lundi 23 novembre 2009

Canne ballon version méduse

Pour placer des perles assorties en intermédiaires, les ballons sont joyeux. Je vous propose une démo simple et efficace avec des couleurs franches comme le blanc et le noir, auxquelles j’ajoute une touche de paillettes avec un liseré argenté.

ballon 1 ballon 2 ballon 3

Photo 1 : Les couleurs blanche et noire sont en quantité suffisante pour une canne, ici j’utilise deux rangs de fimo noire coupé au 3/4 et la même quantité de blanc fimo 0, blanc coupé pour moitié avec du fluo pour des ballons glowsy. La boule de pâte argentée servira très peu car sera étirée au cran le plus fin de la pasta macchina.
Photo 2 : J’étire deux triangles avec les couleurs de base, et j’entoure le blanc avec une fine couche d’argent.
Photo 3 : Les deux triangles longs sont unis sur une tranche en un triangle bicolore.

ballon 4 ballon 5 ballon 6

Photo 4 : Le triangle bicolore est allongé en un multiple de 3 (ici 9cm) et coupé donc en trois parties égales.
photo 5 : Les trois triangles sont unis en faisant attention à respecter le rythme des couleurs. On obtient un demi cylindre à rayures.
Photo 6 : Ce demi cylindre est allongé par pressions délicates pour ne pas le déformer, jusqu’à un multiple de 2.

ballon 7 ballon 8 ballon 9

Photo 7 : Le demi cylindre obtenu est coupé en deux parts égales.
Photo 8 : Ces deux parts sont unies tête bèche pour respecter l’ordre des rayures.
Photo 9 : La canne ballon obtenue est allongée et on remarque que la fine bande d’argent devient un liseré de paillettes discret et irrégulier. Les découpes de la canne forment des boules aux rayures régulières et du diamètre que l’on veut par simple réduction de la canne.

ballon 10 ballon 11
Photo 10 : Ballons noirs et blancs au liseré argent.
Photo 11 : Autres perles ballons faites dans des gammes colorées différentes. j’en ai toujours à disposition dans les tons favoris de bleu et de violet de la méduse, mais aussi des très différents pour des créas ayant plus de vivacité.

J'avais utilisé cette méthode pour une partie des motifs de la canne fausse corsite et ça donne un effet tout aussi sympa à l'intérieur d'une autre canne. Même méthode pour la canne citrouille là qui date un peu mais qui se ressort chaque 31 octobre.

Canne “table de multiplication”
Si je compte bien Duh cette façon de faire à 6 découpes donne pour 2 coloris des perles à 12 rayures. Donc, avec trois coloris à la base, on obtient 18 rayures. Ce qui signifie que pour la même taille de perles, une à 12 rayures les aura plus larges qu’une  à 18. Donc plus vous mettez de coloris plus les rayures seront fines sur la même taille de perle. Pour une canne multicolore aux rayures pas trop fines, ils faut donc couper moins !

L’avantage de cette technique est que le résultat est régulier, aussi régulier que l’est l’épaisseur de la canne à trancher et de l’écart entre chaque découpe. Bien sûr, il existe une multitude de tutos canne ballon, celui ci me semble simple à faire et rapide.
Bon divertissement!

Medusa

cette leçon en images est la propriété de son auteur, merci de respecter son travail et de ne pas en faire une copie sans son autorisation. This tutorial with images is an intellectual property of its author. Please, respect his/her work and do not copy / reproduce / translate it without his/her authorization. The journal staff will be glad to provide you with an English translation, if needed.

Posté par Medusa Corsica à 07:00 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : ,


lundi 22 juin 2009

Canne Kaléidoscope base 4 facettes

La kaléidoscope est une invention du 19ème, voir la page WIKI à ce sujet, qui consiste à multiplier une image par le nombre de miroirs en facettes. Cette machine était surtout connue pour son côté ludique et beau. Adaptée à la pâte polymère, le principe consiste à multiplier une canne par sa découpe, bouts de cannes unifiées en miroirs, en jouant avec l’effet d’optique obtenue grâce à la multiplication du motif dans une seule canne. Il faut voir tout ce que font les artistes poliméristes avec cette idée de base, des merveilles de motifs chez tous et chacun son style. Cette idée me plait et j'essaye une mise en forme de motif en base quatre, dont voici une utilisation sur bague.

1130 bg

Je commence simple avec une base quatre, mais je choisis d’utiliser une canne assez hallucinante avec des dégradés pour accentuer l’effet d’optique, l’envie m’est venue en faisant la canne fleur de l’article précédent. Je n’ai utilisé que de la fimo, une machine à pâtes, des lames et un réglet. Les dégradés sont fait au cran 1 et l’entourage de film de fimo or est fait au cran 6 de la machine.

Photo 1 : le premier dégradé est dans les bleus, j’utilise 1/3 de blanc (paillette 52) + 1/3 de bleu pastel (le nouveau 305) + 1/3 de bleu menthe (49).

BJR 1   

Photo 2 : Le second dégradé est fait en plusieurs fois, du rose vers le jaune crée un orangé ( rose 22 +jaune 16), puis du jaune au blanc pour la fin. Chaque dégradé est étiré en long pour faire l’accordéon visible sur la partie bleue.

BJR 2

Photo 3 : Les dégradés sont entourés de film de fimo or.
 
BJR 3

Photo 4 : Les cannes dégradées sont allongées en faisant attention de maintenir le bleu d’un côté et le blanc de l’autre dans une serpentin un peu plat.

BJR 4

photo 5 : Le serpentin plat passe au cran 1 de la machine à pâte et sort en ruban. Je coupe chacun des rubans à la même longueur et en 6 parts égales ( ce qui fait 12 en comptant les deux coloris).

BJR 5
Photo 6 : 5 des 6 parts de ruban bleu servent à faire le centre du motif, collés ensemble tête bêche, le dernier pan est mis de côté pour plus tard.

BJR 6

   Photo 7 : Ce centre bleu du motif est modelé délicatement en pointe vers le haut et maintenu plat en bas.

BJR 7
photo 8 : Les pans de ruban jaune et rose sont modelés en un début de spirale, un peu comme un point d’interrogation inversé. Pour les deux du haut, j’ai ajouté un fin serpentin de doré pour épaissir car je trouvais la forme trop plate, mais ça n’est pas obligé. J’utilise ici 4 des 6 pans de ruban jaune, j’en remise 2 pour plus tard.

BJR 8
Photo 9 : Un peu comme un visage à rayures entouré de bouclettes, le motif est fait.

BJR 9

Photo 10 : Un film de fimo or très fin cache les irrégularités du haut, pareil en bas.

BJR 10
photo 11 : la canne de base est faite, j’utilise les chutes pour des perles d’essai.

BJR 11
Photo 12 : La canne de base est coupée en 4 parts égales, après avoir modelé en pointe la partie qui formera le centre du kaléidoscope.

BJR 12

  Photo 13 : Les 2 pans de ruban jaune rose et le pan de bleu remisés au début formeront un motif “ziguigui”.

BJR 13
Photo 14 : Cette canne sera allongée en triangle pour combler les vides, il faut donc la mesurer identique à la canne de base et la couper en 4 pareillement. Il m’en reste un peu, cela servira pour des essais.

BJR 14

Photo 15 : Voici le résultat assemblé non pressé.

BJR 15

Photo 16 : La canne kaléidoscope base 4 finie, pressée et tranchée donne un motif répétitif.

BJR 16

On pourrait couper encore et assembler de nouveau, comme si dans un vrai Kaléidoscope on ajoutait des facettes de miroirs. Peut être pour une autre étape, car celui ci est mon tout premier et je dois bien en avoir pour une centaine de perles au moins. Je suis curieuse de voir ce que cela aurait donné en coupant en 6 … encore une histoire d’épaisseur de rayures!
J’espère que ceci vous a plu et inspiré bien des choses, à bientôt.

MEDUSA

cette leçon en images est la propriété de son auteur, merci de respecter son travail et de ne pas en faire une copie sans son autorisation. This tutorial with images is an intellectual property of its author. Please, respect his/her work and do not copy / reproduce / translate it without his/her authorization. The journal staff will be glad to provide you with an English translation, if needed.

Posté par Medusa Corsica à 07:00 - - Commentaires [47] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 5 juin 2009

Canne fleur bleue blanche et verte en dégradé

J’avais envie de faire une fleur verte et comme le vert n’est pas ma couleur préférée, j’ai réalisé ce dégradé avec du bleu (fimo/49) et du vert (cernit/215). Pour éclaircir un peu, j’interpose entre les deux couleurs un blanc obtenu avec 1/2 blanc 0 + 1/2 fluo. Comme fimo et cernit n’ont pas la même consistance, je coupe le vert cernit avec un peu de fimo blanc bien mou jusqu’à ce que les matières soient malléables pareillement.  J'ai utilisé une machine à pâte pour ces dégradés, un réglet pour couper les cannes, des pâtes colorées et du transparent.

Photo 1 : Je réalise d’abord un dégradé bleu blanc puis un dégradé vert blanc à la machine à pâte au cran 1 puis je regroupe les deux dégradés. Les quantités correspondent pour chacun des dégradés à environ 1/3 de pain de 56g, retaillé à la dimension de la machine à pâte.  Le trio ( 1/3 vert + 1/3 blanc + 1/3 bleu) obtenu est étiré en longueur pour constituer ensuite l’accordéon.

bleuvert 1

Photo 2 : Du doré étiré à la machine au cran 6 fera un ourlet au dégradé.

bleuvert 2 

Photo 3 : La canne obtenue est étirée en longueur le plus plat possible en faisant attention de conserver les couleurs bien placées dans le bandeau, soit le vert d’un côté et le bleu de l’autre avec le blanc toujours bien au centre, puis passée à la machine à pâte au cran large pour obtenir un ruban.

bleuvert 3

Photo 4 : Le long ruban est mesuré puis découpé en bandelettes égales ( chercher le diviseur approprié à la longueur que vous obtenez!) Moi j’obtiens 11 bandelettes régulières que j’assemble tête bêche, en inversant les tons à chaque ajout.

bleuvert 4

Photo 5 : La partie du haut est resserrée par pression pour former la pointe de ce qui sera un pétale.

bleuvert 5

Photo 6 : Je place un fil de fimo or pour combler et recouvre de la même couleur pour cacher les manques d’un film or étiré au cran 6

bleuvert 6

Photo 7 : Le dessous restera un peu plat mais sera comblé pareillement avec du film en fimo or au cran 6.

bleuvert 7

Photo 8 : La canne pétale ainsi formée est claire au centre et dorée autour. je fais un essai avec les reste de bout de canne pour tester l’harmonie des couleurs.

bleuvert 8

Photo 9 : Pour préparer le coeur de la fleur, je choisis des couleurs opposées aux pétales avec un dégradé feu, avec un rouge fimo26 + orange42 + jaune16 + blanc0 (en proportions irrégulières car il y a moins de rouge que de tout le reste pour avoir une canne assez claire) Comme je vais garder une grande partie de la canne obtenue pour faire des perles assorties, je la fais bien plus grosse que ne nécessite le coeur.

bleuvert 9

Photo 10 : L’accordéon coloré.

bleuvert 10

Photo 11 : Recouvert de film doré fait au cran 6.

bleuvert 11

Photo 12 : Le résultat de la photo 11 est étiré à la machine au cran large dans le sens contraire que pour le ruban bleu-vert qui lui avait été aplati dans sa largeur pour un long ruban. La canne couleur feu est donc aplatie dans sa longueur entière qui prend toute la machine de façon à avoir une large bande dégradée. Cette grande plaque est coupée en trois bandes pour obtenir 3 dégradés identiques qui sont enroulés ensemble.

bleuvert 12

Photo 13 : La canne bleu-vert est allongée en un multiple de 6 puis coupée. la canne couleur feu est allongée finement sur un petit bout correspondant à la longueur de la canne fleur.

bleuvert 13

Photo 14 : début du montage de la canne avec les pointes à l’extérieur.

bleuvert 14

Photo 15 : Finition avec du transparent, vous pouvez utiliser une couleur opaque si vous préférez.

bleuvert 15
Photo 16 : la canne finie et tranchée.

bleuvert 16

Bonne pâte à tous!
Medusa

cette leçon en images est la propriété de son auteur, merci de respecter son travail et de ne pas en faire une copie sans son autorisation. This tutorial with images is an intellectual property of its author. Please, respect his/her work and do not copy / reproduce / translate it without his/her authorization. The journal staff will be glad to provide you with an English translation, if needed.

Posté par Medusa Corsica à 11:00 - - Commentaires [59] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,