vendredi 7 septembre 2012

Fil, aiguille & calculatrice


La première image qui me vient à l'esprit quand on me parle d'adolescence, ce n'est pas celle des grands échalas (mon dieu qu'ils grandissent vite ces monstres ! ... mon fils restera toujours mon tout petit ... Arf ! Je suis atteinte du syndrome de "la mère ultra protectrice" ... ), ni celle de la voix qui mue, de la musique à fond enfermé dans leur chambre, ou de la totalité des vêtements qui se retrouve dans le panier à linge sale alors qu'on a rien eu pendant 8 jours ... c'est celle de l'acnée. Oui, oui, souvenez-vous ! Nous sommes tous passé par là (tout ceux qui n'ont pas vécu cette période sont des menteurs ou des extra-terrestres ... et je vous hais d'office parce que c'est une injustice totale ! ;-p) : le gros bouton blanc sur le nez alors qu'on a rendez-vous avec le mec sur qui on louche depuis des semaines, le pote qu'on surnomme "Texas" (nom d'une célèbre marque de calculatrice) parce qu'il en est truffé ...

Bref, c'est une période difficile, vous l'aurez compris.

Si vous suivez bien mon raisonnement tordu, j'imagine que vous avez deviné le sujet de l'article d'aujourd'hui : les boutons. Mais ceux-là sont agréables à regarder. Inutile d'utiliser du Biactol. ;-p La créatrice du jour, plus connue sous le pseudo Butterfly couture, a bien voulu satisfaire ma curiosité et à répondu à toutes mes questions. Ses tiroirs regorgent de boutons !

(Et je me permets un petit message personnel aux adhérentes du Club des mères indignes : Enfin libre !!!! ;-p)

201208116_m

Qui dit première question dit présentation ! (en plus, ça rime ;-p). Raconte-nous plein de détails croustillants (ou pas) sur toi : prénom, âge, vie de famille, études, animaux de compagnie, ton numéro de compte épargne, tes préférences culinaires ...

FACILE !!!! Pascale ,  fille unique donc super gâtée et pas de petit frère ou sœur pour perturber, déjà enfant, mes longs moments de bricolage en tout genre. Seule, même un peu trop ...  J'ai donc élevé 4 enfants : 2 à moi, 1 à mon mari, et nous avons notre cerise sur le gâteau avec Basile 17 ans et pas bricoleur pour un rond. Jolie ambiance parfois !

J'ai 51 ans et, dans la tête, moins de 12 quand je ramasse encore les coquillages sur la plage en plein midi sans crème solaire. J'ai des preuves... ;-p. Etudes : néant. Pour quoi faire, vraiment ??!!! Après le brevet des écoles, une carrière en tant qu'agent d'assurance pendant de longues années, je n'ai pas choisi c'est venu comme cela , très  sérieuse dans mon travail mais pas plus motivée que cela.

Mes parents sont des peintres amateurs, amoureux des artisans et du bel ouvrage fait main. Ca aide ... Et à 40 ans, le grand virage, tout change, le mari, le département, le métier, les amis  aucun regrets  Bref , je suis une femme heureuse ! :-)

Et puis des animaux pour avoir une vie gaie, pleine de mouvements et de tendresse : notre petit dernier, Gepetto, un chat de race main coon, a 8 mois et pèse 6.5 kg, un peu craintif mais d'une grande beautée. Je le transporte chaque jour à l'atelier dans une caravane spéciale chat... les voisins sont morts de rire !

20120148_s

 

Comment s'est passé la première rencontre Pascale/polymère ? Qui a gagné ? La polymère t'a mise KO ?

Il y a 25 ans, les premières expériences sont faites avec des miniatures pour mes vitrines et puis la rencontre avec XTINE. Un cours, puis deux, et les canes ne m'ont plus lâchées. C'est là que je me retrouve, le reste ne m 'intéresse pas vraiment pour le moment.

Artisan depuis 2005 et mon unique occupation professionnelle.

201208105_m

Qu'est ce qui te plait dans cet univers et pourquoi ce milieu si spécifique à la couture ?

Le bouton est une passion pour moi, nièce de 2 mercières j'ai passé énormément de temps dans leur boutique, lorsque j'étais jeune, à fouiller dans les casiers de boutons, crochets, laine, fil à broder etc .......    émerveillée, chaque fois.

Les premiers boutons sont nés en 2003 pour faire plaisir aux copines qui brodaient. Elles craquaient même si le résultat n'était vraiment pas terrible, mais le coeur y était déjà...  une autre rencontre quelques temps après Fred, de Pois de senteur, ma première boutique en ville sur Grenoble, ma première présentation sur un salon Creativa et tout roule ensuite très facilement, à l'époque j'étais seule sur le marché... Ce n'est plus le cas aujourd'hui.

J'ai aussi beaucoup de travail avec l'export surtout les USA et l'italie, aujourd'hui plus de 10 pays demandent quelques articles, c'est cool. Du coup, l'école peut servir en fin de compte ! Je me suis remise à l'anglais,  motivée cette fois.

TRI_FILS_ROUGE_2011

 

Où trouves-tu ton inspiration pour créer tes perles et tes boutons ?

Les papillons, pendant un an, je n'ai fait que cela. Ensuite tout ce qui m'entoure, les demandes de mes clientes... Les créations sont infinies. Seule la technique des canes peuvent parfois freiner les envies. Je me spécialise assez rapidement dans la miniature (têtes  d'épingles, minis boutons pour l'art du fil etc ..), j'aime tout ce qui est précis et petit, très petit.

Aurais-tu une photo d'une de tes premières créations ? Avec le recul, qu'en penses-tu aujourd'hui ?

Le premier bouton je l'ai perdu malheureusement. Il était turquoise avec un coeur orange, tout simple, même pas rond, mais il fut le tout premier. Je peux vous en montrer certains :  j'ai quelques boites ou je garde depuis quelques années un exemplaire de toutes mes créas, l'héritage pour mes fils... Je rigole ils s'en foutent royalement de mes boutons...

20120811

 

Quelle est ta création favorite et pourquoi ?

Je n'ai que des créations favorites, chaque cane me donne de la joie du bonheur, difficile de choisir.

Ton plus beau moment de créatrice :

Quand, dans les yeux de Jean-Noel, mon mari, j'ai vu de la fierté lors de mon premier salon Aiguille en fête. Il a compris à quel point ce métier était le fil de ma vie. Je fabrique avec bonheur, en espérant offrir un peu de ce bonheur à celles qui achètent une pièce, même toute petite, quelle va coudre sur un ouvrage qu'elle aura mis des mois à broder, l'offrir à une de ses plus chère amie... ce lien est le moteur de mon activité :  l'amour partagé.

201208106_m

Le nom d'un ou d'une artiste (qui travaille la polymère bien sûr) dont le travail te donne envie d'aller encore plus loin :

Je ne connais pas plus que cela les artistes de cet univers, mais la rencontre avec Dan Cormier a été impressionnante, techniquement parlant bien entendu..

Je ne regarde pas trop ce que font les autres artistes. Je reste dans ma bulle et suis entourée de deux belles personnes douées : Agnes tourtet et Chifonie. Alors chaque jour, je me nourris de leur amitié et de leur talent. Elles sont super en colocataires de notre atelier de Fontaine, lieu magique, créatif, accueillant, rassurant et souvent lieu de rigolades. RESERVE AUX FILLES EXCLUSIVEMENT.....   C'est dans le bail de location..

Trois outils qui te sont totalement indispensable pour tes créations :

La machine et son moteur, une bonne lame bien tranchante et mon embosseur pour les trous de mes boutons, rien de plus..

20120822

Même si nous sommes en début d'année scolaire, imaginons que tu doives passer le BAC option polymère. Le sujet est le suivant : "Imaginez un animal qui n'existe pas". Que fais-tu ?

Un papillon à la tête de chat pour rester dans mes amours...

C'est maintenant le moment de la libre antenne : tu peux dire ce que tu veux à qui tu veux. Prête ? Je te laisse le clavier !

J'espère que les artistes polymèristes de France et de Navarre éprouvent le même sentiment de bien être que moi en travaillant cette matière magique. Même malade je bosse, c'est une addiction, au même titre que la console chez nos ados.

Je regrette les batailles entre créatrices, les copies, ces petites choses douloureuses quand on travaille avec son coeur..

A part cela ET VIVA ET VIVA !!!!!!!  

201208107_mButterfly couture

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


vendredi 31 août 2012

Doucement mais sûrement

73800118

Parmi les nombreuses sources d'inspirations qui nous sont offertes, on retrouve l'Asie.

Les danses indiennes, le style décoratif cambodgien ou birmanien, les gisaengs coréennes (cousines des geishas japonaises), les spécialités culinaires de Macao ... Lorsqu'on commence à plonger son nez dans cet univers, c'est la fin des haricots.

Cela commence doucement, insidieusement : en général (puisque nous sommes sur un journal de la polymère, restons dans le sujet) avec la fleur de cerisier, ou Sakura, pour les connaisseurs. Ensuite on regarde les estampes et les peintures, on lit tout ce qui nous passe sous les yeux sur le pays qui nous intéresse, on commence à regarder deux trois films, on trouve la langue sympathique alors on se dit que ça serait marrant de l'apprendre donc, pour s'aider, on visionne encore plus de films et puis on finit, comme moi, à n'écouter que de la musique de ce-dit pays et à cuisiner des plats avec des produits aux noms étranges. L'entourage vous regarde bizarrement, mais on s'y fait très vite. Rassurez-vous. ;-p

Cette passion se répercute forcément sur le travail des artistes. Domitsu en est la preuve.

74805193

77124870

78157900_o

Posté par Aneliz à 07:45 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

vendredi 24 août 2012

L'attente

73800118

Chaque année, c'est toujours la même chose : parce qu'il fait trop chaud pour travailler la polymère (qui ne s'est jamais pris la tête parce qu'elle ressemblait à de la terre glaise trop humide ?), on range les ateliers, organise placards et tiroirs, trie les perles dans leurs petits casiers, on se rabat sur la peinture, dessin et autres collages... Et puis on pense. Beaucoup. A nos futurs projets. "Ha ce collier est sympathique !", "une perle rouge plutôt qu'une bleue...", "il faut que je prenne des notes !", "vite avant que l'idée ne s'envole !"...

Au bout de plusieurs semaines de ce régime sans pâte, l'envie nous démange et nous donne des fourmis dans les doigts. L'atelier brille comme s'il était neuf, on entend le cri déchirant des outils qui nous appelle (la carotte crie lorsqu'on l'arrache, l'outil hurle de désespoir lorsqu'il est en manque, tel un drogué. C'est bien connu !) ... et puis on jette un oeil sur le thermomètre et on soupire bruyamment : 32°. Ca ne sera pas encore pour aujourd'hui !

Lorsqu'on surfe sur le net et que l'on arrive sur le blog de L'or et Créations, cela nous donne encore plus envie que les jours deviennent moins chauds, non ?

76399507

77975491_p

78421597_p

 

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

mercredi 22 août 2012

Coin des enfants : retour en classe

Pour moi la rentrée va avec : Maman! J'ai perdu.....

Alors pour aider les mamans et ceux qui perdent tout voici quelques petits objets à faire pour retrouver les disparus.

Matériaux:

Pâte cracra : pour réaliser  la texture.

Pâte blanche , sahara ou autre pâte pâle selon l'objet désiré.

 Photocopie de l'objet désiré pour identifier, ( aide des grands pour rapetisser à l'ordi si nécessaire), une lame , une lamineuse (ou MAP) . Pastels secs ou craies. cure oreille, plaque de céramique ou de verre. Le meilleur endroit pour trouver une image c'est dans les pages de coloriages

Un outil à graver : cure-dent, pointe de crayon ou outils à pointe ronde pour graver .

 Fabrication de la texture:

Prépare 2 plaques  épaisseur de no. 1 sur la lamineuse ( MAP)  plus épaisse. Emplie-les bien et retire l'air entre les 2 avec un rouleau.

Utilise le dessin que tu as trouvé pour t'identifier : ici mon exemple sera un écureuil. À noter: ton dessin sera à l'envers lorsque tu le poseras sur ta pâte. Alors si nécessaire change de côté pour graver. Un truc: suis la ligne derrière ton dessin et grave en utilisant ce côté. Ce n'était pas une priorité pour moi.

nouveau 403

Place ton dessin sur la plaque de pâte. Suis avec ton outil ( cure-dent ou autre outil pointu) la ligne sur le dessin en faisant attention de ne pas trop peser mais juste assez. Si tu utilises un cure-dent  arrondis le bout du cure-dent . Un crayon émoussé sera mieux qu'un crayon fraîchement aiguisé.

Fais cuire cette plaque selon les instructions du manufacturier.

Pour la plaque lettres: Tu peux utiliser des étampes ou faire ta plaque avec une règle lettres trouées. Même méthode que pour la plaque avec l'objet pointu. Attention de bien aligner tes lettres l'une à côté de l'autre pour que ton nom soit clair. Frotte la surface doucement pour enlever le surplus de pâte. Tu peux aussi utiliser  des lettres en plastique ou en métal pour faire ton nom. Les pâtes alimentaires lettres fonctionnent aussi très bien. Cette texture donne une impression en soulevé lorsque mis sur la pâte. Voici les outils que j'avais sous la main pour graver les mots.

nouveau 404nouveau 405

Fabrication de la plaque à identifier.

Prépare une plaque de pâte la minceur moyenne sur la lamineuse(MAP). Une couleur pâle donne un meilleur effet.

Applique dessus ta plaque précuite. Appuies fermement. Soulève et vérifie si le tout est bien clair.Tu devrais avoir des lignes en relief.

 Avec les pastels secs tu colores la pâte. Un truc :mets-en sur le bout de ton doigt en commençant par la couleur la plus pâle et en terminant par la plus foncée seulement aux endroits désirés. Tapotes doucement. Tu peux aussi utiliser le cure-oreille ou un pinceau doux . Change pour chaque couleur. Pour l'écureuil voici les couleurs que j'ai utilisées.

nouveau 403

nouveau 405fond écrunouveau 404fond blanc

Le fond peut être la couleur de ton goût .J'ai utilisé ces verts et ces bleus en imaginant où se trouve mon écureuil.

Mets avec ton doigt une fine couche de pâte liquide Kato, sculpey ou fimo  pour sceller avant cuisson.

Tu peux ajouter une plaque de fond selon ta couleur préférée. L' épaisseur ?  plus épaisse  pour plus de solidité. J'ai utilisé l' épaisseur la plus large sur la MAP. Tu pourrais texturer cette plaque aussi . Ici j'ai utilisé une plaque texture bois. Tu peux aussi texturer avec ton cure dent en faisant des lignes ou des feuilles dans la pâte.

Pour accrocher avec une chaine ne pas oublier le trou avant cuisson. Pour coudre faire des petits trous aux 4 coins de la plaque.

nouveau 406

Pour pendre après autre chose  , fais une languette de pâte , puis tu la plies, puis la  pose la au dos de la plaque avant cuisson. Attention de placer cette languette  sur une petite plaque de céramique en la faisant dépasser  si tu cuis le tout qu'une fois ou en cuisant à l'envers lors d'une 2ième cuisson.

nouveau

 Bonne rentrée !

  signé Hermine

Posté par gagrobi à 08:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 17 août 2012

Clichés

73800118

Nous connaissons tous des clichés. Tenez, lorsque vous fournissez des kleenex à votre amie qui pleure parce qu'elle s'est fait larguée, n'êtes vous pas tenté de lui dire :"un de perdu, 10 de retrouvés" ou encore "il ne sait pas ce qu'il perd " (au passage, il le sait forcément puisqu'il est parti en courant. Peut-être a-t-il eu peur parce que votre amie ronfle comme un sonneur ou mange comme un cochon ? )

Il y a aussi des clichés sur les nationalités : non, les roumains ne sont pas tous de supers gymnastes, les anglais qui n'aiment pas le thé existent, je suis certaine que quelques italiens s'y prennent comme des manches pour draguer, les japonais ne passent pas leurs jours de congés déguisés en Candy et Goldorak ... j'en passe et des meilleurs. 

La créatrice d'aujourd'hui pourrait réunir tout un tas de ces images.

Nous réunissons la Belgique et l'Espagne :  peut-être que Carolina mange des frites, boit de la sangria et chante (avec l'accent belge, une fois !) sur un air de flamenco, tout en réalisant ses bijoux, qui sait ? :-p

78001179_o

77802701_o

77778694_o

Edit : les nombreux commentaires me poussent à rectifier une info. Dans le couple hispano-belge de Carolina se glisse un troisième pays : le Chili. Malheureusement, je n'ai aucune idée des clichés existants sur la population chilienne. Je ne peux qu'admirer le résultat de ce beau mariage à trois ! ;-)

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


vendredi 10 août 2012

Geek

73800118


Avant de connaître mon Cher et Tendre, je connaissais, mais sans plus. Maintenant, ils n'ont plus aucun secret pour moi. De quoi parle-je ? (Avez-vous remarqué, au passage, comme je formule bien mes questions ? ;-p) Des jeux vidéos.

Quand j'ai rencontré mon Cher et Tendre donc, j'ai dû prendre le pack "un acheté un gratuit" : l'Homme et sa passion. Son plus grand rêve étant d'avoir une énooorme salle de jeux vidéos, cela vous laisse entr'apercevoir ce que je vis aujourd'hui : je me bats régulièrement pour qu'une borne d'arcade ne soit pas entre le frigo et la table basse.  Alors pour amadouer la "bête", il m'a fallu aller dans sa tanière.

Plusieurs fois, il m'est arrivé de vouloir jeter la manette à travers la pièce, voir de la projeter sur l'écan de télévision. Mais je me suis contentée, en serrant les dents, de la déposer calmement et avec un grand sourire faux-cul, sur la console, en jouant la pauvre joueuse malchanceuse (sinon, j'aurai grillé toutes mes chances avec le Prince Charmant !). Aujourd'hui, après quelques années de pratique, je manie les Xbox, Ps3, et autres DS, sans oublier les PC avec les Mmorpg, avec une facilité déconcertante. (J'épate d'ailleurs les copains du fils et du mari. C'est bien connu : une mère de famille et une épouse ne joue pas aux jeux vidéos voyons ! Elle se contente d'être à la cuisine et de repasser le linge ! Argh ! Mon côté féministe se hérisse rien que d'écrire ça !).

Bref, lorsque j'ai vu les créations de Riita Design, qui a une page Facebook accessible à tous, je n'ai pas résisté à l'envie de vous montrer son travail.

 

 

486478_405504692839978_1363791806_n

Sans titre 1

421053_322144794509302_1231266728_n

Pour votre "culturation" personnelle : les Xbox, Ps3 et Ds sont des consoles de jeux, et les Mmorpg sont des jeux de rôles en réseau via internet.

Posté par Aneliz à 07:00 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 3 août 2012

Compil'

Ce n'est pas une exclusivité de TF1 et M6. Que nenni ! Parole de pâte aussi inaugure sa grande compil' de l'été !

Voici donc, pour celles & ceux qui en auraient loupé, les interviews de l'année (scolaire, of course !) 2011/2012. Un bon cru, n'est-ce pas ?

 

En septembre avec Isa07

77915646_o

.oO°0°Oo.

En octobre avec Petit Plat

IMG_7682

.oO°0°Oo.

En novembre avec Miss Rouspette

1322224588

.oO°0°Oo.

En décembre avec Bounette

fleur-fraise-1

.oO°0°Oo.

En janvier avec Moïse

artisan-bijoutier-createur

.oO°0°Oo.

En février avec CélineMosaïk

76746540_o

.oO°0°Oo.

En mars avec Electra B.

33755773-Collier-fleur-patchwork-Noir

.oO°0°Oo.

En avril avec Elo, de Créafantaisie

figurine bougie andréa 1an

.oO°0°Oo.

En mai avec Revenons à nos boutons

75446314

.oO°0°Oo.

En juin avec Danym

77718030_p

.oO°0°Oo.

En juillet avec Gadouille

77454337_p

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

vendredi 27 juillet 2012

J'avoue !

73800118

Chers lecteurs, chère lectrices,

C'est de mon lieu de vacances que je vous écris. Un endroit sombre, une pièce étroite, quelques meubles nécessaires à la survie ... Un oiseau chante à la fenêtre ... ou alors c'est mon voisin qui l'imite pour faire croire au retour de la nature ... Hélas, oui, ce n'est pas très gai ...

Mais revenons quelques années en arrière...

Comme je sais que vous être friands d'histoires, je vais vous raconter ma première fois (non ! Rien de sexuel, je vous rassure tout de suite. Quoi ? Vous êtes déçu(e)s ? Bande d'obsédé(e)s ! Vous devriez avoir honte ! ;-p). J'avais 7 ans quand, pour la première fois de ma vie, j'ai "emprunté" une palette de maquillage dans un magasin. Évidemment, je me suis fait repérée direct une demie-heure après, quand j'ai fait style "je vais me refaire une beauté" devant ma mère. Au passage, j'ai bassement menti en disant qu'elle appartenait à ma copine Barbara (oui, je suis une piètre menteuse en plus). On m'a donc ramenée au magasin où j'ai du affronter la terrible vendeuse qui m'a menacée d'aller voir la police. (Mamans qui me lisez, sachez que cette méthode est totalement radicale quant aux envies de vols de vos chérubins. Testée et approuvée par le club des Mères Indignes. Elle traumatise à vie !).

Donc, depuis cet épisode, je n'ai jamais recommencé. Jusqu'à aujourd'hui. Oui, j'ai replongé Monsieur le Juge.

J'ai volé des photos sur le forum de Patouill'World. (Honte à moi !)

Mais j'ai une bonne excuse, Monsieur le Juge ! Le monsieur qui les poste ne les met pas sur son blog ! Si vous me permettez, Monsieur le Juge, il devrait être puni ! C'est honteux de ne pas partager de telles images ! Ne croyez-vous pas, Monsieur le Juge ?
Oui, Monsieur le Juge, j'irai me flageller suite à cet article ... mais que mérite le Fimotier Gourmand pour recel de photos ?

Quand on sait que ce support en fer forgé est en fait de la polymère !!! Mais que fait la police ??? :-p

p1030122

DAMES

Et ici ? Il n'y a que l'assiette qui est en porcelaine !!! C'est du flagrant délit, non ??!! ;-p

p1030225

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

vendredi 20 juillet 2012

Observons la Saga dans son état naturel ...

73800118

Originaire d'Islande médiévale, on retrouve sa trace jusqu'au XII et XIIIème siècle. Elle peut aussi bien vivre dans l'espace ou dans l'imagination (où on la connait sous des noms comme "Star Wars", "Twilight" ...) que dans les postes de télévision (certaines sont même apparentées avec un certain Stéphane Bern). Les sagas aiment les sensations fortes comme le meurtre, le suspense ou le sexe. Oui, leur vie est assez animée.

En France, les petits des espèces télévisées naissent surtout en été. Ils préfèrent la saison chaude, les bords de mer comme la Méditerranée où la Bretagne et aiment manger le cerveau du plus de monde possible. Les Zodiaque et autres Vent des moissons sont donc de grands prédateurs. ;-p

Mais les sagas peuvent aussi offrir réflexion et plaisir. J'ai eu la grande chance d'en croiser une, au détour d'une page web. Elevée en plein air, avec du bon grain bio et de l'herbe bien verte, la saga Cristalline est une des plus belles qu'il m'est été donnée d'observer. Je vous invite donc, si vous le souhaitez bien sûr, à découvrir la naissance d'un petit Sagatien (oui, oui, j'invente des mots et alors ?!) jusqu'à sa majorité, sur sa terre natale : la Cristalie. Le tout en 17 épisodes au fil du blog.

desigual_cristalline

desigual_cristalline2

IMG_5781

 

 

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

vendredi 13 juillet 2012

Chat-Rabbi-Ha !

73800118

Les enfants, aujourd'hui, nous allons jouer à "imaginons une histoire de chat". Je sais que ça va vous plaire. C'est bon pour vos petites cellules grises... Ne faites pas ceux qui n'en n'ont pas ! Bande de flemmards ! Je vous vois d'ici : "Elle va nous faire bosser pendant les vacances ! On est censés se reposer ! Non mais c'est quoi ce site !" Blablabla ... Oui, j'assume ! Je suis une tortionnaire ! ^^

Allez go ! On y va :

Il était une fois un Chat-Rrr-Q-T'y es*  aux cheveux chat-thym qui portait un chat-peau. La chat-l'heure était écrasante ce jour là et notre ami tirait un chat-Rio rempli de chat-teignes. Sur la route, il croisa un chat-mot, un cha-cale qui mangeait une chat-rogne et un chat-pont qui essayait d'échapper à un chat-soeur. Réunissant ses chat-queue-rat, il fit comme s'il n'avait rien vu et continua sa route jusqu'à la chat-pelle où l'attendait le chat-te-lin qui aimait les chat-mal-eau. Ils vécurent ainsi heureux et eurent beaucoup d'enfants ! (Oui, oui, j'ai un peu raccourci l'histoire, mais c'est pas grave ! Ne soyez pas chat-gris-nez ! ;-p)


Dans le Dojo du Chat gris, on peut admirer toutes sortes de ro-minoux : des gros, des petits, des colorés, des ronds, des verts et des à pois ... J'ouvre un fan club dédié aux chats ! Qui me rejoint ? La modique somme de 15 850€ est demandée pour chaque inscription ! (payée en liquide, cela va de soit !) C'est pas cher ! C'est pas cher ! ;-p Et j'ai déjà notre slogan : la nuit, tout les chats sont gris plats ! hé hé ! ;-p

mod_article44758978_4f5f2e30ead68

mod_article45766072_4f7eb8798ced7

mod_article46444703_4fb930ae3dd25Un dernier mot pour vous rassurer : j'ai trois chats à la maison que j'aime plus que mon fils (c'est aussi un des points essentiels pour faire parti du club des mères indignes ;-p)

* Indice du "Chat-Rrr-Q-T'y es" pour les lecteurs dont les cellules grises font la grève : c'est la personne qui vend du saucisson, du jambon ... C'est presque un boucher ... C'est bon ? ^^

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , , ,