vendredi 24 juin 2011

Cebeka

62805355

C'est un fait bien connu de tout ceux qui touche à la polymère : nous avons beau travailler d'arrache-pieds, on en voit jamais le bout.

Après avoir testé les encres, l'acrylique, les tampons, le mokumé, le milleflori, le vichy ... on s'apperçoit qu'il faut encore tenter l'expérience avec la pâte métallique ou nacrée, le clay gun, le dégradé de noir ... Je ne vous ferai pas l'affront de tout vous citer ici. Sachez juste que vous en avez encore pour des années. ;-)

Bref, lorsque j'ai vu les créations de Cebeka, honnêtement, j'ai cru que c'était de la peinture. Et bien non ! D'ailleurs, j'imagine que je ne devais pas être la seule à le penser puisqu'elle nous montre sa façon de procéder sur son blog. C'est certain, je n'en verrai jamais la fin !

 

61792595

64970772

63335682

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags : , ,


jeudi 23 juin 2011

Quand j'étais petite...

... je m'étais jurée de ne jamais me marier !

Serment féministe et libertaire penserez-vous...

Oui, certes, on pourrait le penser quand on me connaît, mais la vraie raison est ailleurs et tout à fait surprenante !

Ma maman, (comme je vous l'ai peut-être dit ici, tellement je raconte ma vie parfois, même que si vous en avez marre vous le dites, hein ?) était couturière, et habillait les dames du quartier... et d'ailleurs.

Elle faisait aussi de magnifiques robes de mariées : blanches, crémeuses, mousseuses, de voile et de taffetas, de moire et de satin, d'organdi et de crêpe....

Je trouvais ça horrible, et absolument ridicule.... (et je n'ai pas changé d'ailleurs....), et je m'étais fait le serment que jamais je ne porterai une robe pareille : plutôt mourir !!!!!

Et comme je sentais bien que le rêve de ma maman était de confectionner une telle robe  pour sa fille (moi), et que pour rien au monde je ne voulais la décevoir, j'avais donc pris la seule décision logique qui soit : ne jamais me marier !

... Ceci dit, j'aurais peut-être changé d'avis si j'avais pu l'agrémenter de ce collier coquelicots que Nadège nous a envoyé cette semaine :

 

P1190876

 

En définitive, et pour finir la petite histoire j'ai fini par me marier, mais j'ai attendu que ma maman soit à la retraite et que son envie de robes à la chantilly soit passée....

Ma robe je me la suis faite moi-même... en laine bouillie rose fuchsia !!!! (c'était l'automne)

Et si j'avais eu à l'époque l'adresse de Florence, c'est ce collier que j'aurais mis : il aurait été pile poil avec ma robe :

 

violines

 

Posté par gadouille à 09:13 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 22 juin 2011

Coin des enfants : les dragons

Adrien jeune fimoteur me fait depuis quelque temps des suggestions pour alimenter ma chronique. Une de ses suggestions est:   Comment faire un dragon.

Voici une version basée sur une explications trouvé dans un vieux livre de Sue Heaser.

Elle le fait en broche mais tu peux le faire comme tu le désires.

Matériaux: pâte couleurs au choix environ 1/2 paquet pour le corps, pâte blanche, lame, paille, cure dent, règle, brillants,2 perles de verre, perl ex ou pastels secs ou poudres.

Suis les images. Agrandis-les pour  bien suivre les étapes.

1. Mesure 15cm de pâte. Affine une des extrémités.nouveau_294

 2.Prépare les petites pièces telles que montrées pour faire les diverses parties du dragon.

nouveau_295nouveau_297

3. Coupe la partie la plus large du serpent pour faire la crête.

nouveau_298

4.Place le petit colombin blanc dans la bouche . Avec le cure dent faites les marques pour bien coller le tout dans l'ouverture.

nouveau_299

 5. Avec la paille ou un stulo vide fais les écailles.(J'ai utilisé un autre outil ici pour avoir le même effet).

nouveau_301

6. Place les cornes, les pattes , la pointe de la queue.

 Variante :Tu peux appliquer des brillants sur ou dans la pâte,des perl ex et des poudres. Une couche de peinture acrylique brune donne aussi de beau effets si vous essuyez aussitôt après avoir  mis.Vernis avec touts ces ajouts.

 Pour faire le même dragon plus gros:

nouveau_302

1. Fais la forme d'une goutte et affine l'extrémité  2. Fabriquez des ailes : Un triangle que tu étires en 3 morceaux.

3. Fabrique la patte en faisant une boule que tu étires pour faire une forme de de goutte .Tournes le bout de la goutte  pour avoir une forme de L . La partie ronde ( la plus grosse) sera la cuisse et le bout recourbé la patte.Tu peux aussi  ne pas en  mettre comme le mien en haut, à droite de la photo.

Comme il y a des dragons de toutes les couleurs amuses-toi à inventer le tien.

nouveau_313

 

 Qui est Adrien mon  jeune collaborateur sur  Parole de Pâte ?

Il est français et demeure au pays Basque. Il a 11 ans. Il fimote depuis 3 mois . Il a attrapé la piqure en voyant  sa maman jouer avec cette pâte magique . Ses pâtes préférées sont la fimo soft et la fimo effect. Il fait surtout des gourmandises et des bijoux. Encore trop jeune pour vendre il les donne à ceux qui les apprécient.

Si vous aimez les derniers tutos du Coin enfants c'est en grande partie à cause de lui. Un gros merci Adrien. Ton aide m'est fort précieuse.

 Célébration de jeunes fimoteurs :

p1050216

Voici ce qu'ils ont réalisés pour leur maman à la fête des mères, de jolis pendentifs aidés  de leur mentor Mel de Créacaramel

Ils ont 9-10 ans, ils sont en CM1 près de Saint Etienne dans la Loire, pour les prénoms, les voici :
Alexis, Souâd, Amel, Sirine, Mohamed-Ali, Wilson, Fadi, Mélisande, Medhi, Nargès, Yassine, Asya, Bilel, Kamilya, Myriam, Alan, Tigist, Faress, Océane, Amine, Sofiane, Saja.

Bravo à ces jeunes artistes de la fimo!

Posté par gagrobi à 07:42 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 20 juin 2011

une autre patine

par Elodie

Pour faire de la patine à cru, il vous faut :
 De la pâte polymère
 De la peinture à l’huile de couleur contrastante
 Lingette pour bébé (premier prix)
 Des piques, aiguilles, outils pour faire un motif.

Image 1


Etape 1 : Faire une boule de pâte.

Image 2

 

Etape 2 : Percer la boule de pâte avec une aiguilleImage 1
Etape 3 : Décorer votre boule avec différents outils, emporte pièce, aiguille de façon à faire un motif gravé dans la pâte.

Image 2

Etape 4 : Mettre votre boule sur un pique (ou cure dent) pour travailler plus facilement. Prendre un peu de peinture à l’huile de couleur contrastante et appliquer sur la boule.

Image 1
Etape 5 : Recouvrir totalement la perle de peinture à l’huile et veiller à bien remplir tout les trous et gravures.

Image 1
Etape 6 : Prendre une lingette pour bébé, essuyer la peinture. Plier votre lingette, passer sur la perle, plier à un nouvel endroit de la lingette, de façon à toujours essuyer avec un coin propre de la lingette.

Image 1

Etape 7 : Répéter les essuyages jusqu’à disparation de la peinture. Prendre une lingette propre, renouveler l’opération 6 pour essayer d’enlever les petites traces de peintures entre les dessins gravés (eux doivent rester plein de peinture). Appuyer doucement de façon à ne pas déformer la perle et les gravures.

Image 2

Etape 8 : Voici l’aspect que doit avoir votre perle une fois essuyée. La faire cuire normalement, et pour enlever les dernières traces de peintures, poncé avec un grain moyen et vernir.
BON FIMOTAGE

Posté par dominool à 07:25 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 19 juin 2011

un détour dominical par les USA

logodimanche

avec Maureen

 

Image 1

 

Image 1

 

Image 1

 

Image 1

Posté par dominool à 07:41 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags :


vendredi 17 juin 2011

L'été indien

62805355

Lorsqu'on entend ce terme, on pourrait penser tout bêtement à un phénomène météorologique. Vous savez, le moment où, pendant l'automne, les températures remontent, où on croit à fond que nos pulls resteront dans le placard pendant encore trois semaines ... et d'un coup, pouf ! On attrape une crève carabinée parce qu'on est sorti en short/maillot/micro-short/tenue d'Eve (rayez la mention inutile) dehors.

Nous pourrions également penser à l'indien, avec des plumes multicolores dans ses longs cheveux bruns, sur son cheval, la chaleur de l'été, la transpiration qui coule sur son torse bronzé et musclé, mon corps en travers de sa monture .... Hum hum ! ... Hum ! ... Pardonnez-moi cette parenthèse et reprenons, voulez-vous ?

Personnellement, étant une romantique invétérée (l'indien, le cheval, tout ça tout ça ...), je pense tout de suite à la chanson de Joe Dassin (oui oui, je sais ! Je pourrais avoir des références musicales plus "jeun's", mais il y a du bon chez les vieux grabataires anciennes générations aussi ^^). D'ailleurs, je vous ferai remarquer que dans les musiques d'aujourd'hui, on trouve beaucoup de très bons et vieux morceaux qui sont repris (en langage "d'jeun's" on dit "samplés" -Dans un dîner, ça fait tout de suite très classe de jouer à celui qui s'y connaît !;-p). Mais je m'égare encore une fois. Là n'est pas notre sujet.

Donc, je parlais d'été indien.

Lise (Quel beau prénom, soit-dit en passant ^^) alias Chrysalide a ainsi nommé sa dernière créations. Et ça lui va comme une plume un gant.

collier_plumes_ete_indien_detail_mcollier_eclosion_de_fleurs_au_crepuscule_mbulbes_bleus_et_microbilles_details_1_m

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 16 juin 2011

On a beau faire, on a beau dire....

... le travail de l'artisan fimoteur (ou autre) est un chemin solitaire !

Le (la) polymériste passe des heures dans l'atelier, dans les affres de la création polymérique, penché sur son ouvrage, au commandes de la pasta machine, la radio comme compagne... mais bon : seul(e) !

Ceci dit, il ne se plaint généralement pas : pas de patron sur le dos, pas d'horaires ni de cadences imposées (je veux dire par un autre que lui-même !)

Il faut dire qu'on fait ce choix aussi par goût de la liberté !

Mais bon, si les salons et les marchés lui font cotoyer, dieu merci, la civilisation, le besoin se fait grandement sentir à intervalles réguliers, de se regrouper avec des congénères de la même espèce afin d'échanger et de partager autour de sa passion !

Car le polymériste est intarissable sur sa matière de prédilection !

Les rencontres de polyméristes sont là pour ça, bien sûr, mais aussi les stages !

Et l'offre de stage est copieuse depuis quelques années en France !

Le stage offre le double avantage de rassembler des individus autour d'une même passion  ET de permettre auxdits individus de découvrir de nouvelles techniques qui viendront ensuite alimenter les conversations et les créations polymériques... Vous le voyez, c'est une roue sans fin !

Par exemple, Maniguette en a animé un dernièrement autour de sa technique d'imitations de perles au chalumeau...

Jade était à l'initiative de ce stage... Elle est partie de la technique enseignée par Sylvie, et elle a réalisé ces merveilles :

 

mes essais imitation perles au chalumeau

 

 Non seulement elle a dû copieusement papoter et rigoler avec des copines, mais en plus elle a découvert une nouvelles façon de travailler sa chère pâte !!!

Que du bonheur !

Posté par gadouille à 06:38 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 15 juin 2011

Petit jeu des questions... Je suis....

Miha.... abréviation de Mihaela.... ou encore Perlutza !

Photo 10039

BOnne journée !

Minouche

ps : pardon pour la mise en page... mais mon ordi ne va pas bien....

Posté par Haria à 06:16 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

lundi 13 juin 2011

Petit jeu des questions... Je suis....

    1. Photo 343Quel age as-tu ? j'ai 43 ans

    2. As-tu une autre activité professionnelle ou ne fais-tu que  patouiller ? non , je suis mère au foyer.

    3. Où vis-tu ? j'habite en Savoie  IMG_0325

    4. Plutôt chien, chat ou poisson rouge ? poisson rouge sans hésitation, moins de contraintes et bêtises IMG_0940

    5. Plutôt slow, rock ou banquette ?après un bon rock je suis contente de retrouver la banquette auss

 
  1. Plutôt ville ou campagne ? j'habite à la campagne mais très proche de la ville Photo 10046

  2. Es-tu célibataire, mariée ? je suis mariée depuis 18 ans

  3. As-tu des enfants ? et nous avons une adorable adolescente de 16 ansPhoto 507

  4. Comment as-tu découvert l'activité ?c'est grâce a une copine qui faisait des magnifiques pendentifs swirl

  5. Quelle est l’origine de ton pseudo de patouilleuse ? c'est tout simple, c'est le raccourci de mon prénom... Mais c'est qui ?????co029

  6. Quand as-tu commencé à patouiller ? mes débuts remontent à mars 2008

  7. Où trouves-tu tes sources d'inspiration ? un peu comme nous toutes, sur PDP, le net, et beaucoup dans les revues de mode

  8. Quels sont tes projets à venir ? Qui sont tes modèles en travail de l'argile polymère? si tu en as... Mes premières muses en argile polymère sont, Cristalline pour la finesse de ses cannes et ses tutos et, le premier livre d'Edith Maccotta-Soffiati, une révélation, avec lequel j'ai appris les bases de la polymère

  9. Que préfères –tu travailler en polymère : canne fleur, géométrique, figurative… ? textures ? couleurs ? formes ? j'adore travailler les cannes fleurs, un peu de figuratives avec des couleurs très vives ,et incontestablement j'adore travailler le noir et blanc que je trouve très chicPhoto 10043

  10. Une technique que tu détestes ?le transfert

  11. Quelles sont les couleurs que tu ne parviens pas à travailler ?Si j’étais la bonne marraine la fée de la polymère, que me demanderais-tu ? quel est ton vœux le plus cher dans cet univers ? je n'arrive pas a travailler le jaune, je te demanderais une gouvernante qui s'occuperait à plein temps de ma maison comme ça, je ne sortirais pas de mon atelier.Photo 10048Alors... qui suis-je ????? bonne nuit...  

Posté par Haria à 21:59 - Commentaires [30] - Permalien [#]

vendredi 10 juin 2011

Dia de los Muertos

62805355

 La mort, un sujet plutôt lourd, n'est-il pas ?

Je pourrai vous parler de son côté sombre : les larmes, le déchirement, la séparation, de ces longues cérémonies qui nous arrachent le coeur. Je pourrai aussi vous parler de paradis, d'enfer ou de réincarnation. Selon nos croyances, elle peut être complexe, ou simple, si on ne croit en rien. C'est fini, point final (si vous me permettez ce mauvais jeu de mots ^^).

Et puis il y a les côtés comme la Dia de los Muertos mexicaine : un jour de fête pour pour les gens qu'on a aimé. Les tombes sont couvertes de fleurs, de jouets, de nourriture et de bougies. De la musique résonne dans les rues pour guider les âmes des disparus et les gens sourient.

Mlle Margot représente avec beaucoup de talent cette belle tradition d'Amérique Latine.

LULUprofil

cocci choopy 4B

Bgirl2

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , , ,