jeudi 24 septembre 2009

Ca ne vous a sans doute pas échappé...

... mais l'automne est arrivé cette semaine !

Moi personnellement, c'est une des saisons que je préfère ! (l'autre c'est le printemps)
Ce début d'automne, c'est le moment ou la lumière devient dorée, où on sort les petites laines le soir...
Le moment où les marrons tombent, où les feuilles commencent à jaunir doucement...

Bon, c'est aussi le temps des chasseurs qui tirent dans les bois, et en parlant de bois, c'est aussi le moment où on songe à en rentrer pour les premières flambées...

Mais il n'y a pas que le bois qui rentre se mettre au chaud en ce début d'automne, il y a aussi ... les araignées !
Elles profitent des moindres interstices, de la moindre fenêtre ouverte pour se réfugier à l'intérieur, et ce n'est pas rare qu'en cette saison on en découvre une, mahousse, sur le mur de la chambre quand on monte se coucher !

Généralement, je dois l'avouer, quitte à être vouée aux Gémonies par les adeptes de la non violence et les supporters de la SPA, je saisis la première savate qui me tombe sous la main et j'écrabouille sans plus d'état d'âme l'intruse qui m'a provoqué une montée d'adrénaline intempestive à l'heure où justement je cherche à me calmer pour dormir...

Je suis de nature sociable, mais je ne partage pas ma chambre avec n'importe qui !

(Mais attention : je ne suis pas arachnophobe ! Je vis en paix depuis longtemps avec des colonies de fines épeires qui ont élu domicile, par exemple, dans certains de mes cabinets de toilette rustiques, et je les admoneste seulement quand je considère que leur fécondité printanière dépasse les bornes ! (ou qu'un invité délicat (et souvent citadin), refuse de prendre sa douche à moins de génocider toute la colonie )

Et justement, en parlant d'araignées, il y en a une qui, cette semaine, a trouvé un endroit particulièrement douillet pour se mettre au chaud : le décolleté de Christine ! Comme quoi ces petites bêtes connaissent les bonnes choses de la vie !

glamour

(Non non, sur la photo ce n'est pas Christine... la pauvre a dû être transportée aux urgences après avoir été piquée par sa tarentule... Bon j'arrête de dire des bêtises !)

C'est promis Christine, je ne te ferai pas le coup de la savate si je te vois avec ton magnifique collier ! ;-)

....qui entre parenthèse  se nomme "Glamour" (il fallait y penser !)

En tout cas pour Halloween tu es fin prête ! ;-)

Posté par gadouille à 06:12 - - Commentaires [31] - Permalien [#]
Tags : ,


mercredi 23 septembre 2009

une alliée précieuse

43986509_p

la résine, vue par Ary

43985713
43985831

43986072_p

Posté par dominool à 06:16 - - Commentaires [39] - Permalien [#]
Tags :

lundi 21 septembre 2009

Les "nouvelles" pâtes de métal

Depuis juillet 2008, deux nouvelles pâtes de métal ont vu le jour.

Ce sont les pâtes de bronze et de cuivre.
La pâte de bronze est composée de cuivre à 89 % et 11 % d'étain pour le métal ainsi que d'un liant organique non toxique et d'eau.
La pâte de cuivre quant à elle, est composée de cuivre à 100 % pour le métal et également d'eau et de liant organique non toxique.

On les trouve sous forme de pâte de modelage (BronzClay et CopprClay) ou sous forme de poudre à réhydrater (Hadar's clay).

bronzclay copprclay
Bronzclay et Copprclay

poudrebronze poudrecuivre
Hadar's bronz et copper clays

bronzclay2 poudrecuivre2
Pâte de bronze et poudre de cuivre

Les deux pâtes (bronze et cuivre) peuvent être combinées en même temps dans un bijou mais ne peuvent être mélangées à la pâte d'argent qu'une fois cuites ou à de la pâte d'argent cuite.

Préparation de la Hadar's clay

Les pâtes de métal en poudre contiennent déjà le liant organique mais doivent être réhydratées avant utilisation.

prepapoudre1
Déposer un peu de poudre dans un récipient en verre ou en céramique après avoir bien secoué le conteneur de poudre.

prepapoudre2
Ajouter quelques gouttes d'eau (déminéralisée de préférence)

prepapoudre3
Mélanger intimement la poudre et l'eau jusqu'à obtenir une pâte lisse qui ne colle plus aux bords du récipient.

prepapoudre4
Huiler une feuille plastique avec de l'huile d'olive.

prepapoudre5
Étaler la pâte à travers le plastique à l'aide d'un rouleau en une plaque très fine. On voit encore des grains plus clairs dans la pâte, ce sont les morceaux de liant organique.

prepapoudre6
Ramener la pâte à l'aide d'une estèque et recommencer jusqu'à ce que la pâte soit très souple et douce.

La Hadar's clay s'utilise ensuite comme les autres pâtes de métal.

La cuisson

La fusion des particules de métal doit impérativement se faire à l'abri de l'oxygène pour éviter l'oxydation du cuivre. Elle se fait donc dans un conteneur en inox rempli de charbon activé

charbon

Les schémas de cuisson sont différents en fonction de la pâte utilisée, des fours utilisés (porte au dessus ou porte frontale) et sont régulièrement améliorés.
Les dernières recommandations sont de cuire les pâtes de bronze et de cuivre en deux temps, la première cuisson avec oxygène pour brûler le liant organique, la seconde sans oxygène pour permettre la fusion des particules de métal en évitant l'oxydation des particules de cuivre.

La première cuisson se fait sur une plaque dans le four entre 290 et 540 °C pendant 15 min à 1h00.
La seconde cuisson se fait dans le charbon entre 800 °C (pour le bronze) et 950 °C (pour le cuivre) pendant 2h30 à 3h30.

Voici quelques tutoriels (cuisson incluse) pour vous aider à démarrer.

Cliquez sur l'image pour y accéder.

face

bronzetutorialmrs1

bronzclaycamee2

D'autres tutoriels sont en préparation, n'hésitez pas à venir vérifier régulièrement.

Les nouvelles pâtes de métal peuvent s'acheter en France, sauf la Hadar's clay

Pour vous aider à vous y retrouver, voici un premier comparatif des revendeurs de ces nouvelles pâtes de métal.
Cette liste n'est évidemment pas exhaustive, elle sera complétée au fur et à mesure.

Convertisseur de monnaie : http://www.xe.com/ucc/

tarifs

N'hésitez pas à me contacter pour tout complément d'information

Sabine Alienor

Posté par Sabine Alienor à 07:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 19 septembre 2009

challenge animaux

michèle du 94 : souriswarhol

44057832

diamantine bijoux : pegase

pegase

diamantine bijoux : douceur

douceur

diamantine bijoux : butiner

butiner

creationmyway : bunny

44057897

jessica : canard

canard01

catalina_elena : transfer4 (éléphant)

transfer4_003

mimijack: vache

44057942

michele bortolot (mimijack) : mouton

mouton

michellebortolot : bourriquet

44057964

domitsu : maneki-neko

Maneki_Neko

modelanne : chat

chat

éléphant

LPHANT_2

dominique : araignées

44058046

escargots

escargots

mouches

mouchesdom

creabrindefolie : grenouille

Grenouille

Marianne Zargouille : droledemadaire

droledemadaire

tewee : bijou de sac chat

44058137

quelques créations du groupe créationfimo sur le thème de travail " les animaux"

si sur d'autres groupes ou forums, vous souhaitez publier les

résultats de vos challenges, appuyer sur "contact"

Posté par tewee à 07:00 - - Commentaires [31] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 17 septembre 2009

Il y a des moments dans la vie ....

... où on a tout à gagner à ouvrir un dictionnaire !

Ainsi, on peut lire dans le dictionnaire historique de la langue française,  que le mot chaos, emprunté  au latin chaos signifiant "état de confusion ayant précédé l'organisation du monde", est utilisé par les pères de l'église dès le 4e siècle pour désigner le premier état de la terre avant l'intervention créatrice de Dieu... Ce mot était lui-même emprunté au grec khaos désignant, dans la mythologie le premier état de l'univers avant la naissance des dieux, puis aussi l'espace infini, le gouffre, l'abîme...

Par extension, on utilisera la mot pour décrire un grand désordre, une confusion générale et il pourra avoir comme synonyme désordre, fouillis, pagaille... (à ce titre on pourrait donc parler du chaos qui règne actuellement dans mon atelier...)

Mais le mot chaos a aussi une acception géologique, et dans ce cas il désigne un entassement de blocs de certaines roches , qui se forme sous l'action de l'érosion.

Je ne sais pas à quel sens du mot chaos Domitsu s'est référée pour créer son collier, mais en tout cas il évoque tout sauf la pagaille !!!!

Chaos

En revanche le côté minéral de l'ensemble ne vous aura sans doute pas échappé !

Un chaos qui pourrait bien décrire comme le commencement d'un monde !

Un beau voyage au coeur de la matière et des éléments en tout cas !

Posté par gadouille à 07:15 - - Commentaires [31] - Permalien [#]
Tags : ,


mercredi 16 septembre 2009

Coin des enfants: Mon animal de poche

Pour les enfants qui sont allergiques ou qui ne peuvent avoir leur animal de compagnie

Mon animal de poche

IMG_2657

Matériaux:

1 bâton de bois plat genre tire langue ( mesure avec ta poche, s'il est trop long demande a papa de le couper avant de débuter)

Diverses couleurs de pâte déjà conditionnées selon les couleurs désirées ( environ 1/4 de paquet)

tes mains

Déroulement:

prépare la tête en formant la tête de ton animal

IMG_2799

Fais la partie qui sera les pattes ( attention cette partie doit être recourbée pour faire comme si ton animal sortait ou vivait dans ta poche.)

 

IMG_2800

Applique une plaque ( a plat sur le dos du bâton de  bois)

42382125

applique la tête, entoure les bas du derrière vers le devant du bâton.

42382143

Décore le visage a ton goût

IMG_2804

Ce tuto est inspiré du livre de Sherri Haab et Laura Torres The incredible clay book

Hermine

Posté par gagrobi à 06:51 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

lundi 14 septembre 2009

Pas si frivole que ça ...........

Caty et ses frivolités......
discrète, en quelques années, elle a fait d'énormes progrès et
ce n'est que le début.....
Voici une interview rondement menée par son amie Nefer,


22967812


Nefer :

Bonjour Caty, Il me faut avant tout te remercier vivement de bien vouloir prendre de ton temps pour nous accorder cette interview, car je sais que tu es absolument overbookée ces temps-ci.
Je sais aussi que tu es très émue malgré ta notoriété et ton talent largement reconnus. Tu ne te mets jamais en avant, ( il a fallu la menacer physiquement pour cette interview..) Pourquoi tant d'humilité et de discrétion?

Caty :
Oui je suis émue, tu me connais bien !! mais je ne pense pas avoir autant de notoriété ou de talent. Et puis j'avoue que je m'en fiche. Je ne pense pas que ce soit de l'humilité vraiment, enfin je ne sais pas. C'est juste que je préfère m'éclater dans mon atelier que de me faire connaître (pas commerciale pour deux sous j'avoue). Et la discrétion ça j'avoue que je la recherche. J'aime la tranquilité, être avec ceux que j'aime.

Mon bonheur est là : faire ce que j'aime et profiter des miens... lFaire partager ma passion aussi, avec mes élèves, mes amies,... le reste ce n'est que de l'illusoire qui passe.


Nefer :
Tu es également connue pour ta gentillesse et ton aptitude à toujours aider les autres,  Où puises-tu toute cette énergie pour nous soutenir et nous aider ?

Caty :
Heu... question piège là. Je ne sais pas d'où me vient mon énergie, mais c'est clair que j'ai toujours une longue liste de projets que je voudrais faire. Et je fais tout pour la réduire... mais elle s'allonge toujours plus. Quant à aider les autres, c'est pour moi naturel d'aider mon prochain, quel qu'il soit. On éprouve beaucoup de bonheur ensuite (enfin c'est mon cas). J'ai du mal avec l'égoïsme, le "MOI-JE", l'individualisme ou les envieux. C'est tellement bon des gens heureux !! Alors si chacun pouvait faire un tout petit peu pour l'autre... C'est tout bête pourtant. Déjà respecter autrui si l'on veut être respecté.

Mais je suis trop utopique parfois... et ça se retourne contre moi. Mais cela ne m'empêche pas de continuer.
35871112

Nefer :

Depuis combien de temps fais-tu de l'art polymèrique? Comment est-ce arrivé?


Caty :
De l'Art ?? Et oh, c'est un mot à ne pas utiliser. Et je ne sais plus depuis combien de temps exactement j'ai découvert ce merveilleux médium. 8 ou 10 ans je pense. Par contre je me souviens très bien comment. A l'époque j'étais en arrêt maladie pour migraines chroniques et lors d'un moment où je ne souffrais pas trop je suis allée sur le net.

A l'époque, il n'y avait pas grand chose sur le sujet en France et c'est par le plus grand des hasard que je suis tombée sur le site de Clo... Et ce fut réellement une révélation pour moi !! Enfin une matière qui ne semblait pas avoir de limites (et plusieurs années après je constate que c'est toujours le cas). Permettant de m'exprimer, de créer l'unique. Alors j'ai téléphoné de suite une amie pour qu'elle se rende dans un magasin me trouver les précieux pains. Elle m'en a ramené 3 : des pailletés en bleu, jaune et rouge.
L'aventure commençait !! Et la première cuisson finissait à la poubelle... brûlée. Mais qu'importe la magie avait opéré et depuis ça continue.



Nefer :
Tu es toujours en quête d'innovation, on a pu voir récemment sur ton blog  ta toute dernière collection, et son lot d'inventions plutot révolutionnaires, as-tu un carnet où tu notes tes idées? Comment te viennent-elles? Quelles sont tes plus grandes sources d'inspiration?



Caty :
Oui j'ai même plusieurs carnets. Un qui ne quitte jamais mon sac et qui me permet de gribouiller à n'importe quel moment où que je sois et ensuite je retranscrit dans les autres qui se trouvent dans mon atelier. Comment elles me viennent... ça je ne saurais le dire. C'est un détail aperçu quelque part et qui va se développer. Qui va grandir et devenir un projet. Quant aux sources... il suffit d'avoir les yeux ouverts pour en avoir. Tout d'abord j'adore les couleurs et un détail dans une boutique, ou bien dans la nature (il suffit de voir les couleurs de l'automne pour se délecter). Cela peut être aussi une publicité, un imprimé de tissu.
Une anecdote qui peut très bien illustré. Il y a quelques années sur une plage, une femme portait un maillot de bain plutôt moche... mais dont les couleurs m'ont interpellés. Du noir, bleu turquoise et orange... ma collection Pop était né.

Nefer:

Tes derniers colliers "free" sont magnifiques et ingénieux, comment l'idée d'un tel

montage a germé dans ton esprit et depuis quand ?

Caty
Concernant les colliers Free, j'ai réalisé les premiers il y a de ça un an déja. En fait juste avant le salon de Gaillac.
Quant à l'idée, comme quelques unes que j'ai pu développées, elle m'est venue en pensant à ma mère. Comme tu le sais elle est d'un âge certain et avec un certain handicap. Du coup j'imagine toujours des bijoux faciles à mettre et pratiques qui permettent  un maximum d'autonomie pour les enfiler. Et elle est très coquette. Donc j'avais imaginé ce collier sautoir qui ne tourne pas autour du cou, léger et sans besoin de fermoir. On le met et on le retire comme une écharpe. Et c'est ainsi qu'est né ce modèle.

43803512

Nefer :

Tu es adepte de l'eclectisme; tu adores faire de savants mélanges de ce qui n'aurait à priori pas de rapport; Cela doit demander beaucoup de matières différentes, d'outils etc... Est-ce que c'est le bordel dans ton atelier ? ( Cette question n'a pour but que de me rassurer personnellement, je le reconnais.)


Caty :
Oh oui je te rassure !! mon atelier est un véritable bordel et une vraie caverne d'ali baba. J'accumule tout en prévision... et ça stocke. Mais je suis comme une petite fille devant les sucreries entre mes perles, fibres, tissus... J'aime tout mélanger et voir ce que cela donne. C'est la surprise à chaque fois.
23909093
Nefer :

Je sais que tu es très demandée, Salons, Expos, les boutiques qui sont distributrices de ta ligne; comment trouves-tu le temps de sans cesse te renouveler sans te reposer sur tes lauriers?

Caty :
Et bien justement, je n'ai pas le temps (et surtout pas l'envie) de me reposer sur mes lauriers. Je dois avouer en toute modestie, que je ne suis jamais satisfaite totalement de mon travail... et donc j'ai l'envie constante de m'améliorer. Me reposer sur mes lauriers signifieraient que c'est la fin, que le parfait absolu a été atteint. Et heureusement j'en suis loin !!! Et j'ai encore beaucoup de route à faire.

Nefer :
Selon toi, est-ce ton passé de Graphiste qui te permet d'appréhender le bijou aussi pleinement  dans sa forme, sa ligne, ses couleurs comme dans un tout indissociable? ( Vous voyez... Je sais tout...)


Caty :
lol, oui tu sais tout. Effectivement j'ai été graphiste, secrétaire aussi et rédactrice... je suis surtout perfectionniste (et dans mon cas c'est un vrai  défaut parfois). Je dois toujours aller de l'avant.
Mais pour revenir à ta question, le processus d'un bijou est vraiment complexe. Tout d'abord pour les "grosses" créations, il y a le papier sur lequel je couche mon idée et où je le détaille étape par étape. Un véritable plan de travail. Et ensuite je réalise les différents composants. Mais il m'arrive souvent de réaliser selon mon humeur des morceaux (plaques, perles...) sans savoir ce que je vais véritablement en faire. Je stocke parfois pendant des mois avant que l'Idée ne surgisse. Que le processus ne se révèle en moi.
29614128
Nefer :
Tu me connais bien, je suis très " mécanique". Alors, à ton avis; la générosité, le partage, l'entraide, l'ouverture d'esprit sont-ils la clé du rouage de la Mécanique du Succès?

Caty :
Je n'aime pas le terme de Succès. Je ne calcule pas ce que je fais. Je suis moi-même et en accord avec mes valeurs. Après s'il en découle de bonnes choses, je ne vais pas te mentir, c'est tant mieux. Mais je ne fais pas les chosew en calculant les retombés, jamais, parfois je me dis que je devrais le faire et m'éviter des déconvenues... mais non je continue de faire les choses par instinct.  Je suis peut être naïve et dans ma bulle. Mais c'est toujours très surprenant quand quelqu'un, lors d'un salon par exemple, me dit connaître mon travail et mon site. J'ai vraiment du mal à réaliser l'impact d'internet. Et l'image qu'il transmet. Je ne suis que moi, une simple femme qui comme beaucoup a découvert ce médium et s'amuse avec.
22136247

Nefer :
Nous l'avons vu, tu viens de sortir ta toute nouvelle collection Gourmandiz, il y a dedans des modèles complétement nouveaux, et meme des inventions; as-tu déjà en tête de nouveaux projets pour la prochaine?

Caty :
Certains ne sont pas si nouveaux... mais je ne les avais que peu affichés. Mais ils ont évolués depuis la première version. Dès que je "maîtrise" mon sujet, je tourne la page et je m'attaque à d'autres projets. C'est mon moteur, me lancer des défits... les relever et réussir. Et bien sûr j'ai toujours de nouveaux projets. Certains aboutiront , d'autres en resteront juste au stade de projets... Mais il y aura toujours des nouveautés c'est sûr !! J'y travaille d'arrache-pied.


Nefer :
Quel conseil aimerais-tu donner à quelqu'un qui débute dans la polymère? N'importe quel conseil, celui qui te semble important.

Caty :

Il y aurait plusieurs conseils sûrement. Mais les principaux pour moi seraient de ne pas se rabaisser car ailleurs il y a "mieux" (et c'est toujours suggestif). Paris ne s'est pas fait en un jour. Et jour après jour on se construit. Le plus important est de s'épanouir avec ce médium.

Et puis il y a grand nombre d'artistes merveilleux et reconnus de part le monde pour prouver que les techniques les plus simples donnent des résultats magnifiques. Par contre la pièce la plus complexe ne sera jamais réussie si on bafoue les finitions. Il n'y a rien de pire que des traces de doigts sur une perle ou une plaque par exemple. Il faut toujours prendre le temps de travailler nos pièces et non se précipiter pour les enfourner ou les monter. C'est à mes yeux le plus important quelques soient les techniques utilisées.

36517241

36510424


Je vous invite maintenant, chers lecteurs,

à découvrir ou redécouvrir les "Frivolités" de Caty,

qui sont de petits feux follets colorés aimant se pendre aux cous des femmes pour les rendre plus belles et faire la vie plus légère et pétillante!      

Posté par dominool à 07:00 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 10 septembre 2009

Réflexions triangulaires

Je ne sais pas vous -(si, en fait je sais, vous êtes formidables, vous, vous êtes capables de tout !)-, mais moi j'ai une fâcheuse tendance à tourner en rond. Ou plutôt, plus précisément, à tourner autour de l'idée du rond.
A aimer les courbes.
Les cercles.
Les lentilles.
Les perles.
Les disques.
Les sphères.

Et à tourner autour de cette piste circassienne jusqu'à en avoir le tournis, sans pouvoir m'en extraire qu'au prix d'un effort, d'une volonté exigeante...

Et si j'en juge par ce que je vois autour de moi sur les blogs et les sites des fimoteurs, je ne suis pas la seule.
Le cercle est rassurant...
Le cercle est familier...

A tel point que lorsqu'on sort du cercle, on se sent tout de suite en terre étrangère.

J'en veux pour preuve la parure qu'Anne nous a envoyée cette semaine : une "parure Japonisante" nous a-t-elle précisé :

062ParureJaponisante

Pourquoi donc cette parure est-elle "japonisante" ?
Qu'est-ce qui évoque le japon dans tout ça, à part les fleurs délicates qui rappellent les fleurs de cerisier, les dorures  qui rappellent la laque des coffrets précieux  ?
????
La forme !
La forme de Kimono du pendentif qui nous embarque directement dans un autre univers !

Aurait-on pu qualifier de japonisante la même parure réalisée avec des ronds ?
La question mérite d'être posée.
Je me la pose.

Et puis tiens, je reprendrai bien un peu de ces sushis madame, non, pas celui-ci, le rond-là avec le tour noir et du vert dedans ...

Posté par gadouille à 07:38 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 8 septembre 2009

miam, miam...............

tuto_hamburger09

fournitures :

pour le pain : 1/2 pain de sahara (n°70) ; 1/8 de pain de cognac (n°76) ; 1/8 de pain de vanille (n°105) ; 1/16 de pain de jaune tournesol (n°16)

pour le fromage : 1/4 de pain de vanille ; 1 boule de 5 mm de diamètre de jaune tournesol

pour la viande : 1/8 de pain de chocolat (n°75); 1 boule de 15 mm de rouge cerise (n°26)

pour la salade : une boule de 20 mm de vert pomme (n°50) et une boule de 20 mm de vanille

pour les rondelles de tomates : une boule de 10 mm de rouge cerise et une boule 10 mm de mandarine (n°42)

un aimant plat de 20 mm ; un emporte-pièces de 4 cm de diamètre ; peinture acrylique terre de Sienne brûlée

Inutile tout de même de prendre un pied à coulisse pour la taille des boules !!!!! Je donne les diamètres pour vous éviter de préparer trop de pâte...

tuto_hamburger01

Mélangez les pâtes destinées au pain. Quand la couleur est homogène, étalez la pâte au rouleau puis la passer plusieurs fois à la machine à pâtes au cran 1 ( 1 donnant la plus grosse épaisseur de pâte) en pliant en 2 entre chaque passage. La bande obtenue doit être pliée en 4. Chassez l'air au rouleau puis, déposez un morceau de film étirable en double épaisseur. Posez dessus l'emporte pièces côté coupant vers soi. Appuyez fortement en protégeant la main (sinon on risque de se couper). Enlevez l'emporte pièces et le film étirable, on obtient une forme bombée.

tuto_hamburger02

Repassez le reste de pâte au cran 1 et pliez en 2. Chassez l'air et découpez normalement à l'emporte pièces un disque. Posez dessus l'aimant, découpez autour avec un cutter, ôtez le morceau de pâte et remplacez-le par l'aimant. Faites cuire les deux morceaux de pain 30 mn à 110°.

tuto_hamburger03

Pendant ce temps, préparez les deux tranches de fromage en passant la pâte préparée avec les couleurs indiquées dans la machine à pâtes jusqu'au numéro 3. Coupez deux carrés de 3,5 cm de côté.

tuto_hamburger04

Préparez la salade en mélangeant les couleurs vert pomme et vanille sans en faire une couleur uniforme. Passez plusieurs fois la pâte dans la machine à pâtes au cran 3, arrêtez quand la pâte est bien marbrée.

tuto_hamburger05

Déchirez à la main des petits bouts.



Préparez la viande en faisant une boule. Aplatissez-la et déchiquetez les bords avec un pique olives. Préparez les rondelles de tomates en aplatissant deux boules.

tuto_hamburger06

Quand les demi-pains sont sortis du four et refroidis, faites le montage des différents "ingrédients" : pain avec l'aimant ; fromage ; salade ; viande; salade ; tomates ; fromage ; pain bombé. Passez au doigt de la peinture acrylique marron clair sur le dessus du pain et déposez des petits grains de sésame en pâte vanille. Faites cuire le tout 30 mn à 110°.

tuto_hamburger07

Et voilà, le hamburger est terminé !
tuto_hamburger08
N.B. : si vous souhaitez un pain plus blond utilisez un demi-pain de pâte vanille et une demie barrette de cognac.

Geneviève-Jancydol

Posté par dominool à 06:48 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags :

samedi 5 septembre 2009

Inspiration JEU LIGNE SURFACE ESPACE

C'est en se penchant sur certaines œuvres de Giacometti, de Calder, et de Miro, dans des s et domaines différents, que nous avons abordé ce JEU DE MOTS : LIGNE SURFACE ESPACE.
Voici ce que les membres du groupe ont réalisé sur ce thème:

PAXIFLORE
Mise en scène humoristique d’un pêcheur dans un jeu de lignes, qui a une façon bien originale de pratiquer, en tout cas il n’a qu’une idée en tête!
paxiflore_pecheur paxiflore_pecheurd_tail

BOBETTE ET FANFRELUCHES
Ici, Joséphine Baker nous lance un clin d’oeil coquin sur la danse des mobiles de Calder et de son jeu de jambes à elle si particulier, on verrait presque danser les bananes.
fanfreluches_josephine  fanfreluches_josephine_detail

 

FLORENCE “MY WAY”
Son bijou mobile est un ensemble de lignes, à l’intérieur des surfaces dans les dessins des pièces et aussi jeu entre les pièces mêmes qui sont reliées comme un mobile de Calder.
my_way_jeux_de_lignes my_way_jeu_detail

 

ZARGOUILLE
Un oiseau à la Miro, surface cernée de lignes et posée sur une corde pour un bijou “art”. Et une "femme aux galipettes" pour ajouter une nouvelle touche d'humour dans un autre jeu de lignes et de surfaces.
patazragouille_miroiseau1 patazargouille_la_femme_aux_galipettes_rose

 

GENEVIEVE JANCYDOL
Jeu de lignes surfaces espace repris dans de la déco moderne pour un mobile de table à la Calder.
jancydol_mobile_calder

 

LULIANNE
De l’humour et de l’amour ici avec un jeu de mots supplémentaire à celui visuel : l’espace qu’occupe l’amour dans notre être, sommes nous des prisons pour l’amour ou doit-il s’envoler? Sommes-nous des cages d’amour dans lesquelles dansent nos coeurs?
lulianne_promeneuse

 

LIZ & FROG
Jeu évident ici aussi pour une personne qui aime occuper tout l’espace par le jeu et les surfaces.
lizandfrog_dessousdeverre

 

JOSIANE BRINDEFOLIE
Double interprétation ici, une canne vue en détail qui montre bien le jeu de lignes dans le dessin du motif pour un bijou d'une part, et d'autre part la réalisation d'un personnage qui occupe l'espace.
brindefolie_Jeux_de_ligne_a_la_Calderbrindefolie_hommequicourt

 

MARYSE
L’espace qu’occupe la mode dans nos vies de femmes apparaît ici dans un superbe porté de maillot, beaucoup d’humour dans ce jeu.
maerys_bikini

 

MEDUSA ARTE
Humour encore ici pour un Jean qui pleure et Jean qui rit au grand coeur, statuette à l’allure dansante recto-verso transformée en porte boucles d’oreilles.
themeart_8

Merci à toutes les participantes, ce n’était pas si évident comme thème avec presque juste un jeu de mots et quelques images, vous avez chacune utilisé le thème pour créer quelque chose qui vous ressemble avec talent.
A plus pour tard pour de nouvelles aventures artistiques et créatives …
Medusa

Posté par Medusa Corsica à 07:00 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , ,