vendredi 1 mai 2015

Bonjour,

http://p1.storage.canalblog.com/17/47/52426/92586580.jpg

 

Aujourd'hui c'est le 1° Mai.

La tradition veut que l'on offre du muguet, mais vous conviendrez

que par l'intermédiaire d'un écran ce n'est pas chose aisée.

Alors, j'ai choisi de vous faire partager des savoir-faire.

Savoir faire des fleurs évidemment !

Dans ce domaine, nos amies russes font des merveilles et

quand on les voit travailler cela semble si simple .....

J'ai choisi de vous montrer les créations de Rusalina

 

russalina1

 

russalina12

 

Vous trouverez les vidéos de ces merveilles sur Youtube

Plus précisément, le collier de roses et les boucles d'oreilles

Je vous souhaite à tous un excellent Premier Mai

Parole de pâte se joint à Maryy pour  vous souhaiter  un bon premier mai 

fleur29

et voici comment faire du muguet en pâte polymère 

h (4)

 

Posté par marryy à 07:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


vendredi 28 novembre 2014

Bijoux Fleuris en pâte polymère - une nouvelle aventure polymérique

L’auteur Florence Minne-Khou (alias Création my way), moi, quoi...Est une polymèriste passionnée (si si, j’vous jure !!!)   Et  comme « charité bien ordonnée commence par soi-même », j’ai décidé pour l’occasion de la sortie de mon 3ème livre  "Bijoux Fleuris en pâte polymère" de m’interviewer moi-même (histoire de délirer un peu) et de répondre à mes propres questions!!!!

bijoux_fleuris

Commençons par quelques questions (à  la « Freud ») pour mieux te cerner.

  • Quel genre d’enfant étais tu et quelle adulte es-tu devenue ?   (Installe-toi sur le divan et dis-nous tout) 

J’étais une enfant curieuse, extravertie, et pleinede vie j’adorais dessiner et créer.  Par contre, j’étais très rêveuse et distraite.  En tant qu’adulte, tout s’est accentué… Je ne suis plus juste extravertie, mais aussi frappadingue, j’aime toujours dessiner, mais ce n’est plus ma passion première et je suis moins touche-à-tout depuis que j’ai découvert la pâte polymère…Je ne dirais plus que je suis distraite, mais plutôt que je perds la tête !  LOL et pour ce qui est de rêveries, elles sont généralement basées sur la création.

  • As-tu gardé ton âme d’enfant ?  (reste sur le sofa et ferme les yeux ;o)

Je dirais que je ne l’ai pas perdue…J’ai bien entendu acquis une certaine maturité (enfin j’espère) mais mon âme d’enfant ne m’a jamais trop quittée…Du moins, du point de vue imagination ^^.

  • De quoi as-tu le plus peur ?  (Rouvre les yeux, maintenant !)

Qu’un jour je ne puisse plus créer selon mes envies,  ce serait terrible !!!!

  • Quelles sont tes trois couleurs préférées  (par ordre de préférence) ?

Noir, blanc & violet (j’en entends déjà jaser, bin oui violet, mais en troisième place, hein !!!)

  • Es-tu une touche-à-tout ou plutôt fidèle à une discipline créative à la fois ?

Depuis que j’ai découvert la pâte polymère (il y a plus de 10 ans) je suis restée fidèle…Je crois que je n’aurai pas assez de toute une vie pour en faire le tour !

coraline

Bon, maintenant rentrons dan le vif du sujet

  • Pourquoi la pâte polymère ?  Quand et comment (ben oui, on veut vraiment tout savoir) as-tu découvert ce matériau magique ?

Je me suis mise à la pâte polymère (comme beaucoup d’autres créatrices) car je voulais créer des perles pour réaliser des bijoux orignaux à moindre coût.  Mais mon premier essai fut assez décevant (trop de traces de doigts, trop d’imperfections, etc.).  J’ai laissé tomber après ce premier essai jusqu’à ce qu’un jour je tombe sur un site américain avec des tutos…Et là ce fût une révélation !!! Je me suis appliquée, j’ai pratiqué comme une dingue (je ne vous dis pas tout ce qui a valsé dans la poubelle), mais j’ai persévéré…

  • Quelles sont tes meilleures sources d’inspiration ?

Tout et n’importe quoi (littéralement)  Mais je dois avouer que ces derniers temps, j’adore faire un tour sur Pinterest  pour me mettre en condition (Pas dans la section polymère) mais tout le reste !!!

Cela peut être une composition de couleurs, une texture, une œuvre d’art, une poterie, une sculpture, un dessin, etc.

  • Comment en es-tu arrivée à écrire ce deuxième livre sur les fleurs?  Quelles en sont les particularités ? (qu’est-ce qui le différencie du 1er  livre de fleurs?)

Le  livre« Fleurs en reliefs »  en pâte polymère est le prolongement de "Bijoux Fleuris"en pâte polymère .  Le premier livre est consacré en majeur partie de aux fleurs réalistes et le deuxième livre donne la part belle aux fleurs fantaisies.

Quel projet (dans le livre) t’a donné le plus de fil à retordre ?

Aucun en particulier...La plus grande difficulté dans ce livre était de trouver un montage original et étudié pour CHAQUE forme de bijou (et de les mettre en leçons/images explicatives).

  • Pendant l’accouchement de ton  livre, as-tu rendu ton entourage complètement fou ?  (Sois honnêêêête !)

Mon éditrice (Emmanuelle Prot)  peut être !!! LOL  Sinon, ma famille est habituée vu que c’est mon troisième « bébé ».

  • Quel est TON projet préféré ?  Et pourquoi ?

J’ai un faible pour les fleurs de cerisier…J’adore ces fleurs qui annonce le printemps :o)

  • De quoi es-tu la plus fière ?

De tout !!!! J’aime tellement les fleurs de ce livres que je ne pourrais pas en choisir qu’une…

Bon allez, j’avoue quand même avoir été trèèèès fière de pouvoir nommer une de mes fleurs après ma fille Anaïs… Mais c’est une jolie fleur !

amandine

Une dernière question

  • Pourquoi devrions-nous courir chez le libraire ou commander en ligne ton livre ?

Parce que Le livre « Bijoux Fleuris en pâte polymère » est rempli de nouvelles fleurs, techniques et montages et qu’il est pour tous les niveaux.  Etant donné qu’il y a beaucoup de fleurs fantaisies, elles sont faciles à réaliser (car la fantaisie n’a pas de limite et est de ce fait plus libératrice et moins contraignante).  Vous pourrez ainsi adapter les projets  selon vos envies et au gré de votre imagination.  Tout est possible !

(Lève-toi du divan, sors tes pompons  et déchaine-toi…Tu l’as méritée !)

Posté par creationmyway à 07:00 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

vendredi 11 octobre 2013

Petit bijou floral

Il était une fois un prince charmant. Pour séduire sa belle, il a une méthode : la couvrir de fleurs à la moindre occasion et lui montrer ainsi qu'il est un incorrigible romantique. De fait, la belle craque et tombe sous le charme du prince ... qui devient moins "charmant" au fil des années.

Fini les bouquets & la musique douce. Bonjour la vie de tous les jours avec les ronflements et les caleçons qui traînent.

Alors la belle a trouvé LA solution : s'offrir des fleurs et remercier le vil usurpateur pour le cadeau qu'il n'a pas fait, avec un air ironique très accentué.

La fée des plantes fleuries voyant son désarroi a décidé d'y mettre un terme et vient de publier un livre pour que chaque princesse puisse avoir sa dose de romanesque.

Florence Minn-Khou, sans le savoir, vient de sauver les contes de fées.

 

1

Après ton premier opus sur les bijoux design, comment t'est venue l'idée de nous conter fleurette ? Une nostalgie des années 60 ?  

Je suis née vers le milieu de cette décennie… J’étais donc trop jeune pour en être influencée.  Par contre je dois ce livre à ma mère qui m’a transmis son amour des fleurs.  Allier mes deux passions : la création en pâte polymère et les fleurs était inéluctable...

Que trouve-t-on à l'intérieur ? Des fleurs, forcement ! Mais de quelles sortes ?

Jusqu’à la fin de mon projet j’ai voulu faire deux parties bien distinctes : des fleurs d’inspiration bucolique et des fleurs d’inspiration chimérique.  La première catégorie permettait de réaliser des fleurs réalistes, et la deuxième permettait des fantaisies (limité seulement par l’imagination).

Mais en écrivant le livre, je n'ai pas pris en compte mon enthousiasme expansif et ma quête pour un manuscrit ultra détaillé. De ce fait, je me suis retrouvée avec une encyclopédie et j'avais encore des idées plein la tête. Du coup, j'ai du scinder mon projet en deux livres séparés et j'ai mélangé des fleurs bucoliques et chimériques au gré de ma fantaisie. Le plus dur a été d'éliminer les fleurs du premier opus cas je voulais toutes les garder !!! Heureusement que mon amie Jancydol m'a aidé à faire le tri sinon je serais encore entrain d'hésiter ;o)

Je dois préciser que je n'ai pas choisi les fleurs seulement parmi mes préférées, ce n'était pas le but du livre. J'ai sélectionné chaque fleur pour aborder une technique distincte. Ainsi, chaque fleur apporte une nouvelle maitrise ou astuce.

S'adresse-t-il à tout le monde ou seulement aux gens qui courent tout nu dans les champs ? (Oups ! Désolée, la fin de la question m'a échappée ... ;-p)

Je vais laisser aux adeptes de Freud le soin de décortiquer cette question de nudité bucolique… Et répondrai à la première partie seulement !  LOL

Mon désir était que ce livre soit accessible à tout le monde (du plus novice au plus confirmé).  Certaines fleurs comme la rose, l’hortensia, la fleur Sofia et la fleur Cherry sont les plus faciles à réaliser.  D’autres comme, l’ipomée le lilas, la pivoine, le dahlia, la campanule et la fleur Lily requièrent un peut plus de dextérité.  Et pour finir l’orchidée, le rhododendron, et la capucine sont les fleurs les plus délicates à réaliser.

 

89704257_pQuel est le chapitre qui t'a donné le plus de plaisir et celui qui t'a donné le plus de mal ?

Aucun et tout !!!  LOL

Je précise, les fleurs réalistes étaient un challenge à réaliser car j’avais des modèles (dans la nature) tellement parfaits que la barre était très haute, et pas toujours réalisable (pour une perfectionniste comme moi).  Mais quel bonheur d’essayer !!! 

Pour les fleurs fantaisies, le contraire c’est passé...Trop d’idées se bousculaient dans ma tête, et faire le tri était assez difficile !  De plus toutes les fleurs fantaisies ressemblent de prêt ou de loin à une vrai fleur, c’est inévitable :o)

Quelques mots pour nous donner, à nous aussi, envie de courir tout nu chez le libraire :

Courrez  chez votre libraire (habillé d’au moins un bikini)  car ce livre est dédié à tous les polyméristes qui veulent réaliser de jolies fleurs en relief avec des techniques innovantes ADAPTEES POUR LA PATE POLYMERE avec des instructions et des photos pas à pas, ultra détaillées.  J’espère que tout le monde trouvera son bonheur dans ce premier opus, autant que j’y ai trouvé le mien^^.

Florence, son blog & son livre.

 

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

mardi 13 août 2013

Une cane tournesol

par Magali - tranche de cane

 

88780863_o

 

88782807_o

88780898_o

88780917_o

A utiliser sans modération tout l'été vil_soleil

Posté par dominool à 08:02 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 30 avril 2013

tuto fleur de passiflore

par Feeline

matériel 

Matériel:
- pâte polymère de différentes couleurs
- pâte polymère transparente
- pâte polymère liquide 
- pastels à l'huile
- feuille en papier légèrement cartonnée
- un ciseau
- des plats à escargots
- lame coupante
- un cure-dent 
- un cutter de précision
- emporte pièce rond
- une perceuse (dans mon cas : manuelle)
- un four
- des petites mains délicates ;-) 

Première partie : les pétales

photo(1)

Colorer la pâte pour les pétales avec des bouts de pastels, et faire un gabarit

photo(3)

Avec le cutter découper les formes des pétales en suivant le gabarit

 

photo(5)

photo(6)

photo(7)

 

former les pétales en élargissant la base du gabarit et à l'aide du batonnet en bois.

photo(8)

placer sur un plat à escargots côté bombé

photo(9)

photo(10)

découper un rond vert avec l'emporte-piece et le placer au centre des pétales

faire cuire

le coeur de la fleur 

 

photo(11)

placer un rond vert au centre du plat (côté creux)

photo(12)

photo(16)

faire une plaque de bordeaux découper de fins tronçons et faire de fins boudins

photo(18)

découper en petits bouts

photo(19)

placer les tronçons au centre du rond vert

photo(13)

faire une bande de bordeaux et de blanc

photo(14)

mélanger le bordeaux et la couleur des pétales

photo(15)

passer la bande des trois couleurs à la machine à pâtes

photo(21)

photo(24)

découpe en fines bandes et les placer autour du coeur

faire cuire

façonner le pistil

photo(25)

photo(26)

photo(28)

photo(29)

faire cuire

troisième partie - Assemblage

photo(31)

percer un trou au centre du coeur

photo(32)

photo(33)

enduire de fimo liquide le coeur des pétales et l'envers du  pistil ( rond vert)

assembler 

photo(34)

placer le pistil au centre

photo(35)

photo(36)

faire de petits boudins d'orange et les former en boucles

photo(37)

placer les boudins oranges puis faire cuire une dernière fois..........

Posté par dominool à 09:12 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags :


vendredi 1 mars 2013

Poule au pot & polymère

Il existe des personnes qui arriveraient presque à vous dégoûter de ce que vous aimez.

Tenez, prenons l'émission télé culinaire du moment : Top chef. Nous, quand nous avons un reste de poule au pot, et bien nous le recyclons en un truc qui ne ressemble à rien. Eux en font un plat qui semblent sortir d'un conte pour enfant (ne manque plus que la robe à crinoline et le prince charmant). C'est écoeurant, n'est-ce pas ?

Et bien dans le monde polymérique, c'est pareil. Comme moi, vous avez déjà certainement croisé des créateurs qui vont font baver d'envie. Ceux qui vous donne envie de refourguer tout votre matériel au placard et de pleurer un bon coup dans les bras de votre moitié en criant à l'injustice.

L'interviewée du jour me fait cet effet à chaque fois que je vais jeter un coup d'oeil sur ses créations. (Oui, je suis maso. J'aime me faire du mal. ;-p). Et je suppose que je ne suis pas la seule. Florence doit certainement aimer donner des coups de fouet. ;-p

78125336_p

Il existe encore quelques personnes qui ne te connaissent pas (les malheureux ! ;-p). Tu dois donc passer par la case "présentation". Dis-nous tout de toi : ton âge (même si c'est indécent ! ;-p), parle-nous de ta famille, si tu as des animaux, de tes études, de ton métier, ce que tu aimes ou détestes ... Et accessoirement, tu peux me donner ton adresse pour que je vienne te délester de quelques créations ... Ha non ! Je l'ai déjà ! Ha ha ! ^^

Arg…Tout ce que j’aime (not) parler de moi !!!  Bon je me lance : je suis une antiquité de 48 ans (mais je me bonifie avec l’âge…Ou pas) J’ai 2 chats, une adorable fille de 18 ans (et oui cela existe) et un mari en or (si, si).  J’ai beaucoup bougé dans ma vie, j’ai vécu 19 ans en Belgique, 15 ans aux Etats-Unis, et cela fait 14 ans que je suis installée à Paris. J’ai un diplôme d’Art plastique, mais je me suis écartée de cette voie en arrivant aux US.  J’ai obtenu un diplôme universitaire en gestion (à Miami) …J’ai fait des tonnes de boulots différents (aux US c’est possible)  Quand je suis venue à Paris j’ai décroché un boulot d’assistante commerciale (dans le prêt-à-porter)…Jusqu’au jour ou j’ai décidé de créer mon entreprise « Création my way ».  Une vraie aventure !

 

Pourquoi avoir choisi le pseudo de " Création my way" ? A-t-il un rapport avec Sinatra ?  

Pas du tout, même si j’aime les paroles de la chanson…Cela me ressemble …J’aime faire les choses à ma façon et je peux me montrer assez têtue et tenace !

En fait je voulais un nom d’entreprise (qui est devenu mon pseudo et ma marque) qui ait une consonance Anglophone et Francophone, pour représenter mes deux origines.  C’est ma mère qui la trouver, lors d’un « brainstorm » téléphonique, et cela m’a tout de suite plu !

77322353_p

Comment a eu lieu ta première fois avec la polymère ?

Je crée des bijoux depuis l’âge de 13 ans, c’est dire…Quand la mode de fabriquer des bijoux a refait surface, j’ai voulu créer mes propres perles pour me démarquer de la masse…Mais, comme je suis une perfectionniste, mon premier essai avec la pâte polymère n’a pas été très concluant. Les perles n’étaient pas supers rondes, et bonjour les empreintes et défauts en tous genres !!!  Entre la pâte polymère et moi cela n’a vraiment pas été le coup de foudre.  Tout a changer le jour où j’ai découvert des sites américains de polyméristes au super talent…Et que j’ai enfin réalisé le potentiel de cette pâte magique.  Ensuite j’ai essayé tous les tutos que j’ai pu trouver, (j’vous dis pas tout ce qui a valsé à la poubelle)  Mais j’ai tenu bon, je me suis accrochée, et je suis devenue accros !!!

Ce qui est amusant, c’est qu’entre deux tutos, pour me perfectionner, je bidouillais déjà des fleurs en reliefs…Elles sont pleines de défauts, mais l’idée était déjà là.  Donc, après toutes ses années je suis retournée à la case de départ…

De quoi t'inspires-tu pour créer tes modèles ?

 On peut vraiment dire que je m’inspire de tout et de rien.  Cela peut venir de la nature, d’un tableau, un tissu, une sculpture, un meuble, un objet du quotidien, une œuvre d’art, d’un autre bijou, etc.  C’est simple, tout m’inspire !!!  Je crois que je n’aurai jamais assez d’une vie pour suivre toutes mes envies et inspirations.  Je me réveille le matin en me disant, que vais-je créer aujourd’hui ? Quelles limites vais-je  réussir à repousser ?  C’est parfois très gratifiant mais d’autres fois très frustrant.  Car l’inspiration ne se commande pas !

80349564_p80430702_p

 

Dans quelles conditions travailles-tu ? As-tu un atelier qui n'est que pour toi avec de la musique ? Bref, dis-nous tout !

Un atelier…Le rêve !!!!!!!!!!!!!!!!  Non, mon bureau-atelier est ma chambre à coucher.  J’y vis !  LOL  Il y a des tiroirs qui vont du mur au plafond sur toute la longueur du mur (pour toutes mes perles et apprêts)  Tout ce qui est fimotage est dans mon super long couloir (dans des paniers en osier sur des étagères)…Et comme j’ai manque encore de place, j’ai empiété dans la cuisine…Un vrai capharnaüm !!!

Vu qu’un joyeux désordre m’entoure généralement, j’ai besoin de calme (dans ma tête) pour créer…J’adore travailler dans le silence le plus complet (je sais, c’est paradoxale, vu ma personnalité plutôt volubile et fofolle)

As-tu une photo d'une de tes toutes premières créations ? Avec le recul et les années de pratique, comment la juges-tu ?

Je me dis que j’ai parcouru pas mal de chemin…Mais qu’il y a pleins d’autres sentiers à découvrir et que l’aventure ne fait que commencer.

oldiesDe quelle création es-tu la plus fière ? Pourquoi ?

C’est toujours de la création que je viens juste de réaliser dont je suis la plus fière !  Je la regarde, je l’admire (plusieurs fois) et SURTOUT avant de me coucher…Je suis une vraie gamine !   Par contre dès que je jette mon dévolu sur un autre projet,  je mets cette création-chérie dans mon « tiroir de l’oubli » (physiquement et mentalement) 

Parfois certaines de ces créations en ressortent pour servir de point de départ pour une nouvelle version améliorée, ou comportant un nouveau « twist ».

Quel est ton plus beau moment de créatrice ?

Quand je surmonte une difficulté technique ou artistique, et que l’écart entre mon imagination et ma réalisation sont en symbiose ^^

Ensuite viens la reconnaissance des autres, c’est très encourageant et cela pousse à aller encore plus loin !

84019552_pDonne-nous le nom d'un ou d'une créatrice qui te fait baver d'envie ou qui te donnerait envie de tester tout autre chose :

Je vais tricher et donner deux noms.  (Je n’ai jamais réussi à me limiter qu’à un seul choix)  Les deux artistes polyméristes qui me font vraiment rêver sont :

Kathleen Dustin : ses sacs à main sont tout simplement époustouflants de beauté et de poésie.    

 Jeffrey Lloyd Dever : ses créations à tendance architecturales semblent repousser les frontières du possible toujours plus loin !

Parce que je suis gentille, je t'ai prévenue que j'allais débarquer dans ton atelier avec de grosses, très grosses valises. Tu as dix secondes pour sauver ce qui te tient à coeur. Quels sont les trois objets que tu mets hors de ma vue ?

LOL !  Je sauve mon ordi (sans qui je suis perdue),  mon lit (j’adore dormir), et le tableau de maître hérité de ma grand-mère.

Question du Bac option "polymère". "Vous connaissez forcement les expressions suivantes : la semaine des quatre jeudis, quand les poules auront des dents, à la saint glinglin ... Créez ce que vous voulez à partir de ces phrases". Pour réussir cet examen, tu es obligée de travailler le sujet ! Bon courage ! ;-p

A la Saint Glinglin je serai capable de réaliser toutes les créations que mon imagination fertile m’insuffle, sans aucunes difficultés, du premier coup,  sans ratages, sans gros mots, et sans lamentations ;o)

75929011_p

Une dernière chose à ajouter ? Un petit mot pour nous dire autre chose ? Tu as carte blanche pour t'exprimer. Il est encore temps de demander l'adresse d'une entreprise de déménagement pour fuir avant mon arrivée. Profite ! ^^ Je te laisse le clavier :

 Je voudrais remercier toutes les personnes qui ont eu le courage de lire tout cet interview du début jusqu’à la fin !!!  

Ok, sans rire…Un IMMENSE MERCI  à toutes les personnes qui m’ont fait part de leur engouement pour mon livre : Bijoux Design en Pâte Polymère.  Je l’ai écrit pour partager ma passion, et votre enthousiasme est une vraie récompense !!!

82840698_p

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

vendredi 19 octobre 2012

Jardinage

62805355

Les articles de jardinage que Sylvie vous écrivait les jeudis vous manquent ? A moi aussi, je vous l'avoue ! Du coup, aujourd'hui, je vais vous parler de plantation de graines, de taille de branches, de transplantation d'arbres fruitiers, apprendre à courir nu(e) les soirs de pleine lune ... Arf ! je m'égare ... ^^

Pour tout vous avouer, enfant, je détestais le jardinage : j'avais l'impression de me taper toutes les corvées (ramasser les tas d'herbes ou le cyprès taillé, ça pique, ça gratte et on s'en met partout et il y a trois tonnes de bêêêêttttes !!!) pendant que mes parents coupaient deux feuilles et s'extasiaient sur les fleurs de cerisier (mais non, je ne suis pas de mauvaise foi, voyons !). Ha si ! Pardonnez-moi : j'aimais bien cueillir des fleurs chez ma grand-mère ... sauf qu'elle me punissait parce qu'elle les préférait dans le jardin que dans un vase. Bref, le jardinage et moi n'étions pas copain/copain.

Adulte, j'ai appris à cultiver les plantes en pot. Elles sont sélectionnées selon plusieurs critères : il ne faut pas qu'elles perdent leurs feuilles, ne demandent pas trop d'eau, ne soient pas un déjeuner ambulant pour toutes les insectes ... bref, j'aime les plantes "indépendantes". J'avoue, je suis une feignasse du jardinage. ;-p

Lorsque j'ai vu le jardin de Céline Roumagnac, j'ai su qu'il était fait pour moi !

Sans titre 1

Sans titre 2

 

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

vendredi 5 octobre 2012

Offrez des fleurs !

Recevoir des fleurs, pour un homme ou une femme, c'est une chose très agréable (à moins d'y être totalement allergique. Dans ce cas, là, on se tournera vers la boite de chocolats ... à moins que la personne qui la reçoit soit au régime ... bon ok, gardons le plaisir, que cela soit un livre, des pneus de voiture ou une boite de légo ! ;-p).

Rien de tel qu'un gros bouquet pour égailler une pièce. Et puis ça met du baume au coeur. Sans compter le parfum qui se propage au moindre coup de vent. On se sent toujours bien dans une maison fleurie.

Aujourd'hui, la créatrice que vous allez découvrir en est couverte. Son second prénom doit très certainement être Tistou (entre nous, c'est un roman absolument superbe pour les petits, comme les grands). 

Laurette, alias Lolo60, nous dévoile tout sur son jardin et son talent de polymèriste.

Sans titre 9

Maintenant, avoues-nous tout : prénom, âge, situation familiale,  vie professionnelle, études, animaux, si tu aimes les courgettes et les betteraves, quelle est la plus grosse somme que tu aies gagné au loto ...

Et bien je me prénomme Laurette, bientôt 44 ans (dans 3 mois), je vis à la campagne, j’ai une Fille de bientôt 17 ans, je suis Assistante Commerciale depuis mon Bac + 2 (Bac Littéraire en 1987 puis BTS en 1989), j’ai eu des chats, des chiens, des poissons rouges, 1 Cochon d’Inde (une adorable petite femelle qui est hélas partie rejoindre le paradis des Cobayes en Février de cette année Snif !). Oui j’aime les betteraves rouges, les courgettes du jardin, les radis et autres carottes car j’aime jardiner et le plaisir de déguster sa récolte est incomparable... J’aime également cultiver les fleurs et photographier la nature pour en saisir la beauté. Pour le Loto, je n’y joue pas alors pour la grosse somme ben ça risque pas d’arriver un jour ^_^

Pourquoi le pseudo Lolo60 ?

Lolo était mon surnom quand j’étais petite, je le préfère à mon prénom « officiel »  et 60 car j’habite dans l’Oise (Département 60 en Picardie) voilà, vous savez-tout ;-)

Sans titre 1

Comment s'est passée ta première rencontre avec la polymère ?

Aïe, les débuts furent difficiles !

Je perlais depuis déjà 1 ou 2 ans quand j’ai découvert par hasard la Fimo dans un magasin qui liquidait son rayon de Loisirs Créatifs et qui soldait tous ses articles : j’ai alors acheté mes 3 premiers pains : 1 rose, 1 bleu et 1 blanc

J’ai réalisé mes premières pièces en Fimo pendant les vacances d’été 2008 avec ma Fille : quelques perles et 2 sautoirs en sont sortis

Mais j’ai trouvé cette activité assez compliquée : beaucoup de manipulations pour conditionner la pâte, mélanger les couleurs, fabriquer les pièces, les faire cuire, poncer, percer, vernir… faire tout cela avant d’arriver à la phase du montage d’un bijou me semblait fastidieux !

Après ces 2 sautoirs et d’autres bricoles, j’ai tout rangé et n’y ait plus retouché pendant 1 an, tout en achetant petit à petit tout ce qui me serait utile pour fimoter dans de bonnes conditions : une machine à pâte, des bouquins, quelques Kilos de pâte, des emporte-pièces, du vernis, des pinceaux plats, des pigments, des tampons, des feuilles d’or, des paillettes, etc…

Sans_titre_8

Touches-tu également à d'autres loisirs créatifs ?

Depuis toute jeune, j’ai toujours aimé occuper mes mains : pâtisserie, jardinage, bricolage, loisirs créatifs en tous genres…

Ado, je tricotais mes pulls moi-même ; puis j’ai crocheté pendant 20 ans, j’ai fait du point de croix, du macramé, du tricotin, des tableaux de fils, collectionné les timbres et les minéraux ; j’aime chiner les brocantes, restaurer de vieux meubles et recycler les vieux bijoux pour mon plaisir.

Il y a quelques années, quand la mode des Kits Swarowski a été lancée, j’ai eu envie d’essayer de faire mes bijoux moi-même : j’ai acheté quelques bouquins, quelques perles, du fil nylon et des aiguilles à perler et je me suis lancée ; enfilage simple de perles de verre pour commencer, puis grâce aux Forums j’ai vite été attirée par les perles perlées et le tissage des rocailles à l’aiguille comme les manchettes et les spirales au crochet

Sans_titre_2

Peux-tu nous montrer une photo d'une de tes premières créations et qu'en penses-tu aujourd'hui ?

Voici mon premier sautoir Fimo réalisé en 2008 avec ma Fille. Ce que j’en pense aujourd’hui ? Ben heu... Faut bien commencer un jour et puis finalement, il n’est pas si vilain ! ;-)

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Sans_titre_12

Quelle est ta création préférée et pourquoi ?

Ce n’est pas vraiment une création, puisque pour l’instant je me contente de reproduire ce qui a déjà été fait par d’autres. En effet, je me considère toujours comme une débutante...

Ce que je préfère, ce sont les Swirls et là c’est un grand mystère pour moi car je ne sais pas expliquer pourquoi ! Je suis capable de swirler pendant des heures, il suffit de se concentrer un peu et le résultat final est toujours une surprise  !

Sans_titre_7

Dans quelles conditions travailles-tu ? Entourée de fleurs avec des petits oiseaux qui chantent autour de toi ?

Exactement, OUI ! j’ai installé mon « atelier » dans mon séjour, face à la porte-fenêtre car la lumière y est bonne et elle donne directement sur le jardin.

Le nom d'un(e) artiste qui te donne envie d'aller encore plus loin :

Marcia Mars. 

La question qui donne le plus de fil à retordre : celle de l'examen du BAC option polymère. Le sujet est le suivant :" Sur un air de Claude François". Créez votre chanson en polymère. Que fais-tu ? (La fuite n'est pas acceptée. ;-p)

Bon, OK vous l’aurez voulu et tant pis pour vos oreilles ! ^_^

♪♫♪♫ Si j’avais d’la Fimo Oh oh oh oh !

Je Fimoterais le jour
Je Fimoterais la nuit
J'y mettrais tout mon coeur
J’ferai tout plein de caneu
Des Swirls et puis des perleu
Q’j’offrirais à mon Père
Ma Mère, mes Frères et mes Soeurs
Oh, oh ! Ce serait le bonheu-eur

Aller, tous ensemble avec moi !

♪♫♪♫ Oh oh oh oh ! Encore une fois : Oh oh oh oh ! ♪♫♪♫

Sans_titre_4

Tu es dans ton atelier et un voleur se pointe. Il ne te demande pas ton argent et préfère te prendre tes outils (une nouvelle génération de pickpockets ^^). Lesquels te manqueront le plus ?

Ma MAP, mes lames et mon scalpel ^_^

C'est le moment de la libre antenne. Tu peux dire ce que tu veux à qui tu veux. Prête ? Go !!

Ben heu... j’ai le trac là : j’suis toute intimidée...

Ah oui, je sais : UN IMMENSE MERCI à toutes les Créatrices que j’admire et qui m’inspirent tant !

Et aussi MERCI INFINIMENT à toutes mes PerliCopines qui me soutiennent quand j’en ai besoin et avec lesquelles je partage régulièrement fou-rires, trucs et astuces en tout genre : elles se reconnaîtront ♥

Bizettes à toutes de Picardie ! ;-)

Sans_titre_5

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

vendredi 7 septembre 2012

Fil, aiguille & calculatrice


La première image qui me vient à l'esprit quand on me parle d'adolescence, ce n'est pas celle des grands échalas (mon dieu qu'ils grandissent vite ces monstres ! ... mon fils restera toujours mon tout petit ... Arf ! Je suis atteinte du syndrome de "la mère ultra protectrice" ... ), ni celle de la voix qui mue, de la musique à fond enfermé dans leur chambre, ou de la totalité des vêtements qui se retrouve dans le panier à linge sale alors qu'on a rien eu pendant 8 jours ... c'est celle de l'acnée. Oui, oui, souvenez-vous ! Nous sommes tous passé par là (tout ceux qui n'ont pas vécu cette période sont des menteurs ou des extra-terrestres ... et je vous hais d'office parce que c'est une injustice totale ! ;-p) : le gros bouton blanc sur le nez alors qu'on a rendez-vous avec le mec sur qui on louche depuis des semaines, le pote qu'on surnomme "Texas" (nom d'une célèbre marque de calculatrice) parce qu'il en est truffé ...

Bref, c'est une période difficile, vous l'aurez compris.

Si vous suivez bien mon raisonnement tordu, j'imagine que vous avez deviné le sujet de l'article d'aujourd'hui : les boutons. Mais ceux-là sont agréables à regarder. Inutile d'utiliser du Biactol. ;-p La créatrice du jour, plus connue sous le pseudo Butterfly couture, a bien voulu satisfaire ma curiosité et à répondu à toutes mes questions. Ses tiroirs regorgent de boutons !

(Et je me permets un petit message personnel aux adhérentes du Club des mères indignes : Enfin libre !!!! ;-p)

201208116_m

Qui dit première question dit présentation ! (en plus, ça rime ;-p). Raconte-nous plein de détails croustillants (ou pas) sur toi : prénom, âge, vie de famille, études, animaux de compagnie, ton numéro de compte épargne, tes préférences culinaires ...

FACILE !!!! Pascale ,  fille unique donc super gâtée et pas de petit frère ou sœur pour perturber, déjà enfant, mes longs moments de bricolage en tout genre. Seule, même un peu trop ...  J'ai donc élevé 4 enfants : 2 à moi, 1 à mon mari, et nous avons notre cerise sur le gâteau avec Basile 17 ans et pas bricoleur pour un rond. Jolie ambiance parfois !

J'ai 51 ans et, dans la tête, moins de 12 quand je ramasse encore les coquillages sur la plage en plein midi sans crème solaire. J'ai des preuves... ;-p. Etudes : néant. Pour quoi faire, vraiment ??!!! Après le brevet des écoles, une carrière en tant qu'agent d'assurance pendant de longues années, je n'ai pas choisi c'est venu comme cela , très  sérieuse dans mon travail mais pas plus motivée que cela.

Mes parents sont des peintres amateurs, amoureux des artisans et du bel ouvrage fait main. Ca aide ... Et à 40 ans, le grand virage, tout change, le mari, le département, le métier, les amis  aucun regrets  Bref , je suis une femme heureuse ! :-)

Et puis des animaux pour avoir une vie gaie, pleine de mouvements et de tendresse : notre petit dernier, Gepetto, un chat de race main coon, a 8 mois et pèse 6.5 kg, un peu craintif mais d'une grande beautée. Je le transporte chaque jour à l'atelier dans une caravane spéciale chat... les voisins sont morts de rire !

20120148_s

 

Comment s'est passé la première rencontre Pascale/polymère ? Qui a gagné ? La polymère t'a mise KO ?

Il y a 25 ans, les premières expériences sont faites avec des miniatures pour mes vitrines et puis la rencontre avec XTINE. Un cours, puis deux, et les canes ne m'ont plus lâchées. C'est là que je me retrouve, le reste ne m 'intéresse pas vraiment pour le moment.

Artisan depuis 2005 et mon unique occupation professionnelle.

201208105_m

Qu'est ce qui te plait dans cet univers et pourquoi ce milieu si spécifique à la couture ?

Le bouton est une passion pour moi, nièce de 2 mercières j'ai passé énormément de temps dans leur boutique, lorsque j'étais jeune, à fouiller dans les casiers de boutons, crochets, laine, fil à broder etc .......    émerveillée, chaque fois.

Les premiers boutons sont nés en 2003 pour faire plaisir aux copines qui brodaient. Elles craquaient même si le résultat n'était vraiment pas terrible, mais le coeur y était déjà...  une autre rencontre quelques temps après Fred, de Pois de senteur, ma première boutique en ville sur Grenoble, ma première présentation sur un salon Creativa et tout roule ensuite très facilement, à l'époque j'étais seule sur le marché... Ce n'est plus le cas aujourd'hui.

J'ai aussi beaucoup de travail avec l'export surtout les USA et l'italie, aujourd'hui plus de 10 pays demandent quelques articles, c'est cool. Du coup, l'école peut servir en fin de compte ! Je me suis remise à l'anglais,  motivée cette fois.

TRI_FILS_ROUGE_2011

 

Où trouves-tu ton inspiration pour créer tes perles et tes boutons ?

Les papillons, pendant un an, je n'ai fait que cela. Ensuite tout ce qui m'entoure, les demandes de mes clientes... Les créations sont infinies. Seule la technique des canes peuvent parfois freiner les envies. Je me spécialise assez rapidement dans la miniature (têtes  d'épingles, minis boutons pour l'art du fil etc ..), j'aime tout ce qui est précis et petit, très petit.

Aurais-tu une photo d'une de tes premières créations ? Avec le recul, qu'en penses-tu aujourd'hui ?

Le premier bouton je l'ai perdu malheureusement. Il était turquoise avec un coeur orange, tout simple, même pas rond, mais il fut le tout premier. Je peux vous en montrer certains :  j'ai quelques boites ou je garde depuis quelques années un exemplaire de toutes mes créas, l'héritage pour mes fils... Je rigole ils s'en foutent royalement de mes boutons...

20120811

 

Quelle est ta création favorite et pourquoi ?

Je n'ai que des créations favorites, chaque cane me donne de la joie du bonheur, difficile de choisir.

Ton plus beau moment de créatrice :

Quand, dans les yeux de Jean-Noel, mon mari, j'ai vu de la fierté lors de mon premier salon Aiguille en fête. Il a compris à quel point ce métier était le fil de ma vie. Je fabrique avec bonheur, en espérant offrir un peu de ce bonheur à celles qui achètent une pièce, même toute petite, quelle va coudre sur un ouvrage qu'elle aura mis des mois à broder, l'offrir à une de ses plus chère amie... ce lien est le moteur de mon activité :  l'amour partagé.

201208106_m

Le nom d'un ou d'une artiste (qui travaille la polymère bien sûr) dont le travail te donne envie d'aller encore plus loin :

Je ne connais pas plus que cela les artistes de cet univers, mais la rencontre avec Dan Cormier a été impressionnante, techniquement parlant bien entendu..

Je ne regarde pas trop ce que font les autres artistes. Je reste dans ma bulle et suis entourée de deux belles personnes douées : Agnes tourtet et Chifonie. Alors chaque jour, je me nourris de leur amitié et de leur talent. Elles sont super en colocataires de notre atelier de Fontaine, lieu magique, créatif, accueillant, rassurant et souvent lieu de rigolades. RESERVE AUX FILLES EXCLUSIVEMENT.....   C'est dans le bail de location..

Trois outils qui te sont totalement indispensable pour tes créations :

La machine et son moteur, une bonne lame bien tranchante et mon embosseur pour les trous de mes boutons, rien de plus..

20120822

Même si nous sommes en début d'année scolaire, imaginons que tu doives passer le BAC option polymère. Le sujet est le suivant : "Imaginez un animal qui n'existe pas". Que fais-tu ?

Un papillon à la tête de chat pour rester dans mes amours...

C'est maintenant le moment de la libre antenne : tu peux dire ce que tu veux à qui tu veux. Prête ? Je te laisse le clavier !

J'espère que les artistes polymèristes de France et de Navarre éprouvent le même sentiment de bien être que moi en travaillant cette matière magique. Même malade je bosse, c'est une addiction, au même titre que la console chez nos ados.

Je regrette les batailles entre créatrices, les copies, ces petites choses douloureuses quand on travaille avec son coeur..

A part cela ET VIVA ET VIVA !!!!!!!  

201208107_mButterfly couture

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

vendredi 17 août 2012

Clichés

73800118

Nous connaissons tous des clichés. Tenez, lorsque vous fournissez des kleenex à votre amie qui pleure parce qu'elle s'est fait larguée, n'êtes vous pas tenté de lui dire :"un de perdu, 10 de retrouvés" ou encore "il ne sait pas ce qu'il perd " (au passage, il le sait forcément puisqu'il est parti en courant. Peut-être a-t-il eu peur parce que votre amie ronfle comme un sonneur ou mange comme un cochon ? )

Il y a aussi des clichés sur les nationalités : non, les roumains ne sont pas tous de supers gymnastes, les anglais qui n'aiment pas le thé existent, je suis certaine que quelques italiens s'y prennent comme des manches pour draguer, les japonais ne passent pas leurs jours de congés déguisés en Candy et Goldorak ... j'en passe et des meilleurs. 

La créatrice d'aujourd'hui pourrait réunir tout un tas de ces images.

Nous réunissons la Belgique et l'Espagne :  peut-être que Carolina mange des frites, boit de la sangria et chante (avec l'accent belge, une fois !) sur un air de flamenco, tout en réalisant ses bijoux, qui sait ? :-p

78001179_o

77802701_o

77778694_o

Edit : les nombreux commentaires me poussent à rectifier une info. Dans le couple hispano-belge de Carolina se glisse un troisième pays : le Chili. Malheureusement, je n'ai aucune idée des clichés existants sur la population chilienne. Je ne peux qu'admirer le résultat de ce beau mariage à trois ! ;-)

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,