jeudi 2 février 2012

Objets inanimés...

...avez-vous donc une âme ? Non, je ne prétends pas égaler Lamartine, loin s'en faut, mais j'ajouterai : avez-vous donc une âme maléfique ? Je m'explique. Tout au long de la journée, la ménagère (ou le ménager, si le masculin existe) doit se coltiner nombre de tâches qui, paraît-il, sont facilitées par un tas d'objets tous plus géniaux les uns que les autres. Parlons-en tiens ! Pour préparer le repas, on dispose d'ustensiles que nos grand-mères nous auraient enviés à coup sûr : la dernière "cocotte minute" et son couvercle clipsable. Ce fameux couvercle avec lequel on bataille pendant des minutes interminables afin qu'il veuille bien s'enclancher correctement. Le jour où on se laisse aller à ouvrir une boîte de conserve (personne n'est parfait !), c'est le fameux anneau sur le couvercle qui nous reste dans les doigts : nous voilà donc obligés de retourner tous les tiroirs de la maison afin de mettre la main  sur notre bon vieil ouvre-boîte ! Méfiez vous aussi de tous ces paquets, emballages qui affichent ce petit logo "ouverture facile" ; facile pour qui, on se le demande !

J'aurais plein d'autres exemples à vous citer mais il en est un à côté duquel je ne peux pas passer : la housse de couette ! Le drame, l'horreur, le cauchemar absolu ! Mais qui a inventé ce truc ? Je veux qu'il se dénonce tout de suite. Cette personne n'a jamais essayé de mettre une couette dans sa housse, j'en suis certaine ! Elle ne s'est jamais retrouvée totalement épuisée, échevelée, transpirante après dix minutes de combat acharné.

Heureusement, après l'effort, le réconfort. Arrive l'heure du fimotage, patouillage et modelage : moment tant attendu de la détente. Enfin presque... Avant d'y parvenir, il faut passer par l'étape obligatoire du déballage de pain de pâte polymère...voyez-vous à quoi je pense ?  Par quel bout le prendre ? Même pas une inscription "ouverture facile" (inutile mais rassurante). Tout y passe : les ongles, les lames du cutter, voire les dents pour en venir à bout ! Surtout, n'espérez pas récupérer le fameux papier transparent pour emballer vos restes de pâte. Après la bataille, il n'en reste que des lambeaux totalement inutilisables !

Est-ce-que Carolina a autant bataillé ? Je ne pourrais l'affirmer. En tout cas le résultat qu'elle nous montre aujourd'hui ne laisse transparaître aucun énervement, seulement une harmonie de formes, couleurs et textures dont elle a le secret. Personnellement, j'aimerais bien connaître le secret des ses craquelures (ceci est un appel Carol !)

ojivascreationfimo

En extrapolant un peu (juste un petit peu), la forme de ses perles fait penser à une petite languette qui aurait tout à fait sa place sur un emballage de pâte (n'est-ce-pas mesdames et messieurs les fabricants !)

Posté par Lacofimo à 06:40 - - Commentaires [29] - Permalien [#]


vendredi 27 janvier 2012

Le virus Observum

62805355

Attention ! Attention ! ceci est une annonce de la haute importance !

Une maladie circule depuis quelques temps déjà, mais nous n'avons découvert son existence que depuis peu. Le virus Observum est très virulent. Si vous êtes atteint(e) des symptômes suivants, veuillez en parler au plus vite à votre médecin traitant :

- Vous ne survolez plus les publicités de vêtements des magazines : les couleurs & motifs des étoffes vous interpellent. 

- La moindre pâtisserie ne vous fait plus saliver comme avant : maintenant, vous l'observez de près pour savoir si vous pourrez recréer la matière. 

- Vous détaillez les gens autour de vous et vous notez les bijoux qu'ils portent. Juste au cas où ...

- Vous possédez un dossier spécial dans votre ordinateur, nommé "Idées", rempli de photos diverses et variées, telles plantes, tableaux, portraits de femme... 

- Vous possédez un tiroir (les plus atteint(e)s auront une armoire) rempli, selon les dires de votre conjoint, de choses complètement inutiles (bout de ficelle, vieux pot en verre, boutons, petits papiers à motifs ...) qui vous serviront certainement un jour. Cela fait plus de 6 mois qu'il n'a plus été ouvert ... sauf pour le remplir à nouveau !

Ces symptômes cités ci-dessus sont les plus faciles à déceler. D'autres suivront au fil de la pratique de la polymère. ;-p

Atteinte déjà depuis quelques années, pour une fois, je vais changer mes habitudes : je vais m'inspirer des créations de Boonie pour créer plein de Cupcakes et régaler tout les enfants qui viendront demain à la maison ! ;-p

 70439753

68395393_p

64511094

 

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [42] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

jeudi 26 janvier 2012

Demande à ton coach !

Vous avez sans doute remarqué (sauf si vous vivez sur une autre planète) que nous sommes en pleine période pré-électorale. Période extrêmement propice aux bons mots et petites phrases de nos chers politiques. Personnellement, je pense qu'ils feraient mieux de tourner sept fois leur langue dans leur bouche avant de parler : cela éviterait les réflexions du niveau d'une cour de récréation à leurs ennemis du camp adverse et les aberrations diverses dans leurs discours. Quand on pense qu'ils paient des "coach en communication" une fortune, il y a de quoi rire... ou pas !

Un métier d'avenir que ce métier de coach ! (prononcer COWCH avec un petit accent snob pour être dans le coup !) Certainement pas conseiller, prof ou autre accompagnateur, c'est vraiment trop ringard !

Certes, tout le monde ne peut pas se payer un coach personnel. Qu'à cela ne tienne ! La télévision est là pour prendre la relève. Elle est pas belle la vie ? Quel que soit votre problème, il y a une émission pour vous aider à : bien éduquer vos enfants, décorer votre maison, manger équilibré, vous habiller, vous coiffer, vous maquiller, séduire et même, je vous jure que c'est vrai : bien faire l'amour ! Damned, je ne l'ai pas vue celle-là, quel dommage !!

Vous l'avez compris : au placard l'intelligence, la spontanéité, le bon-sens et les goûts personnels. Plus besoin de tout ça ! Quel ménage on peut faire dans nos pauvres cerveaux. Heureusement, on n'est pas encore obligé de suivre aveuglément tout ce qu'on nous assène à longueur de temps.

Florence-création my way, n'en a que faire ! Elle n'a besoin de personne pour s'exprimer au travers de ses créations : elle suit son instinct, son imagination, son savoir faire aussi bien sûr. Elle a souvent des idées géniales et nous les fait partager encore aujourd'hui, avec ses bagues modulables au gré de votre humeur :

moody

 

Je dois vous laisser, j'ai du travail : un idée de coaching à mettre en place pour arrondir mes fins de mois.

Posté par Lacofimo à 07:44 - - Commentaires [35] - Permalien [#]

dimanche 22 janvier 2012

Coin des enfants: Fais -moi une souris

Une souris ça passe partout dit-on .Ça doit sûrement aller dans les coins les plus reculés des coeurs aussi.

Voici ma version souris dans une coquille de noix.

Matériaux 1/2 coquille de noix de grenoble, des restes de pâte des tons selon la couleur de votre souris ( de blanc à noir, mes couleurs sont dans la seconde photo), des chutes de pâte pour faire un coeur et des couleurs différentes pour faire soit une couverture ou un habit.

tutosouris1tutosouris2tutosouris4

la souris: fabriquez ces diverses formes en utilisant des formes de base, boule, perle, colombins

tutosouris5 L'oreille est faite avec la demi boule coupée , applatie puis coupée ainsitutosourisoreille replies ainsi et recouvre de la pâte roseoreille2

Assemble ainsi  . Attention de placer la queue avant de tout mettre en place de façon définitive.   tutosouris7

 Maintenant à toi d'y mettre l'objet que tu préfères entre ses pattes. Des suggestions, une couverte doudou,un livre, un coeur...un toutou ours ou autre.Une dent? peut-être la tienne? elle est gourmande alors un cornet, un macaron.

Talent à noter : une jeune fille de 12 ans, Margaux. Inspirée des idées prises à Nat QUIQUEMPOIX sur la porcelaine froide.Travail effectué  sans aucune aide, sauf la cuisson. Les petits noeuds sont du dernier livre de Valerie CHAUVEAU.

DSC03667DSC03672DSC03664

Comme vous le voyez une jeune artiste très prometteuse.

 

vendredi 20 janvier 2012

Je ne pouvais pas ...

62805355

... passer à côté. 

Normalement, le but du rendez-vous du vendredi est de découvrir des artistes que vous ne connaissez pas encore (quoique maintenant, au fil des mois, la recherche est nettement plus difficile ^^). 

Donc, si vous venez sur Parole de pâte pour la première fois, le challenge est réussi. Si ce n'est pas le cas, on va dire que vous avez une mémoire de poisson rouge pour aujourd'hui. Oui, soyez sympa ! Avec cette bonne action vous irez tout droit au Paradis des polymèristes ! Imaginez un peu : autant d'idées que de fleurs sur un cerisier au printemps, des pains de polymère qui nous attendent sagement dans des boites qui ne se vident jamais, des outils toujours neufs, des lames qui ne s'émoussent pas ...

Mais pourquoi une telle requête me direz-vous ? 

Parce que j'ai envie de vous montrer les dernières créations de Dorothée. ;-p

 Vitrine Noël Creperie saumon papier mâché façon Tonnerre de Brest détail

Détail breton pâte polymère papier mâché

Bigoudène dans la forêt - papier mâché et pâte polymère 1

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


jeudi 19 janvier 2012

Dialogue de sourds

C'était un jeudi, jour de congé des écoliers (ben oui, à cette époque lointaine c'était le jeudi). Ma mère était dans la cuisine, occupée à ses tâches ménagères et, la petite fille que j'étais s'ennuyait fermement.

- Maman, je ne sais pas quoi faire.

- Vas voir là-bas si j'y suis.

Voilà, ça commence ! Ma petite maman a une prédilection pour les expressions qui me laisse perplexe. Je recommence en geignant un peu.

- Mais mamaaaan, je m'ennuie moi !

- Tu n'as qu'à aller battre l'eau en remontant.

Je n'ai jamais vu personne battre de l'eau et en remontant quoi d'abord ! J'essaie autre chose.

- Man, je peux aller jouer dehors ?

- Tu n'es pas folle, il pleut comme vache qui pisse !

C'est rigolo ça : j'imagine un troupeau de vaches, suspendu au-dessus du sol, qui se soulage allègrement sur les malheureux passants.

- Ben alors, tu n'as qu'à jouer avec moi.

- Minute papillon ! Tu n'es pas aux pièces tout de même et si je ne termine pas de préparer le repas, tu iras manger avec les chevaux de bois.

Là c'en est trop ! j'abandonne la partie. Du coup, je prête l'oreille à ce que diffuse la radio : "le monde entier est un cactus, il est impossible de s'asseoir..." ???????? Apparemment ce chanteur fait partie du club des gens qui disent n'importe quoi ! Il en met partout des cactus, dans son lit et même dans son slip !

Mouna est beaucoup plus maligne : elle a fait de très jolis petits cactus qui ne piquent pas et qui se portent autour du cou

collier_cactus

Une chose est certaine : ces miniatures vont faire l'unanimité auprès des grands et des petits.

Posté par Lacofimo à 07:07 - - Commentaires [22] - Permalien [#]

dimanche 15 janvier 2012

Un détour dominical par Israel

 

logodimanche

avec Esterke

Image 1

 

Image 1

 

Image 1

Posté par dominool à 09:17 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 13 janvier 2012

Ouf !!!

Maintenant que les fêtes sont passées et que tout le monde regarde avec désespoir la balance (mais qu'est-ce donc ? Je ne personne de ce nom !) et le porte-feuille (mon banquier me fait de vraies belles déclarations d'amour à coup de recommandés), nous pouvons nous reposer et retourner  une "vie normale". 

Plus besoin de rester menotté à sa table de travail pour finir les cadeaux à temps !  ;-)

Nous avons donc le temps de laisser place à notre indiscrétion et d'aller voir ce que les autres ont reçu. 

Sur le forum de Polym'air de rien, l'équipe a organisé un swap sur le thème des saisons. Ici, évidement, je ne peux vous montrer que quelques créations, mais je vous invite à aller satisfaire votre curiosité que je sais insatiable. Vous ne serez pas déçu ! ;-)

Christine LS de Polymère Point COm

Christine IS

Calliopsis

Calliopsis

Bilbolette (qui n'a pas "encore" de blog) 

Bilbolette 

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 12 janvier 2012

Souvenirs

Ils sont tous là, emmagasinés dans un tiroir spécial de notre cerveau. Il y a les bons, ceux qu'on aime voir ravivés par une chanson, une odeur, un paysage...Malheureusement, il y a aussi les mauvais, parasites dont on aimerait bien se débarrasser à tout jamais. Je lance d'ailleurs un appel aux inventeurs de génie, aux savants fous, aux docteurs Maboul : pourriez-vous, s'il vous plaît, vous pencher sur le problème et créer un "bidule" qui éliminerait ces souvenirs désagréables ? Si vous voulez, j'ai déjà le slogan publicitaire : "Avec le mémo-effaceur, ne gardez que le meilleur !", c'est vendeur non ? En attendant, on fait avec ou plutôt sans !

En ce qui concerne la première catégorie de souvenirs, on aime en garder des traces concrètes ; on les range, tels des trésors, dans une petite boîte que l'on ouvre de temps à autre avec un sourire béat sur les lèvres : des photos, de vieux cahiers d'écolier, un menu imprimé de notre mariage, les faire-part de naissance de nos enfants... Ah les enfants ! je suis sûre que vous avez conservé une mèche de leurs cheveux de bébé, leur première paire de chaussure, leur première dent de lait tombée et piquée honteusement à la petite souris !

Sans aucun doute, la Befana de Medusa fait partie de ses souvenirs

befana_grp

Bon ou mauvais ? Tout dépend de ce qu'elle lui a laissé lors de ses passages : des bonbons ou du charbon !

 

 

Posté par Lacofimo à 07:15 - - Commentaires [16] - Permalien [#]

vendredi 6 janvier 2012

Rareté

La rareté dépend de la personne qui la cherche. Pour un enfant, cela pourra être un pokémon ou d'une pierre trouvée en chemin ; pour une personne aimant le luxe et/ou les beaux objets, cela se sera un diamant d'exception ou un livre ancien tiré à une dizaine d'exemplaires ; pour un amateur de musique, une chanteuse lyrique avec une voix d'ange pourra très bien l'emmener au septième ciel.

Pour nous, polymèristes, cette rareté nous la retrouvons, entre autre, chez les hommes (ou plutôt devrais-je dire "en l'absence d'homme" ?^^). Pourtant, nous sommes à égalité quant à l'esprit créatif, l'inventivité, la passion de créer... Ont-ils peur de ce monde en majorité féminin ? En tout cas, les quelques messieurs qui nous rejoignent sont accueillis à bras ouvert. La rareté est une chose précieuse, n'est-ce pas ?

Pour commencer cette nouvelle année du bon pied, je vous propose de découvrir plus amplement le monde du polymèriste masculin grâce à Moïse, qui a eu la très grande gentillesse de bien vouloir répondre à toutes mes questions.

Et j'en profite pour vous souhaitez à tous, chers lecteurs & lectrices, une bonne année ! ;-)

 artisan-bijoutier-creat1eur

Commençons par le commencement :  âge, situation familiale, métier, études, animaux ... As-tu reçu des étrennes pour les fêtes ? C'est très généreux de me les offrir ! Merci ! ;-p

Age : un demi siècle pour le corps, pour la raison je vous laisse deviner.
Situation familiale : Marié avec une super princesse 21 ans de non divorce, pas d'enfant (nous n'avons pas trouvé le mode d'emploi).
Métier : fabricant de tous types de nouvelle salle à manger et réparateur d'antiquités (pas toujours très ragoûtantes). En réalité je suis prothésiste dentaire et j'ai mon propre laboratoire dentaire depuis plus de 25 ans.
Activité secondaire : artisan bijoutier créateur autodidacte, une véritable passion pour la création de bijoux peu ordinaires.
Etude : De prothésiste dentaire terminée depuis très longtemps. Il y a deux ans, j'ai repris des études de denturiste (session de 3 ans) et termine ma dernière année.
Animaux : Un chat noir Patapouf de style persan ( sortilège bzzz !) un véritable résistant de 20 ans et
un chien blanc, Anatole : un assortiment ou si vous préférez un prince de la rigole ; en tout cas une véritable arsouille.
Etrennes : Un grand coffre fort vide, si vous pouviez le remplir d'euros ! De toute façon, il parait qu'ils vont disparaître, vous n'en n'aurez plus besoin. J'aurais préféré un coffre rempli d'or, je pourrais m'en servir pour créer des bijoux.

Comment as-tu découvert la polymère ?

Comment ai-je découvert la pâte polymère ?  Un pur hasard : en allant dans un magasin de hobby créatif, j'ai vu ces petits paquets de différentes couleurs enveloppés avec du plastique et une notice d'emploi. J'ai acheté quelques pains et en rentrant chez moi, les ai rangés dans un tiroir.
Quelques mois ont passé, avant que je me décide à les utiliser, véritable fiasco à la première utilisation.

artisan-bijoutier-createur3

Un fiasco de quel genre ? Tellement de fumée que tu ne trouvais plus ton chemin ? Une confection genre "collier de nouille" ?

Four réglé à 130° mais pas de thermomètre, après un quart d'heure de cuisson , fumée monstre dans la cuisine et obligé d'évacuer d'urgence toutes fenêtres grandes ouvertes. Depuis j'ai acheté un thermomètre et deux autres fours identiques, un que je règle sur 165° et l'autre à 100° pour obtenir les 110°. Un vrai problème l'étalonnage de température d'un four à l'autre.

Es-tu plus attiré par la polymère ou le travail des métaux comme l'or, dont j'ai vu quelques bagues sur ton blog ?

J'adore les deux : la fimo pour son grand assortiment de couleurs et ses possibilités techniques infinies (un seul reproche le coté cassant quand on la travaille trop fine). L'or pour sa malléabilité et sa finesse mais son prix exorbitant demande de gros investissement. J'aime aussi travailler d'autres matières et les associés avec la pâte polymère (l'aluminium, le cuivre, l'os, le plexiglas et surtout la résine…).

F_art317_Memo2_3


Dans quelles conditions travailles-tu ? Musique d'ambiance ? La nuit ? Comme Cétautomatix, le forgeron d'Astérix, torse nu sous son tablier ? (Oui ! J'ose demander ! ;-p)  

Si je m'attaque à la fimo, en général je m'accapare la table de la cuisine. Parfois je transporte une part de mon matériel chez ma belle-mère (super sympa, oui il en existe !) et là j'utilise la table de la salle à manger.
Si je travaille les métaux ou de la résine, je fille dans mon labo, besoin de matériel plus spécifique pour travailler ce genre de matériau.
En général je crée le soir (pas le temps en journée sauf les jours de congé) et en musique (radio).

Où trouves-tu l'inspiration ?

Dans ma tête, ma femme dit que je suis un allumé point be, je ne sais jamais où je vais, les idées viennent en touchant la matière et les créations suivent.

Montre-nous une de tes toutes premières créations. Qu'en penses-tu aujourd'hui ?

Création un peu simpliste, mais depuis quelques années il est vrai aussi que le monde de la polymère a terriblement évolué. J'espère avoir suivi le mouvement et fait de gros progrès depuis.

premier pendentif


Quel est ton plus beau moment de créateur et ta plus belle création ?

Difficile de choisir entre la première mise à l'honneur par le groupe création fimo pour un bracelet associant pâte polymère et aluminium ou la découverte de technique des fils souples et de la technique peinture en pâte polymère toujours à l'essai.


artisan-bijoutier-createu1r


Tu partages beaucoup de tutoriels sur ton blog, dont un certain nombre sur le montage d'outils. Combien de temps mets-tu pour les créer ? En coulisse, je te donnerai mon adresse pour le super roller bead. Mon mari est un piètre bricoleur ! ^^

Ici on touche à mon côté Mac Giver, en général dès que j'ai l'idée la réalisation est très rapide. J'ai créé presque tous ces outils en moins d'une heure ; ce sont des outils très simples sauf pour le super roller bead un peu plus compliqué (deux heures maximum). J'ai toujours cherché à
réaliser des outils simples d'utilisation et de ce fait en faire profiter un maximum de personnes.
Ma prochaine intervention se tournera vers la machine à pâte, il y a beaucoup de chance que cela devienne beaucoup plus compliqué mais aussi une véritable révolution (les idées sont là, il me faut trouver le temps pour le bricolage). Pour les astuces sur la pâte polymère ce sont mes
observations et mon âme de chercheur qui m'ont permis de trouver ces techniques un peu particulières.

Le nom d'un(e) artiste qui te pousse vers l'avant ou qui te fait baver d'envie :

Ma première idée va vers  Grant Diffendafer pour ces techniques, mais pour le coté artistique sans hésiter c'est Ronna Sarvas weltman. Je viens de recevoir le livre de Julie Picarello : à première vue technique fort intéressante (je n'ai pas encore eu le temps de le livre).

artisan_bijoutier_createur1


Tu as 10 secondes pour emporter trois choses de ton atelier. Quelles-sont-elles ?

Où la !  Sans aucun doute, la boîte contenant mes créations, ensuite la boîte contenant les outils de bijouterie et polymère et puis la machine à pâte. Je disparais les dix secondes sont passées !

Tu dois créer quelque chose sur un thème bien précis. Les matières utilisées sont laissées au libre choix du créateur. Prêt ? Bien ! Voici le sujet de l'examen : l'exigence. (Ha ha ! C'est hard là ! ^^) Décris-nous ton résultat.

Un thème précis : impossible pour moi, si on impose ce n'est plus de la création pure mais par contre l'exigence j'y suis confronté tous les jours par mon métier et je l'applique aussi à mes créations de bijoux.

D'autres petites choses à ajouter ? Des questions oubliées ? Des dédicaces ?


Un conseil:
Il ne faut surtout pas avoir peur de laisser libre court à son imagination. La pâte polymère est un matériau formidable, essayer encore et encore. Si on n'obtient pas le résultat escompté, une bonne boulette à la liégoise ( mmm ! Excellente recette belge à découvrir) que l'on met de côté (elle pourra toujours servir plus tard) et on recommence.

Je dédicace cet article à mon épouse qui a le courage de supporter mes élucubrations d'allumé point be tous les jours.

Merci de m'avoir lu!

Moïse

artisan_bijoutier_createur23

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , , ,