vendredi 4 octobre 2013

Magie polymèrique

Une pincée de couleur, une noix de dextérité, une once de hasard ... et hop ! La magie opère ! 

Enfin ... la magie ... cela dépend de qui tient les outils. Nous autres, pauvresses (Messieurs, rappelez-vous que vous êtes en sous-effectifs ^^), nous nous retrouvons souvent avec des trucs qui ressemblent de loin, vu d'avion et dans le brouillard, à notre objectif de départ.

La créatrice d'aujourd'hui est cachée au fond d'une grotte. Certainement pour garder ses secrets de magicienne.

Alors ni une, ni deux, je suis allée courageusement affronter les ours et les chauves-souris pour que Ouedd nous dévoile ses secrets.

86692963

La timidité n'est pas de mise pour cette première question. Parle-nous de toi : ton âge, tes études, ta situation familiale et professionnelle ; si tu as des enfants, des chats et des hamsters ; ce que tu aimes et ce que tu détestes ... et si tu as, comme les pirates, un coffre planqué dans ta grotte.
 
Tout d'abord, bonjour à tous !
Puisque tu insistes Aneliz, je vais tout te dire: 162, 55, 42, 135, 2, 3, 30, 20, 27, 1. Poids, taille, numéro de ma rue, salaire annuel (en millions de dollars), nombre de velus avec qui je vis (dont 2 chats), âge, département, nombre de dents, QI, nombre de BTS diététique envisagé jadis, nombre d'emploi purement alimentaire exercé, nombre de mains gauches. Dans le désordre et avec un piège. Un indice: certains nombres servent à plusieurs réponses sauf 27, 20, 30, 3, 2, 135, 42, 55 et 162.
Sinon j'aime chanter mais dans ce cas ce sont les autres qui me détestent. J'aime le chocolat mais c'est lui qui me déteste. J'aime aimer et je déteste détester. Encore qu'il m'est arrivé d'aimer détester et détester aimer. J'aime qu'on me pose des questions mais je déteste y répondre. * sifflote*
Et si j'ai un coffre planqué, c'est un coffre à jouets de chats... puisqu'ils préfèrent de loin un orteil ou un vieux bout de papier alu pour s'éclater, leurs joujoux sont bien rangés !

68266219_pEn parlant de grotte ... pourquoi ce pseudo et comment t'es tu retrouvée à errer dans cette cavité ?

 

"Ouedd la trop glodyte".  Ouedd c'est la moitié de Fwouedd (le pseudo de mon homme) et un diminutif stylisé de mon prénom (qu'on ne révélera pas merci ^^)... c'est venu comme ça quand on a commencé à jouer ensemble à des jeux massivement multijoueurs en ligne (MMORPG), et puis c'est resté. Et "trop glodyte", et bien c'est parce que j'ai un don pour la disparition inopinée et totale du net avec repli dans mon appartement en ermite coupée de la civilisation. Et puis c'est trop lol nan? lolilol. Ouf quoi. Ouaich ouaich. Trop. 
68762315_p
Comment s'est passé ta première rencontre avec la polymère et qu'est-ce qui fait que tu as persévéré ?
 
Au détour d'un rayon "loisirs créatifs", un bon d'achat à la main... paf... Je suis tombée dessus. J'ai pas eu mal, c'était de la Fimo Soft (ouah la blague ultra communautaire quoi, pfiou !). Le coup de foudre, depuis elle ne m'a plus lâchée. On se boude bien un peu de temps en temps, mais on retombe toujours dans les bras l'une de l'autre. C'est un matériau idéal, avec des possibilités infinies et peu de contraintes.
Je ferais bien de la couture mais j'ai peur des machines à coudre, je trouve ça dangereux, j'ai la hantise de me coudre un doigt. Travailler le verre? Bah tiens, je me vois bien avec une flamme... en 2 jours, dans le meilleur des cas j'ai plus de sourcils. Dans le pire il ne me reste que ça. Le métal? bah euh... le tétanos, z'y avez pensé hein? Oui y a un vaccin oui m'enfin j'ai eu 4 fois la varicelle, alors moi l'immunité j'y crois pas d'abord. Le crochet, le tricot? quand même super pas classe ça quoi. Sérieux, quand tu dis à tes amis "ma passion c'est le crochet", bon, on se fout de ta gueule, faut dire ce qui est... alors que quand tu dis "moi, le soir, je fais de la pâte à modeler", là, y a du lourd, là y a de l'envie, là y a du respect, voire de l'admiration dans les yeux des gens nan? Enfin je crois. j'ai toujours eu un problème pour décrypter les expressions sur les visages. 
Bref, la polymère, ça me rend heureuse. Alors ce serait bête de ne pas persévérer !
85327714_p
Dans quelles conditions travailles-tu ? As-tu installé l'électricité et l'eau courante dans ta grotte ? Au son du bruissement des ailes de chauves-souris ?
 
Je fimote le nez sur la table basse, dans le salon, au son de la télé généralement: documentaires divers et variés, spectacles variés et divers, séries, films, voire concerts classiques ça m'est arrivé... J'ai une grotte moderne (notez l'oxymore)  avec fenêtres et portes qui se ferment (on ne se moque pas, j'ai connu des grottes avec ce genre d'attributs défaillants)  dotée de chats de garde dressés pour éloigner les chauves souris et autres indésirables (mémé névropathe du dessous, facteur allergique, insectes rampants - pas volants, bah non faut sauter pour les attraper ceux là, trop fatigant- etc ). 
As-tu une préférence quant au travail de la pâte ? Le modelage ? Les cannes ?... & pourquoi ?
 
 
Je suis encore réfractaire aux techniques qui utilisent la pâte plus comme support que matériau de création proprement dit: transfert, encres, poudres... Ca me fait toujours une impression de "c'est triché" le transfert... mais honnêtement, j'y viendrais peut être. Je n'ai pas de préférence, j'ai des envies, simplement. Et je les suis autant que possible. Alors parfois ça part dans tous les sens, du modelage, de la canne en chantier... et alors? Après tout, on nous impose suffisamment de contraintes pour s'en imposer soi même davantage, n'est il pas? 
Peux-tu nous montrer une de tes premières créations ? Qu'améliorerais-tu aujourd'hui ?
 
Bob Razoooooooooowski ! Un peu grossier le bestiau... j'affinerai le motif de l'oeil, ça c'est sûr, je texturerais la peau, je lui ferais des accessoires à la monsieur Patate aussi (monocle, casque de chantier, moustache et que sais je encore...). je l'articulerai aussi tiens... Bref, je ferais autrement aujourd'hui, mais je m'étais éclatée déjà à l'époque !

 

 

Bob RazovskiQuelle est ta création favorite et pourquoi ?

Beaucoup semblent dire que c'est leur dernière... Pour moi je dirais que c'est la prochaine... Une nouvelle aventure, un nouveau défi, des découvertes, des déconvenues aussi parfois, mais de nouveaux moments de plaisirs ! 
Mais je suis assez fière de la dernière quand même je dois dire, parce que faite avec un soin particulier pour ma Môman: un pendentif boule de quelque 4 cm de diamètre. 
2013CO7s
Ton livre de polymère préféré :
 
Et bien pour être honnête, je n'ai jamais feuilleté un livre ou un magazine de polymère. Mais jamais. Du coup, bah euh... JOKER !
Le nom d'un ou une artiste qui te donnerait envie de tester d'autre chose ou de persévérer :
 
Incontestablement. Dans le genre créativité et persévérance, c'est un maître. 
Au fond de ta grotte, tu tombes nez à nez avec un ours. Genre Gros, poilu et rugissant (non, ce n'est pas un homme qui se réveille et qui attend son café... Mais ça pourrait ... Bref ...). En cinq secondes, il faut que tu attrapes trois outils avant de t'enfuir. Quels sont-ils ?
 
L'outil indispensable, c'est indéniablement la cafetière justement. Je suis sous perf de café en permanence. Caféïnomane à fond. Après, on peut patouiller avec ses 2 mains gauches et 1/2 pain de pâte finalement... alors bon... 
88706176_p
Question Bac option Polymère. Le sujet du mois est le suivant : "Pierre, feu & chauve-souris. Créez un bijou à partir de ce thème." Que fais-tu ? Ha oui, j'ai pris la précaution de grillager l'entrée donc la fuite est impossible. ;-p
 
Je vois la référence à  Pierre Dac qui disait: "Tranquillement suspendu la tête en bas au fond de la grotte, un chauve sourit".  Je modèle donc un petit chauve que je monte en sautoir, la tête en bas, et j'y mets le feu au fond de ma grotte histoire de coller au sujet, parce que de toutes façons c'est importable un truc pareil. J'ai bon?
C'est le moment carte blanche. Tu peux dire ce que tu veux à qui tu le souhaites. Je te laisse le clavier :
 
Alors... déjà, je voudrais récupérer mon DVD de Subway disparu brutalement et totalement de mes étagères à DVD. Je lance un appel à celui qui l'aurait en sa possession.  Ce n'est pas en le soustrayant à ma vue que vous l’enlèverez de mon cœur ! Qu'importe si je suis la risée de tous en considérant ce film comme un monument cinématographique, je le kiffe à mort de ma race et j’achèterai le Blu-Ray si on ne me rend pas mon bien! je suis une gue-din moi! Même pas peur ! (il est sorti en Blu-Ray au moins?... euh...)
Ensuite, arrêtez. Tous. Arrêtez de croire que "je l'aurais un jour, je l'aurais" est une citation de spot de pub pour assurance moisi. Ça suffit. Cette pub est un outrage à une oeuvre majeure de l'humour de Jean Michel Ribes: "Palace". Faites quelques recherches et délectez vous de cette série à sketchs .Et arrêtez de regarder la pub. Et encore plus de reprendre les slogans dans votre langage courant. 
Je ne suis pas peu fière de mon coup de gueule subversif là tiens. Quand y en a marre y a malabar, heureusement il y a Findus. Il n'y a que Maille que m'aille t'façons. D'abord. 
Et enfin, merci Aneliz de ta patience, merci aux courageux qui auront lu tout ça (et pardon du coup), merci la polymère, et soyons fous, donnons nous tous la main, faisons une ronde du bonheur, chantons des chansons et racontons nous de belles histoires... Paix et Félicité à tous ! 
Voilà, biz biz.

75199116_p

 

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , , ,


jeudi 3 octobre 2013

Mettre de la magie dans notre vie

Mais non, je ne vais pas faire une publicité sauvage pour les cubes, quoique...

( Bien pratiques ; 1 cube 1 poignée de vermicelles, ils font connaissance, s’apprivoisent pendant qu’on papote avec l’homme)

et zou junior ravi de dévorer son potage préféré !

Mais je me disperse… 

Je voulais vous parler de l’art de mettre de la magie dans notre quotidien, pour moi, ça a commencé à 8 ans, après avoir vu  Peau d’Ane !

Je parlais en chantant, j’étais surprise de voir que mon papa ne mettait pas de collants rouges !

Ce film a été un grand choc, j’en conviens…. 

Mais que la vie est belle en chantant, en collants, en couleurs ! 

Fossette a compris tout ça, même si son univers cinématographique semble plus proche du Seigneur des Anneaux…Certaines ont suivi la naissance de son personnage sur les réseaux sociaux…

 

Tilaya

 

Convenons qu’il est sacrément expressif…

 

Creananou, elle, nous a prouvé que des bracelets mixtes pouvaient  séduire les filles !

 

bracelets

 

  Belle interprétation de la mixité!

Belle semaine....

Posté par bbblabelette à 07:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

mardi 1 octobre 2013

encore un challenge "mode"

Le challenge de Créationfimo était cette fois-ci sur les chaussures, pas des miniatures, des chaussures à notre taille !

La customisation a fait bon train et voici les créations des courageuses participantes, car ce challenge était là encore un peu ardu.

Creationmyway    

01-creationmyway

 Cynthia     

02-cynthia

  Feeline          

03-feeline

          Marie-France   

04-polymeramoi

Amarena  

05-amarena

     Veesuel         

06-vee

    Olga   

07-petitscailloux

Vefa

08-vefa

Ca donne envie de ressortir nos vieilles chaussures pour leur redonner une nouvelle jeunesse, non ?

                           

Posté par tewee à 07:00 - - Commentaires [46] - Permalien [#]

dimanche 29 septembre 2013

Un détour dominical par la République tchèque

80046820_o

avec Ivana

 

Capture d’écran 2013-09-29 à 09

Capture d’écran 2013-09-29 à 09

Capture d’écran 2013-09-29 à 09

Capture d’écran 2013-09-29 à 09

 

Posté par dominool à 09:10 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 27 septembre 2013

Feu d'artifice

L'été se termine tranquillement. Les piscines se vident, les maillots rejoignent les serviettes de plage dans leur placard dédié, les albums photos se remplissent de souvenirs, le teint se fait plus pâle, les pulls regarnissent la garde-robe ...

Comme bien souvent, lors de la rentrée, les couleurs disparaissent également. les tricots sont sombres, comme les pantalons et les manteaux. Nous autres, polymèristes, égayons nos tenues grace à nos bijoux (c'est pour cela que nous nous reconnaissons de loin, dans le brouillard : la polymère est tel un phare dans la nuit ! ;-p). Alors chers passionné(e)s, pour vous donner des idées, retrouvez cette explosion de couleurs dans le livre de Cécilia Bottom. Mabcréa lève le voile sur son savoir !

1186864_10201859491470896_905413205_n

Comment a débuté ton aventure de l'écriture ? Nous voulons tout savoir : de l'idée à la conception.

J'avais envie d'écrire un livre depuis quelques temps mais pas les bons contacts pour trouver un éditeur. Un matin de 2012 j'ai recu un email d'Emmanuelle Prot des Editions Creapassions qui me proposait de travailler sur un projet de livre dédié à la polymère et j'ai immédiatement accepté. Emmanuelle m'a laissé une grande liberté quant au choix des projets et de l'écriture du livre, mais on ne s'improvise pas auteur du jour au lendemain avec la peur de la fameuse page blanche ou l'inspiration qui n'est pas toujours au rendez vous. Finalement le livre vient de sortir et je suis très heureuse de l'avoir fait.

Quelle est la ligne directive de ton ouvrage ? Que pouvons-nous y découvrir ?

Le livre est consacré à des projets plutot modernes avec peu de canes ( je suis nullissime en canes "sic !") avec plus un travail sur la base de dégradés, des jeux de couleurs en contraste ou en camaïeux et une recherche au niveau des formes. Je présente une quinzaine de réalisations, pas à pas, avec beaucoup de photos, qui comprennent des bijoux et objets décoratifs, ainsi qu'un cahier bonus pour le recyclage des chutes de pâte.

Ton livre s'adresse-t-il aux débutants comme aux confirmés ? Est-il un reflet de ce que nous connaissons déjà de ton blog ?

J'ai souhaité écrire un ouvrage accessible à tous et pas seulement aux aficionados de la polymère. Il y a des projets pour débutants comme pour confirmés. Le livre reflète les créations présentes sur mon blog et ma galerie Flickr avec juste en plus... un mode d'emploi !

Sans_titre_1

Quel est ton chapitre préféré et celui qui t'a donné le plus de difficulté ?

J'aime le chapitre explicatif sur la cane dentelle organique car le rendu des bijoux est spectaculaire après un peu d'entrainement car ce n'est pas une cane facile. Le chapitre qui m'a donné le plus de difficulté est celui sur les metal foils, car il a été difficile de prendre des photos qui reflètent le côté brillant du métal.

Quelques mots pour nous donner envie (je dirais presque d'aller jusqu'en Chine, mais cela fait un peu loin ! pour l'acquérir :

Heureusement le livre est disponible en France, Belgique et Suisse, parce que 13 heures d'avion c'est un peu long. Ce livre est une approche plus moderne de la pâte polymère mais c'est surtout une base d'idées pour exploiter votre propre potentiel créatif.

Sans_titre_2Mabcréa, son blog. Son livre.

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , ,


jeudi 26 septembre 2013

A la Prévert....

Est-ce le retour du soleil ?

Les températures estivales ?

Les fraises de septembre (les meilleures pour les confitures) ?

La  victoire de l’équipe de France de basket ?

Les premiers cèpes ?

 

Ou une autre raison tout aussi valable ?

 

En tous cas, le groupe Creationfimo a voulu mettre à l’honneur

 le collier Paroz de Bbblabelette

Et comme ce pseudonyme impossible à prononcer est le mien, pas facile de rédiger cet article…

 

Je vous montre le collier

paroz21

 (Avec une photo de la semaine précédente, donc hivernale, donc bôf-bôf)

 

Autre coup de cœur, le collier d’Anne !

Anne sait manier nature, poésie et polymère pour faire des bijoux uniques !

 

anne_o

 

Cette citation de Nabokov décrit, pour moi, l’univers d’Anne :

 Le sens de la création littéraire: dépeindre des objets ordinaires tels que leur reflet apparaîtrait dans des miroirs magiques 

 

Belle semaine…..

 

 

Posté par bbblabelette à 07:00 - - Commentaires [28] - Permalien [#]

mardi 24 septembre 2013

le tour du monde des tutos

 

 

une jolie fleur

 

DSCF0030 (1)

 

 

 

une jolie tortue

кулон-черепашка-pendant-turtle

 

et un joli bracelet 

 

161 

Posté par dominool à 08:01 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 22 septembre 2013

Un détour dominical par l'Espagne

80046820_o

avec Pilar

Capture d’écran 2013-09-22 à 08

 

Capture d’écran 2013-09-22 à 08

 

Capture d’écran 2013-09-22 à 08

Capture d’écran 2013-09-22 à 08

 

Posté par dominool à 08:30 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 20 septembre 2013

Polymère bio

Depuis des années, nous nous appliquons à séparer les plastiques des métaux, de mettre de côté les épluchures de légumes, de donner nos vieux vêtements plutôt que de les jeter, de mettre les ampoules et les piles à l'entrée de nos supermarchés, de créer des meubles avec des palettes industrielles ... Le recyclage est devenu une habitude, voire une façon de vivre.

L'auteure d'aujourd'hui l'a mis en première ligne de son ouvrage : le recyclage de la polymère. Oui oui ! Vous savez, tous ces petits bouts de pâte qui se retrouvent dans un gros sac avec l'espoir qu'un jour vous en servirez. Sauf que cela fait bien 6 mois qu'il moisit dans le fond du placard et, tel un monstre, grossit à chacune de vos créations.

Marie-France nous dévoile ses recettes, qui sont, je vous l'assure, tout à fait excellentes !

411_001

Comment t'est venue cette idée d'écrire un livre ? As-tu mis du temps pour passer de l'idée au manuscrit définitif ?

Tout s'est fait très vite. C'est plus fort que moi : mes 25 ans de prof ont laissé des traces. J'adore expliquer, partager. J'ai ainsi offert plusieurs tutos pour les copines qui passaient régulièrement sur mon blog. Et j'ai eu assez souvent :"A quand le bouquin ??". J'en ai ri, mais l'idée a commencé à germer, sans plus.

Puis plusieurs créatrices (Magali, Florence, Liz & frog ...) dont je connaissais les blogs écrivaient leur livre. C'était l'automne dernier. Par pure curiosité, j'ai envoyé un mail à Emmanuelle Prot pour lui demander comment elle choisissait les thèmes de ses livres. Elle m'a répondu très vite que je pouvais faire une proposition si j'avais un projet. Immédiatement, j'ai répondu, vraiment sans réfléchir : la récup' de la pâte, j'adore. Et elle m'a répondu :" Ca marche ! Présentez-moi un projet sur ce thème." On était en décembre 2012. Signature du contrat tout début janvier.

Et là, après avoir lu et relu le contrat, je me suis dit "mais ma pauvre fille, tu es complètement folle ! Dans quelle galère tu t'es engagée !" Et je me suis jetée dans ce projet à fond. C'était l'occation de partager tout mon enthousiasme et d'aider, à mon tour, celles qui découvraient la pâte. Pour moi, cette découverte est assez récente : un peu plus de 4 ans mais surtout à partir du moment où j'ai créé mon blog, il y a deux ans et demi.

Ecrire à temps complet pendant deux mois. C'est finalement assez court, mais comme je ne travaille plus, j'avais toutes mes journées. Le jour pour la fabrication et les photos, le soir sur l'ordi pour les textes. Ce sont les photos qui m'ont posé les plus grandes difficultés surtout que janvier/février ce n'est pas l'idéal pour des prises en lumière jour. Remise du manuscrit fin février, etc ...

Pourquoi avoir privilégié le thème du recyclage de la pâte polymère ?

Pourquoi le recyclage ?? Je suis une scientifique : études de bio et de géologie. Donc expérimentations tests, c'est mon truc ... Eh bien avec la pâte c'est pareil. Aucun interdit. J'essaie tout ce qui me passe par la tête dont des trucs complètement loufoques. Conséquences ? Pas mal de ratés et de la pâte cracra, beurk ou scrap selon les noms qu'on lui donne, j'en avais partout. Un gâchis scandaleux. La honte quand ma table était couverte de projets avortés. Et en regardant ces rebus ... Tilt ! Il y a des couleurs, des morceaux restant de plaques, etc ... Qu'est-ce que je pourrais bien en faire pour limiter le gâchis ? et voilà.

Quel est ton chapitre préféré et celui qui t'a donné le plus de fil à retordre ?

Difficile de choisir parce que tout m'enthousiasme dans la pâte polymère. Je suis devenue complètement accro, droguée et une seule journée sans, c'est difficile.

Disons que la récup' ultime m'a beaucoup amusée car souvent elle ne sert que pour l'intérieur des perles ou le dessous des plaques. Or quelle belle imitation ardoise ! Une autre découverte où j'ai fait "Ouahh !" : les rayures rayées.

Les difficultés ? Pas vraiment puisque ce sont uniquement des projets que j'aime. Peut-être le montage du collier férroviaire (j'ai eu deux montages/démontages avant qu'il ne me plaise vraiment).

Sans titre 1

Est-il destiné à un public en particulier ? Faut-il manger bio et recycler ses épluchures de légumes pour s'y essayer ?

Je pense qu'il est tout public. Certaines techniques sont vraiment faciles. Bien sûr, comme presque tout démarre d'une récup', vous n'obtiendrez pas les mêmes couleurs que le modèle du livre, c'est évident. Je donne des pistes et vous aurez votre créa totalement personnelle. Disons que ce livre est dans l'ambiance et l'univers de mon blog. Beaucoup de couleurs, des petites astuces. Pas de résolution mais le plaisir de créer. Et en deuxième partie, il y a quelques créas "non récup'" qui me tiennent particulièrement à coeur, dans l'ambiance du blog, là encore.

Pour les épluchures de légumes, je vais tester en application sur la pâte et cuisson... peut-être un deuxième livre sur ce sujet, qui sait ?

Quelques mots pour nous donner envie de l'acquérir :

Osez tenter n'importe quoi ! Ratez des trucs ! Soyez généreux quand vous faites une plaque de motifs, un dégradé ! Et surtout, n'ayez plus jamais le geste de ramasser tous les petits bouts qui traînent et d'en faire un paquet informe.

Non ! Posez-les dans une boite sans les abimer. Et le jour où vous ne savez pas quel projet commencer, fouillez dans cette boite aux trésors et amusez-vous !

Ce livre est coloré, gai, lumineux. C'est un loisir créatif sans prétention. J'ai voulu partager avec vous mon enthousiasme.


Marie France, Alias Polymeramoi

Son blog.

Son livre.

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

jeudi 19 septembre 2013

La bonne combinaison....

Mais non, je ne vais pas vous parler du loto, ni de jupons (franchement, vous avez de ces idées!)

 mais de l’art de l’association. 

L’été, mes salades composées sont faites (soyons franches entre nous, avec ce que je trouve dans le placard, le réfrigérateur)  sur un principe immuable ; de l’acide, du sucré, du croquant et du tendre ! 

Sorti de la cuisine, on peut continuer les associations improbables qui deviennent des préceptes ! 

Cette semaine, Calneige a appliqué ma recette, dans son atelier, elle a conjugué les improbables ;

des vases sans fleurs et un collier !

 

89923414_o

 

89923392_o

Quelle recette !

 

 

Caroline, elle, nous a donné sa version du monde marin !

89923433_o

89923490_o

  

  

Des poissons à fleurs après des vases sans fleurs !

Le summum de la bonne combinaison!

 

Belle semaine

Posté par bbblabelette à 07:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]