vendredi 19 août 2011

Le langage des fleurs

 

62805355

Pour certains artistes polyméristes, l'inspiration se trouve dans l'étalage de formes et de couleurs que nous offre les fleurs.

c'est  une des premières choses offerte par la nature qui a embelli notre vie. D'aussi loin qu'on s'en souvienne, les femmes les utilisaient pour s'en parer leur chevelure. On prête d'ailleurs un langage aux fleurs.

Imaginons que vous receviez un bouquet composé de basilic, œillets jaunes et violets, feuilles de châtaigner, narcisses et amaryllis. Méfiez-vous ! La "charmante" personne qui vous l'offre a une très piètre opinion de vous mais adorerai vous coincer dans un coin pour un cinq à sept.

Si le bouquet suivant comporte des fleurs de pêcher, des œillets (autre que jaunes et violets bien sûr), des campanules violettes et du jonc, vous pouvez disposer de votre ami(e)  selon votre bon vouloir. Il ou elle sera entièrement à votre disposition. Votre esclave attitré(e) donc. (Ha ! Là, j'en vois quelques-unes qui sont intéressées ! mdr)

Quant au bouquet contenant amarantes, fenouil, dahlias, menthe, marguerite et rose noire, ne vous faites aucun souci : la personne vous aimera d'un amour profond jusqu'à sa mort.

Lolo60 nous offre régulièrement des fleurs . A nous de traduire son message ! ;-p

Sans titre 1

Sans titre 2Sans titre 3

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , ,


vendredi 12 août 2011

Chansons d'enfance

 

62805355

De tout temps, les enfants ont toujours chanté des chansons. Je vous épargnerai les René la Taupe et autre Crazy frog. Mes oreilles sont sensibles ! ;-p

Je pensais plutôt vous rappeler les comptines de nos grands-parents (voir même de plusieurs générations antérieures). Le charme d'auprès de ma blonde, ne pleure pas Jeannette , les chants de marche tel la Carmagnole ou trois jeunes tambours...

Il existe également une qui s'appelle Dans mon Corbillon et c'est aussi le nom qu'a choisi notre artiste du jour.  Elle allie la polymère et la laine cardée. Le tout avec un talent fou !

Sans titre 1

Sans titre 2

Sans titre 3

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 5 août 2011

L'atelier lyonnais

Chère lectrice,  cher lecteur,

Le temps d'août est superbe ! Il fait beau, il fait chaud et j'adore me prélasser sur mon matelas, au bord de l'eau.

La vie ici est des plus plaisante : à mon réveil (en douceur) vers 10h30, on me propose des plats tous aussi bons les uns que les autres. La journée est composée de massages, plongeons dans la piscine, apéritifs devant le coucher de soleil ...

Les artistes qui m'entourent sont absolument charmants. D'une gentillesse exquise ! J'imagine qu'ils espèrent une délivrance qui ne viendra jamais ! :-p Par souci de confort, j'ai fait installer la climatisation dans le hangar où ils sont installés (et une douche, parce qu'avec cette chaleur, sans déo ... je vous passe les détails). Inutile de les tuer à la tâche, n'est-ce pas ? ^^ (ouh ! ouh ! Oui, je suis vilaine ! ^^)

Bientôt, une nouvelle amie prénommée Marie se joindra à eux. Tiens ! Je vais de ce pas lui poser quelques questions ! ;-)

Sans titre 2

Bonjour Marie ! Comme à chaque nouvelle interview, commençons par les présentations d'usage : âge, situation familiale, études, animaux... Un petit bas de laine qui traîne ? ^^

J’ai 25 ans, je vis en couple, sans enfant mais avec une charmante bête à poils nommée Sidi Bou (une chatte). J’ai réussi à dompter son pelage : aucun câlin aux heures de travail et lavage de mains réguliers ! J’ai fait des études universitaires de droit en me spécialisant dans le domaine du marché de l’art. Pas de bas de laine qui traîne malheureusement :)

Quand et comment s'est passée ta première rencontre avec la polymère ? Sur un air de tango, une rose coincée dans les dents ?

 Pfiou, ça remonte à longtemps, je devais avoir une petite dizaine d’années. Pas de tango ni de rose :)

En fait, c’est ma grand-mère qui m’a, depuis toute petite, initié à toutes sortes de travaux manuels (je suis fan de papier mâché, de cartons…). Et un été elle avait trouvé le tutoriel pour réaliser une cane coccinelle.

Sans titre 14

As-tu une photo d'une de tes toutes premières créations ? Peux-tu nous la montrer ? Avec le recul que tu as aujourd'hui, qu'en penses-tu ?

Voici le chef d’œuvre ! Avec le recul et l’expérience je trouve ça affreux évidemment ! Mais on m’a dit que pour une petite fille ce n’était pas si mal.

Ma 1ere r-alisation

De quelle création es-tu la plus fière ? Pourquoi ?

Wouaaa c’est dur ! Ma première création « aboutie » est ma bague Klimt bordée de noir (réalisée en janvier 2008). Je l’aime beaucoup et la porte beaucoup. Bien sûr elle a de nombreux défauts comparée à mon travail aujourd’hui.

Mais j’ai eu tellement de plaisir à la réaliser ! Je sortais d’un mois de révisions intensives et d’une semaine de partiels exténuantes, j’avais un grand besoin de revenir à la polymère et je savais exactement ce que je voulais faire à partir de l’œuvre de Klimt. 

Bague Klimt

T'arrive-t-il de t'énerver parce que tu n'arrives pas au résultat voulu ? Si oui, c'était pour quoi la dernière fois ?  

Oui il y a toujours des ratés. Je pense notamment à ma 1ère cane fraise. J’ai passé au moins 2 ou 3 heures dessus pour me rendre compte que d’une part les couleurs n’étaient pas les bonnes et que d’autre part mon motif à la réduction avait un peu fait ce qu'il voulait (des petits traits blancs plus du tout droits) ! Aaaaarrrrgg

Tu fais pas mal de foires et de marchés. As-tu une anecdote à nous raconter lors de ces expositions ?

En fait je n’en fais pas beaucoup (3 à ce jour). On voit un peu de tout et on entend un peu de tout. C’est plutôt agréable de voir que les gens ont l’air fasciné par certaines créations :) Mais j’ai eu aussi des clients qui négocient les prix (c’est pas très agréable). Pour rester sur une note positive, une petite fille m’a dit le week-end dernier « C’est trop beau ce que vous faites Madame ! » adorable :D

Sans titre 4

Te faut-il une ambiance spécifique pour travailler ? Plus le soir ou dans la journée ?

Comme la création est mon activité principale je travaille surtout en journée (le soir si vraiment j’ai du retard :p). J’aime bien écouter la radio (j’ai mes petites émissions habituelles) et la musique. En matière de musique c’est très très éclectique ça va du classique au rock en passant par Joe Dassin et Mickael Jackson.

Ton plus beau moment de créatrice ?

Ma seule et unique expérience d’animation à ce jour. J’ai eu l’occasion de faire un atelier à la foire de Paris cette année, dans le cadre du café slow. C’est un réel plaisir de transmettre, de partager et de voir l’émerveillement des gens qui créent eux même une petite religieuse en fimo en quelques minutes.

Peux-tu nous donner le nom d'un(e) créateur(trice) qui te pousse à te surpasser ? Qui te donne envie de tenter des choses différentes ?

Il y en a beaucoup ! A mes débuts, c'est Mouna qui m'a donné envie de persévérer. J'aime aussi beaucoup les créations de Boonie, Florence de Creation my way, Ary et j'en oublie encore sûrement... En ce qui concerne la miniature Il y a « Parisminiatures » qui font vraiment des choses extraordinaires.

Sans titre 23

 Hormis la polymère,  touches-tu à d'autres loisirs créatifs ?

Oh que oui ! :D Comme je disais plus haut j’ai passé la plupart de mes étés à bricoler : du papier mâché, des bracelets brésiliens, de la pâte à sel… Aujourd’hui je me lance dans les cadres en carton et dans des idées de créations « éco-friendly ». Je fais aussi (quand ça me prend) de la résine. Je travaille moi-même les images sur ordinateur et ensuite j’applique avec patience la résine. Je peins aussi à l’occasion, mais pas sur des toiles, j’y vais carrément sur les murs de mon salon (cf un tableau de Miro).

Si je te dis ... télévision. Essaye de nous décrire une création (portable hein !:-p) que tu pourrais inventer, là, tout de suite, en deux minutes.

Haha, je partirai sur un collier sautoir avec 3 ou 4 breloques (un peu comme mon Mary Poppins).

Je mettrai dessus une mire (en résine hein, parce qu’en polymère ça serait trop dur et puis j’aime le mélange des matières), une breloque en rapport aux dessins animés un genre de Bob l’éponge (ça serait drôle ça ?! et plus faisable que goldorak ou les cités d’or !! ), je fabriquerai un mini programme télé en papier et puis une télécommande en pâte polymère ou une mini télé avec les antennes au dessus :D

Sans titre 01Collier mary poppins 5

 Si tu devais choisir entre :

 1/Tes créations gourmandes ont la durée de vie d'un aliment normal. Elles se décomposent au bout de 5 jours (plus vite si on considère que l'été approche).

 2/Il n'y a que toi qui aime tes créations. Tout le monde les trouvent horribles et ne se gène pas pour te le dire.

 3/Me donner toutes tes créations et celles à venir. ;-p

Quel choix et pourquoi ?

Je te les donne toutes ! C’est le plus beau des choix de pouvoir offrir. Travailler quelque chose d’éphémère ne me gêne pas en soi, j’aime beaucoup cuisiner et faire des pâtisseries où le principe même c’est de faire quelque chose de beau alors que ça ne durera pas dans le temps.

Mais quand même, c’est le plaisir d’offrir avant tout !

Sans titre 1

Merci beaucoup d'avoir répondu à toutes mes questions Marie !

Voudrais-tu profiter de la clim' du hangar toi aussi ? ^^

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 29 juillet 2011

Carpe diem

 

62805355

Certaines personnes pensent que la vie est courte et qu'il faut donc en profiter au maximum.

La locution latine Carpe diem est un vrai leitmotiv. Profiter de chaque instant, de chaque seconde ; profiter des gens qu'on aime, qu'ils vivent loin ou près de nous ; faire que la vie soit la plus belle possible ; essayer de faire le maximum de bien autour de nous.

Des gens ont le courage de suivre cette voie et décide carrément de changer de travail ou encore de pays. Pour profiter au maximum de ce que la vie peut leur offrir.

Dans la polymère, il existe également des artistes qui prennent ce risque, pour garder à l'esprit cet état de plaisir et de profit.

Kreakat, dans son entrepot 74, a choisi cette route. Du bijou, elle est partie dans la monde du steampunck et de l'originalité.

A-coeur-ouvertCensure

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 22 juillet 2011

La faune marine

 

 62805355

La fraicheur est une des choses qui est très recherchée en été.

Qui dit fraîcheur dit plage, entre autre. Et que peut-on trouver à la plage, me direz-vous ? Des algues, des porifères, des cnidaires, des plathelminthes, des mollusques, des annélides, des crustacés, des échinodermes et autres joyeusetés (ha ah  ! Je vous ai scotché là !), des mégots et des vieux bouts de plastiques (plus ou moins nombreux suivant la saison) et des poissons (entre autre chose).

Ce sont ces derniers qui nous intéressent aujourd'hui. Qui n'a jamais rêvé d'en porter quelques un autour du cou ? Et là, je sais que vous vous dites "nan mé ho ! Ca ne va pas bien ? Porter une rascasse ou un barracuda en pendentif ? Tu veux ma mort olfactive  et une désertion totale de mon cercle amical ?" Mais non ! Pas vivant ! Bonjour l'odeur ! Quoique, pour une soirée déguisée ... ha ha ha !

Agnès a des amis (enfin j'espère), sent bon (j'imagine) et ose les poissons "bijoutés".

cane_poissons_1_m

filet_a_poisson_m

2011_05_05_Leon_Bo_m

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , ,


vendredi 15 juillet 2011

Les insectes

 

62805355

Mon angoisse de l'été, ce sont les insectes. Petits, gros, noirs, bleus, rouge, ailés ou pas, avec des pinces, des dents, velus ou carapacés, visqueux, carnivores (oui oui ! Il en existe des mangeurs de chair, et même si cela n'est pas vrai, ce n'est pas grave!) qui se cachent dans les tiroirs/chaussures/plis de vêtement ...

Je suis d'ailleurs absolument certaine qu'il y en a qui sont tapis dans l'ombre et qui attendent mon arrivée avec délectation, rien que pour m'entendre hurler et gesticuler comme une idiote (dans ces moments là, je prie pour que personne ne me voit parce que dans ce cas, le ridicule peut tuer . Si si ! Vous ne m'avez pas vu en pleine action, c'est pour ça !)

Bref, maintenant que je me suis bien ridiculisée, je vous laisse imaginer la réaction que j'ai eu face à la création de Si. Et on ne rit pas, s'il vous plait ! ;-p

Sans titre 1

Sans titre 2

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 5 juillet 2011

challenge "le temps qui passe"

Nous sommes toujours en train de courir après le temps ... aussi les membres de créationfimo se sont penché sur cette notion de temps qui passe, et voici leur interprétation

Nanou

creananou_challenge_le_temps 

Creation my way

creationmyway_challenge_le_temps 

Domitsu

domistu_challenge_le_temps 

Genevieve

genevievedolosor_challenge_le_temps 

Giny

giny_lb_challenge_le_temps_2 

Jo.Ana

jo 

Lua-anita

luaanita_challenge_le_temps 

Lulianne

lulianne1_challenge_le_tempslulianne2_challenge_le_temps 

Maerys

maerys_challenge_le_temps 

Marie-France

marie_france_t_challenge_le_temps  

marie_france_challenge_le_temps

Tewee

tewee_challenge_le_temps 

Valficrea

valficrea_challenge_le_temps 

Ysseym

ysseym_challenge_le_temps 

gadouille

gadouille_challenge_le_temps

Posté par tewee à 07:00 - - Commentaires [41] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 1 juillet 2011

Le monde des poupées

Les enfants, filles ou garçons, jouent tous avec des poupées. Nous-même, nous en gardons quelques souvenirs. Les miens se résument aux expériences bizarres que mon frère et moi leurs faisions vivre : descentes mortelles du haut de l'escalier, bains prolongés dans le jacuzzi à bulles d'une marque américaine où les figurines sont l'archétype de la "femme parfaite", démembrements en règle (mon frangin était très fort pour cette dernière partie), j'en passe et des meilleurs. Oui, j'étais une enfant espiègle (utiliser un autre adjectif ne serait pas digne de mon image ;-p).

Rose-Marie crée des poupées si belles que je m'en aurai voulu de les avoir abimées. Chacune a son univers. Et on pourrait les regarder pendant des heures.

Les plans de mon nouveau hangar sous le bras, je suis donc partie lui poser quelques questions. (Pour celles et ceux qui ne savent pas pourquoi je parle de hangar, vous pouvez lire les dernières interviews. Et vous serez puni parce que vous ne suivez pas ! Non mais !) ;-p

Sans titre 9

Bonjour Rose-Marie. Comme pour une demande de passeport, commençons par les mentions obligatoires : âge, situation familiale, études, animaux, avis d’imposition… Bref que peux-tu nous dire sur toi ?

Bonjour ! J’ai été très heureuse de recevoir un mail de « parole de pâte » que je ne connaissais pas et qui m’a demandé si j’acceptais une interview ! C’était une très bonne idée !

 

J’ai 56 ans et je crée mes poupées depuis l’année 1995.Je suis mariée, j’ai un fils à Paris et une fille à Singapour ! J’ai parcouru la France où j’ai vécu dans plusieurs villes différentes après avoir passé mon bac à Toulouse qui est la ville de mon enfance et adolescence !

Actuellement, je vis à Paris depuis 2006 et je suis secrétaire dans une école d’Art ! Cette école est une pépinière de talents ! Les élèves sont très créatifs et je m’y sens très bien !

Mon avis d’imposition me demandez-vous ! Euh…. Je passe à la question suivante !!lol

Quand et comment s’est passée ta première rencontre avec la polymère ?

Ah ! LA pâte polymère ! Quelle trouvaille !

En fait, quand j’ai découvert que l’on pouvait créer des poupées grâce à cette pâte (des artistes allemandes, américaines et françaises l’utilisaient déjà et je trouvais leurs poupées magnifiques, pleines de vie et d’expression), j’ai voulu absolument créer les miennes, je ne connaissais rien aux volumes d’un visage et avec toute ma passion et  mon énergie, pendant des années j’ai créé et créé des visages jusqu’à ce qu’enfin je maîtrise  cette matière !

Chihiro

Te faut-il une ambiance spécifique pour travailler ?

J’aime avoir du temps devant moi et m’installer à ma table (de salle à manger !) être près d’une fenêtre, voir le temps au dehors, le ciel,  et je peux travailler des heures ! Mais ayant un emploi à l’extérieur à temps plein, ce temps devant moi je le trouve rarement !

Pourquoi des poupées et pas de dragons ou des fées ?

Oui J’aurais pu créer des fées aussi puisque je lisais beaucoup de contes étant enfant et je trouvais que c’était un monde merveilleux ! Mais je préfère créer des personnages qui me correspondent plus, réels, plus dans l’air du temps ! Je suis un Verseau !!

poupée

Il est écrit sur ton site  que tu adores les poupées depuis ta plus tendre enfance ! Les collectionnes-tu ? 

Un très grand souvenir d’enfance fût celui où je reçus en cadeau de Noël le poupon de mes rêves, je peux encore revoir les gestes que je fis alors et les mots de joie que j’adressai à ma mère pour le lui montrer !

Tout est dit je crois ! Ce moment m’a apporté tellement de bonheur que je veux peut-être, sans le savoir, le perpétuer encore et encore !

Je ne considère pas les poupées que j’achète comme une collection ! Elles sont choisies tout particulièrement car elles m’ont touchée, m’ont émue, de ce fait je n’en ai pas trop, ce sont des poupées le plus souvent créées par des artistes que j’aime de par leur belle personnalité, leur créativité et leur professionnalisme.

garçon roux

En général les poupées que l’on voit évoluer sur les blogs sont en vinyle. Pourquoi préfères-tu travailler la polymère

Je ne déteste aucune matière en ce qui concerne les poupées, il peut y avoir de très belles poupées en vinyle, en résine (j’en ai fait quelques-unes), mais la pâte polymère permet toutes les libertés, de créer ses idées les plus folles, de travailler en direct, dans l’instant, même s’il me faut des semaines pour créer une seule poupée. La polymère donne un rendu parfait quand on commence à la maîtriser.

Lorsque tu commences une nouvelle poupée, j’imagine que tu es arrêtée sur une idée bien précise. Arrives-tu toujours au résultat que tu souhaites ?

Oui c’est vrai, je ne démarre jamais sans avoir une envie impérieuse de créer la poupée que j’ai en tête depuis quelques jours et parfois plusieurs semaines, je sais comment sera son visage, ses yeux, ses cheveux. En général j’ai un coup de cœur pour un visage, une attitude d’enfant, que ce soit dans la rue, dans une photo de magazine.  Il m’arrive bien sûr, de ne pas réussir le visage que je voulais faire et à ce moment-là soit j’accepte la nouvelle tête qui s’impose à moi, soit je la jette carrément si elle ne me correspond pas.

Sans titre 8

J’imagine que pour créer des poupées, il faut garder une belle part d’enfance. Imagines-tu l’histoire de leur vie avant de les créer ?

Non pas du tout ! Avant tout, chacune correspond à une part de ma vie bien sûr, mais je n’imagine pas une histoire particulière avant de les créer. Je suis plutôt dans le souci de la sculpture, car un visage est très difficile à modeler, Il m’arrive de le laisser en « plan » plusieurs jours ou semaines, car je n’arrive pas à ce que je veux ! C’est plutôt l’idée de bien réussir qui m’obsède. La part d’enfance pour moi se situe dans les sentiments que je ressens pour mes poupées.

As-tu une photo d’une de tes toutes premières créations ?  Avec le recul que tu as aujourd’hui, qu’en penses-tu ?

……………. Avec le recul  je suis absolument affolée des poupées (affreuses) que j’ai pu exposer à mes tous premiers débuts !! Je les trouvais « belles » pourtant à cette époque ! Je faisais les visages plats comme pour un dessin ou alors si je faisais des volumes, cela ressemblait à des caricatures !!

chinoise & frère

De quelle poupée es-tu la plus fière ? Pourquoi ?

Choix très difficile ! Bon je refais un tour dans mon site  pour voir…..

Comme chacune est un défi à chaque fois, pour moi c’est une performance de réussir chaque poupée !

Bon je joue le jeu…. ou presque : j’en choisis deux car c’est un thème que j’aime tout particulièrement : l’ainé(e) d’une fratrie protégeant et s’occupant de son frère ou de sa sœur plus jeune : deux poupées illustrent bien cette idée : la petite chinoise portant son petit frère et la grande sœur népalaise portant son petit frère sur son dos.

Enfants népalais

Peux-tu nous donner le nom d’un(e) créateur(trice) qui te pousse à te surpasser ? Ou au contraire qui te donne envie de tenter des choses différentes ?

Oui bien sûr, de très grandes artistes en poupées qui ont commencé dans le début des  années 1980 à créer leur poupée en pâte polymère ou porcelaine, Une d’entre elles  Anne Mitrani a su me donner l’envie de me surpasser. Elle a illustré à merveille le nouveau courant dans l’histoire de la  poupée qui est celui de la poupée d’artiste contemporaine en créant des poupées presque vivantes et parfaites de beauté actuelle.

Tu as à ta disposition de la polymère, une pince à épiler, quatre allumettes, une cuillère à thé et une palette de peinture pour enfant (de la gouache en disques de couleur). Comment t’y prends-tu pour créer une tête….de crevette ?

Hmm…. la crevette ça ne m’inspire pas du tout, mais pas du tout !!

Sans titre 7

Hormis la polymère, touches-tu à d’autres loisirs créatifs ?

Je n’ai pas trop le temps de faire autre chose pour le moment. J’ai bien essayé l’aquarelle avec quelques cours, la peinture à l’huile ! j’ai du matériel mais le temps me manque.

Ton plus beau moment de créatrice ?

Un jour, je finissais une poupée, elle n’était pas encore habillée, j’avais monté tout le corps et je l’ai posée sur ma table de travail. Je l’ai regardé et j’ai cru qu’elle respirait…..

Es-tu pour ou contre la co-location ? (en sachant que tu as le choix entre dire que tu aimes et que tu adores)

J’adore la co-location avec mes poupées !! Uniquement !!

Sans titre 5

Merci beaucoup pour ce moment partagé Rose-Marie. Ce fut un réel plaisir. ;-)

Et maintenant, je ne peux pas vous laisser sans vous  mettre une petite chanson en tête pour la journée. Non, surtout ne me remerciez pas. C'est tout à fait naturel. ;-p

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [46] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 24 juin 2011

Cebeka

62805355

C'est un fait bien connu de tout ceux qui touche à la polymère : nous avons beau travailler d'arrache-pieds, on en voit jamais le bout.

Après avoir testé les encres, l'acrylique, les tampons, le mokumé, le milleflori, le vichy ... on s'apperçoit qu'il faut encore tenter l'expérience avec la pâte métallique ou nacrée, le clay gun, le dégradé de noir ... Je ne vous ferai pas l'affront de tout vous citer ici. Sachez juste que vous en avez encore pour des années. ;-)

Bref, lorsque j'ai vu les créations de Cebeka, honnêtement, j'ai cru que c'était de la peinture. Et bien non ! D'ailleurs, j'imagine que je ne devais pas être la seule à le penser puisqu'elle nous montre sa façon de procéder sur son blog. C'est certain, je n'en verrai jamais la fin !

 

61792595

64970772

63335682

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 17 juin 2011

L'été indien

62805355

Lorsqu'on entend ce terme, on pourrait penser tout bêtement à un phénomène météorologique. Vous savez, le moment où, pendant l'automne, les températures remontent, où on croit à fond que nos pulls resteront dans le placard pendant encore trois semaines ... et d'un coup, pouf ! On attrape une crève carabinée parce qu'on est sorti en short/maillot/micro-short/tenue d'Eve (rayez la mention inutile) dehors.

Nous pourrions également penser à l'indien, avec des plumes multicolores dans ses longs cheveux bruns, sur son cheval, la chaleur de l'été, la transpiration qui coule sur son torse bronzé et musclé, mon corps en travers de sa monture .... Hum hum ! ... Hum ! ... Pardonnez-moi cette parenthèse et reprenons, voulez-vous ?

Personnellement, étant une romantique invétérée (l'indien, le cheval, tout ça tout ça ...), je pense tout de suite à la chanson de Joe Dassin (oui oui, je sais ! Je pourrais avoir des références musicales plus "jeun's", mais il y a du bon chez les vieux grabataires anciennes générations aussi ^^). D'ailleurs, je vous ferai remarquer que dans les musiques d'aujourd'hui, on trouve beaucoup de très bons et vieux morceaux qui sont repris (en langage "d'jeun's" on dit "samplés" -Dans un dîner, ça fait tout de suite très classe de jouer à celui qui s'y connaît !;-p). Mais je m'égare encore une fois. Là n'est pas notre sujet.

Donc, je parlais d'été indien.

Lise (Quel beau prénom, soit-dit en passant ^^) alias Chrysalide a ainsi nommé sa dernière créations. Et ça lui va comme une plume un gant.

collier_plumes_ete_indien_detail_mcollier_eclosion_de_fleurs_au_crepuscule_mbulbes_bleus_et_microbilles_details_1_m

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , ,