lundi 10 octobre 2005

Les meilleurs outils pour former vos perles

On nous propose à la vente sur le web differentes "machines" pour former nos perles en polymère. Curiosité ou nécessité ?
Les inspecteurs Dominool, Heure Bleue et Merlin ont mené l' enquête auprés de différents groupes de polymèristes.

polytools06

il s' avére que les meilleurs outils pour façonner les perles restent

nos mains,
aidées, il est vrai suivant la forme, d' une plaque de verre ou de plexi, ou encore d' une aiguille.

 

Sur la population interrogée 90 % utilisent et n' ont utilisé que leurs mains.
Sur les 10% restant, 5% ont abandonné après quelques essais les appareils vendus
à cet effet dans le commerce :

polytools10_t

"J' ai acheté mais je ne l' utilise qu' une fois dans l'an car cela ne marche que pour les perles unies ou marbrées. En plus il faut doser la quantité de pâte précisément sinon cela ne marche pas. Le seul interet des perles strictement identiques." -Mathilde.

"Il faut savoir bien s' en servir, et surtout avoir le coup d' oeil pour la quantité de pâte utilisée car si trop ou trop peu tout est raté" -Aigue.

polytools05

Si je compte bien il reste 5% qui sont entièrement satisfaits des roller bead, tri bead roller, et autre poly roller.

"Je fais tout comme perles, mokumé gamé, marbré, millefiori (si ,si) 'forme de base' ou l' on rajoute des éléments(comme les perles de karen lewis -klew)...il m' a fallu quelques jours pour bien tout prendre en mains sinon c'est trés pratique :-)" - Féerie

Pour en savoir plus sur les differentes formes de perles ici

polytools04polytools03

Yves alias Ami Merlin

Posté par marlasevy à 10:11 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,


samedi 8 octobre 2005

le scoop !!!!

c'est quoi, à découvrir dans cet article

math1

salut math, grâce à toi, je peux enfin réaliser un skinner blend
digne de ce nom,  j'ai eu la chance d'avoir une petite leçon
particulière lors de notre rencontre à figanières,
tu nous as fait aussi une démonstration de canes géométriques avec
une patience d'ange et des explications très claires et
compréhensibles,  le temps a passé très vite et  on n'a pas eu le
temps de se connaître un peu mieux,
donc j'aimerais que tu nous parles un peu de toi,

mathun3

Mathilde COLAS, 34 ans, un homme (très compréhensif), une petite fille de 4 ans,
un poney (premier amour de ma vie, relégué au troisième rang depuis l'arrivée des deux précédents, et que j'ai encore plus de mal à voir depuis que je connais la fimo), et deux chats -pas embêtants mais des poils

Dans la vraie vie, prof de math-sciences en lycée pro, après des études scientifiques. J'aime ce boulot, j'ai encore l'innocence de croire que je peux servir à quelque chose et j'aime le contact avec les élèves. J'envisage un jour de réduire mon activité professionnelle pour fimoter un peu plus mais le statut de fonctionnaire n'est pas facilement compatible avec d'autres activités.

Sinon j'ai toujours été bricoleuse. Je me rappelle à l'école primaire mon bureau, c'était déjà la caverne d'Ali Baba, il y avait ciseaux, colle, scotch, bouts de papier, mon instit en rageait. Plus âgée, j'ai gardé un mélange de rigueur technique et le plaisir de faire avec les mains, que ce soit dans des activités plus masculines (travailler le bois ou le béton pour construire des box ...) ou plus féminines comme la couture ou le tricot. Par contre je n'ai jamais été capable de tenir un pinceau.

-----------------------------------------
tu dis que ça fait à peine trois ans que tu as commencé à travailler
la pâte polymère,  raconte- nous ta première rencontre avec notre pâte
magique, et tes débuts,
as tu eu le coup de foudre ou l'as tu apprivoisée petit à petit ??

Un jour au lycée, je vois une affiche qui annonce la création d'un club loisirs créatifs. A l'origine, c'est pour proposer des activités aux internes mais tout le monde pouvait venir alors je pointe le bout de mon nez. Animé par une CPE et une surveillante, il y a de la peinture sur verre ainsi qu'une sorte de pâte à modeler vers laquelle je me dirige. Je patouille un peu puis direction mon magasin de loisirs créatifs pour trouver un livre qui m'en dise un peu plus.

Déception y a rien, que des bouquins de modelage et encore pas folichons. Trois semaines plus tard, la surveillante change d'emploi du temps et ne peut plus assurer l'atelier, je décide de prendre sa suite. Pas de bouquin, il va falloir que j'assure quand même. Je plonge dans le net. Et là c'est la révélation, je ne parle pas un mot d'anglais mais je découvre les mots polymer clay et tout ce qui va avec. Je découvre le millefiori, technique dans laquelle je m'épanouis totalement, mes canes géométriques à bases de triangles ou de carrés recomposées à l'infini, associées à des skinner blend sont devenues caractéristiques de mon travail. On y retrouve ma rigueur scientifique et je me suis découvert une certaine sensibilité aux harmonies de couleur que j'ignorais.
mathdeux1

et depuis trois ans ??? raconte comment as tu atteint ce niveau de
perfection ????

Je n'aime pas le travail bâclé, j'aime le travail bien fini et je crois que cela a suffi. J'ai tout simplement trouvé le truc qui me convenait. La technique ne me pose pas de problème, la pâte fait toujours ce que je veux entre mes doigts, je ne suis pas capable d'expliquer pourquoi. Mon esprit mathématique fait que la construction des canes devient logique. Par contre la réalisation des bijoux me demande beaucoup plus d'efforts, j'ai parfois l'impression que je manque de créativité, c'est sûrement un peu vrai, mais je progresse petit à petit.


Nous sommes ,tous et toutes pauvres francophones souvent assez nuls en anglais, amenés à rechercher des infos, des leçons, enfin tout ce qui concerne la pâte polymère, le web est une vraie mine d’or ( anglaise ou plus souvent américaine)  mais rien ne remplace le bon vieux bouquin, qu’on peut consulter à tout moment,
tout ça pour annoncer le  scoop !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

PARUTION EN NOVEMBRE ( bientôt!!!!)
du livre de Mathilde aux éditions ‘l’inédite”

mathcouverture

raconte nous un peu l’histoire de ce livre !!!!!!

  Lorsque j'ai débuté, il y a maintenant 3 ans, j'ai désespérément cherché des ouvrages mais que nenni il n'y avait vraiment rien sur le marché ou que des trucs vraiment pitoyables alors qu'on peut faire des choses vraiment formidables. Je me suis donc rabattue sur le net avec un anglais plus qu'approximatif.
    Il y a maintenant presque deux ans, je me suis dit que je pouvais essayer de faire quelque chose pour combler ce vide. Etant prof à la base, j'avais envie d'échanger et de communiquer ma passion (c'est d'ailleurs la raison de mon inscription sur le groupe). J'ai donc réalisé un projet de bouquin avec uniquement de la technique puisque c'est ce qui m'avait manqué. Je l'ai proposé à des éditeurs qui m'ont gentiment envoyée sur les roses, ou dit non quand ils ont répondu. (la fimo ne devait pas encore être assez à la mode pour que les éditeurs se risquent à investir)
  J'avais laissé tombé quand, sur un salon (en juin) ou j'étais démonstratrice, j'ai rencontré une éditrice qui m'a dit être intéressée par le projet. Mais qu'il fallait aller plus loin que les techniques et proposer des projets aboutis, de plus elle voulait que le livre soit publié en novembre, donc la maquette finie début septembre. J'y ai passé toutes mes vacances mais j'ai rendu ma copie dans les temps.
  Quelle satisfaction d'aller jusqu'au bout d'un projet. Ce fut vraiment une expérience formidable. Je suis maintenant impatiente d'avoir un exemplaire dans les mains et j'ai déjà des idées pour un deuxième.

mathlivredeux

et quels trésors on va trouver dans ce livre? nous livres- tu tes secrets pour réaliser des dégradés impeccables ?? ( les petits gestes en plus qui font qu’on réussit !!! non je vous dirais rien )

    Très pédago (on ne se refait pas), les projets proposés suivent une progression logique dans la difficulté de réalisation mais les techniques proposées restent simples. Beaucoup de millefiori, une dizaine de canes différentes assez géométriques (ben oui!) mais pas de visage, ni de chat, c'est trop compliqué pour un premier livre sur le sujet. Si, pour les réalisations, l'usage de la machine à pâte n'est pas obligatoire, elle est fortement conseillée car plusieurs modèles utilisent le dégradé et aussi parceque j'indique les numéros de passage utilisés pour la construction des canes.
J'ai essayé d'y mettre plein de petites astuces (pour faire des perles de même gabarit, des conseils sur la cuisson ou le perçage). Pour les réalisations, je propose des parures d'au moins trois éléments. Il y a des colliers (sautoir ou ras cou), des pendentifs, des bracelets, des boucles, des bagues, des barrettes, une pique à cheveux. J'ai essayé de faire varié dans les formes et les couleurs.


merci Math, on attend tous et toutes avec impatience,  la parution de ton livre,
nous vous préviendrons bien sûr de sa sortie en librairie
pour découvrir math, allez visiter son site
et à lui poser toutes les questions que vous voulez
-------------------------------------------------------------

Math interrogée par Dominique qui sait enfin faire un skinner blend !!
---------------------------------------

et un petit témoignage de Séverine
Que dire de Mathilde !? plein de choses ...
tout d'abord, elle a été pour moi un élément révélateur en ce qui concerne la conception des bijoux.
c'est une petite nana douce et réservée ... qui cache un caractère d'une force admirable.
je pense qu'elle a vraiment la fibre de l'enseignement; elle t'amène à réfléchir sur des techniques et t'accompagne dans cette réflexion.
c'est quelqu'un de généreux, d'attentif, et de motivant. Les compliments ne pleuvent pas mais quand elle en fait ! wahou !!!! ça booste ! j'ai la sensation qu'elle était sur mon chemin, notre passion commune pour la polymère nous amène aujourd'hui à nous découvrir vraiment et je pense que nous sommes au démarrage d'une jolie amitié.

Posté par dominool à 07:50 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 6 octobre 2005

des débuts de faussaires

POLYMER THE CHAMELEON CLAY
livrevhugues
J’ai acheté ce livre sur les conseils de Xtine. Pour débuter dans
la technique du faux les leçons en images sont bien détaillées. Au
début du livre il y a une partie qui traite du matériel et des outils
qui est vraiment intéressante avec plein de petits conseils sur
l’utilisation des différentes peintures, laques, vernis etc….
On peut trouver l’imitation faux ivoire, turquoise, jade…
La galerie de photos est  de belle qualité. Je n’ai pour l’instant pas
essayé grand-chose, mais je le feuillette régulièrement !!!
Un livre en ….anglais bien sûr !!!

Un livre de Victoria HUGHES
Editions Krause publications

en vente

recommandé par Sandrine (sandyxe)

Posté par dominool à 09:34 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 5 octobre 2005

Méthode d'artiste (4)

Suite et fin de cette découverte des différentes méthodes utilisées par les artistes de CREATIONFIMO.

Stéphanie (féérie) (site ou album photo) 

cloisonnebroche

Me considérant toujours en apprentissage de technique, je reproduis principalement ce que je vois et qui est en général lié à une technique bien précise, bien que souvent je modifie les étapes ... sinon j'ai une farde où de temps en temps j'y fais des croquis et y collent des images glanées un peu partout (net, magazine ...) je note rarement mes idées et c'est un tort car quand je me decide à les réaliser j'ai oublié ce que je voulais faire ! 

Damilène

damilene

Je fais de temps en temps des croquis, mais je ne m'en sers que très rarement. Je crois que j'ai un peu de mal à m'organiser de toute façon. Donc c'est très souvent "free style" et si j'essaie une nouvelle recette, comme je ne note rien, après, je n'arrive pas toujours (en fait presque jamais) au même résultat.

Sandrine

sandrine1
Je fais quelques croquis, quand je suis au téléphone, dans une salle d'attente !!! mais je ne m'en sers jamais. C'est quand je commence à créer mes couleurs de pâtes que l'idée du bijoux me vient et je fais les perles en conséquence.

Pauline (la_plume26)

pauline2
J'ai souvent des idées de montage ou bijoux en polymère qui me passent en tête, et souvent je note ces idées. Bon, il est vrai que la plupart restent sur papier, mais si ce sont des idées d'associations de couleurs pour le mokumé par exemple, là ça se concrétise souvent... Pas beaucoup de croquis par contre... Peut être parce que je dessine pas bien ?!  ;-) Par contre la plupart du temps je fimote en "free style" comme on dit : par exemple je choisis les couleurs de mon mokumé selon l'humeur, et je fais toute une série de perles avec, un peu de toutes les tailles et les formes. Je peux avoir une idée précise de monter un bracelet ou un collier et je fais les perles qui correspondent, mais le reste de la préparation j'en fais plein de perles différentes. Ensuite, une fois vernies, j'essaye de trouver plein d'idées pour monter ce stock de perles. D'un coté le fait de ne pas trop s'organiser c'est pas mal, je suis obligée de me creuser pour faire pleins de montages différents, mais d'un autre coté pour faire de vraiment belles pièces ça serait pas plus mal de concevoir le collier avant de partir dans des délires !  Tiens c'est marrant ça, concevoir avant de partir à fond, c'est un peu ce qu'on essayait de nous faire comprendre pendant ma formation ?!!!  lol

Stef

stef

Personnellement je fais les deux, je fais parfois complètement "free style", enfin l'idée est dans ma tête quoi... et puis parfois j’ai repéré en marchant, dans un magasin, ou une idée m'est venue pendant la nuit alors je la dessine. Ensuite j’arrive parfois à rester  "assez proche" quand je trouve le dessin à mon goût  (j’y met les couleurs bien sur!) et parfois, soit parce que je n'arrive pas à faire exactement ce que je voulais , soit parce qu'au hasard des manips je modifie l'idée de départ parce que cela rend mieux (!) le dessin ne ressemble plus exactement au résultat final! Parfois il m'est arrivé aussi de dessiner juste la forme d'un pendentif et d'ensuite improviser pour les couleurs...les effets, textures que je voulais lui donner....Voila pour moi, les croquis sont intéressants surtout pour ne pas oublier les idées qui défilent dans ma tête...

(Baumethomas)

ve

Des fois, je fais un croquis...mais je ne l'utilise jamais c’est plutôt l’inspiration du moment, mais c’est vrai que pour les montages avoir une idée de départ serait peut-être plus logique. En fait comme je n’ai pas d’obligations de création, c’est l’envie et l’inspiration qui me guident, souvent je me dis en voyant des merveilles : il faut que j’essaye, mais j’oublie vite.

By gotha (Nicole)

bygotha

Mes carnets ne me quittent presque jamais sauf pour aller au boulot et encore j'ai toujours sur moi un petit bloc notes qui me permet d'inscrire mes idées ou les choses que je vois.

J'ai plusieurs manières de procéder : soit je fais un dessin, je le réalise tel quel ou avec changement au cours de la réalisation (voir photos 1 et 2), soit j'assemble mes pierres sur carton, je prends une photo et je réalise (photo 3), soit je m'inspire de bijoux anciens et j'adapte (photo 4).

Poupou (lapetiteroussedesecours)

Je fais des croquis et note des idées lorsque quelque chose me passe par la tête et que j’ai de quoi noter sous la main. Par contre, je mets un temps fou à me lancer dans un truc auquel j’ai pu penser et du coup, si je reconsulte mes notes, il m’arrive de ne même plus comprendre l’intention d’origine. Et puis de toute façon, ça se transforme toujours en tout autre chose que ce que je voulais faire à la base.

Inspirations : Comme beaucoup, tout m’inspire.  Tout ce que je peux voir, sentir, goûter, entendre ou lire : les bijoux que je vois portés en rue, les vitrines, les affiches, vos œuvres sur créationfimo, l’étalage d’un fleuriste, un reste de mokume pourrave qui se trouve par hasard à côté des déchets d’une réduction de cane, l’abat-jour du resto viet’ qui a refait sa déco, le journal, les couleurs du parc Duden, une réflexion d’Adèle (3 ans ½) sur un mokume ‘on dirait du feu’ (ah ouaiiiiiiii !!!), les graffitis… Mais aussi les outils, supports, techniques, reliefs et formes : lorsqu’on tient pour la première fois une lame archi souple, ça change les perspectives ; je ne choisis plus mon pot de cornichons uniquement pour son contenu (tiens, celui-ci serait sympa recouvert comme ça) ; aux rayons maquette, fabrication de papier, mosaïque viennent des idées de textures ou d’inclusions ; les bennes devant les maisons en travaux regorgent d’éléments intéressants ; une nouvelle technique apprise sur créationfimo ou ailleurs sur le net… Mais comme je suis pas une flèche, tout ça met un temps infini à décanter, s’estomper, se mêler, se transformer pour enfin se rematérialiser et devenir encore tout autre chose entre mes mains. En résumé, tout et n’importe quoi mais surtout n’importe quoi.

A vous de trouver la méthode qui vous convient le mieux pour faire des merveilles...

enquête Céline

Posté par celine_M à 10:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

mardi 4 octobre 2005

COUP DE COEUR DE LA SEMAINE

un peu de châleur en ce début d'automne

lulu

Posté par dominool à 18:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :


stylo facile !!!! la recette



pour vos cadeaux de Noel,
pourquoi pas un stylo personnalisé,
voici une leçon en images d'après Nadège, facile à réaliser,

matériel

un bic tout simplement-    pique de brochette
            de la pâte polymère couleurs au choix
              un cutter, couteau, lame pour couper    

   styloun1            


première étape, préparer le décor du stylo, marbré, cane, mokumé, tout décor au choix

deuxième étape, former le corps du stylo,

stylodeux1


troisième étape : former le bout du stylo

stylotrois1

quatrième étape : cuire ( en gardant la pique  à l'intérieur )
sortir du four, retirer la pique  et insérer la cartouche,

styloquatre1

et voilà simple non !!!

stylocinq1

qui es-tu  Nadège ?

Je suis une touche à tout :pâte à sel, couture, perles, peinture,serviettage, et bien sûr fimo !

j'en fais depuis longtemps mais j'ai découvert assez récemment tout ce que l'on pouvait faire avec.C'est très riche au niveau création comme matière.

j'ai donc mes 4 petits sites pour pouvoir montrer et partager ce que je fais. Et aussi pour faire pour les autres, c'est une expérience différente que de créer pour soi.

mon rêve : une boutique, une expo, une galerie...enfin tout ce qui pourrai me permettre de pratiquer l'artisanat plus largement...on peut rêver, non ?"

pour la découvir  quelques petits clics ,ici

encore là
et enfin ici

merci à Nadège pour ce tuto sympa,


cette leçon en images est la propriété de son auteur,
merci de respecter son travail et de ne pas en faire une copie sans son
autorisation.

This tutorial with images is an intellectual property of its author.
Please, respect his/her work and do not copy / reproduce / translate it without his/her authorization.
The journal staff  will be glad to provide you with an English translation, if needed.

Posté par dominool à 08:26 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 3 octobre 2005

Rappel

Challenge : Poudres, Encres et peintures

pens_e

Vous avez jusqu' au 11 octobre 2005 pour nous envoyer vos photos challenge_paroledepate@numericable.fr

Posté par marlasevy à 13:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

samedi 1 octobre 2005

la polymère liquide

LIQUID POLYMER CLAY
livrepolymerliquide



Avant d’acheter ce livre j’avais une vague idée de ce qu’on pouvait faire avec la polymère liquide.
Ce livre (en anglais) avec des techniques et des leçons en images, est une mine d’information pour l’utilisation de la polymère liquide (TLS ou fimo liquide

on peut trouver du transfert sur tissus, du cloisonné, de la mosaïque… Je n’ai pas encore tout essayé loin de là, mais il offre des possibilités impressionnantes comme le vitrail. 22 projets et galeries pour un maximum d’inspiration.

Un livre d’Ann et Karen MITCHELL
Editions Krause publications
en vente

recommandé par Sandrine (sandyxe)

voir aussi un article en anglais sur le TLS

Posté par dominool à 09:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 28 septembre 2005

COUP DE COEUR DE LA SEMAINE

Elle nous a présenté sa création comme "ratée"
à vous de voir

marieangecdc
et on aimerait bien connaitre la recette de son jade raté

Posté par dominool à 08:15 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 23 septembre 2005

Un peu de ménage

bazar31bazar21

Qui ne l’a pas déjà vécu ? On commence à découvrir le monde de la pâte polymère, on s’équipe en commandant différents objets, livres, outils et autres pour pouvoir réaliser ses créations. Petit à petit on découvre qu’on a accumulé beaucoup des choses et on ne sait plus ou le mettre et comment les ranger.

plan_de_travail
Photo Mathilde Colas

Voici le résumé d’une enquête menée auprès de différents 'polymèristes' sur

"COMMENT RANGER SON MATÉRIEL".


zonemh

Rangement pains de pâte polymère :
La plupart de personnes rangent leurs pains de pâte dans des boîtes ou des petits meubles à tiroir.

Il y en a de tous les styles :

* métalliques
*
style boites à gâteaux/biscuits assez bas pour ne pas avoir trop de pains empilés et trouver les couleurs plus facilement
* boites divisées par pâte (fimo classique, fimo soft, pains spéciaux comme pailletés, métalliques, perlés, transparents)
* des petits meubles en plastique à tiroirs (qu’on trouve dans des magasins de bricolage / meuble pour vis ou clous), chacun divisé par couleurs et outils
*
chaque pain est emballé dans du papier sulfurisé/cellophane
* tout est emballé individuellement dans des grands sacs genre zipplocs et classé par couleurs
Le rangement dans des boîtes semble être la méthode, préférée des polymèristes

meuble
Photo Ivana

Rangements des outils :

* une boite à outils sympa un peu plus grande qu’une boite à chaussures et avec quelques compartiments bien utiles pour les emporte pièces, tampons, boutons, moules. Dans la partie principale il y a des rouleaux, des cutters, des vernis, des lames, des verres pour les swirls, des règles, des équerres, des brochettes en bois, des pics ...

boite3

Rangements des canes :
Voici quelques conseils pour ranger les canes

Utiliser un tupperware à compartiment, avec une fermeture bien hermétique. Afin que les canes ne se touchent pas, les entourer de papier sulfurisé et les mettre dans un de rouleau en carton (genre rouleau de sopalin / papier ménage) ( Attention ne pas mettre la pâte au contact direct de papier, car le papier dessèche la pâte).

**Ne pas oublier de garnir le fond de papier alu pour que le plastique de la boite ne fonde pas au contact de la pâte.

Rangements des perles :

Pour le rangement des perles on peut utiliser plein de matériel de récupération :

* Pour les perles (rocailles, facettes, etc) des boîtes à fromage en bois ou des boîtes à bonbons en fer – qu’on peut ranger dans un grand carton rigide.
*
Pour les petits accessoires il existe des boîtes en plastique avec compartiments (par exemple chez Castorama)* On peut ranger les perles selon leurs catégories (verre, petites rocailles, grosses rocailles, bois, etc…) dans des sachets placés dans des caisses en sachet, boîtes à compartiments ou dans des tiroirs différents.
*
Ou encore pour toutes les petites bricoles genre perles à écraser, accessoires pour agrémenter les colliers ou bracelets, le rangement peut se faire dans de petites boîtes transparentes prévues pour la pêche.

boite2

Rangements pour les créations en cours :

un plateau qu’on transporte selon l’endroit ou on veut travailler peut être très utile.

Rangements livres, autres informations :

Des classeurs dans lesquels on peut ranger les leçons imprimées qu’on trouve sur le net, les images qu’on découpe de modèles qui plaisent.

Et une bonne bibliothèque pour les livres.

****
bureau1

BON RANGEMENT A TOUS

Propos recueilli par Ivana

Posté par marlasevy à 10:30 - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :