jeudi 14 juillet 2016

Aujourd'hui c'est le 14 Juillet

Jour de la Fête Nationale.

Hier au soir, dans ma ville nous avons assisté au feu d'artifice.

Et bien avec la création mise à l'honneur aujourd'hui,

c'est, en quelque sorte, un feu d'artifice que nous offre Clara.

L'association de deux artistes, l'un coutelier et l'autre polymériste.

A eux deux ils ont mis au point un couteau et son manche décoré.

Je ne connais pas les détails, mais je me doute qu'il leur a fallu beaucoup

de temps, d'essai, de cogitations communes pour arriver à fournir un

produit de haute qualité, comme le sont les couteaux de marque Laguiole.

 

 

Clara

 

Clara a fait l'unanimité au sein du groupe CréationFimo.

Bravo pour cette belle collaboration et cette prouesse technique.

D'autres photos sur son blog : Des Idées Plein les Doigts

 


jeudi 30 juin 2016

Vous en conviendrez avec moi....

... juin n'est pas la saison la plus favorable au repos !

Tout d'abord, les jours grandissent inconsidérément, ce qui nous incite par voie de conséquence directe, à nous coucher plus tard !

Les nuits étant courtes et le soleil se levant tôt, voilà que nous aussi par la même occasion : c'est malin !

Le beau temps arrivant par là-dessus, voilà que les fêtes viennent se greffer aussi : fête de la musique, anniversaires et célébrations en tout genre ... Le tout combiné à la fin de l'année, et hop!  se rajoutent les kermesses, fêtes de fin d'année, concerts et représentations diverses pour clôturer les projets de toute sorte !

Et je ne parle même pas des barbecues, apéros improvisés (et prolongés) qui s'enchaînent dangereusement mettant à mal notre sommeil !

Après tout ça, au final, il n'y aurait qu'une seule chose à faire : enfiler la parure de Fanny et faire la sieste au soleil jusqu'à la rentrée !

 

parure+du+soleil

 

Je crois que c'est un programme qui conviendrait tout à fait à mon état du moment !

Et c'est le coup de coeur du groupe creationfimo cette semaine !

 

Posté par gadouille à 07:58 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 2 juin 2016

De temps en temps....

 ... le syndrôme de la page blanche me prend.

Je vous parlerais bien de la pluie et du beau temps, mais vu les circonstances actuelles, ce serait plutôt de la pluie...et de la pluie !

Parce que que voulez-vous faire avec cette pluie ?

Peut-être des perles, tiens, comme Anne, qui nous a envoyé son magnifique collier de perles bleues.

   

collier+grosses+perles+turquoises

 

 

Des perles de pluie ? Ou des perles de beau temps plutôt, pour faire revenir le soleil !

Merci Anne, ce superbe collier  est le coup de coeur du groupe creationfimo cette semaine.

 

 

 

Posté par gadouille à 08:19 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 31 mars 2016

S'appellerait-elle Mary?

Non, je ne crois pas...

Lulianne ça fait plutôt penser à Lucie ou Anne, Lucette ou Eliane,...

mais comme en réalité je ne connais pas son prénom,

j'ai assimilé notre dame du jour à Mary Poppins,..

pour la chanson du cerf-volant.

 

"De deux pence de papier et de ficelle

Fabriquez-vous vos propres ailes

Et vous serez ce grand oiseau qui monte et vole

Tout en maintenant serré le long fil enchanté

Puis soudain soulevé de terre
On est bien plus léger que l'air
Pour la danse dans la brise
Au-dessus de tous ces toits gris
Tout en maintenant serré le long fil enchanté

Laissons s'envoler
Le beau cerf-volant
Laissons-le, qu'il prenne son essor

Hop, gagnant l'atmosphère
Qu'il vole dans le ciel clair
Laissons-le s'envoler "

 

Voyez plutôt ce collier: que vous inspire-t-il?

Sentez-vous l'air passer dans vos cheveux?

C'est le printemps qui arrive et qui nous emmène avec lui!

109861242

 

Et si vous voulez vous laisser entaîner un peu plus loin,

à la découverte des créations de Lulianne, c'est par là:

lulianne

bijoux en pate polymere,fimo,sculpey,etc...

http://lulianne.canalblog.com

 

Posté par Delloic à 07:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 24 mars 2016

Succulentes je vous dis!!

Comme toutes les Delphine,

enfin, je crois (hi!hi! comprenne qui pourra^^)

j'ai eu moi aussi ma période Cactées et Cie.

Mais quand on n'a pas la main verte ... que voulez-vous ...

même ces plantes ni exigentes ni compliquées

j'arrivais à les faire infailliblement crever.

Découragée, j'ai fini par laisser tomber;

c'est qu'à l'époque je ne connaissais pas la polymère,

qui aurait été une bonne alternative pour me permettre

de garder quelques plantes grasses en rang d'oignons sur une étagère.

Enfin, pour cela, encore eu-t-il fallu que je sois douée comme Florence:

regardez-moi ces détails, les différentes nuances,

du vert prairie au vert sapin en passant par le vert-de-gris ;-)

Je suis sciée devant tant de finesse, de précision et de réalisme!

Même la fleur en devenir paraît plus vraie que nature.

Entre tonton Cactus Raquette, grand-père Pachyphytum Dragée,

cousine Echeveria ou petite soeur Agave,

la famille est déjà pas mal représentée, n'est-ce-pas tata Flo?!

Bref! je vous laisse admirer le travail

de la jardinière qui a conquis nos coeurs cette semaine.

cactus

 

Posté par Delloic à 07:00 - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , ,


jeudi 17 mars 2016

On ira!!

On disait qu'il était très tôt le matin,

et que j'étais tombée du lit pour assister au lever du soleil

[heu... je m'appelle pas Lili moi hein ;-) Le matin c'est crô dur, alors "on disait" ;-) ]:

et c'est là que je l'ai vu émerger....

Sous les lueurs pâles du jour qui pointait,

j'ai d'abord entre-aperçu les couleurs pastels des toits et des murs

qui se confondaient avec celles de l'astre paresseux,

et qui se noyaient dans le brun de la roche imposante.

Puis j'ai deviné un peu de verdure 

en même temps que les lignes se dessinaient:

celles de la coline, socle puissant strié par le temps qui s'enfuit;

celles des maisonnettes, serrées les unes contre les autres

comme pour se tenir chaud et s'encourager.

Faisant bloc avec les pierres du terrain,

et le rempart qui les protégeait des intempéries.

Alors j'ai compris que c'était là, 

là que se retrouvaient ceux qui rêvent en couleurs de nuit comme de jour,

ceux qui savent se couper de la réalité à peine un peu d'argile en main,

ceux qui oublient le temps

pourvu que le groupe reste soudé autour de la magie de la création.

C'est un village magique tout fait pour nous, les patouilleurs:

alors on ira, hein? On ira?!!

 

109638231_o

Non, je n'ai pas l'adresse précise,

il faut penser a demander à Giny !

 

 

 

Posté par Delloic à 07:00 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 10 mars 2016

On dirait le Sud...

...

heu... en ce moment dans le Loiret? et bien pas vraiment non!

Giboulées, averses, orages, vivement que le printemps arrive,

le soleil me manque trop!

Ben oui, je ne suis pas d'ici moi, mon pays c'est la Provence,

avec ses lavandes et ses murets de pierres sèches,

les restanques comme on dit chez nous,

mais aussi avec ses plages, et ses plats colorés et goûteux:

la ratatouille, la bouillabaisse, la pissaladière, mmmhhhhh!!

J'aime la campagne verdoyante de ma région adoptive,

les écureils et les lapins qui déboulent dans mon jardin,

la tarte Tatin et les crottin de Chavignol, les sablé de Nancay et les pralines Montargoises

mais il suffit parfois de trois fois quedalle

pour me ramener vers mes racines, vers la chaleur, au moins en pensées.

Et cette semaine ce presque rien, c'est un P'titbou ;-)

Voyez plutôt!

"On dirait le sud (...)

Il y a plein d'enfants qui se roulent sur la pelouse

Il y a plein de chiens 

Il y a même un chat, une tortue, des poissons rouges 

Et puis un oursin"  :D

 

000001

N'hésitez pas à aller vous délecter les papilles visuelles

avec toutes les beautés qui sortent de du four de Céline! Coquetteries et creations

NOTE = cet oursin a été réalisé à partir d'un tuto de BOONIE,

que vous pourrez vous procurer directement sur le site de la créatrice.

Posté par Delloic à 07:00 - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

jeudi 4 février 2016

Le jour où tout a commencé.

 

Aujourd'hui, petit retour en arrière dans vos souvenirs. Fermez les yeux un instant, et remémorez-vous cette rencontre, VOTRE rencontre.

La première fois que votre regard s'est arrêté sur la pâte, le coup de foudre instantané.

La première fois que vous avez ouvert un paquet, le délicat crissement du plastique sous votre couteau.

La première fois que vous avez touché ce nouveau matériau, en laissant une jolie empreinte de doigt et quelques grains de poussière (ce qui deviendra plus tard votre bête noire).

La première fois que vous avez essayé de modeler quelque chose, ou d'associer deux couleurs.

Cette première fois où, malgré toutes les superbes idées que vous aviez dans la tête (ou que vous aviez vues sur internet), vous avez sorti du four quelque chose de littéralement ... MOCHE. Et en fait, plusieurs fois de suite.

 

Eh bien ça, certains artistes ne l'ont pas connu. Ils sont nés avec de l'or dans les doigts, avec de la créativité jusqu'au bout de la lame, avec de l'imagination débordante. Ce qu'ils ont touché, ils l'ont réussi directement. 

C'est le cas d'Elise alias Polymère à ma façon, dont la première parure postée sur le groupe CréationFimo a remporté tout de suite un immense succès, voyez par vous-mêmes ce chef d'oeuvre :

IMGP1457

 

Rassurez-vous, ce n'est pas la première création de cette talentueuse polymériste, que nenni. Par contre, ça ne fait que deux ans qu'elle a commencé à toucher notre merveilleuse pâte adorée ... Mais dès ses débuts, elle a su se distinguer par ses choix de couleurs et ses envies de symétrie, qui nous ravissent à chaque photo postée.

C'est pour cette raison que je vous conjure d'aller admirer sa page facebook, remplie d'oeuvres d'art ... Attention, vous allez vous en prendre plein les yeux !

 

jeudi 28 janvier 2016

Voyage à La Baule

"Ma chère petite Marie, 

Je suis parti pour La Baule le lendemain de mon arrivée à Paris [...]. Voici mon adresse: villa Printania, La Baule (Loire-Inférieure). [...] Le pays est ici très laid, pins et sable, extrêmement pénible pour la marche. Il paraît qu'il y a un monde fou, mais comme la plage a 12 kilomètres de long on dirait qu'il n'y a personne. Nous sommes tout au bout du pays et ce pays est pour ainsi dire sans rues. Je m'embête un peu à cause de la rareté du monde. [...] La chaleur est très forte et le soir il fait encore plus chaud à cause des pins qui dégagent beaucoup de chaleur. " 

C'est en ces termes que Guillaume Apollinaire décrivait La Baule à sa maîtresse en 1913.
Eh ben dites donc... Il n'était pas un peu suicidaire le gars ? Il n'avait pas peur de la réaction des Bretons, Vendéens, Bretons, Vendéens, des Baulois !

Avec du recul, on se dit qu' il était difficile quand même...
Du sable et des pins, aujourd'hui de nombreux Français vivant au milieu du  béton et du bitume en rêvent...
Des plages de 12 km de long avec peu de monde? ... le rêve absolu quand aujourd'hui on se rue à 800 sur les petites criques de Méditerranée érodées par le temps qui passe et la montée des eaux ...
Un pays sans rue... et sans voiture donc ? Ahhhhh mais c'est le paradis, non ?
La chaleur est très forte... bon, on a du mal à y croire mais quand-même, il se plaint de la chaleur... il n'a jamais été faire un tour en Andalousie en plein mois d'août lui !

Bref, derrière cette critique assez acerbe de la Baule, on n'y trouve aujourd'hui que des compliments en fait. C'est pas pour rien que les Baulois sont particulièrement fiers de leur ville, de leur région.

Et y en a une qui la défend particulièrement bien sa ville. C'est Agnès. Et sans le vouloir, sa création élue Coup de Coeur de la semaine est un bel hommage à La Baule. 

Voyez par vous-mêmes.
Vous les voyez les dunes dans la forme des perles ?
Vous les voyez les kilomètres interminables de sable qui s'étiiiiirent le long de la côte ?
Vous le voyez ce ciel bleu à l'horizon ? A moins que...ce ne soit l'océan...

 

P1090929

 

 Merci Agnès M d'avoir permis aux membres de Créationfimo de voyager cette semaine.

Bon voyage et à la semaine Prochaine ! 

Posté par emiliebouillie à 06:56 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 3 décembre 2015

Tu dis

Tu dis que tu aimes la pluie

Mais quand il pleut tu fermes la fenêtre.

Tu dis que tu aimes les fleurs

Mais tu leur coupes la queue.

Tu dis que tu aimes les poissons

Mais tu les pêches et tu les manges.

Alors quand tu dis que tu m'aimes

J'ai un peu peur.

                 Jacques Prévert

Lili, je pense que beaucoup de monde va aimer ta parure

Alors fais gaffe à ne pas te la faire subtiliser ...

 

Lili

 

Lili Fimoteuse  Corscitane

 

PS. La version de cette poésie de Prévert, n'est peut-être pas la version officielle,

mais c'est celle qu'a apprise ma petite-fille et je l'ai retranscrite tel quel !