Si comme moi vous aimez les fleurs, et le travail du millefiori alors ce livre est fait pour vous. Vous pourrez dès lors vous concevoir un bouquet qui ne fanera pas ;).

En fait je crois que le plus simple serait de demander l’avis de personnes qui le possède et qui l’ont testé ;)

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

vendredi 26 août 2011

Romantique

 

62805355

Les romantiques laissent parler leur cœur plutôt que leur tête. C'est un fait reconnu.

Que penser d'une sérénade au clair de lune, par une nuit sans nuage, le parfum des fleurs qui embaume l'atmosphère, deux amoureux qui se découvrent, de la dentelle, des draps de soie ... alors que l'on peut se contenter d'une chambre dans le premier hôtel venu avec une parure de lit en coton rêche et s'attaquer aux choses "importantes" sans attendre une seconde (toute personne pragmatique vous dirait que ça prends moins de temps, moins d'investissement personnel et surtout c'est moins cher).

Sauf que !

Et bien oui, il y a toujours un sauf que ! Sinon, ça serait trop facile ! ;-p

En chacun de nous se trouve un(e) romantique qui s'ignore. Je vous propose une petite liste (non exhaustive) et je suis certaine que vous direz au moins "oui" à une des proposition :

- admirer une fleur éclose/les étoiles.

- chantonner une mélodie (même Scorpions ou Led Zepplin on des chansons romantiques).

- embrasser/caresser sans raison la personne qu'on aime ou encore lui écrire un petit mot.

- pleurer devant un film triste ou avoir un sourire niais devant une comédie romantique ...

Non ? Vous n'avez pas dit oui une seule fois ? Cherchez bien ! Je suis certaine que vous allez bien trouver un truc.

Lili, elle, est une romantique pure et dure. Ses créations nous le prouvent.

Sans titre 1

59479833_p

60729806

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 19 août 2011

Le langage des fleurs

 

62805355

Pour certains artistes polyméristes, l'inspiration se trouve dans l'étalage de formes et de couleurs que nous offre les fleurs.

c'est  une des premières choses offerte par la nature qui a embelli notre vie. D'aussi loin qu'on s'en souvienne, les femmes les utilisaient pour s'en parer leur chevelure. On prête d'ailleurs un langage aux fleurs.

Imaginons que vous receviez un bouquet composé de basilic, œillets jaunes et violets, feuilles de châtaigner, narcisses et amaryllis. Méfiez-vous ! La "charmante" personne qui vous l'offre a une très piètre opinion de vous mais adorerai vous coincer dans un coin pour un cinq à sept.

Si le bouquet suivant comporte des fleurs de pêcher, des œillets (autre que jaunes et violets bien sûr), des campanules violettes et du jonc, vous pouvez disposer de votre ami(e)  selon votre bon vouloir. Il ou elle sera entièrement à votre disposition. Votre esclave attitré(e) donc. (Ha ! Là, j'en vois quelques-unes qui sont intéressées ! mdr)

Quant au bouquet contenant amarantes, fenouil, dahlias, menthe, marguerite et rose noire, ne vous faites aucun souci : la personne vous aimera d'un amour profond jusqu'à sa mort.

Lolo60 nous offre régulièrement des fleurs . A nous de traduire son message ! ;-p

Sans titre 1

Sans titre 2Sans titre 3

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , ,


mardi 29 juin 2010

cane orchidée

par Taiga


P1000745_7_


TUTO_CANE_ORCHIDEE_PAGE_1_1

TUTOCANEORCHIDEEPAGE21

TUTOCANEORCHIDEEPAGE35

TUTOCANEORCHIDEEPAGE41

cette leçon en images est la propriété de son auteur, merci de respecter son travail et de ne pas en faire une copie sans son autorisation. This tutorial with images is an intellectual property of its author. Please, respect his/her work and do not copy / reproduce / translate it without his/her authorization. The journal staff will be glad to provide you with an English translation, if needed.

Posté par dominool à 07:00 - - Commentaires [45] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 24 mai 2010

la cane de l'amitié

En avril, un groupe de fimoteuses s'est réuni en aveyron,nous avons offert à notre organisatrice, druuna, une tunique, elle nous a mis au défi de réaliser des canes à partir des motifs de cette tunique pendant le week end , aussi tôt dit aussi tôt fait,chacune a choisi le motif qui lui plaisait, personnellement j'ai choisi une fleur que je trouvais originale:

52650145

Image_1

52284049_p

toutes les canes réunies

52284271_p

le collier réalisé en commun assorti à la tunique

le tuto d'Idril

matériel utilisé

de la pâte, j'ai utilisé un mélange fimo soft et classique, environ 2 barres de chaque couleur pour faire les dégradés, plus 3 barres pour la couleur claire , une  barre et demi  pour la couleur très foncée, deux barres de transparent, voilà environ les quantités.
une MAP
des lames
une seringue extrudeuse

52729421

52729432

52729443

52729460

52729470

52729488

52729511

52729532

52729543

52729555

52729566

52729579

52729587

52729598

52729609

Idril

cette leçon en images est la propriété de son auteur, merci de respecter son travail et de ne pas en faire une copie sans son autorisation. This tutorial with images is an intellectual property of its author. Please, respect his/her work and do not copy / reproduce / translate it without his/her authorization. The journal staff will be glad to provide you with an English translation, if needed.

Posté par dominool à 00:01 - - Commentaires [41] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 29 juin 2009

comment imaginez vous les fleurs ?

C'est la question qui a été posée aux membres de CREATIONFIMO

voici leurs réponses

Poupinette : des coquelicots

poupinette

Creationmyway

creationmyway_fleurs

La Chica iluminada : pop bague

lachica

Florence Munnier (pas de blog)

florence_munnier

Diamantine bijoux

diamantinebijoux

Gadouille : le temps des lilas et boucles d'oreilles du jardin

gadouille

gadouille2

Hélène IDHV

idhv

Maerys : rose à pois

maerys

Nath27 Ilmoth : lotus cadre

nath27_ilmoth

Geneviève Dolosor : pendentif fleur "grains de riz"

genevieve_dolosor

Zargouille : collier fleurs bleu-métal et collier petites fleurs

zargouille

zargouille2

Bbblabelette : fleurs dégradé de bleus

bbblabelette

 

Léa - acideamine : paquerettes

 

acideamine

 

Moucadel : fleurs rouges effet céramique

moucadel

 

Sandrecreation : pendentif fleurs et fleurs d hibiscus

 

sandreceation

sandrecreation

 

Mimipinson : fleurs d'Aumessas

 

mimipinson

 

Tewee : broche rose rouge

 

tewee

Bella

bella

diamantinebijoux

bleu

 

 

 

 

Posté par tewee à 07:15 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

lundi 20 octobre 2008

une fleur facile

Sachez que l'inspiration et la création sont souvent un mélange d'idée , d'imagination et d'influence exercées sur une oeuvre artistique ...............

    Alors cette cane est certainement un mélange de tout ce que l'on peut trouver sur les blogs de chacune ...

       Avec une pincée de sel qui est la mienne !!!!
cane fleur par Malounette

fleurun
fleurdeux
fleurtrois
fleurcinq

cette leçon en images est la propriété de son auteur, merci de respecter son travail et de ne pas en faire une copie sans son autorisation. This tutorial with images is an intellectual property of its author. Please, respect his/her work and do not copy / reproduce / translate it without his/her authorization. The journal staff will be glad to provide you with an English translation, if needed.

Posté par dominool à 07:34 - - Commentaires [55] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 1 octobre 2008

again... but we never get enough!

Tutorial flower cane by  Sabine

en français ici

tutosabun

1 - Make a skinner blend with three assorted colours (at least half a pack of each), then pass it in the pasta machine at the thinnest grade (#1)(from the clearer to the darkest side, in order to avoid bad smears); 2 - fold this sheet as in photo nr. 3; 3 - make a thin sheet with black clay and wrap it around the log, then cut it into 4 equal parts

tutosabdeux

4 - take two pieces and round them from one side (ph. 6); 5 - with a cylinder-shaped object (as a pen) press within the darker sides in order to put a pistil between them (ph. 7); 6 - to make the pistil make a little red log with a thin black sheet around, and again a red one; 7 - Under the pistil, put a thin sheet of red clay covering less then half log and a serpentine of the same colour as in photo n. 10; 8 - take the two remaining blocks and stretch them, pinch the two sides and put them around the heart of the flower as in ph. 11 and 12; 9 - reduce this log in a long one of 16 cm. and cut it into eight pieces of 2 cm (ph. 13-14); 10 - the petals are thus ready by pinching each of the 8 pieces on their sides (ph. 15). start to assemble them together leaving a hole at the center (ph. 16), adjusting their thickness in order to have a proper measure to form the heart later. As a variation, you can make a flower with six petals.

tutosabtrois

11 - let's make the heart of the flower. to do this, make a little log of black clay (quite thick) and wrap it on half side  with a thin sheet of red (ph. 17). Reduce it in order to obtain a 20 cm. long log for a 5 mm. diameter. 12 - pinch the red side of this long long as in photo 18, then cut it into 10 pieces and put them close one to the other on the larger side to form a round log(ph. 19). 13 - wrap this log with a sheet of red clay (ph. 20).  14 - reduce this log to the proper size and put it at the center of the flower (ph. 21). 14 - place between the petals some translucent clay to fill the spaces, reduce the cane  and the game is done!

Translated by Maria: chiocciolazzurra@yahoo.it

This tutorial with images is an intellectual property of its author.
Please, respect his/her work and do not copy / reproduce / translate it without his/her authorization.

Posté par chiocciolazzurra à 07:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , ,