mardi 8 mai 2018

EDIT: ça bouge du côté de Nîmes!

LA ZONE DE COMMENTAIRES EN BAS DE L'ARTICLE EST CETTE FOIS-CI OPERATIONNELLE! 

En reprenant du service pour Parole de Pâte, il m'a semblé nécessaire de donner aussi la parole à celles et ceux qui sont dans l'ombre de notre microcosme . Ici, on passe notre temps à mettre en avant de merveilleuses créations, réalisées par des artistes plus ou mois connus... Mais notre petit monde de la polymère évolue aussi grâce à tous les anomynes qui pratiquent et partagent cette même passion. 
Pour cette première, j'ai décidé de vous présenter la présidente d'une association qui oeuvre grandement dans le Sud de la France pour le partage de notre passion. Pourquoi Caroline (c'est son p'tit nom) me direz-vous? Parce que c'est grâce à son association, à sa gentillesse, à sa générosité que j'ai participé à mes premières rencontres et mes premiers stages. Séquence nostalgie pour moi, séquence découverte pour vous... 

 

  1. Peux-tu te présenter pour toutes celles et ceux qui ne te connaissent pas ?
    Je m’appelle Caroline LAURENT. Je suis conseillère en création d’entreprise à la chambre des métiers et de l’artisanat du Gard. J’ai découvert la polymère il y a maintenant 10 ans. Habituée à fréquenter les allées d’une enseigne de loisirs créatifs sur Nîmes, un samedi, je suis tombée sous le charme d’une dame qui faisait des démos…Françoise HECQUET dite « BOUNETTE » et là…waowww…révélation…elle m’a transmis les coordonnées d’un célèbre journal Parole de pâte où je pourrais trouver des tutos. Inutile de vous dire que j’y ai passé la nuit et je me suis inscrite aux ateliers de Bounette. Le sort en était jeté…j’étais devenue addict…

 

  1. Parle-nous un peu de l'histoire de ton association L'atelier de Cévennes en Camargue...
    Lorsque j’ai fait cette rencontre j’avais déjà créé depuis 2001 mon association « L’atelier de Cévennes en Camargue » afin d’organiser quelques marchés de Noël où j’avais l’habitude de reverser les bénéfices à des associations caritatives car c’est un engagement important dans ma vie et la forme associative m’a semblé la plus adéquat pour être dans la légalité. Je faisais alors du point de croix, serviettage, scrapbooking…
    En 2008 lorsque j’ai commencé à fréquenter les ateliers de Bounette plus assidûment il m’est venu l’idée d’organiser des stages avec elle pendant quelques années puis petit à petit, forte de mon expérience j’ai « osé » contacter les créatrices. Je dois beaucoup à Bounette et Cristalline qui m’ont suivie dans tous mes délires…
    J’ai donc organisé quelques stages mais force est de constater que cela n’a pas été suffisant pour moi car j’avais réussi à créer un réseau d’adhérentes qui étaient devenues plus de super copines que de simples participantes alors j’ai instauré le système des rencontres. Au début elles n’étaient qu’à la cadence d’une à 2 par an et puis nous sommes vites passées 1 par mois !
    J’ai la chance de profiter d’un cadre idéal, serein et convivial sur Nîmes.

 

ateliercevennes


3- Tu fais venir de plus en plus d'artistes connues. Comment ça se passe ?
        Ayant tissé des liens très forts avec mes adhérents (eh oui…j’ai un Monsieur !), je suis très à l’écoute de leurs suggestions. Donc il est vrai que je me fais plaisir en invitant les personnes qui sont dans ma mouvance mais je réponds aussi avec un immense plaisir aux souhaits de mes adhérents.
Je ne fais pas de « repérage »…je tente ma chance en envoyant un message à la créatrice concernée. Parfois je m’y prends 18 mois à l’avance car pas évident de caler tout ça. J’essaie de faire une « opération séduction » en « vendant » le groupe du Sud !!! lol !!! Je donne un lien vers les différents reportages que je mets en ligne pour susciter l’envie et l’intérêt.
A ce jour j’ai la grande chance de n'avoir que des « oui »…

 

4- Quelles sont les principales difficultés que tu rencontres dans l'organisation de ces stages/rencontres ?
Ce qui est difficile, c’est de combiner mon travail qui m’occupe énormément, ma vie privée et…mes loisirs. J’essaie autant que possible d’être réactive et de répondre rapidement.
Le côté financier est un peu compliqué car il faut envisager tous les coups additionnels tout en restant « au plus juste » pour les participants. Ces derniers temps j’ai eu beaucoup de stress avec la grève de la SNCF…si l’intervenante ne peut pas se déplacer, c’est la cata…
Ce qui est certain et que peu de gens voient c’est que c’est énormément chronophage et que je passe beaucoup de temps à répondre aux différentes sollicitations quelle que soit l’heure...
Côté logistique c’est plutôt simple dans la mesure où j’ai la salle et l’hébergement en un même lieu…
Après, cela reste de l’humain donc il faut savoir jongler avec les susceptibilités de chacun… 

 

5- Selon toi, qu'apportent ces rencontres, ces stages que tu organises ?
Je crois qu’au fil du temps nous avons réussi à créer une véritable alchimie entre nous. Des relations d’amitié sincères et solides se sont liées.
Aujourd’hui on se rencontre pour d’autres thèmes, on fait des projets de partir en week-end ensemble… Comme j’ai l’habitude de dire, c’est mon petit trésor. Je suis fière de ça et c’est bien plus important que tout.
On échange au sujet de nos familles, de nos passions, de la musique, des lectures… On ne reste jamais entre les rencontres sans communiquer par mail, téléphone…
Pour moi le partage est le plus important et je crois que c’est la pièce maîtresse de notre groupe. Je suis très investie dans la vie caritative et …petit à petit je convertis beaucoup de monde et je reçois beaucoup d’aide dans mes entreprises.

 

6- Comment vois-tu l'avenir de ton association ? Quelles sont tes envies d'évolution, de changements... ?
Je ne suis pas quelqu’un qui se contente de la routine. Je suis un peu hyper active dans ce domaine donc je fourmille d’idées…Je reconnais que je peux parfois être « fatigante » pour mon entourage.
Côté avenir eh bien…continuer avec tous mes amis à cultiver ce joli jardin…

 

 7- Fais-nous rêver... quel est le programme de 2018-2019 ?
Alors pour cette nouvelle saison on commencera par Les élégantes connections d’Olga Nicolas  et Sylvie Peraud, puis il y aura les fleurs et la Master class niveau 1 avec Carol Simmons.
Dans un registre différent, Marie les bas bleus.
Hélène Jeanclaude a accepté de revenir nous voir pour la 3° fois. Jana Honnerova et pour le reste j’attends que ce soit finalisé avant de communiquer…
Avec bien entendu nos rencontres mensuelles…

 

8- Si on veut rejoindre ton association, participer aux rencontres, aux stages, comment fait-on ?
Pour faire partie de l’aventure il suffit de me contacter sur la page FB de mon asso ou sur le blog et nous accueillons tout le monde avec plaisir…

 

9- Je te laisse le mot de la fin...
Je voudrais dire combien je suis fière de ce que j’ai réussi à construire au fil des années. J’ai fait des rencontres magnifiques qui se sont transformées en une amitié sincère et profonde…
Je dois beaucoup à Bounette et Cristalline qui m’ont en quelque sorte…ouvert ma route…

photo caro

 

A très vite pour une nouvelle rencontre avec un de ces anonymes qu'on aime tant! 

Posté par emiliebouillie à 04:19 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , ,


vendredi 2 décembre 2011

Bounette

Décembre est le mois où l'on se retourne pour voir tout le travail effectué dans l'année (quand on a le temps d'y penser entre la préparation du repas de noël et le casse-tête des cadeaux), où l'on regarde ses enfants en se disant "Mon Dieu ! Ils ont encore grandi trop vite !", où l'on commence à penser aux opportunités que nous offrira 2012 (Profitez-en ! La fin du monde est prévue pour le 21 décembre de l'an prochain ! mdr) ...

C'est également le mois le plus magique : celui où les gens sourient dans la rue, celui où les lumières des villes illuminent les yeux des petits comme des grands, le froid qui nous brûle le bout du nez, les enfants surexcités qui subissent le chantage des parents s'ils veulent des cadeaux du père Noël (que celui qui n'a jamais fait cela me jette la première pierre ! ;-p), où l'on se demande ce qui nous attendra au pied du sapin ... Bref, vous l'aurez compris, sans l'intervention de ma banquière qui me court après parce que je suis à découvert chaque année, à la même période, j'adore décembre ! ^^

D'autant plus que je serai couverte de bijoux avec toutes mes locataires dans le hangar ! Ha ha !

Ajoutons une dernière artiste pour bien terminer 2011 ! Miss Bounette nous dévoile tout sur son art ! ;-)

collier-fleur-rouge--2-

Comme nous sommes des personnes bien élevées, commençons par les présentations d'usage : prénom, âge, situation familiale, animaux de compagnies, études et comme à chaque interview, j'aimerai savoir si tu as un compte en banque bien garni (un jour, j'arriverai à extorquer de l'argent aux artistes ! ;-p)

Prénom : Françoise,

Âge : on ne demande jamais l'âge d'une dame, c'est indécent !!

Situation familiale : mariée depuis 30 ans, toujours avec le même Gillou, 1 fille, 2 garçons, un petit fils... (les amours de ma vie !)

Animal de compagnie : une chienne Boxer (c'est le 4ème enfant...)

Études : BUMPPP !!! JOKER...

Compte en banque : multi-milliardaire, des comptes en Suisse, des îles un peu partout dans le pacifique... je ne peux pas trop détailler ICI, les impôts... vous comprenez...

Pourquoi ce pseudo ?

Histoire compliquée et longue mais en bref, c'est le nom du chien (celui d'avant…) qui s'appelait Bilou, surnom : bouboule ou boulette, du coup on m'appelait comme ça aussi et puis j'ai râlé, Boulette !!!!! Ça c'’est donc transformé en Bounette !!

collier-donuts-2-copie-1

Dans quelles circonstances à eu lieu ta première fois ... avec la polymère ?

Ma soeur montait des bijoux en perles , achetées dans le commerce.

Pour Noël, elle voulait de grosses perles noires (très cher à l'époque). Connaissant la fimo ( je n'aimais pas, car c'était coloré et j'avais l'habitude de travailler l'argile et de peindre), je lui dis : « si tu veux, je te fais des grosses perles noires en polymère, ça doit pas être bien compliqué », et comme j'aime bien me documenter quand je fais quelque chose, je suis allée sur le net, voir ce qui se faisait sur le sujet, et HO, HA, HI !!!!!!! Je suis tombé sur PdP, merveille des merveilles !!!!! Je dois dire que je remercie Dominique (Domi Créative), : c'est à cause grâce à elle que j'ai créé mon blog… (qu'est ce que j'ai pu l'enquiquiner !!!!)  et aussi en voyant ses créations d’une finition incroyable (!!) que j’ai commencé.

Pourrais-tu nous montrer une de tes premières créations ? Avec le recul, qu'en penses-tu ?

C'est le tout premier collier, c'est vraiment le basic du basic, couleur crue, montage (suis pas douée pour ça), des swirls ! ! Hi, hi, hi !!!! Mais j'adore les swirls, grâce à eux, j'ai fais des rencontres EXTRAORDINAIRES !!!!! Et ça brille de chez brille, rien qu'avec du KLIR !

premier bounette-

De quelle créations es-tu la plus fière ? Pourquoi ?

De cette cane, je ne peux vous montrer que ce bijoux, mon ordi ayant beugué à l'époque , j'ai perdu toutes les photos de la cane.…J'avais travaillé à partir d'une peinture des carnets de voyage de Titouan Lamazou.

J'ai mis presque 20 heures pour la réaliser. Elle mesurait 18cm sur 22cm avant réduction. Elle s'est un peu déformée, mais au final, le résultat est assez fidèle à l'image.

préférée bounette

Te faut-il une ambiance spécifique pour travailler ? Avec de la musique, la télé, la nuit, le jour ... ?

J'aime bien travailler en musique sur Phil Collins, Barry White... le jour et la nuit parfois !!!

Ton plus beau moment d'artiste ?

Quand je me suis amusée avec la peinture à l'huile et la pâte transparente. L'effet que ça donne, quand c'est terminé, poncé et poli, est bluffant. J'adore !!

Quand le tuto (premier tuto réalisé, photos : Julie, ma fille) à été mis sur PdP (encore une fois, merci Domi !) et que enfin, j'ai pu donner un peu... au monde "polyméresque" en remerciement de ce que j'ai reçu !

poissons-and-co

Qu'est-ce que t'apporte la polymère dans la vie ?

DU BONHEUR… !

Le nom d'un artiste qui te donne envie de te surpasser ou qui te donne envie de tenter autre chose.

Y en a plein, tout m’'étonne encore (sais pas quand ça va s'’arrêter) citer quelqu'un en particulier n'apporterait pas grand-chose, j’'aime tout !

Où/comment trouves-tu l'inspiration ?

Partout ! la nature, la TV, les tissus, le net, les magasines... Un motif me plaît, une couleur m'appelle, je note, je dessine et (j'essaye) je pars de là... 

collier-fou1

Que préfères-tu travailler avec la polymère ? Les cannes, les textures ...

J'ai une prédilection pour les canes, je ne suis pas très à l'aise avec le traitement de surfaces …mais je me soigne.

A ce moment précis, là, maintenant, il y a un très gros tremblement de terre. Tu ne peux emporter que trois objets de ton atelier. Lesquels ?

Je me dépêche et je prends tout !!! Et là ch'ui morte !!

100_2515

Par le plus grand des hasards, aurais-tu envie de passer les fêtes de fin d'année avec plein d'artistes, dans un grand hangar rempli de joie et de bonne humeur ?

Si c'est vraiment dans la joie, la bonne humeur et  avec plein de personnes qui ont la même passion ! Pâté, saucisson, pain de campagne, Champagne, musique…. OUI !!! Mais on va pas beaucoup travailler, je pense !

Pas bon pour toi !!!!

B

Merci Françoise pour ce si agréable moment passé en ta compagnie ! Et pense à me mettre un petit quelque chose au pied de mon sapin ! ;-p

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : , , ,