jeudi 15 avril 2010

Les apéros branchés...

... depuis quelques temps déjà ne vous proposent plus les éternels bretzels, tucs et cacahuètes rances qu'on avait l'habitude de se voir proposé dans ma jeunesse...

Les choses évoluent dieu merci !

Tiens, la dernière fois que j'ai été au vernissage d'une copine, elle avait rempli ses bols avec des lamelles de toutes les couleurs, et de formes très diverses.
Des fruits séchés en tranches fines : poires, mangues, pommes, clémentines...
Des chips de toutes les couleurs : vitelottes, carottes, pommes de terre...
Mais aussi des tomates séchées, de l'ail confit...

C'était... très assorti à son travail de céramiste (même si ça manquait un peu de cacahuètes ! ;-)

Eh bien, c'est marrant parce que quand j'ai vu le travail de Danym, je me suis dit qu'elle avait dû elle aussi être au vernissage de ma copine (même si je ne l'ai pas vue : on a dû se croiser je ne vois pas d'autre explication !)

Parce que pour faire son collier, elle a à coup sûr pioché un peu dans chaque bol :

 

Collana4web


Ca donne un résultat à la fois magnifique et absolument appétissant !
(Vous savez qu'à créationfimo on n'est pas les seuls à apprécier le travail de Danym, les américaines lui ont aussi rendu un hommage mérité cette semaine, !)

Signé : Gadouille

Et puis dans un style différent, Cécilia nous a encore concocté un collier comme elle en a le secret et qui a ravi nos yeux cette semaine. Elle l'a appelé Pocahontas, et moi c'est au resto que j'irais bien faire ma crâneuse avec ;-)

signé : Tewee (pour cause de vacances de Gadouille)

pocahontas




Posté par gadouille à 07:01 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags :


dimanche 11 avril 2010

un détour dominical par les USA

avec purplecactusstudio
Amber et Laurence  travaillent à quatre mains
pour des créations harmonieuses et colorées

Image_1
Image_2
Image_4
Image_5

Posté par dominool à 08:07 - - Commentaires [34] - Permalien [#]

samedi 10 avril 2010

jolies boîtes

Boîtes à secrets, boîtes à bijoux, boîtes à quenottes ...

des boîtes pour tout les goûts, imaginées et réalisées par des membres de Créationfimo

anphasia

anphasia2anphasia1

creationmyway

creationmyway

perlorianne

perlorianne

liloo  (pas de blog communiqué)

liloo

maerys

maerys

anne le bruit des vagues

anne

mademoiselle Ysei

mmleysei

josiane

josie

hermine

hermine

tewee

tewee

Posté par tewee à 08:35 - - Commentaires [37] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 8 avril 2010

Piquant !

Dans ma jeunesse, j'ai longtemps passé mes vacances en Lozère au pied des Causses.
(ça y est la voilà qui raconte sa vie maintenant...)
Connaissez-vous cet endroit magnifique qu'est le Causse Méjean en particulier ?...
Sur les chemins, on trouve des pierres plates qui , parfois, en se fendant sous vos semelles révélent des fossiles d'ammonites !
Vos pas font s'envoler dans les grandes herbes jaunies par le soleil des nuées de sauterelles aux élytres parfois doublées d'un rouge vermillon magnifique. (t'as pas l'impression de faire de la littérature à deux balles ma fille avec tes clichés éculés ?... c'est d'un lourd !)
Lorsqu'on sort le casse-croute du sac, pour les piques-niques de randonneurs, on doit prendre bien garde à l'endroit où l'on pose ses fesses, parce que la lande est parsemée de chardons en forme de soleil qui poussent à ras du sol, et dont les piquants sont redoutables ! (imaginez les veillées "pince à épiler" après qu'un étourdi se soit assis sur l'un de ces spécimens... piquant, non ??? ;-))
On retrouve souvent ces chardons magnifiques cloués en décoration aux porte des granges ou des bergeries.

 

Je me demande si Céline a passé elle aussi ses vacances sur les Causses... A moins qu'elle n'y habite..

En tout cas elle nous a gratifiés d'un bien joli chardon cette semaine :

 

chardonblanc

 

Ce serait dommage de le fixer sur la porte de la grange celui-ci, non ?

Posté par gadouille à 07:10 - - Commentaires [40] - Permalien [#]
Tags :


mercredi 7 avril 2010

faites jouer la concurrence ..............

suite à l'article d'hier sur les pâtes "fimo"
la meilleure façon de réagir est de faire jouer la concurrence
en contactant vos fournisseurs


pour avoir la liberté de choisir nos marques de pâtes polymères
celles qui nous conviennent le mieux

à des prix raisonnables,

voir la liste ICI

Posté par dominool à 17:28 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

mardi 6 avril 2010

les pâtes fimo

Il y a quelques mois, nous avions soulevé le problème de la nouvelle pâte fimo soft
ici

Le nouveau " Mr Fimo" ayant ouvert une page de fan sur facebook
nous avons été quelques unes (trop peu) à lui signaler ce problème
voilà la réponse

« Dear Ms. Franceschi,

We are the STAEDTLER customer service and would like to suggest you try and work with our STAEDTLER FIMO classic polymer clay.



According to your post we assume you are a FIMO artist who wishes to create filigree patterns and detailed artworks which means that FIMO classic is definitely more suitable for you than FIMO soft which we usually recommend to FIMO beginners. FIMO classic offers you a CMYK-based colour range for exact blending and fantastic shape stability.

BTW, for a wider colour range you can also combine your FIMO artwork with FIMO effect (available in nightglow, glitter, translucent, stone and metallic colours) polymer clay.

We truly appreciate suggestions on how to improve and I hope I could help,

Kind regards
STAEDTLER customer service »
-----------------------
en gros, la fimo soft c'est pour les débutants, et la fimo classic pour les artistes
confirmés ??

dixit Mr Fimo !!!!
l'adresse sur facebook c'est ici



Posté par dominool à 17:01 - - Commentaires [41] - Permalien [#]

lundi 5 avril 2010

Dave Fisher alias Spikekid V.F.

Dave alias Spikekid est un artiste canadien, il travaille sur différents supports dont l’image virtuelle et l’argile polymère et ses œuvres sont modernes pertinentes et particulièrement belles. Ses sculptures sont pleines de fantaisie et riches de détails réalistes, chacune d’entre elles raconte une histoire et nous fait voyager dans un monde imaginaire, de la sortie dans l’espace jusqu’à une plongée au fond des mers en passant par les bêtes microscopiques et les fées. Dave a gentiment accepté de se présenter sur votre journal favori.

Gods_of_the_Sea_Spikekid

*********************************

PDP - Salut Dave, peux-tu te présenter à nos lecteurs, qui es-tu ou vis-tu ?

DAVE – Je suis un homme d’âge moyen qui vit à Toronto, Ontario, Canada. Je gagne ma vie en tant que concepteur graphique / artiste, créant des animations pour une télévision locale de ma ville. Je suis aussi peintre et j’ai récemment recommencé à peindre après 12 ans. Le hobby avec lequel j’ai cependant le plus de plaisir à travailler est l’argile polymère.

PDP - Depuis quand travailles-tu l’argile polymère  et pourquoi t’y es-tu intéressé? Qu’est ce qui a fait que tu aies choisi cette matière et pas une autre pour sculpter ?

DAVE – Quand j’avais 10 ans j’aimais travailler la pâte à modeler. Contrairement aux autres enfants de mon âge, je prenais ça au sérieux et consacrais plus d’une heure à faire un dinosaure aussi soigneusement que je pouvais. Pour essayer de les conserver, je les mettais au freezer ou, en hiver, dehors pour la nuit. Ceci durcissait mes précieuses sculptures un moment, mais une fois réchauffées elles pouvaient être accidentellement écrasées.

Des années après, mon petit frère m’a parlé de Fimo. J’ai essayé et apprécié sa consistance pareille à celle de la pâte à modeler, et aussi la façon dont elle gardait la forme pendant que je la travaillais. Tout ce que j’avais à faire était de cuire le truc 15 minutes et mon rêve devenait réalité ! Malheureusement j’avais perdu mon intérêt, en grande partie, à créer des dinosaures. J’avais fait quelques choses intéressantes comme des broches, des magnets pour le frigo, et quelques boucles d’oreilles pour mes copines.

Ce n’est qu’il y a 10 ans que j’ai considéré le hobby à un autre niveau. Assez curieusement, quelqu’un m’a montré une figurine soi-disant pour enfant qui représentait un joueur de hockey. J’ai trouvé ça extraordinaire, et très soigné pour un jouet en plastique. J’ai collectionné ces figurines avec enthousiasme pendant un an jusqu’à ce que l’idée me vienne à l’esprit que j’étais peut-être capable d’en faire autant. J’avais décidé de prendre tout mon temps et ma première sculpture, bien que loin d’être parfaite, montrait de réelles promesses.

Avec mon troisième projet j’avais surmonté différents problèmes, et je créais des petites sculptures qui ont impressionné mes amis et ma famille.

clip_image004

PDP – Comment travailles-tu ? Fais-tu une recherche de style et de dessin avant chaque réalisation ou laisses-tu le jeu créatif influer sur le travail ?

DAVE – Je ne fais pas d’esquisse, ou très rarement. Un travail 3D est assez compliqué et doit être vu de tous les côtés, il faudrait trop de dessins. Je dois avoir la faculté de former le dessin dans ma tête assez rapidement, et de l’y garder. Tous les détails ne sont pas planifiés, des idées très intéressantes et des changements interviennent au cours du travail. Ceci rend le projet encore plus enrichissant puisque que ma vision n’est pas figée, et c’est chouette de me surprendre moi-même quand c’est fini.

Pour les recherches, j’utilise pratiquement toujours le WEB. J’aime l’Internet pour ça, à tout moment du jour et de la nuit, tu peux trouver par exemple à quoi ressemble un « coelacanth » … tu es en train de chercher « coelacanth » sur google en ce moment n’est-ce pas ? (Medusa says : YES ! and its ugly in real) (Médusa dit : oui et c’est laid en vrai)

clip_image006

Je choisis les sujets pour mon propre plaisir et seulement le mien. On peut me faire des suggestions, et m’offrir de l’argent (bien que pas assez …) mais je refuse. C’est un hobby, ma relaxation, mon remède pour vivre dans un monde informatisé. Je n’ai pas assez de temps pour réaliser mes propres idées alors pourquoi je dépenserais mon temps disponible pour réaliser celles des autres ?

PDP – Quand décides tu qu’un œuvre est terminée, parfaite ?

DAVE – Question intéressante. Rien n’est jamais fini, et certainement pas parfait ! La vraie nature de la créativité signifie qu’il y a toujours de la place pour l’amélioration ; la possibilité de faire mieux sur le prochain projet. Ne seriez-vous pas lassés si tout ce que vous faisiez était parfait ? Donc pour être fini, c’est simplement une question d’arrêter le travail en cours, ainsi vous pouvez en commencer un autre. Sérieusement, la vie est trop courte pour consacrer trop de temps à chaque chose.

PDP - Quelle est de tes œuvres celle que tu souhaites voir publiée ici, une qui te représente le mieux ? Pourquoi  celle ci?

DAVE – Je pense que “Gods of the Sea” est un de mes travaux les plus achevés. J’ai utilisé différentes nouvelles méthodes pour résoudre les problèmes, et cela a repoussé les limites de ce qui est possible avec l’argile polymère. Quand au thème, je ne m’en lasserai jamais et ai beaucoup de plaisir à chercher les histoires, la biologie et la mythologie – Je me sens parfois comme Jacques Yves Cousteau …

Un point intéressant à noter, j’ai construit ce travail devant un public, enfin tout comme, j’ai posté presque chaque semaine des photos sur mon groupe Facebook, demandant des commentaires, critiques et suggestions. C’était sympa, mais il y avait aussi le risque que ça ne plaise pas du tout. (Il y a des images de la progression en question sur ma page Flickr si vous voulez voir plus de détails et de techniques)

clip_image008

PDP - Pour réaliser une œuvre complexe avec une telle mise en scène, cela prend combien de temps ?

DAVE – “Gods of the Sea” s’est fait en quatre mois. Il faut tout de même compter que j’ai un boulot à plein temps, des corvées domestiques, et bien sûr des apéros dans le patio les soirs d’été. En termes d’heures, je dirais environ une centaine.

PDP – Certaines personnes vénèrent l’argile polymère alors que d’autres la dénigrent. Crois-tu que l’art réside dans la noblesse du matériau ou dans l’utilisation qu’un artiste en fait ? Et pourquoi ?

DAVE – Tout simplement l’Art peut résider dans un dessin dans le sable. J’apprécie les qualités de l’argile donc je l’utilise.

clip_image010

PDP – Qui sont les artistes que tu admires le plus dans ce domaine, as-tu des préférences ?

DAVE – Je ne m’en préoccupe pas beaucoup puisque je m’en tiens à moi-même artistiquement. J’admire toute personne qui consacre temps et efforts à s’exprimer. Cependant Jonathon Hoffman fait de superbes sculptures.

clip_image012

PDP - Tu montres sur ton site de nombreuses images de chaque travail, y compris pour les compositions virtuelles, qu’est ce qui te pousse à partager autant avec l’inconnu (question cosmique !)

DAVE – Artistes, musiciens, danseurs, écrivains etc. … tous ont une chose en commun: Ils ont besoin de s’exprimer. Parfois ils n’ont pas besoin d’une grande audience, tout ce dont ils ont besoin est un autre être humain qui partage la même vision du monde. Est-ce de l’égo ? Peut être – mais personnellement je trouve que c’est une épée à double tranchants – Quand je ne crée pas quelque chose à montrer au reste du monde, je me sens coupable, comme si je les laissais tomber.

clip_image014
PDP - Merci Dave pour tes réponses et pour ton partage de photos au groupe ARTFIGCLAY, avec tous nos compliments pour l’ensemble de ton travail. Je te laisse le mot de la fin, que souhaites-tu écrire à nos lecteurs passionnés de polymère ?

DAVE – Si vous vivez dans un monde créatif, il n’y a pas de règles. Littéralement. Comme la chaussure américaine hors de prix le dit : « Just do it ! «  « Faites- le ! » Et souvenez vous de ceci : c’est seulement une erreur de dire aux gens que ce n’est pas ce que vous vouliez faire…

*********************************

Vous pouvez retrouver Spikekid sur ses pages et y admirer l’ensemble de ses travaux comme une récente patineuse et autres personnages dont voici quelques exemple :

 
clip_image016clip_image018clip_image020

Sa page FLICKR complète

Son album FLICKR dédié aux sculptures

Son site WEB

****

Interview by Medusa Arte for Parole de pâte
aide traduction de Tewee

 

Posté par Medusa Corsica à 06:00 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Dave Fisher alias Spikekid V.O.

Dave alias Spikekid is a Canadian artist, he works on various media including the virtual image and the polymer clay and his sculptures are modern and particularly beautiful. Full of fantasy and rich in realistic details, each one tells a story, a journey through a fantasy world : A spacewalk, a deep journey in ocean, animals microscopic and fairies. Dave has kindly agreed to appear on your favorite newspaper.

Gods_of_the_Sea_Spikekid

*********************************

PDP - Hello Dave, can you present yourself to our readers, who are you, where do you live?

DAVE – I am a middle-aged male living in Toronto, Ontario, Canada. I earn a living as a broadcast designer/artist, creating motion graphics for a local TV station my city. I am also a painter, and I have just recently started doing new paintings after 12 years. The hobby I have the most fun working with, however, is polymer clay.

PDP - Since when do you work the polymerclay and why did it interess you ? Why did you chose this material and not another to sculpt ?

DAVE – When I was about 10 years old, I loved to work with plasticine. Unlike the other children my age, I took it seriously, and would spend up to an hour making a dinosaur as accurately as I could. To try and make my creation more permanent, I would put it in the freezer, or in the winter, outside for the night. This would make my prized sculpture hard for awhile, but as it warmed up, it could be accidentally crushed.

Years later, my younger brother told me about Fimo. I tried it out, and loved how it had the same consistency as plasticine, and the way it held its shape while I worked with it. All I had to do was bake the stuff for 15 minutes, and my dream had come true ! Unfortunately, I had lost my interest, for the most part, in creating dinosaurs. I did make a few interesing things like broaches, fridge magnets and eventually earring for my female friends.

It wasn’t until about 10 years ago, that I took this hobby to the next level. Oddly enough, someone showed me a child’s so-called action figure of a hockey player. I thought it was amazing, and very accurate for a plastic toy. I collected these enthuesiastically for a year, when it occurred to me that I might be able to do something similar. I decided to take as long as I needed, and my first figure, although not acceptable, showed real promise.

By my third project, I had worked out many problems, and I was creating little sculptures that impressed my friends and family.

clip_image004

PDP – How do you work ? do you make a style research with drawings or do you let your inspiration talk ?

DAVE – I don’t sketch my idea out first, at least, not very often. A 3-dimentional object is very complicated and has to be envisioned from all sides, and that would be a lot of drawings. I seem to have the abilty to form a design in my head quite quickly, and then keep it there. All the details are not planned ; some really interesting ideas and changes occur along the way. This makes the project more rewarding, since my vision is not complete, and it’s fun to surprise myself when I’m done.

As for research, I do quite a lot of that on-line. I love the internet for this ; any time of the day or night, you can find out, for example, what a Coelacanth looks like…you’re Googling Coelacanth right now, aren’t you ? (Medusa says : YES ! and its ugly in real)

clip_image006

The subject matter of my work is for my amusment, and mine alone. People make suggestions, and offer me money (although not enough money…), but I refuse. This is a hobby, my relaxation, and my cure for living in a computerize world. I don’t have anywhere near enough time to do my own ideas, so why would I spend my spare time doing someone else’s ?

PDP – When do you decide that a work is finished and perfect?

DAVE – Interesting you should ask. Nothing is ever finished, and certainly not perfect! The very nature of creativity means there is always room for improvment; opportunity do better on the next project. Wouldn’t you get bored if everything you did was perfect? As for being finished, it is only a question of stopping the work you’re on, so that you may begin another. Seriously, life is too short to spend too much time on any one thing.

PDP -Which is in your creations the one you wish to see published here, one which represents you the best? Why this one?

DAVE – I think Gods of the Sea is one of my more complete works. I came up with several new methods to solve problems, and it pushes the bounds of what’s possible for polymer clay. As for the subject matter, I never got bored, and had a lot of fun researching the history, biology and mythology – I sometimes felt like Jacques Yves Cousteau...

On an interesting note, I built this in front of a live audience, as if were – I posted pictures every week or so on my Facebook group, asking for comments, criticism and suggestions. It was fun, but there was also the possibility that it might not turn out successfully. (there are step-by-step notes on my Flickr pages, if you are interested in tips and techniques)

clip_image008

PDP - How long does it take to realize such a complex scene?

DAVE – Gods of the Sea took just over four months. That doesn’t really tell the story, though, because I have a full-time job, domestic chores, and of course, there’s drinking on the patio during the summer months. In terms of actual hours, I would hazard a guess of 100 hours.

PDP – Some people venerate polymerclay when others denigrate it. Do you think that Art lies in the nobility of material or in the use that an artist makes with? Why ?

DAVE – Simply put, art can be achieved with a stick drawing in the sand. I happen to love the qualities of polymer clay, so I use it.

clip_image010

PDP –Who are the artists you particulary admire in clay, do you have preferences ?

DAVE – I don’t think about it much, since I keep to myself, artistically. I also admire anybody who puts time and effort into expressing themselves. However, Jonathon Hoffman does some amazing scultpure :

clip_image012

PDP - You show on your web site many pictures of each work, including the virtual compositions, what brings you to share as much with the unknown (cosmic question!)

DAVE – Artists, musicians, dancers, writers etc., all have one thing in common : they need to express themselves. Sometimes they don’t need a big audience ; sometimes all they really need is for another human being to be clearly affected by their unique view of the world. Is it ego ? Perhaps – but personally, I find it’s a double-edged sword – when I’m not creating something to show the rest of the world, then I feel guilty, as if I am letting people down.


clip_image014
PDP - Thank you Dave for your answers and for sharing your photographs to the group ARTFIGCLAY, with all our compliments for your whole work. I give you the ending word, what do you want to tell to our impassioned polymer readers?

DAVE – If you live in the creative world, there are no rules. Literally. Like the over-priced America shoe says : Just do it ! And remember this : it is only a mistake if you tell people it wasn’t what you intended to do...

*********************************

You can find Spikekid on its pages and admire there his whole work like a skater and other characters.
SITE http://www.davesfimofigures.com/

FLICKRhttp://www.flickr.com/photos/15654625@N03/


clip_image016clip_image018clip_image020

His page on FLICKR

His page FLICKR for clay only

His WEB site

***

Interview by Medusa Arte for Parole de pâte

Posté par Medusa Corsica à 05:55 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

dimanche 4 avril 2010

un détour dominical par les USA

avec Labeana

2393324588_a74f601883
4446109752_c6e7b39156
3799446972_834ddb7f87

Posté par dominool à 07:00 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags :