vendredi 8 mars 2013

Animaux & cie

73800118Comme pour les enfants, il existe des animaux-rois. Vous avez déjà tous vu, que cela soit à la télé ou chez votre voisin, un enfant qui fait une crise de nerfs en hurlant "au meurtre" sur le sol d'une grande surface, un samedi blindé de monde de préférence , parce qu'il n'a pas le super bonbon trucmuche que ses potes ont tous à l'école et que, je le cite : "Maman/Papa, je t'aime plus ! Tu es trop trop méchant ! Je vais mourir et aller vivre chez mon copain Loïc parce que sa mère elle est plus cool que toi, qu'il a toujours tout ce qu'il veut et qu'il se fait jamais punir !" (Ca, c'est la version soft).

Et bien certains animaux font pareil. Avec leurs moyens, évidemment. Je connais au moins un chat qui a décidé qu'il ne mangera pas si personne ne le caresse en même temps. Il hurle quand il rentre trempé pour qu'on le sèche avec une serviette (en cas d'utilisation de torchon, c'est la morsure assuré). Si, pour se réchauffer, il vient se coller à quelqu'un assis sur le canapé, il ne faut plus bouger d'un poil : en deux secondes, il se retourne et plante ses griffes dans la cuisse du fautif avec un regard meurtrier. En cas de contentement extrême, il vous fait l'insigne honneur de vous offrir un rat (vivant, de préférence, sinon, ce n'est pas drôle) qu'il dépose sur le tapis du salon (et ensuite retourne pioncer sur le canapé. La chasse est épuisante, c'est connu). Que vous hurliez de peur ne le gène aucunement.   ...   ...   ...  Ce chat, c'est le mien. Et oui, j'ai honte ! ;-p

Les animaux parfois, c'est mieux en polymère. Le seul risque, c'est la poussière qui se dépose dessus. ;-p

Dedee Andrée, alias Redfairy créations (qui ne tient pas son blog à jour, vilaine ! ;-p) a des doigts de fée. Elle nous le montre sur sa page Facebook.

313816_512912215418841_545649168_n

602759_513073035402759_947040871_n

576096_511801698863226_1603088966_n

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , , ,


jeudi 7 mars 2013

No limit!

J´ai coutume de dire que la polymère est un médium qui n´a de limite que l´imagination...

il suffit d´aller voir sur « google image »

Allez y, tapez "polymère".. sélectionnez « images » pas 2 créations identiques, du réalistes, du figuratif, du modelage, du bijoux.... la liste est infinie....

A chacun de trouver sa voie...

Cette semaine, curieusement, les angles d´approches étaient un peu plus tournés vers le figuratif et la transparence...

-voyez comme je ménage le suspens ;-)-

Mais, il ne peut en rester qu´une...

Celle qui a, largement, retenu tous les regards est Jancydol et son incroyable imitation du verre :

84407526_o

Bravo!

Posté par Ideespleinlesdoi à 07:15 - - Commentaires [25] - Permalien [#]

mardi 5 mars 2013

après les sacs, les lunettes !

nouveau challenge pour les membres de Créationfimo ...

après avoir du se creuser les méninges pour réaliser des sacs à main en polymère, cette fois-ci il fallait essayer de customiser des lunettes ... les plus courageuses ont tenté le "tout polymère" mais la customisation n'a pas été si simple ... On ne passe pas au four les lunettes comme on veut !

assez de blabla, voici les créations

Carol 

01-carol

Giny

02-giny

Olga

03-olga

Kreakat

04-kreakat

Marie-France

05-mariefrance

 

 Lilareve

 

06-lilareve

Bbblabelette

07-bbblabelette

Feeline

08-feeline

08-feeline2

Vefa

09-vefa

 

 

09-vefa2

Roselyne

 10-roselyne

Calneige

11-calneige

Bravo à toutes pour votre participation !

 

Posté par tewee à 07:00 - - Commentaires [38] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 1 mars 2013

Poule au pot & polymère

Il existe des personnes qui arriveraient presque à vous dégoûter de ce que vous aimez.

Tenez, prenons l'émission télé culinaire du moment : Top chef. Nous, quand nous avons un reste de poule au pot, et bien nous le recyclons en un truc qui ne ressemble à rien. Eux en font un plat qui semblent sortir d'un conte pour enfant (ne manque plus que la robe à crinoline et le prince charmant). C'est écoeurant, n'est-ce pas ?

Et bien dans le monde polymérique, c'est pareil. Comme moi, vous avez déjà certainement croisé des créateurs qui vont font baver d'envie. Ceux qui vous donne envie de refourguer tout votre matériel au placard et de pleurer un bon coup dans les bras de votre moitié en criant à l'injustice.

L'interviewée du jour me fait cet effet à chaque fois que je vais jeter un coup d'oeil sur ses créations. (Oui, je suis maso. J'aime me faire du mal. ;-p). Et je suppose que je ne suis pas la seule. Florence doit certainement aimer donner des coups de fouet. ;-p

78125336_p

Il existe encore quelques personnes qui ne te connaissent pas (les malheureux ! ;-p). Tu dois donc passer par la case "présentation". Dis-nous tout de toi : ton âge (même si c'est indécent ! ;-p), parle-nous de ta famille, si tu as des animaux, de tes études, de ton métier, ce que tu aimes ou détestes ... Et accessoirement, tu peux me donner ton adresse pour que je vienne te délester de quelques créations ... Ha non ! Je l'ai déjà ! Ha ha ! ^^

Arg…Tout ce que j’aime (not) parler de moi !!!  Bon je me lance : je suis une antiquité de 48 ans (mais je me bonifie avec l’âge…Ou pas) J’ai 2 chats, une adorable fille de 18 ans (et oui cela existe) et un mari en or (si, si).  J’ai beaucoup bougé dans ma vie, j’ai vécu 19 ans en Belgique, 15 ans aux Etats-Unis, et cela fait 14 ans que je suis installée à Paris. J’ai un diplôme d’Art plastique, mais je me suis écartée de cette voie en arrivant aux US.  J’ai obtenu un diplôme universitaire en gestion (à Miami) …J’ai fait des tonnes de boulots différents (aux US c’est possible)  Quand je suis venue à Paris j’ai décroché un boulot d’assistante commerciale (dans le prêt-à-porter)…Jusqu’au jour ou j’ai décidé de créer mon entreprise « Création my way ».  Une vraie aventure !

 

Pourquoi avoir choisi le pseudo de " Création my way" ? A-t-il un rapport avec Sinatra ?  

Pas du tout, même si j’aime les paroles de la chanson…Cela me ressemble …J’aime faire les choses à ma façon et je peux me montrer assez têtue et tenace !

En fait je voulais un nom d’entreprise (qui est devenu mon pseudo et ma marque) qui ait une consonance Anglophone et Francophone, pour représenter mes deux origines.  C’est ma mère qui la trouver, lors d’un « brainstorm » téléphonique, et cela m’a tout de suite plu !

77322353_p

Comment a eu lieu ta première fois avec la polymère ?

Je crée des bijoux depuis l’âge de 13 ans, c’est dire…Quand la mode de fabriquer des bijoux a refait surface, j’ai voulu créer mes propres perles pour me démarquer de la masse…Mais, comme je suis une perfectionniste, mon premier essai avec la pâte polymère n’a pas été très concluant. Les perles n’étaient pas supers rondes, et bonjour les empreintes et défauts en tous genres !!!  Entre la pâte polymère et moi cela n’a vraiment pas été le coup de foudre.  Tout a changer le jour où j’ai découvert des sites américains de polyméristes au super talent…Et que j’ai enfin réalisé le potentiel de cette pâte magique.  Ensuite j’ai essayé tous les tutos que j’ai pu trouver, (j’vous dis pas tout ce qui a valsé à la poubelle)  Mais j’ai tenu bon, je me suis accrochée, et je suis devenue accros !!!

Ce qui est amusant, c’est qu’entre deux tutos, pour me perfectionner, je bidouillais déjà des fleurs en reliefs…Elles sont pleines de défauts, mais l’idée était déjà là.  Donc, après toutes ses années je suis retournée à la case de départ…

De quoi t'inspires-tu pour créer tes modèles ?

 On peut vraiment dire que je m’inspire de tout et de rien.  Cela peut venir de la nature, d’un tableau, un tissu, une sculpture, un meuble, un objet du quotidien, une œuvre d’art, d’un autre bijou, etc.  C’est simple, tout m’inspire !!!  Je crois que je n’aurai jamais assez d’une vie pour suivre toutes mes envies et inspirations.  Je me réveille le matin en me disant, que vais-je créer aujourd’hui ? Quelles limites vais-je  réussir à repousser ?  C’est parfois très gratifiant mais d’autres fois très frustrant.  Car l’inspiration ne se commande pas !

80349564_p80430702_p

 

Dans quelles conditions travailles-tu ? As-tu un atelier qui n'est que pour toi avec de la musique ? Bref, dis-nous tout !

Un atelier…Le rêve !!!!!!!!!!!!!!!!  Non, mon bureau-atelier est ma chambre à coucher.  J’y vis !  LOL  Il y a des tiroirs qui vont du mur au plafond sur toute la longueur du mur (pour toutes mes perles et apprêts)  Tout ce qui est fimotage est dans mon super long couloir (dans des paniers en osier sur des étagères)…Et comme j’ai manque encore de place, j’ai empiété dans la cuisine…Un vrai capharnaüm !!!

Vu qu’un joyeux désordre m’entoure généralement, j’ai besoin de calme (dans ma tête) pour créer…J’adore travailler dans le silence le plus complet (je sais, c’est paradoxale, vu ma personnalité plutôt volubile et fofolle)

As-tu une photo d'une de tes toutes premières créations ? Avec le recul et les années de pratique, comment la juges-tu ?

Je me dis que j’ai parcouru pas mal de chemin…Mais qu’il y a pleins d’autres sentiers à découvrir et que l’aventure ne fait que commencer.

oldiesDe quelle création es-tu la plus fière ? Pourquoi ?

C’est toujours de la création que je viens juste de réaliser dont je suis la plus fière !  Je la regarde, je l’admire (plusieurs fois) et SURTOUT avant de me coucher…Je suis une vraie gamine !   Par contre dès que je jette mon dévolu sur un autre projet,  je mets cette création-chérie dans mon « tiroir de l’oubli » (physiquement et mentalement) 

Parfois certaines de ces créations en ressortent pour servir de point de départ pour une nouvelle version améliorée, ou comportant un nouveau « twist ».

Quel est ton plus beau moment de créatrice ?

Quand je surmonte une difficulté technique ou artistique, et que l’écart entre mon imagination et ma réalisation sont en symbiose ^^

Ensuite viens la reconnaissance des autres, c’est très encourageant et cela pousse à aller encore plus loin !

84019552_pDonne-nous le nom d'un ou d'une créatrice qui te fait baver d'envie ou qui te donnerait envie de tester tout autre chose :

Je vais tricher et donner deux noms.  (Je n’ai jamais réussi à me limiter qu’à un seul choix)  Les deux artistes polyméristes qui me font vraiment rêver sont :

Kathleen Dustin : ses sacs à main sont tout simplement époustouflants de beauté et de poésie.    

 Jeffrey Lloyd Dever : ses créations à tendance architecturales semblent repousser les frontières du possible toujours plus loin !

Parce que je suis gentille, je t'ai prévenue que j'allais débarquer dans ton atelier avec de grosses, très grosses valises. Tu as dix secondes pour sauver ce qui te tient à coeur. Quels sont les trois objets que tu mets hors de ma vue ?

LOL !  Je sauve mon ordi (sans qui je suis perdue),  mon lit (j’adore dormir), et le tableau de maître hérité de ma grand-mère.

Question du Bac option "polymère". "Vous connaissez forcement les expressions suivantes : la semaine des quatre jeudis, quand les poules auront des dents, à la saint glinglin ... Créez ce que vous voulez à partir de ces phrases". Pour réussir cet examen, tu es obligée de travailler le sujet ! Bon courage ! ;-p

A la Saint Glinglin je serai capable de réaliser toutes les créations que mon imagination fertile m’insuffle, sans aucunes difficultés, du premier coup,  sans ratages, sans gros mots, et sans lamentations ;o)

75929011_p

Une dernière chose à ajouter ? Un petit mot pour nous dire autre chose ? Tu as carte blanche pour t'exprimer. Il est encore temps de demander l'adresse d'une entreprise de déménagement pour fuir avant mon arrivée. Profite ! ^^ Je te laisse le clavier :

 Je voudrais remercier toutes les personnes qui ont eu le courage de lire tout cet interview du début jusqu’à la fin !!!  

Ok, sans rire…Un IMMENSE MERCI  à toutes les personnes qui m’ont fait part de leur engouement pour mon livre : Bijoux Design en Pâte Polymère.  Je l’ai écrit pour partager ma passion, et votre enthousiasme est une vraie récompense !!!

82840698_p

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

jeudi 28 février 2013

La mythologie grecque

Nous avons toutes et tous en mémoire les cours d’histoire de 6ème.

Cette semaine, nous avons eu un condensé, une piqûre de rappel !

La tapisserie de Pénélope, les douze travaux d’Hercule, le  fil d’Ariane !

Je ne vous parlerai pas de Narcisse!

J’imagine très bien notre héroïne, dans son atelier, ne s’inquiétant ni de la terre qui tourne, ni du retour de son mari !

Notre héroïne, qui fait, refait et continue, appliquée et imperturbable, sans relâche, avec méthode, talent, et minutie !

Si, si, je la vois très bien ! Ce n’est pas un hasard si notre héroïne a un prénom de héroïne !

 

miroir_o

 

 

Bravo à Anne pour ce travail de titan !

Posté par bbblabelette à 07:00 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags :


mardi 26 février 2013

Bracelet «cuir parcheminé»

Bracelet «cuir parcheminé»

 par Sylvie alias Maniguette

 

bracelet cuir parcheminé

 

 

Fournitures et matériel

De la pâte « cra-cra »

2 paquets de pâte blanche nacrée

Encres à alcool de type Piñata et le diluant ou de l’alcool à 90° 

Machine à pâtes (MAP) ici une Atlas

Lames

Scalpel

Talc

Vernis

Fil élastique

 

Première étape : fabrication des gabarits et des moules
 
Gabarits
  •  Dans du plastique transparent rigide ou souple, découper les gabarits de la forme que vous voulez donner aux morceaux de votre bracelet. Ici ce sont des formes personnelles.
  •  Avec la MAP, conditionner la pâte « cra-cra » en un aplat au cran le plus épais.
  •  Couper trois morceaux et les superposer. Sceller la superposition avec le rouleau pour éviter les bulles d’air entre les couches.
  •  Positionner les gabarits sur la pâte et découper avec le scalpel.
  •  Pour obtenir des pièces délicatement  courbées on effile le profil avec la lame courbe en ôtant lamelle par lamelle afin de contrôler le profil des pièces. Lisser au doigt avec un peu de talc et mettre à cuire 1 heure.

BCP1

Moules

  •  Avec un autre morceau de pâte « cra-cra » faire un gros colombin. Y enfoncer les pièces précédemment cuites pour en faire un moulage. Pour conserver le dessous plat des pièces, on enfonce la pâte sur la pièce talquée et non l’inverse.
  •  Couper la pâte à 1/2 cm de chaque bord puis délicatement démouler sans déformer. Cuire 1 heure et laisser refroidir.

BCP2

 

Deuxième étape: fabrication du bracelet

  •  Pour une taille standard de bracelet, il faut environ 7 exemplaires de chaque pièce.
  •  Talquer les moules et y enfoncer de la pâte « cra-cra » conditionnée. Araser avec la lame.
  • 10. Pour sortir la pâte des moules, coller une petite noisette de pâte sur le morceau à sortir et tirer doucement. La pièce sort très facilement. Si ce n’est pas le cas enlever la pâte et recommencer l’opération en talquant davantage le moule.

BCP3

  • Afin de donner une courbure supplémentaire au bracelet, on peut positionner les pièces sur un support courbe, comme ici sur une verrine.

BCP4

  • Cuire 1 heure et laisser refroidir.
  • Pendant ce temps conditionner la pâte nacrée en un aplat au cran n°2 de la MAP.
  • Choisir une texture en caoutchouc (pour sa souplesse) ayant des motifs assez profonds afin que les encres coulent dedans. L’appliquer sur la pâte d’abord en l’enfonçant délicatement avec une pression des doigts, puis en passant le rouleau acrylique, ceci afin d’éviter tout mouvement de la texture sur la pâte.

BCP5

  • Lorsque la totalité de la pâte est texturée, enfiler des gants et prendre les encres à alcool, le diluant et jouer à faire se mélanger les couleurs pour créer une belle plaque moirée. Le diluant permet de liquéfier les encres qui sèchent très rapidement.

BCP6

BCP7

BCP8

  • Eponger la surface de la plaque en posant dessus un papier absorbant style « Sopalin » et en l’ôtant sans frotter.
  • Laisser sécher la plaque. Si les encres ne sont pas totalement sèches, les craquelures ne se feront pas correctement.
  • Lorsque la plaque est sèche, toujours muni de vos gants, étirer délicatement la pâte dans la largeur afin de créer des craquelures. Attention à ne pas déchirer. 

BCP9

  • Passer la pâte au cran n°3 de la MAP, soit un cran plus fin que l’aplat d’origine. Ceci va créer des craquelures dans le sens de la longueur et uniformiser la plaque.

BCP10

  • Juxtaposer tous les morceaux qui formeront le bracelet face contre table en alternant petits et grands morceaux.
  • Sur l’envers des pièces alignées tracer deux lignes parallèles qui nous guideront pour percer les pièces en vue du montage. Percer les pièces.

BCP11

  • Prendre les morceaux du bracelet et les enduire de quelques gouttes de polymère liquide afin de permettre l’adhérence entre pâte crue/pâte cuite.

BCP12

  • Dans la plaque colorée couper un rectangle assez grand pour couvrir le morceau choisi et l’appliquer dessus. Attention à ne pas trop appuyer afin de ne pas déformer les motifs.
  • Couper l’excédent de pâte avec le scalpel. Ne pas oublier de passer une aiguille dans les trous avant de cuire 30 minutes. Laisser refroidir.

BCP13

  • Avec la MAP, conditionner la pâte noire et faire un aplat au cran n°5.
  • Enduire le dessous de chaque morceau de polymère liquide et couvrir de pâte noire. Lisser au doigt avec un peu de talc. Couper l’excédent de pâte avec le scalpel. Cuire 1 heure. Laisser refroidir.

BCP14

  • Poncer légèrement le dessous des pièces afin d’enlever les traces de talc.
  • Vernir chaque morceau avec un vernis mat ou brillant selon votre choix afin d’en protéger la surface. Bien laisser sécher.

BCP15

  • Monter avec un fil élastique en intercalant petits et grands morceaux.

Posté par Sylvie Peraud à 09:43 - - Commentaires [72] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 24 février 2013

Un détour dominical par l'Ecosse

logodimanche 

avec Mélanie

Capture d’écran 2013-02-24 à 09

Capture d’écran 2013-02-24 à 09

Capture d’écran 2013-02-24 à 09

Capture d’écran 2013-02-24 à 09

Capture d’écran 2013-02-24 à 11

Posté par dominool à 09:10 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 22 février 2013

Résine & pâte polymère de Louanneblue

Tout les sens sont en éveil lorsqu'on tient  un livre dans ses mains pour la première fois : le toucher, lorsqu'on caresse la couverture et que l'on feuillète ses pages ; la vue avec ses photos, ses couleurs, l'histoire qu'il va nous offrir ; l'odorat lorsqu'on l'odeur de l'encre vous saute aux narines ; l'ouïe quand les feuilles se tournent ; le goût ... le goût ... A moins de lire un livre de cuisine qui vous fait saliver ou de manger des pages en salade ... je sèche sur ce sens. ;-p Les livres sur la polymère nous font, en plus, travailler notre imagination et notre dextérité.

Bref, vous l'aurez compris, l'amour des livres est une chose importante. Non pas que je sois anti-technologie, mais vous conviendrez avec moi que corner une page d'un manuel numérique est un poil difficile. ;-p

Aujourd'hui, je vous propose d'en savoir plus sur le prochain qui va rejoindre votre collection. Le premier qui allie polymère et résine. Louanneblue nous dévoile tout sur son dernier né. 

82942847_o

Pourquoi avoir eu envie de vivre cette aventure qu'est la sortie de ton livre ? Et quels sont tes sentiments à sa sortie ?
Quand Hélène (Les Ethiopiques) m’a demandé, en voyant mes bijoux en résine lors d’un stage en Belgique, si j’avais déjà envisagé d’écrire un livre, je me suis dit : « Moi, un livre !! ». Et puis, l’idée a fait son chemin et quand Emmanuelle Prot, l’éditrice de Créapassions.com m’a contactée, j’ai répondu : « Oui ! ». J’étais arrivée à un certain carrefour créatif alliant polymère et résine et je me suis dit que j’avais envie d’investiguer, de tester et puis de partager, ce qui au fond a toujours été mon moteur… C’était finalement un chemin logique que je me devais de faire pour moi mais aussi pour les personnes qui jusque-là avaient partagé sans retenue leur savoir avec moi.

Maintenant que toutes les étapes de la création et de la rédaction ont été franchies, il restait la dernière, la sortie du livre… En somme, ce n’est pas tant avoir le livre dans les mains qui est passionnant mais c’est d’attendre impatiemment que les projets soient testés et que les lectrices et lecteurs (j’en connais au moins deux lol) me disent si oui ou non, ils sont conquis et ressentent le partage que j’ai voulu insuffler à cet ouvrage !

Quel est le fil conducteur ? Qu'est ce qu'il fait que ton livre est différent des autres ?
Le fil conducteur, c’est l’exploration, l’aventure et la découverte. Je souhaitais plus que tout que d’une page à l’autre, il s’avère inévitable d’éprouver l’irrésistible envie de tourner la suivante et de continuer à être étonné à chaque étape. En résumé, j’aime rêver et faire rêver, alors mon vœu c’est d’emmener le plus de personnes à s’évader dans mon monde.
Il est différent car c’est le premier livre qui allie la pâte polymère et la résine. Un mariage harmonieux, où les secrets sont livrés sans retenue pour que tout un chacun qu’il soit débutant ou avancé tant en pâte polymère qu’en résine puisse y trouver son bonheur. Je n’oublie pas que moi aussi, j’ai commencé par faire brûler ma pâte ou laisser des bulles dans ma résine… On dit aux enfants, on apprend de ses erreurs, néanmoins au fil des années, j’ai toujours eu des « copinettes » qui m’ont tendu la main, et je trouvais sympa à mon tour, de tendre la mienne.

 

82942842_o

Quelle création/chapitre préfères-tu ?
L’exploration de nouvelles techniques ainsi que le « remue-méninge » sont mes sports favoris. Alors je dirai que j’ai laissé un petit bout de moi dans toutes les créations mais j’ai peut-être une tendresse particulière pour le collier intitulé « du temps de ma grand-mère » qui rassemble avec émotion des photos de ma famille. Et une fierté spéciale pour la boule « princesse » qui m’a donné du fil à retordre mais qui est exactement telle que je l’avais imaginée… Mais je suis certaine que vous trouverez vous aussi la création qui vous touche… parce que tout au long des chapitres, j’ai pensé à ce que j’aimais mais aussi à vous… qui aimez la nature, qui êtes nostalgiques du joli temps passé ou qui aimez rire et ouvrir grands les yeux en allant au cirque ou bien encore passer une agréable soirée de gala. Moi, je suis tout cela tour à tour, et vous ?

Quelques mots pour nous donner envie de l'acquérir :
Ce livre, reprenant 25 projets aussi diversifiés que divertissants, regroupe tous les essais, les tâtonnements et leurs aboutissements pour n’en garder finalement que le meilleur que je partage sans retenue avec vous dans le but unique de vous faire découvrir cette harmonie en toute simplicité.
La pâte polymère et la résine que vous les maîtrisiez ou que vous veniez d’en faire la connaissance, n’ont pas de limite et vous pouvez, comme moi, quel que soit votre niveau et grâce à ce livre apprendre à les repousser encore presque à l’infini !
Bon travail et surtout bon amusement !

Louanneblue, le site.

Bijoux en résine et en pâte polymère, le livre.

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

jeudi 21 février 2013

Les sondages nous révèlent…

On nous sort tous les jours des sondages.

Pour ou contre le cheval dans les lasagnes ?

Pour ou contre la chantilly dans les lasagnes ?

La personnalité de l’année….

Et j’en passe

Personnellement, j’ai déjà été sondée, si, si, c’est un peu comme la première réunion Tupper….

On se sent différente, accomplie, une vraie femme !

 

Ceci dit, avec ces sondages,

on apprend  que le plat préféré des Français est le couscous,

que la couleur préférée des Français est le bleu !

Et là, je confirme !

Le bleu nous renvoie à des lieux et des moments magiques !

Cette semaine, Gadouille n’a pas eu besoin de lire les sondages pour nous ravir avec son collier bleu !

 

collierfleurbleue1 (1)

Ne me dites pas que le bleu n'est pas la couleur préférée des Français, après avoir vu ce collier!

 

 

 

 

 

Posté par bbblabelette à 07:00 - - Commentaires [18] - Permalien [#]

dimanche 17 février 2013

Un détour dominical par la Lettonie

 

logodimanche

avec Kni-Kni

Capture d’écran 2013-02-17 à 07

 

Capture d’écran 2013-02-17 à 07

Capture d’écran 2013-02-17 à 07

Capture d’écran 2013-02-17 à 07

Posté par dominool à 07:48 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags :