dimanche 14 mars 2010

Un détour dominical par le Royaume-uni

pour y rencontrer Christine
d'origine belge, elle a vécu dans de nombreux pays à travers le monde

4426765104_d4d1897191

4312980467_d35bebc084
4095089455_f67be8052e

Posté par dominool à 06:36 - - Commentaires [45] - Permalien [#]


samedi 13 mars 2010

coin des enfatns : le clown

Dans l'univers du cirque,

il est un personnage incontournable qui procure énormément de joie aux enfants  : 

le clown

Pourquoi ne pas amener un peu de cet univers joyeux dans votre chambre

en modelant ce petit clown jongleur ?

clown1clown2

Prenez de la pâte à modeler dans les coloris de votre choix ainsi qu'un peu de blanc, de noir et de couleur chair.  Empruntez les outils de maman avec sa permission.

Et suivez le pas à pas ci-dessous

tuto_clown1

tuto_clown2

Bon amusement

Mymycrea

Posté par Mymycrea à 07:00 - - Commentaires [34] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 11 mars 2010

On n'arrête pas le progrès !

Ce n'est pas pour me vanter, mais on va vers le printemps.
Bon, avec des hauts et des bas, certes, mais les indices sont probants : on va vers les beaux jours !

Allez allez, quittez cet air grognon et renfrogné (et quittez vos bottes de neige par la même occasion, vous  mettez plein de glaçons sur mon carrelage tout propre !), c'est quand même pas une petite neige de rien du tout qui va nous flanquer le moral par terre, non ? (même si c'est au moins la quatrième fois de l'hiver, qu'il y en a encore 15 cm et qu'elle ne veut pas fondre...)
Po-si-ti-vons !

Parce que ce qu'on peut se dire, c'est qu'avec le printemps, un certain nombre de choses bien agréables vont bientôt être de retour :
Le retour des bourgeons...
Le retour des travaux du jardin (ouh là là, j'ai pas encore taillé la vigne, vite avant qu'il ne soit trop tard !)
Le retour des ballerines, des petits hauts légers et colorés (tiens comme celui que j'ai acheté hier chez ... ben oui j'ai craqué !)
Le retour des premiers apéros sur la terrasse...
... et bien sûr le retour des petites bêtes !

Tiens, en parlant de ça, j'ai un copain qui m'a montré un truc incroyable hier.
Bon, il a un aillephone !
Vous savez ce bidule électronique qui est comme un couteau suisse, mais bôôôôoôcoup plus perfectionné (et beaucoup plus cher).... et qui peut même servir de téléphone ;-) !
Eh bien sur son aillephone disé-je, il a une fonction "anti-petites bêtes" !
C'est un signal de très haute fréquence, que si vous le mettez en route dans votre chambre pendant que vous dormez par exemple, et bien   zouip !!! : les moustiques ils vont piquer dans la chambre d'à côté chez les ceusses qui n'en ont même pas d'aillephone !
Et toc, bien fait pour eux !
Z'avaient qu'à en avoir un !

C'est donné contre les moustiques ce gadget, mais est-ce que ça peut marcher pour les coccinelles ?

Parce que si c'est ça, Isabelle va devoir faire très attention : avec toute la magnifique collection qu'elle a faite, elle n'a peut-être pas intérêt de l'approcher d'un porteur d'aillephone, sinon elles risquent de toutes s'envoler ... et ce serait dommage !

 

 

cocci1

 

cocci3

 

Moi je serais elle je les attacherais...

Remarquez que c'est ce qu'elle a fait : autour du coup sans doute ou sur le revers d'une veste !!!

Si avec ça il y a encore des pucerons sur les rosiers cette année....

 

 

 

 

 

 

 

Posté par gadouille à 06:34 - - Commentaires [55] - Permalien [#]
Tags :

mardi 9 mars 2010

Des textures régulières

Pas toujours facile de gérer la profondeur de ses textures?

Les feuilles de textures peuvent parfois être trop profondes pour les pâtes de métal qui sont étalées plus finement que les pâtes polymères.
Si vous appliquez la texture sur la pâte elle est rarement marquée de manière régulière.
Trop profond par endroit, pas assez ailleurs.

texture00

Voici la méthode que j'utilise.

Premièrement, il faut décider de la profondeur de sa texture.
Pour cet exemple j'ai choisi une profondeur de 0,5 mm (ce qui donne à peu près 2 cartes à jouer d'épaisseur). Les cartes à jouer n'ont pas toutes la même épaisseur, bien sûr, mais il s'agit là d'un ordre de grandeur et nous ne sommes pas à 0,1 mm près ;)

Puis, j'ai choisi l'épaisseur minimale de la pièce ; ici, 5 cartes.

texture01
J'ai donc pris un jeu de 2 cartes (profondeur de la texture) et un jeu de 5 cartes (épaisseur minimale de la pièce).

texture02
Mettez de l'huile d'olive sur votre plan de travail si vous travaillez avec de la pâte de métal ou de l'eau si vous travaillez avec de la pâte polymère. Ceci permettra à la pâte de ne pas adhérer à la texture.

texture03
A l'aide d'un pinceau brosse, déposez l'anti-adhérant sur la texture en allant bien au fond des textures

texture04
Etalez également de l'huile (ou de l'eau) sur votre surface de travail.

texture05
Etalez la pâte sur le plan de travail sur une épaisseur de 7 cartes (les 2 cartes pour la profondeur des textures plus les 5 cartes pour l'épaisseur de la pièce).

texture06
Placez la pâte étalée sur la texture et roulez-la sur une épaisseur de 5 cartes.
De cette façon, la pâte s'enfoncera d'une épaisseur de 2 cartes dans les creux de la texture, et ce, régulièrement.

texture07
Vous pouvez maintenant découper la pâte comme vous le souhaitez!

Sabine Alienor

Posté par Sabine Alienor à 07:03 - - Commentaires [34] - Permalien [#]

dimanche 7 mars 2010

un détour dominical par l'Espagne

avec Ana

annadeux

annatrois

annaun

Posté par dominool à 08:22 - - Commentaires [46] - Permalien [#]


vendredi 5 mars 2010

Une erreur qui devient source de création !

par  Béatrice
50041226_p

J'ai aplati un morceau de pâte tout en le protégeant de papier sulfurisé, mais , oh malheur, en relevant celui-ci une trace d'une autre pâte s'est retrouvée incrustée dans cette dernière !
Finalement cela donnait un aspect marbré et j'ai finalement reitéré l'opération plusieurs fois pour en faire un joli pendentif  et une bague :


Voici en image comment procéder :

Etape 1
prenez deux pâtes qui contrastent.
50041295
Etape 2:
Appuyez fortement sur le papier sulfurisé la pâte claire et enfoncez l'emporte pièce côté épais en bas et un peu maladroitement de façon à laisser une trace sur le papier.

50041454

Etape 3:
Retournez le papier sur la pâte foncée, appuyer et renouvelez l'opération autant que nécessaire .

50041502
50041589


Etape 4:
Ajoutez une bande de couleur claire et découpez à l'emporte-pièce le futur pendentif.

50041671


cette leçon en images est la propriété de son auteur, merci de respecter son travail et de ne pas en faire une copie sans son autorisation. This tutorial with images is an intellectual property of its author. Please, respect his/her work and do not copy / reproduce / translate it without his/her authorization. The journal staff will be glad to provide you with an English translation, if needed.

Posté par dominool à 08:02 - - Commentaires [48] - Permalien [#]

jeudi 4 mars 2010

Et pourtant...

... on ne peut pas dire que j'aie eu une enfance malheureuse !
J'ai le souvenir de n'avoir manqué de rien.
Mes barbies (ou équivalent de l'époque) étaient somptueusement vêtues par les soins de ma maman couturière...
Mes grand-mères tricotaient largement de quoi tenir chaud à mes autres poupées, mon père fabriquait nos cannes à pêche et réparait le train électrique...

Bref, une enfance sans problème !

Mais voilà : lorsque j'ai vu ce que Medusa avait concocté pour son fiston, j'ai eu un coup de nostalgie, et l'envie de redevenir un petit garçon !

 

 

chateau_compil_grp

 

(Comment ça je n'ai jamais été un petit garçon ? C'est bien ce que je vous disais : ce truc m'a tellement chamboulée que je ne sais même plus qui je suis !)

Alors évidemment le château est en bois ! Mais la polymère tient une bonne part là-dedans : allez voir sur son blog pour plus de détails !

Que d'émotions quand même !!!

Pour nous remettre des ces jeux très masculins, Claudy nous a concocté une broche toute en douceur et en féminité...

 

Turquoise

 

Vous sentez le chatouillis des plumes contre votre oreille ?

(Si j'ai dit votre oreille, c'est pour ne pas vous entendre éternuer si je dis "votre nez" !)

A vos souhaits !

 

 

 

 

 

Posté par gadouille à 06:54 - - Commentaires [35] - Permalien [#]
Tags :

mardi 2 mars 2010

le transfert enfin facile .............

par Anne le bruit des vagues

 

Matériel

 

Le matériel de base de la fimoteuse (présenté sur tous les bouquins!) avec, plus particulièrement ici :
- une lame rigide, un rouleau, une pince coupante, de la colle, une machine à pâte, une paire de ciseaux
- des attaches, des perles, des paillettes, un support pour broche
- un pain de pâte polymère assez claire (celle utilisée pour le modèle est un peu trop sombre)
- une texture pour faire l'empreinte (ici un "truc" en plastique, avec des trous bien ronds, mais on peut utiliser des tampons, des filets pour les oignons, des dentelles, des semelles de chaussures : regardez autour de vous !...)
- de la cire à dorer
- du papier "transfert" (pour tee shirts, au fer à repasser, on en trouve même en grande surface)

 

50215597

 

- trouver une jolie photo, peinture... (google pour ça est parfait. Attention d'utiliser uniquement des photos libres de droit !) -- imprimer l'illustration choisie sur du papier-photo transfert (pour vêtements au fer). Attention à penser à redimensionner votre image à la bonne taille, et à l'inverser s'il y a du texte !

50215545

 

- une quinzaine de minutes (oui-oui, le papier direct dans le four, à la même température que pour la cuisson de la fimo)

 

50215517

 

- décoller délicatement l'image (plastifiée) du support papier

 

50215494

 

cadre
- "imprimer" avec un rouleau le motif de votre texture sur une plaque de pâte étalée à la plus grosse épaisseur de votre machine à pâte (en appuyant suffisamment pour avoir du relief, mais pas trop quand même pour ne pas se retrouver avec une plaque trop fine...) -  - détacher la texture : le motif apparaît avec de beaux reliefs - - du bout des doigts, étaler de la cire à dorer sur toute la surface de la plaque -  - oui, même juste comme ça "ça l'fait" ! -

 

texture

 

  - dans cette plaque imprimée, découper un joli cadre -- étaler une nouvelle quantité de pâte avec la plus grosse épaisseur de votre machine à pâte (ce sera l'arrière de la broche) -  - poser dessus le transfert (le côté du transfert qui serait en contact avec le vêtement, si on l'avait utilisé à son usage d'origine, contre la pâte) en le lissant du bout des doigt (pour chasser les bulles d'air et pour bien le "coller" à son support - installer le cadre et réajuster la coupe (on peut mettre un peu de fimo liquide si le cadre n'adhère pas bien) -  mettre de la cire à dorer sur les côtés en lissant pour un plus bel effet. Installer aussi à ce moment-là les crochets, si nécessaire, pour fixer ensuite les perles et autres pendouillis

 

cadre

 

préparer quelques perles pour décorer l'objet -- soigner les finitions : penser à décorer l'arrière, cuire, évidemment, vernir ou klirer, selon vos goûts, (mais à faire pour que le transferts tienne bien), puis coller la fixation de la broche à l'arrière, attacher les pendeloques et autres perles en laissant libre cours à votre imagination ! Le mélange des matières dans une harmonie de couleurs est cependant un bon départ...)

 

50215229

50270281_p

cette leçon en images est la propriété de son auteur, merci de respecter son travail et de ne pas en faire une copie sans son autorisation. This tutorial with images is an intellectual property of its author. Please, respect his/her work and do not copy / reproduce / translate it without his/her authorization. The journal staff will be glad to provide you with an English translation, if needed.

Posté par dominool à 06:57 - - Commentaires [49] - Permalien [#]
Tags :

samedi 27 février 2010

simple mais il fallait y penser

4280279105_7d83314cfb_o
4281023022_9b1d04149e_o

cécilia

cette leçon en images est la propriété de son auteur, merci de respecter son travail et de ne pas en faire une copie sans son autorisation. This tutorial with images is an intellectual property of its author. Please, respect his/her work and do not copy / reproduce / translate it without his/her authorization.

Posté par dominool à 07:00 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 25 février 2010

La couleur vous dis-je !

Quand on tente, avec nos modestes talents, de créer un objet en polymère, souvent on considère trois pôles :
La forme, le motif, la couleur.
Chacun de nous a son ou ses points forts, et certains domaines qu'il lui faut un peu plus.... disons... travailler!!!
On est très doué pour le motif, mais on trime pour trouver la couleur, et parfois le résultat est ...bôôôôôfff !
On imagine une forme sympa, mais on se plante totalement sur le motif... et mieux vaut ne pas parler de la couleur ? (euh... et là, la ligne "caca d'oie dans chant de betterave piétiné", c'est voulu ??? )

Vous avez dû, comme moi, souvent le constater : la couleur, ça ne va pas toujours de soi...

Malgré tout, on sent chez certains une certaine facilité (assez énervante je dois dire... si si c'est de la pure jalousie de ma part !! ;-), à se jouer de tous les pièges de la couleur et à composer des harmonies prodigieuses qui semblent tellement aller de soi...

Tiens, considérons Hélène par exemple (au hasard !!!;-)

Je dois avouer que quand l'inspiration vient à me manquer, je vais sur son blog me replonger dans la couleur, à la source !
C'est une explosion perpétuelle, un régal pour les yeux !

Quand j'ai vu ces boucles d'oreilles :

boucle2

Ou cette broche...

bollywood002a

Je me suis dit : "Mais bien sûr, ce bleu-là avec ce rouge-là, pourquoi n'y ai-je pas pensé plus tôt ???"

Et puis je me suis dit que j'avais encore du boulot !!!!!

Je pense que vous ne me contredirez pas !

----------------------

nouvelle rubrique pour le coup de coeur du jeudi

Une semaine nous continuerons à publier  les choix par votes du groupe creationfimo et

une semaine, nous vous proposerons de partir à  la découverte d'artistes polyméristes .......

Posté par gadouille à 06:18 - - Commentaires [44] - Permalien [#]