vendredi 1 mars 2013

Poule au pot & polymère

Il existe des personnes qui arriveraient presque à vous dégoûter de ce que vous aimez.

Tenez, prenons l'émission télé culinaire du moment : Top chef. Nous, quand nous avons un reste de poule au pot, et bien nous le recyclons en un truc qui ne ressemble à rien. Eux en font un plat qui semblent sortir d'un conte pour enfant (ne manque plus que la robe à crinoline et le prince charmant). C'est écoeurant, n'est-ce pas ?

Et bien dans le monde polymérique, c'est pareil. Comme moi, vous avez déjà certainement croisé des créateurs qui vont font baver d'envie. Ceux qui vous donne envie de refourguer tout votre matériel au placard et de pleurer un bon coup dans les bras de votre moitié en criant à l'injustice.

L'interviewée du jour me fait cet effet à chaque fois que je vais jeter un coup d'oeil sur ses créations. (Oui, je suis maso. J'aime me faire du mal. ;-p). Et je suppose que je ne suis pas la seule. Florence doit certainement aimer donner des coups de fouet. ;-p

78125336_p

Il existe encore quelques personnes qui ne te connaissent pas (les malheureux ! ;-p). Tu dois donc passer par la case "présentation". Dis-nous tout de toi : ton âge (même si c'est indécent ! ;-p), parle-nous de ta famille, si tu as des animaux, de tes études, de ton métier, ce que tu aimes ou détestes ... Et accessoirement, tu peux me donner ton adresse pour que je vienne te délester de quelques créations ... Ha non ! Je l'ai déjà ! Ha ha ! ^^

Arg…Tout ce que j’aime (not) parler de moi !!!  Bon je me lance : je suis une antiquité de 48 ans (mais je me bonifie avec l’âge…Ou pas) J’ai 2 chats, une adorable fille de 18 ans (et oui cela existe) et un mari en or (si, si).  J’ai beaucoup bougé dans ma vie, j’ai vécu 19 ans en Belgique, 15 ans aux Etats-Unis, et cela fait 14 ans que je suis installée à Paris. J’ai un diplôme d’Art plastique, mais je me suis écartée de cette voie en arrivant aux US.  J’ai obtenu un diplôme universitaire en gestion (à Miami) …J’ai fait des tonnes de boulots différents (aux US c’est possible)  Quand je suis venue à Paris j’ai décroché un boulot d’assistante commerciale (dans le prêt-à-porter)…Jusqu’au jour ou j’ai décidé de créer mon entreprise « Création my way ».  Une vraie aventure !

 

Pourquoi avoir choisi le pseudo de " Création my way" ? A-t-il un rapport avec Sinatra ?  

Pas du tout, même si j’aime les paroles de la chanson…Cela me ressemble …J’aime faire les choses à ma façon et je peux me montrer assez têtue et tenace !

En fait je voulais un nom d’entreprise (qui est devenu mon pseudo et ma marque) qui ait une consonance Anglophone et Francophone, pour représenter mes deux origines.  C’est ma mère qui la trouver, lors d’un « brainstorm » téléphonique, et cela m’a tout de suite plu !

77322353_p

Comment a eu lieu ta première fois avec la polymère ?

Je crée des bijoux depuis l’âge de 13 ans, c’est dire…Quand la mode de fabriquer des bijoux a refait surface, j’ai voulu créer mes propres perles pour me démarquer de la masse…Mais, comme je suis une perfectionniste, mon premier essai avec la pâte polymère n’a pas été très concluant. Les perles n’étaient pas supers rondes, et bonjour les empreintes et défauts en tous genres !!!  Entre la pâte polymère et moi cela n’a vraiment pas été le coup de foudre.  Tout a changer le jour où j’ai découvert des sites américains de polyméristes au super talent…Et que j’ai enfin réalisé le potentiel de cette pâte magique.  Ensuite j’ai essayé tous les tutos que j’ai pu trouver, (j’vous dis pas tout ce qui a valsé à la poubelle)  Mais j’ai tenu bon, je me suis accrochée, et je suis devenue accros !!!

Ce qui est amusant, c’est qu’entre deux tutos, pour me perfectionner, je bidouillais déjà des fleurs en reliefs…Elles sont pleines de défauts, mais l’idée était déjà là.  Donc, après toutes ses années je suis retournée à la case de départ…

De quoi t'inspires-tu pour créer tes modèles ?

 On peut vraiment dire que je m’inspire de tout et de rien.  Cela peut venir de la nature, d’un tableau, un tissu, une sculpture, un meuble, un objet du quotidien, une œuvre d’art, d’un autre bijou, etc.  C’est simple, tout m’inspire !!!  Je crois que je n’aurai jamais assez d’une vie pour suivre toutes mes envies et inspirations.  Je me réveille le matin en me disant, que vais-je créer aujourd’hui ? Quelles limites vais-je  réussir à repousser ?  C’est parfois très gratifiant mais d’autres fois très frustrant.  Car l’inspiration ne se commande pas !

80349564_p80430702_p

 

Dans quelles conditions travailles-tu ? As-tu un atelier qui n'est que pour toi avec de la musique ? Bref, dis-nous tout !

Un atelier…Le rêve !!!!!!!!!!!!!!!!  Non, mon bureau-atelier est ma chambre à coucher.  J’y vis !  LOL  Il y a des tiroirs qui vont du mur au plafond sur toute la longueur du mur (pour toutes mes perles et apprêts)  Tout ce qui est fimotage est dans mon super long couloir (dans des paniers en osier sur des étagères)…Et comme j’ai manque encore de place, j’ai empiété dans la cuisine…Un vrai capharnaüm !!!

Vu qu’un joyeux désordre m’entoure généralement, j’ai besoin de calme (dans ma tête) pour créer…J’adore travailler dans le silence le plus complet (je sais, c’est paradoxale, vu ma personnalité plutôt volubile et fofolle)

As-tu une photo d'une de tes toutes premières créations ? Avec le recul et les années de pratique, comment la juges-tu ?

Je me dis que j’ai parcouru pas mal de chemin…Mais qu’il y a pleins d’autres sentiers à découvrir et que l’aventure ne fait que commencer.

oldiesDe quelle création es-tu la plus fière ? Pourquoi ?

C’est toujours de la création que je viens juste de réaliser dont je suis la plus fière !  Je la regarde, je l’admire (plusieurs fois) et SURTOUT avant de me coucher…Je suis une vraie gamine !   Par contre dès que je jette mon dévolu sur un autre projet,  je mets cette création-chérie dans mon « tiroir de l’oubli » (physiquement et mentalement) 

Parfois certaines de ces créations en ressortent pour servir de point de départ pour une nouvelle version améliorée, ou comportant un nouveau « twist ».

Quel est ton plus beau moment de créatrice ?

Quand je surmonte une difficulté technique ou artistique, et que l’écart entre mon imagination et ma réalisation sont en symbiose ^^

Ensuite viens la reconnaissance des autres, c’est très encourageant et cela pousse à aller encore plus loin !

84019552_pDonne-nous le nom d'un ou d'une créatrice qui te fait baver d'envie ou qui te donnerait envie de tester tout autre chose :

Je vais tricher et donner deux noms.  (Je n’ai jamais réussi à me limiter qu’à un seul choix)  Les deux artistes polyméristes qui me font vraiment rêver sont :

Kathleen Dustin : ses sacs à main sont tout simplement époustouflants de beauté et de poésie.    

 Jeffrey Lloyd Dever : ses créations à tendance architecturales semblent repousser les frontières du possible toujours plus loin !

Parce que je suis gentille, je t'ai prévenue que j'allais débarquer dans ton atelier avec de grosses, très grosses valises. Tu as dix secondes pour sauver ce qui te tient à coeur. Quels sont les trois objets que tu mets hors de ma vue ?

LOL !  Je sauve mon ordi (sans qui je suis perdue),  mon lit (j’adore dormir), et le tableau de maître hérité de ma grand-mère.

Question du Bac option "polymère". "Vous connaissez forcement les expressions suivantes : la semaine des quatre jeudis, quand les poules auront des dents, à la saint glinglin ... Créez ce que vous voulez à partir de ces phrases". Pour réussir cet examen, tu es obligée de travailler le sujet ! Bon courage ! ;-p

A la Saint Glinglin je serai capable de réaliser toutes les créations que mon imagination fertile m’insuffle, sans aucunes difficultés, du premier coup,  sans ratages, sans gros mots, et sans lamentations ;o)

75929011_p

Une dernière chose à ajouter ? Un petit mot pour nous dire autre chose ? Tu as carte blanche pour t'exprimer. Il est encore temps de demander l'adresse d'une entreprise de déménagement pour fuir avant mon arrivée. Profite ! ^^ Je te laisse le clavier :

 Je voudrais remercier toutes les personnes qui ont eu le courage de lire tout cet interview du début jusqu’à la fin !!!  

Ok, sans rire…Un IMMENSE MERCI  à toutes les personnes qui m’ont fait part de leur engouement pour mon livre : Bijoux Design en Pâte Polymère.  Je l’ai écrit pour partager ma passion, et votre enthousiasme est une vraie récompense !!!

82840698_p

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


vendredi 8 février 2013

Alléluia !

Au vu du titre, vous pourriez penser que je vais vous parler de pâtisserie, de motos, de la chanson de Jeff Buckley ou de celle de Rammstein (oui oui ! Il en faut pour tout les goûts !), ou encore de plante.

Que nenni, amie lectrice (Vive le féminisme ! ;-p) ! Ce cri du coeur est celui de celles et ceux qui savent ! Et là, vous vous dites : "mais qui savent quoi ???"

...

...

 

C'est le moment où vous sortez votre carte bleue, sinon, je ne dis rien. Je garde l'info ! Hé hé ! J'accepte aussi les versements en espèces. Pour celles et ceux qui veulent me payer en nature, il faut que je vois ce que vous avez à proposer ... ;-p

...

...

Non, allez ! Je ne vais pas vous faire languir plus longtemps. Vous êtes prêtes ? Un magazine français sur la polymère sort son premier numéro !!!! Ni une, ni deux, je suis allée à la pêche aux infos pour votre plus grand plaisir ! ;-)

index

Qui forme l'équipe de Polymère & co ?
L'équipe est composée de 3 drôles de dames : Ingrid Lepain alias Louanneblue (rédactrice), Astrid Brefort alias Tridoune (maquettiste), Béatrice Picq alias Perlissima (rédactrice en chef) et de Charly (directeur de publication).

Comment vous est venue l'idée de suivre cette aventure ? J'imagine que cela doit-être passionnant !
Je travaille dans la presse depuis quelques temps déjà et l'envie de créer un magazine polymère francophone me démangeait fortement !! J'en ai parlé à mon directeur de publication (Charly), puis à Astrid et Ingrid, mes 2 amies (les drôles de dames) pour savoir si elles seraient partantes de me suivre dans cette folle aventure. Elles ont accepté immédiatement !

Quelles sont les grandes lignes du magazine ? ( Parlez-vous exclusivement de polymère ? Quels sont les thèmes récurrents ? A qui s'adresse-t-il ? ...)
POLYMÈRE & CO est un magazine trimestriel dédié à la pratique et l'utilisation des pâtes et principalement à la pâte polymère.
D'autres pâtes telles que la porcelaine à modeler, la résine, la pâte d'argent, la pâte à savon... auront leur place.
Ce magazine a pour vocation de fournir les clés facilitant la progression dans les arts créatifs tant aux débutants, qu'aux professionnels.
Pour terminer, je dirai que POLYMÈRE AND CO a l'ambition de répondre simplement à la demande croissante des pratiquants et passionnés.

Des choses à ajouter ?
Achetez le magazine !!!!!
Plus sérieusement, nous espérons que ce magazine vous plaira. Venez visiter notre site et notre page facebook !

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [31] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

vendredi 1 février 2013

Gris bleu

Notre première rencontre avec le monde marin se fait, la plupart du temps, face à nos parents. Rappelez-vous, lorsque vous n'aviez que quelques mois, quand votre mère ouvrait et fermait la bouche en imitant le poisson, puis suivait le chien, la vache et la canard. Ensuite, on se retrouve sur la plage, à ramasser des coquillages, bigornaux et autres petits crabes ... Ha non ! Quand vous croisiez un crabe, vous vous sauviez en hurlant que vous alliez mourir, étranglée par un crustacé (oui oui, "étranglée" !). Ne niez pas !

Plus grand, on passe plus de temps à l'aquarium de la ville. On se délecte des couleurs des poissons, on est impressionné par le mouvement des méduses & des poulpes, on cherche à savoir comment évoluent les plantes aquatiques ... Cet univers inspire de nombreux artistes. Comme Céline, alias Gris bleu, qui a bien voulu répondre à toutes mes questions.

70501080_p

Imaginons que tu sois dans une salle énorme, remplie de gens qui attendent que tu te présentes. Que peux-tu nous dévoiler sur toi ? Qu'aimes-tu ? Que détestes-tu ? Quel est ton parcours d'études, professionnel ? Envisages-tu de me glisser une petite enveloppe à la fin de cette interview ? ;-p

J'ai 36 ans, je suis ergothérapeute depuis quelques années en centre de rééducation dans le Nord de la France (donc parcours scolaire classique et scientifique), j'aime les travaux manuels de toutes sortes (j'ai un peu tout essayé), le jardinage, je dessine depuis toujours, j'ai aussi fait un peu de sculpture, j'aime et je m'intéresse à l'art en général.

Pourquoi avoir choisi le pseudo "Gris bleu" ?

Je cherchais juste un nom facile à retenir, court, et dans le domaine des couleurs, et comme à l'époque c'étais juste un loisir, je n'avais pas particulièrement envie d'utiliser mon nom, trop compliqué à retenir. D'où Gris bleu ...

55349051_p

Dis-nous, en quelques mots, comment s'est passée ta première fois avec la polymère. S'est-elle passée en douceur, en prenant votre temps ou était-ce plutôt comme une grosse claque ?

J'ai découvert la polymère petit à petit en 2006 et 2007, par des amies; puis j'ai acheté un livre,  quelques pains, une MAP, des lames et j'ai commencé à tester toutes les techniques découvertes sur le web. J'ai parallèlement fait un peu de perlage, Wire, ... c'est ce qui m'a donné l'idée de l'allier à la Polymère.

Ensuite en 2009, je me suis lancé dans les techniques de découpe, mise en forme et soudure de l'argent afin de pouvoir enfin réaliser les idées qui me passaient par la tête, cela m'a ouvert à beaucoup d'autres possibilités en matière de montage et de créations.

61130266_pPourrais-tu nous montrer une de tes premières créations ? Qu'en penses-tu aujourd'hui ? Qu'améliorerais-tu ou, au contraire, changerais-tu radicalement ?

Mes premières créations étaient très simples, des couleurs brutes mises ensemble, je les modelais vaguement en forme arrondies, pas de ponçage, vernies le plus souvent. Ca me plaisait à l'époque car je découvrais pleins de nouvelles techniques et je les testais toutes et surtout je n'avais aucun sens critique !

Aujourd'hui avec le recul, elles m'amusent car je les trouve souvent de mauvais goûts, mal finies, les couleurs sont mal assorties ...  et j'étais pourtant très contente de moi, l'époque !

IMG_3073

Quelle création te rend la plus fière et pourquoi ?

Aucune en particulier, je les réalise avant tout pour moi, parce que cela me plait, donc je n'ai pas de fierté par rapport à l'une, plus qu'à l'autre ; par contre, je préfère certaines techniques comme le Mokume gane, la couture de fils métallique, et avant tout l'alliance de la polymère et de l'argent.

IMG_5466

Dans quelle ambiance travailles-tu ? Au vu de tes bijoux, on pourrait t'imaginer en blouse blanche dans un grand labo avec de nombreux aquariums. Je me trompe ? ^^

En musique, en silence, devant la télé, cela dépend du moment, mais toujours seule et pendant plusieurs heures d'affilé, j'ai besoin de m'immerger dans la création sur laquelle je travaille. Et non, pas d'aquarium chez moi, mais des plantes exotiques partout, et plus elles sont bizarres et/ou luxuriantes, et plus j'aime.

Pour la faune et la flore aquatique ou non aquatique, je regarde et compulse sans cesse des images souvent magnifiques de plongeurs, scientifiques ou amoureux de la nature venant de la planète entière, la créativité de la Nature est sans limite et toujours source d'inspiration.

Le nom d'un(e) artiste qui te donnerait envie d'aller plus loin ou de tester totalement autre chose :

Celles et ceux que j'admire particulièrement ne sont pas dans le domaine de la polymère, mais utilisent d'autres techniques: métal, silicone, papier, émaillage, pierres précieuses, tissus ...

Ces créateurs sont nombreux, je vous donnent quelques liens pour vous permettre peut-être de les découvrir : Nora Rochel, Katja Prins, Sabrina Meyns, Anna Atterling, Alicia Jane Boswell, Jacqueline Ryan, Seulgi kwon, Liisa Hashimoto...

79245104_oQuel est ton plus beau moment de créatrice ?

Je n'ai pas de moment particulier, mais plutôt une succession de moments qui jalonnent tout le processus créatif: le fait de voir une fleur ou un animal qui me touche particulièrement par sa beauté, et me donne l'idée d'une création, quand la pièce prend vraiment forme, que le but est atteint, avec souvent la surprise de découvrir le résultat final (je ne sais pas toujours où je vais ...). D'autres fois, c'est juste les jeu des couleurs qui me plait : la création d'une nouvelle couleur, la combinaison de plusieurs d'entre elles, le scalpage d'un mokumé est aussi toujours surprenant, ...

Ton "labo" prend feu. Tu as 10 secondes pour prendre 3 outils et t'enfuir avant de finir grillée, comme tes poissons dans l'aquarium. Quels sont-ils ?

Je sauve ma peau avant tout. Plutôt que des outils, je préfère prendre quelques créations finies, surtout si elles m'ont demandées plusieurs heures de travail, les outils se rachètent toujours !

55440106_p

Passage du Bac option polymère oblige, tu dois imaginer un bijou sur le sujet suivant : "Créer une figue extra-terrestre". Que fais-tu ? La fuite n'est pas acceptable ! ;-)

Je me replongerai probablement dans des photos d'animaux des grands fonds particulièrement étranges ou des plantes grasses d'Afrique du sud, pas besoin de s'éloigner de la Terre pour trouver des formes de vie très inhabituelles ...

Cette interview prend fin. Je te laisse donc la parole pour clôturer cet article. Prête ? Partez !

Je n'ai pas grand chose à ajouter, juste que je suis sûre que les années futures nous amènerons plein de nouvelles découvertes dans le domaine de la polymère: partout sur le web, les idées bouillonnent, la créativité semble aujourd'hui décomplexée, beaucoup plus ouverte, et surtout sans limite. Peu de matières permettent d'associer forme et couleur comme la Polymère, c'est ce qui en fait sa richesse !

55349315_p

Gris bleu.

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

vendredi 4 janvier 2013

Au pays de ...

Avant de commencer, laissez-moi vous souhaiter une bonne & heureuse année ! Que la vie vous soit douce et que le bonheur soit au rendez-vous.

Pour la première interview de l'année (et là, j'ai une pensée émue pour celles et ceux qui croyaient en la fin du monde ...;-p), on commence fort : découverte depuis peu (son blog est encore jeune), l'artiste du jour nous offre un voyage au pays des tam-tams, des animaux sauvages et des paysages infinis où la terre donne l'impression de brûler à chaque soleil couchant. Akak, puisque c'est elle dont nous découvrons l'univers aujourd'hui, a bien voulu répondre à toutes mes questions. Pour votre plus grand plaisir ! ;-)

82218969

 

Tu ne sais rien de nous, mais nous voulons tout savoir de toi ! Parle-nous de ta vie passée et présente : ton prénom, ton âge, tes études, ton job, ce que tu aimes ou pas, si tu as des enfants, des animaux, des plantes vertes, le dernier film que tu as vu, si tu envisages de me faire une donation financière ...

Je m'appelle Karine barrera, j'ai tout juste 40 ans ,une fille de 13 ans et un garçon de 5 ans, 3 chats, une collection de cactus, un chéri musicien avec lequel je travaille. Je suis danseuse et professeure de danse africaine depuis 16 ans. C'est pour cela que je vais régulièrement au Mali pour me former, même si ces 2 dernières années j'ai plus trainé à l'artisanat de Bamako qu'au ballet national.....

Pourquoi avoir choisi le pseudo d'Akak ?

Akak c'est un petit surnom que l'on m'a donné quand je suis rentrée dans ma première compagnie de danse. Pourquoi ? Je ne sais pas, mais il me correspond bien : il est court et moi petite... Je trouve que sa phonétique est tonique et moi j'ai de l'énergie à revendre !

81640927

Dans quelles conditions s'est déroulée ta première rencontre avec la polymère ?

Ma maman, qui suivait des stages de pâte polymère avec Hélène Klym (Fimosaique), m'a amenée jusqu'à elle pour voir une expo et j'ai pris ma claque comme on dit... J'ai laissé à Hélène un cauri (coquillage africain) pour quelle me fasse une création avec cet élément intégré ; mais elle ne l'a jamais fait, alors j'ai du m'y mettre. Je te balance, Hélène, car c'est de ta faute tout ça ! ;-p

Que préfères-tu travailler avec la pâte ? Les canes, le modelage ... ?

Je n'ai aucune préférence. J'aime tout, mais à ce jour, j'ai beaucoup plus travaillé l'hidden magic, les textures, les effets pierres, bois, etc ... Je pars d'un schéma ou d'une idée de bijoux et je cherche la technique appropriée pour arriver à sa réalisation mais pas le contraire.

82386731

Dans quelles conditions travailles-tu ? Au son des Tam-tams entourée de photos du désert ? ^^

Je travaille dans un petit coin de ma cuisine devant une fenêtre qui donne sur mon jardin et surtout pas aux sons des jembés ,non non non !!! Ce travail là, pour moi, c'est le calme après la tempête justement, l'équilibre artistique parfait !!

Peux-tu nous montrer une photo de ta première création ? Qu'en penses-tu aujourd'hui ?

P1040593Ma première création je l'aime toujours. Je l'ai gardée et je la porte de temps en temps. Je n'écrasais pas les rondelles encore ! Il est né après avoir vu une émission sur le serpent corail : j'ai respecté les couleurs et la forme non ?? Mon évolution d'artiste de la polymère suit son cours tranquillement, je n'ai pas changé du tout, juste plus de technique ,normal ! Je suis perfectionniste ça m'aide.

Quelle est ta création favorite et pourquoi ?


Aneliz !! Ce n'est pas une bonne question ! J'en choisirai une dizaine plutôt ! Bon, s'il en faut une, voilà ! Mais bon. Quand je finis une pièce, je suis tellement enthousiaste que c'est toujours elle la plus belle ...jusqu'à la suivante.

P1040361

Le nom d'un(e) artiste qui te donne envie d'aller plus loin ou encore de tester d'autres choses :  


Non je peux pas. Parler des britanniques ou des américaines, ça, Aneliz, tu peux le faire mieux que moi ! Elles sont incroyables ! Mais on a des championnes en France aussi ouf ! Je suis nouvelle dans la blogosphère. J'ai travaillé durant 2 ans sans savoir ce que faisaient les autres. Je trouve que le monde regorge de talents en tout style. C'est Domitsu qui m'a pris par la main et m'a montré ce beau monde, merci ! Je suis inspirée par mes souvenirs de voyages, la nature, ce qui m'entoure et mon humeur !

Un trou noir se forme dans ton atelier. Tu as moins de 10 secondes pour attraper trois outils et t'enfuir avant d'être aspirée. Quels sont-ils ?

Dans ce cas là, je prend la base : lame, rouleau et pâte.

81260703

Avec la fin de l'année arrive l'examen du Bac option polymère. Tu dois absolument le réussir pour aller dans la grande école qui te fait rêver. Le sujet est le suivant : "transformer un appareil des années 80 (minitel, téléphone à fil ...) et l'adapter en bijou actuel". Que fais-tu ? La fuite n'est pas envisageable ! ;-p

Sans hésiter, je ferais une cassette audio en pendentif.

Pour finir cette petite interview, tu as carte blanche pour dire ce que tu veux à qui tu veux. La parole est à toi :

Merci à tout ceux qui ont prêté attention à mon univers, et aussi,  je rêve de faire un jour un défilé un peu fou, mêlant la danse aux bijoux. Si quelqu'un est intéressé par ce projet ???? Je suis là.

81816549

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [38] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

vendredi 7 décembre 2012

A la pointe de la mode

Dernièrement, je suis tombée sur un article dans un magazine de déco où l'auteur donnait des conseils éviter les erreurs : éviter de mettre trop de couleurs, ne pas mélanger trop de styles ou trop de motifs ... Ce qui me gène un peu dans ce genre d'article, c'est un peu comme si l'on nous disait comment penser : le noir et le bleu marine ne vont pas ensemble ; Non, on ne peut pas ajouter de la dentelle au pied de poule ; votre pièce doit-être comme cela et pas comme ceci ... Heureusement, l'art et les goûts sont subjectifs. Les modes changent et reviennent (Claude François était un visionnaire !).

Dans le monde de la polymère, il y a aussi des vagues de créations, un tuto qui parait et qui fait des petits sur la blogosphère, une idée qui est reprise et qui évolue ...C'est la mode Polymèrique !  Dans tout ça, quelque fois, on reconnait une patte, une marque de fabrique. On sait d'office qui est derrière cette création sans avoir lu le nom de l'artiste derrière. Chamade fait partie de ces personnes. A quand la mode Chamadesque ? ^^

61066975_p

Dis-nous tout ! Ton prénom, ton âge, ta situation familiale, tes études & ta profession, si tu as des animaux de compagnie (crabe, belette, lézard ...), tes vices cachés (comme, par exemple, si tu manges du chocolat la nuit), ce que tu aimes ou pas et si tu comptes hériter d'un milliardaire.

Evelyne / Eve à vous de choisir ! mon âge c’est un double chiffre cette année : 22, 33,44, 55,66, 77 à vous de deviner ! 2 ados, un mari, 1 tortue, 1 gerbille, des chats des chats et encore des chats …Profession infirmière secteur psy, et comme vice qu’on peut encore déclarer : la cigarette, je n’aime plus la grande ville alors je vis à la campagne, je n’aime pas les conflits, je suis une dévoreuse de livres, j’aime découvrir toujours et encore des techniques manuelles parce que j’aime comprendre comment çà marche, puis quand j’ai compris, je passe à autre chose…Je ne fréquente aucun milliardaire, l’argent ne fait pas le bonheur, même si ….etc etc …comme dit le proverbe.

Qu'est ce qui fait que ça a tout de suite collé avec la polymère ? Et qu'aimes-tu autant dans ce médium ?

Le côté malléable, au propre comme au figuré : on tord on roule on malaxe on aplatit on mélange, on peut faire du plat, du relief, du rayé, du dégradé, du texturé, on peut appliquer de la peinture, du pastel, des poudres, des feuilles métalliques, du vernis, de la résine, en fait les possibilités sont infinies c’est pour çà que je ne m’en lasse pas, il y a toujours de nouveaux aspects qui se révèlent pour mon plus grand bonheur.

74019745_p

Dans quelle ambiance travailles-tu ? Avec un fond de musique tzigane ?

J’écoute la radio en général. Sinon le silence me convient bien.

Montres-nous une de tes premières créations. Qu'en penses-tu aujourd'hui ?

Je n’ai jamais aimé la forme de ce collier, mais j’aime bien le méli mélo de restes de canes, j’ai du mal à utiliser les canes en entier, j’aime bien que l’œil soit un peu perdu, j’aime bien quand  on est  sur une sensation visuelle. J’ai entendu aujourd’hui que le mot Esthétique signifie : percevoir par les sens. Et je le ressens comme çà.

batons

Quelle est ta création préférée et pourquoi ?

En général, les dernières en date parce que je suis encore « dedans », mais s’il faut choisir alors voici quelques cabochons, pour les couleurs, les effets de matières et la rondeur, finalement c’est la forme à laquelle je reviens toujours.

cabochons

Le nom d'un(e) artiste qui te donne envie d'aller plus loin et/ou de tester de nouveaux horizons :

Pour des horizons hauts en couleurs :  Veruschka 

As-tu d'autres pratiques créatives ?

Tricot, crochet, broderie, peinture, tissage, macramé ….je commence beaucoup, je finis parfois.

47394935_p

Voici la question Baccalauréat : pour l'examen option "polymère", le jury te propose "Créez une relation avec la mode fluo des années 80 et celle gothique de nos jours". Que fais-tu ? Il est évidement, impossible de sauter ce sujet, tes notes étant juste moyennes. ;-p

Je dessine la tête de David Bowie de alladin sane sur le corps d’un métalleux, les angles des zébrures colorées du visage de Bowie s’accorderaient bien pour moi avec l’esprit gothique. L’apparence vestimentaire comme signe d’appartenance à une contre culture et comme moyen de contestation esthétique peut aussi laisser sa place à la créativité individuelle. Le phénomène éphémère de la mode dégage un certain nombre de caractéristiques pérennes.

Les informations annoncent un nuage de sauterelles dévastateur. Tu as  10 secondes pour quitter ta maison en emmenant 3 outils qui te semblent indispensables. Quels sont-ils ?

 Les choix seraient trop douloureux, je perdrais du temps à vouloir faire les bons choix, alors RIEN, je choisirais de m’adapter et recommencer avec d’autres choses.

54922495_p

Pour cette dernière partie, la parole est à toi (il est encore temps de passer une petite annonce pour rechercher un milliardaire grabataire qui va tout te léguer ! ;-p). Je te laisse le clavier :

Je pratique la polymère depuis quelques années, mais je continue à papilloner autour, je m’imprègne énormément de tout ce que je peux voir sur les sites des grandes polyméristes et aussi sur les blogs des amatrices (merci à elles), je me perds parfois et puis il y a les illuminations.

Je pense à la pub où on voit Jean Rochefort choisir un bout de tableau avec un petit cadre et dire : c’est là qu’est concentré tout l’art de l’artiste ; Voilà : c’est ce qui me plait dans la pratique de la polymère : sélectionner le petit bout qui a un sens pour moi. L’expression artistique permet de se dépasser, de transcender le quotidien, de rendre les moments plus beaux, plus harmonieux. Grâce à la polymère j’ai fait de rencontres virtuelles mais aussi de vrais rencontres amicales, et çà c’est beau aussi !!

73859609_p

Le blog de Chamade.

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , ,


vendredi 2 novembre 2012

L'art de la poésie

La poésie de se résume pas aux souvenirs de collège, à lire en essayant vainement de "traduire" les vers de Mallarmé ou de retenir les alexandrins de Baudelaire entre deux crises de rage et des litres de larmes versés. Elle peut se trouver dans le sourire d'un enfant ou le vol d'une mouette au bord de la mer, de pétales de rose ou d'un départ sans mot d'adieu (c'est beau, non ? ^^).

Il est difficile de créer cette impression de poésie sur un blog. Pourtant, la créatrice d'aujourd'hui y arrive sans problème. Rien que son nom nous donne cette magie des mots : Anne, le bruit des vagues. Ca vous fait voyager, n'est-ce pas ? Quant à ses créations, ce sont des poèmes à elles seules ! 

80103769_o

 

Nous voulons tout savoir de toi : ton âge, si tu as des enfants, ton métier, tes études, si tu as des animaux, ce que tu aimes et ce que tu détestes, le dernier film que tu as vu, ton numéro de compte bancaire suisse ...

Parler d'emblée de mon âge, n'est-ce pas un peu délicat ?
...Vous dire que je suis une grande enfant ne vous suffira pas, je le crains, même si voilà le fondement même du désir de créer, si l'on en croit tout ce qui se dit dans les magazines... Bon, j'arrête de tourner autour du pot, et je vous accorde cette petite faveur de vous dire que j'aurai très bientôt 45 ans, mais n'allez pas le répéter à tout va ! Cela reste entre nous, n'est-ce pas ?
J'ai deux grandes et adorables filles, Mathilde et Morgane, et si je commence à nommer tous les animaux qui vivent autour de moi, on ne va pas s'en sortir... Je crois que je ne pourrais plus vivre sans ma petite ménagerie. Nous habitons à la campagne, dans la très belle région grenobloise, avec un haras presque devant notre porte. Bref, un pur bonheur pour moi : la nature y est grandiose et généreuse, et voir les chevaux passer devant la maison me ravit chaque jour davantage.  C'est plus fort que moi ! Il faut que je sorte pour les admirer...
Vous l'aurez compris, j'aime les grands espaces et la nature est pour moi à la fois source d'équilibre, d'inspiration et de rêverie. J'ai besoin de calme et d'harmonie, de douceur. C'est d'ailleurs pour cela que j'aurais bien du mal nommer le dernier film que j'ai vu : je ne regarde plus la télévision. En revanche, je peux vous conseiller pas mal de bons romans !
C'est aussi tout naturellement que j'ai "glissé", professionnellement, vers le métier de graphiste, qui me correspond parfaitement.

jacfejgb

Pourquoi "le bruit des vagues" ?

"Le bruit des vagues", je ne sais pas..., c'est venu comme ça. Je n'ai pas trop cherché à comprendre, sur le moment.
C'est un des bruits les plus apaisants, un de ceux que l'on peut imaginer si l'on pratique la médiation, et qui procure une profonde détente.
Et puis, surtout, c'est la douce musique de mon enfance, puisque je suis originaire des magnifiques bords de mer bretons.
Bref, le bruit des vagues, c'est ce qui vient au plus profond de moi quand j'ai besoin de calme. C'est mon havre de paix.

4583416899_3437cd1dc2

Comment s'est passée ta première rencontre avec la polymère ? Tu as trouvé un pain de pâte qui flottait sur le bord de mer et une sirène t'a jeté un sort ?

La sirène, qui vient de l'autre côté de l'océan, s'appelle Mériem. Je voulais qu'elle me montre comment composer des cabochons en pâte polymère, que je sertirais ensuite de rocailles. Pour être honnête, je n'étais pas franchement emballée. J'ai continué encore longtemps à percer mes coquillages, mes petits bouts de bois flotté, et autres trésors ramassés en bord de mer, pour faire des colliers, et puis, petit à petit, j'y ai inclus quelques perles en pâte fimo, découvert de nouvelles techniques... J'ai commencé à montrer tout "ça" sur mon blog naissant.
Et là, incroyable... plein de monde aimait, tandis que je doutais vraiment de mes capacités (...ce qui est d'ailleurs toujours le cas : je suis toujours très critique sur mes compositions, dont j'ai tendance à ne voir que les défauts, ce qui a tout de même l'avantage de m'obliger à m'améliorer).


Et puis, troisième déclic : la première rencontre avec "les fimoteuses" de Grenoble (je ne sais toujours pas comment j'ai osé dire oui : je me trouvais nulle, je ne connaissais absolument personne, j'avais 3 petits pains de fimo ridicules, même pas une lame, je ne connaissais le nom d'aucune technique, aucune Dona Kato et autre Julie Picarello non plus dans mon vocabulaire : la honte !).
Et c'est là que je dis aux "p'tites nouvelles" : Osez !!! Le monde de la polymère est une grande famille bienveillante, motivante, généreuse.
Voilà, j'ai rencontré mes bonnes fées, qui m'ont encouragée et donné envie de découvrir encore et encore. Ce que j'ai fait.

6289078492_420efc3f60_z

Qu'aimes-tu travailler le plus avec la polymère ?

J'adore jouer avec les textures et les couleurs, les peintures et les pastels. Je ne sais jamais où je vais aller, c'est une fois lancée que les choses s'assemblent pour former une unité.
Je crois que ma technique favorite (en tout cas celle qui n'a jamais fini de m'émerveiller) reste le hidden magique, avec ces motifs qui apparaissent soudain on ne sait sortis d'où... J'ai toujours un peu de peine lorsqu'il faut découper une magnifique plaque en morceaux pour réaliser des perles...

6966485744_11553223d6_z

Dans quelle ambiance travailles-tu ? Devant une baie vitrée donnant sur la plage ? Entourée de charmants marins torse nu ? (entre-nous, avec le second choix, j'aurai du mal à maintenir mon attention sur la pâte ... mdr)

Ah ! Ah !... je vois que je vous ai bluffée, avec mes vagues, ma belle Bretagne, et toutes ces odeurs iodées que véhicule mon blog ! J'en suis ravie : cela signifierait-il que j'en suis encore moi-même toute imprégnée ?
Et bien pas du tout ! J'ai, depuis l'année dernière, installé mon atelier devant une fenêtre qui donne sur mon "jardin". En fait, je vous laisse imaginer un jardin avec une balançoire accrochée dans un cerisier centenaire, avec, le long du mur du vieux potager, sur la droite, une haie d'hortensias roses sombres (et oui, c'est la première chose que j'ai plantée en arrivant en Isère, voilà maintenant plus de 20 ans !), pas de talus, pas de clôture, mais des champs à perte de vue, jusqu'à ce que vous aperceviez la Chartreuse, là-bas, au fond. C'est immense. Et c'est beau...
C'est sûrement pour ça que je ne suis pas très productive : je passe mon temps le nez en l'air à regarder le coucher de soleil qui rend la montagne toute rose en hiver ou à admirer les aigles qui tournent dans le ciel en été.
Je vous montre ?

51767876_p

En revenant en arrière, avec le recul que tu as aujourd'hui, que peux-tu nous dire sur tes premières créations ? (si tu as une photo de tes débuts, c'est le moment de la sortir ^^).

ça, c'est mon tout premier collier en pâte polymère ! (et bague coordonnée).
Je l'avais fait pour ma Morganette : une parure assortie à une de ses tenues. Elle était absolument ravie !
Moi ? J'avais pas mal aimé le côté patouillage, mais trouvais le résultat un peu trop grossier (surtout si l'on précise que les perles beiges bien calibrées sont en bois...). Avec du recul, je crois qu'un enfant de 7 ans ferait aussi bien ! A ce stade, je ne vois plus bien ce qui a bien pu me pousser à persévérer !

5983682

Quelle est ta création préférée et pourquoi ?

J'aime beaucoup le résultat de ces trois miroirs coordonnés. C'est une amie qui me les a commandés. Elle en voulait trois qui formeraient une continuité, avec des couleurs assez particulières, que je n'ai pas spécialement l'habitude de travailler (du rouge !). Au final, les tons s'harmonisent bien, avec un dégradé qui pourrait faire penser à un glissement des saisons.
Ce qui m'inspire le plus, dans ce genre de créations, c'est le mélange des techniques, pour aboutir finalement à une unité. J'aime bien aussi cette idée de travailler sur de grandes surfaces. J'aimerais arriver à une plus grande cohérence pour illustrer un thème sous forme de véritable tableau. L'idée est là, germant dans mon esprit, que je n'ai encore pas réussi à concrétiser. Ces miroirs me montrent le chemin, je crois.

5453561717_bef7abd911_z

Le nom d'un(e) artiste qui te donne envie de tester de nouvelles choses ou qui pourrait te pousser encore plus loin :

La première fois où j'ai vu les créations de Laurie Mika, je n'en revenais pas ! Cette artiste utilise la matière en volume (et en quantité !) pour s'exprimer pleinement, et le résultat est splendide ! Je suis vraiment admirative de ce qu'elle fait, même si je ne suis plus aujourd'hui aussi impressionnée, techniquement parlant, et si je préfère des choses un peu plus épurées (moins de dorures). C'est ce qu'elle arrive à sortir de l'ensemble qui m'impressionne, et c'est vraiment ce vers quoi je voudrais aller.
Parmi les autres artistes qui m'épatent, et même arrivent à me couper le souffle, je retiendrai Kathleen Dustin : quelle incroyable maîtrise du matériau, quelle sensibilité dans l'harmonisation des couleurs, quelle recherche de perfection, et toutes ces idées nouvelles qui lui viennent ! Oui, là, je me sens vraiment toute petite...

7767189716_32a520d1e1_z

The question où il faut réfléchir un peu : celle du fameux baccalauréat : pour l'examen, tu dois créer ta vision de la mer. Le sujet peut paraitre facile mais tu réalises brusquement que les seules couleurs qui sont disponibles sont le rouge sang, le noir et le vert haricot. Que fais-tu ?

Mmmhhh.... A première vue, ces couleurs ne nous seront guère favorables... Et même, pour tout dire, elles arriveraient très vite à me faire bouillonner ! Je crois que je commencerais par mélanger ces teintes entre elles, par petites doses, pour fabriquer de nouvelles couleurs, et avec toute cette palette j'obtiendrais un vrai temps de tempête ! Si j'arrive à imaginer l'ambiance, alors oui, je pourrais peut-être même te fabriquer un vrai coup de vent, force 9, pourquoi pas.. Alors tu obtiendrais un bâteau en perdition (rouge, la coque du bateau égaré dans les flots) et des lames déferlantes grosses comme des maisons, puis de plus en plus énormes, et une visibilité réduite par les embruns.
Alors, s'il te plaît, Aneliz, ne me fâches pas, et donnes-moi plutôt les bonnes couleurs, celles que j'aime : du bleu turquoise, des ocres dorés et quelques verts pâles, alors la mer redeviendra un brin plus paisible.
Et souviens-toi d'une chose : il faut toujours se méfier de l'eau qui dort !

3896982759_cfa81bec99

Un tsunami de 6 mètres arrive ! Tu as moins de 10 secondes pour attraper tes trois outils favoris. Quels sont-ils ?

Mon appareil photo ! (il est le lien entre vous et moi, non ? Et puis entre mes yeux et la nature qui m'entoure. Oui, décidément, je ne pourrais pas m'en séparer...)
Mes textures : il y en a plein que l'on m'a offertes, et puis d'autres, improbables, et difficiles à retrouver...  : l'empreinte des semelles de chaussures de mes amis, un vieux filet de pommes de terre, une magnifique feuille de ginko reçue lors d'un swap...
Mon carnet d'adresses, avec tous les liens des blogs que j'aime (il y en a tant...)
Pour le reste, ce sont toutes des choses que l'on peut retrouver assez facilement, je crois, et dont je pourrais assez facilement me détacher.

6748915645_da49bd3856

Dernière question, qui n'en est pas une : tu as carte blanche pour dire ce que tu souhaites. La parole est à toi !

Regarder autour de soi et s'émerveiller.
S'en remplir puis laisser parler ses mains.
Pour moi, le secret de la création est là.
Et l'on pourrait retourner à la première ligne de cette interview :
celle où l'on évoquait déjà l'importance de garder ses yeux d'enfant !

3379307826_7216c7457c

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 5 octobre 2012

Offrez des fleurs !

Recevoir des fleurs, pour un homme ou une femme, c'est une chose très agréable (à moins d'y être totalement allergique. Dans ce cas, là, on se tournera vers la boite de chocolats ... à moins que la personne qui la reçoit soit au régime ... bon ok, gardons le plaisir, que cela soit un livre, des pneus de voiture ou une boite de légo ! ;-p).

Rien de tel qu'un gros bouquet pour égailler une pièce. Et puis ça met du baume au coeur. Sans compter le parfum qui se propage au moindre coup de vent. On se sent toujours bien dans une maison fleurie.

Aujourd'hui, la créatrice que vous allez découvrir en est couverte. Son second prénom doit très certainement être Tistou (entre nous, c'est un roman absolument superbe pour les petits, comme les grands). 

Laurette, alias Lolo60, nous dévoile tout sur son jardin et son talent de polymèriste.

Sans titre 9

Maintenant, avoues-nous tout : prénom, âge, situation familiale,  vie professionnelle, études, animaux, si tu aimes les courgettes et les betteraves, quelle est la plus grosse somme que tu aies gagné au loto ...

Et bien je me prénomme Laurette, bientôt 44 ans (dans 3 mois), je vis à la campagne, j’ai une Fille de bientôt 17 ans, je suis Assistante Commerciale depuis mon Bac + 2 (Bac Littéraire en 1987 puis BTS en 1989), j’ai eu des chats, des chiens, des poissons rouges, 1 Cochon d’Inde (une adorable petite femelle qui est hélas partie rejoindre le paradis des Cobayes en Février de cette année Snif !). Oui j’aime les betteraves rouges, les courgettes du jardin, les radis et autres carottes car j’aime jardiner et le plaisir de déguster sa récolte est incomparable... J’aime également cultiver les fleurs et photographier la nature pour en saisir la beauté. Pour le Loto, je n’y joue pas alors pour la grosse somme ben ça risque pas d’arriver un jour ^_^

Pourquoi le pseudo Lolo60 ?

Lolo était mon surnom quand j’étais petite, je le préfère à mon prénom « officiel »  et 60 car j’habite dans l’Oise (Département 60 en Picardie) voilà, vous savez-tout ;-)

Sans titre 1

Comment s'est passée ta première rencontre avec la polymère ?

Aïe, les débuts furent difficiles !

Je perlais depuis déjà 1 ou 2 ans quand j’ai découvert par hasard la Fimo dans un magasin qui liquidait son rayon de Loisirs Créatifs et qui soldait tous ses articles : j’ai alors acheté mes 3 premiers pains : 1 rose, 1 bleu et 1 blanc

J’ai réalisé mes premières pièces en Fimo pendant les vacances d’été 2008 avec ma Fille : quelques perles et 2 sautoirs en sont sortis

Mais j’ai trouvé cette activité assez compliquée : beaucoup de manipulations pour conditionner la pâte, mélanger les couleurs, fabriquer les pièces, les faire cuire, poncer, percer, vernir… faire tout cela avant d’arriver à la phase du montage d’un bijou me semblait fastidieux !

Après ces 2 sautoirs et d’autres bricoles, j’ai tout rangé et n’y ait plus retouché pendant 1 an, tout en achetant petit à petit tout ce qui me serait utile pour fimoter dans de bonnes conditions : une machine à pâte, des bouquins, quelques Kilos de pâte, des emporte-pièces, du vernis, des pinceaux plats, des pigments, des tampons, des feuilles d’or, des paillettes, etc…

Sans_titre_8

Touches-tu également à d'autres loisirs créatifs ?

Depuis toute jeune, j’ai toujours aimé occuper mes mains : pâtisserie, jardinage, bricolage, loisirs créatifs en tous genres…

Ado, je tricotais mes pulls moi-même ; puis j’ai crocheté pendant 20 ans, j’ai fait du point de croix, du macramé, du tricotin, des tableaux de fils, collectionné les timbres et les minéraux ; j’aime chiner les brocantes, restaurer de vieux meubles et recycler les vieux bijoux pour mon plaisir.

Il y a quelques années, quand la mode des Kits Swarowski a été lancée, j’ai eu envie d’essayer de faire mes bijoux moi-même : j’ai acheté quelques bouquins, quelques perles, du fil nylon et des aiguilles à perler et je me suis lancée ; enfilage simple de perles de verre pour commencer, puis grâce aux Forums j’ai vite été attirée par les perles perlées et le tissage des rocailles à l’aiguille comme les manchettes et les spirales au crochet

Sans_titre_2

Peux-tu nous montrer une photo d'une de tes premières créations et qu'en penses-tu aujourd'hui ?

Voici mon premier sautoir Fimo réalisé en 2008 avec ma Fille. Ce que j’en pense aujourd’hui ? Ben heu... Faut bien commencer un jour et puis finalement, il n’est pas si vilain ! ;-)

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Sans_titre_12

Quelle est ta création préférée et pourquoi ?

Ce n’est pas vraiment une création, puisque pour l’instant je me contente de reproduire ce qui a déjà été fait par d’autres. En effet, je me considère toujours comme une débutante...

Ce que je préfère, ce sont les Swirls et là c’est un grand mystère pour moi car je ne sais pas expliquer pourquoi ! Je suis capable de swirler pendant des heures, il suffit de se concentrer un peu et le résultat final est toujours une surprise  !

Sans_titre_7

Dans quelles conditions travailles-tu ? Entourée de fleurs avec des petits oiseaux qui chantent autour de toi ?

Exactement, OUI ! j’ai installé mon « atelier » dans mon séjour, face à la porte-fenêtre car la lumière y est bonne et elle donne directement sur le jardin.

Le nom d'un(e) artiste qui te donne envie d'aller encore plus loin :

Marcia Mars. 

La question qui donne le plus de fil à retordre : celle de l'examen du BAC option polymère. Le sujet est le suivant :" Sur un air de Claude François". Créez votre chanson en polymère. Que fais-tu ? (La fuite n'est pas acceptée. ;-p)

Bon, OK vous l’aurez voulu et tant pis pour vos oreilles ! ^_^

♪♫♪♫ Si j’avais d’la Fimo Oh oh oh oh !

Je Fimoterais le jour
Je Fimoterais la nuit
J'y mettrais tout mon coeur
J’ferai tout plein de caneu
Des Swirls et puis des perleu
Q’j’offrirais à mon Père
Ma Mère, mes Frères et mes Soeurs
Oh, oh ! Ce serait le bonheu-eur

Aller, tous ensemble avec moi !

♪♫♪♫ Oh oh oh oh ! Encore une fois : Oh oh oh oh ! ♪♫♪♫

Sans_titre_4

Tu es dans ton atelier et un voleur se pointe. Il ne te demande pas ton argent et préfère te prendre tes outils (une nouvelle génération de pickpockets ^^). Lesquels te manqueront le plus ?

Ma MAP, mes lames et mon scalpel ^_^

C'est le moment de la libre antenne. Tu peux dire ce que tu veux à qui tu veux. Prête ? Go !!

Ben heu... j’ai le trac là : j’suis toute intimidée...

Ah oui, je sais : UN IMMENSE MERCI à toutes les Créatrices que j’admire et qui m’inspirent tant !

Et aussi MERCI INFINIMENT à toutes mes PerliCopines qui me soutiennent quand j’en ai besoin et avec lesquelles je partage régulièrement fou-rires, trucs et astuces en tout genre : elles se reconnaîtront ♥

Bizettes à toutes de Picardie ! ;-)

Sans_titre_5

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

vendredi 7 septembre 2012

Fil, aiguille & calculatrice


La première image qui me vient à l'esprit quand on me parle d'adolescence, ce n'est pas celle des grands échalas (mon dieu qu'ils grandissent vite ces monstres ! ... mon fils restera toujours mon tout petit ... Arf ! Je suis atteinte du syndrome de "la mère ultra protectrice" ... ), ni celle de la voix qui mue, de la musique à fond enfermé dans leur chambre, ou de la totalité des vêtements qui se retrouve dans le panier à linge sale alors qu'on a rien eu pendant 8 jours ... c'est celle de l'acnée. Oui, oui, souvenez-vous ! Nous sommes tous passé par là (tout ceux qui n'ont pas vécu cette période sont des menteurs ou des extra-terrestres ... et je vous hais d'office parce que c'est une injustice totale ! ;-p) : le gros bouton blanc sur le nez alors qu'on a rendez-vous avec le mec sur qui on louche depuis des semaines, le pote qu'on surnomme "Texas" (nom d'une célèbre marque de calculatrice) parce qu'il en est truffé ...

Bref, c'est une période difficile, vous l'aurez compris.

Si vous suivez bien mon raisonnement tordu, j'imagine que vous avez deviné le sujet de l'article d'aujourd'hui : les boutons. Mais ceux-là sont agréables à regarder. Inutile d'utiliser du Biactol. ;-p La créatrice du jour, plus connue sous le pseudo Butterfly couture, a bien voulu satisfaire ma curiosité et à répondu à toutes mes questions. Ses tiroirs regorgent de boutons !

(Et je me permets un petit message personnel aux adhérentes du Club des mères indignes : Enfin libre !!!! ;-p)

201208116_m

Qui dit première question dit présentation ! (en plus, ça rime ;-p). Raconte-nous plein de détails croustillants (ou pas) sur toi : prénom, âge, vie de famille, études, animaux de compagnie, ton numéro de compte épargne, tes préférences culinaires ...

FACILE !!!! Pascale ,  fille unique donc super gâtée et pas de petit frère ou sœur pour perturber, déjà enfant, mes longs moments de bricolage en tout genre. Seule, même un peu trop ...  J'ai donc élevé 4 enfants : 2 à moi, 1 à mon mari, et nous avons notre cerise sur le gâteau avec Basile 17 ans et pas bricoleur pour un rond. Jolie ambiance parfois !

J'ai 51 ans et, dans la tête, moins de 12 quand je ramasse encore les coquillages sur la plage en plein midi sans crème solaire. J'ai des preuves... ;-p. Etudes : néant. Pour quoi faire, vraiment ??!!! Après le brevet des écoles, une carrière en tant qu'agent d'assurance pendant de longues années, je n'ai pas choisi c'est venu comme cela , très  sérieuse dans mon travail mais pas plus motivée que cela.

Mes parents sont des peintres amateurs, amoureux des artisans et du bel ouvrage fait main. Ca aide ... Et à 40 ans, le grand virage, tout change, le mari, le département, le métier, les amis  aucun regrets  Bref , je suis une femme heureuse ! :-)

Et puis des animaux pour avoir une vie gaie, pleine de mouvements et de tendresse : notre petit dernier, Gepetto, un chat de race main coon, a 8 mois et pèse 6.5 kg, un peu craintif mais d'une grande beautée. Je le transporte chaque jour à l'atelier dans une caravane spéciale chat... les voisins sont morts de rire !

20120148_s

 

Comment s'est passé la première rencontre Pascale/polymère ? Qui a gagné ? La polymère t'a mise KO ?

Il y a 25 ans, les premières expériences sont faites avec des miniatures pour mes vitrines et puis la rencontre avec XTINE. Un cours, puis deux, et les canes ne m'ont plus lâchées. C'est là que je me retrouve, le reste ne m 'intéresse pas vraiment pour le moment.

Artisan depuis 2005 et mon unique occupation professionnelle.

201208105_m

Qu'est ce qui te plait dans cet univers et pourquoi ce milieu si spécifique à la couture ?

Le bouton est une passion pour moi, nièce de 2 mercières j'ai passé énormément de temps dans leur boutique, lorsque j'étais jeune, à fouiller dans les casiers de boutons, crochets, laine, fil à broder etc .......    émerveillée, chaque fois.

Les premiers boutons sont nés en 2003 pour faire plaisir aux copines qui brodaient. Elles craquaient même si le résultat n'était vraiment pas terrible, mais le coeur y était déjà...  une autre rencontre quelques temps après Fred, de Pois de senteur, ma première boutique en ville sur Grenoble, ma première présentation sur un salon Creativa et tout roule ensuite très facilement, à l'époque j'étais seule sur le marché... Ce n'est plus le cas aujourd'hui.

J'ai aussi beaucoup de travail avec l'export surtout les USA et l'italie, aujourd'hui plus de 10 pays demandent quelques articles, c'est cool. Du coup, l'école peut servir en fin de compte ! Je me suis remise à l'anglais,  motivée cette fois.

TRI_FILS_ROUGE_2011

 

Où trouves-tu ton inspiration pour créer tes perles et tes boutons ?

Les papillons, pendant un an, je n'ai fait que cela. Ensuite tout ce qui m'entoure, les demandes de mes clientes... Les créations sont infinies. Seule la technique des canes peuvent parfois freiner les envies. Je me spécialise assez rapidement dans la miniature (têtes  d'épingles, minis boutons pour l'art du fil etc ..), j'aime tout ce qui est précis et petit, très petit.

Aurais-tu une photo d'une de tes premières créations ? Avec le recul, qu'en penses-tu aujourd'hui ?

Le premier bouton je l'ai perdu malheureusement. Il était turquoise avec un coeur orange, tout simple, même pas rond, mais il fut le tout premier. Je peux vous en montrer certains :  j'ai quelques boites ou je garde depuis quelques années un exemplaire de toutes mes créas, l'héritage pour mes fils... Je rigole ils s'en foutent royalement de mes boutons...

20120811

 

Quelle est ta création favorite et pourquoi ?

Je n'ai que des créations favorites, chaque cane me donne de la joie du bonheur, difficile de choisir.

Ton plus beau moment de créatrice :

Quand, dans les yeux de Jean-Noel, mon mari, j'ai vu de la fierté lors de mon premier salon Aiguille en fête. Il a compris à quel point ce métier était le fil de ma vie. Je fabrique avec bonheur, en espérant offrir un peu de ce bonheur à celles qui achètent une pièce, même toute petite, quelle va coudre sur un ouvrage qu'elle aura mis des mois à broder, l'offrir à une de ses plus chère amie... ce lien est le moteur de mon activité :  l'amour partagé.

201208106_m

Le nom d'un ou d'une artiste (qui travaille la polymère bien sûr) dont le travail te donne envie d'aller encore plus loin :

Je ne connais pas plus que cela les artistes de cet univers, mais la rencontre avec Dan Cormier a été impressionnante, techniquement parlant bien entendu..

Je ne regarde pas trop ce que font les autres artistes. Je reste dans ma bulle et suis entourée de deux belles personnes douées : Agnes tourtet et Chifonie. Alors chaque jour, je me nourris de leur amitié et de leur talent. Elles sont super en colocataires de notre atelier de Fontaine, lieu magique, créatif, accueillant, rassurant et souvent lieu de rigolades. RESERVE AUX FILLES EXCLUSIVEMENT.....   C'est dans le bail de location..

Trois outils qui te sont totalement indispensable pour tes créations :

La machine et son moteur, une bonne lame bien tranchante et mon embosseur pour les trous de mes boutons, rien de plus..

20120822

Même si nous sommes en début d'année scolaire, imaginons que tu doives passer le BAC option polymère. Le sujet est le suivant : "Imaginez un animal qui n'existe pas". Que fais-tu ?

Un papillon à la tête de chat pour rester dans mes amours...

C'est maintenant le moment de la libre antenne : tu peux dire ce que tu veux à qui tu veux. Prête ? Je te laisse le clavier !

J'espère que les artistes polymèristes de France et de Navarre éprouvent le même sentiment de bien être que moi en travaillant cette matière magique. Même malade je bosse, c'est une addiction, au même titre que la console chez nos ados.

Je regrette les batailles entre créatrices, les copies, ces petites choses douloureuses quand on travaille avec son coeur..

A part cela ET VIVA ET VIVA !!!!!!!  

201208107_mButterfly couture

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

vendredi 3 août 2012

Compil'

Ce n'est pas une exclusivité de TF1 et M6. Que nenni ! Parole de pâte aussi inaugure sa grande compil' de l'été !

Voici donc, pour celles & ceux qui en auraient loupé, les interviews de l'année (scolaire, of course !) 2011/2012. Un bon cru, n'est-ce pas ?

 

En septembre avec Isa07

77915646_o

.oO°0°Oo.

En octobre avec Petit Plat

IMG_7682

.oO°0°Oo.

En novembre avec Miss Rouspette

1322224588

.oO°0°Oo.

En décembre avec Bounette

fleur-fraise-1

.oO°0°Oo.

En janvier avec Moïse

artisan-bijoutier-createur

.oO°0°Oo.

En février avec CélineMosaïk

76746540_o

.oO°0°Oo.

En mars avec Electra B.

33755773-Collier-fleur-patchwork-Noir

.oO°0°Oo.

En avril avec Elo, de Créafantaisie

figurine bougie andréa 1an

.oO°0°Oo.

En mai avec Revenons à nos boutons

75446314

.oO°0°Oo.

En juin avec Danym

77718030_p

.oO°0°Oo.

En juillet avec Gadouille

77454337_p

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

vendredi 6 juillet 2012

Skier en juillet

Pas plus tard qu'hier, mon fils, qui a 10 ans, me disait qu'il avait hâte d'être à noël, pour les cadeaux, le sapin, tout ça tout ça ... Sauf que nous ne sommes que début juillet... Cherchez l'erreur ! Il n'a même pas encore été écoeuré de la plage et des gens qui s'installent à 3.5cm de notre serviette, du sable qui s'introduit partout (esprits mal placés éloignez-vous ! :-p), du fait qu'au moindre effort en début d'après-midi on se transforme en éponge qu'on essore (comprenez par là qu'on transpire à grosses gouttes) et des touristes qui arrêtent leur voiture en plein rond-point parce qu'ils ne connaissent pas la route. Oui, oui, j'aime l'été ! ^^

La créatrice que vous allez découvrir aujourd'hui a trouvé le truc pour que ce soit le 25 décembre toute l'année : faire appel à notre esprit décoratif. Une vieille tonnelle au fond du jardin (la cabane aurait fonctionné aussi ! ;-p) qu'elle retape manque d'une touche originale. L'idée : la remplir de coeurs créés par des artistes de tout les horizons. Top là ! C'est parti ! L'annonce est passée et les colis arrivent. J'ai une pensée émue pour son facteur ... ;-p

Cette créatrice, vous la connaissez déjà puisque, pour ne rien vous cacher, vous lisez ses écrits tout les jeudis. Et oui ! J'ai coincé Sylvie, alias Gadouille, dans un couloir du journal. Je vous rassure tout de suite, elle n'en a gardé aucune séquelle. ^^

76981046_p

La première question est très indiscrète (comme cela, on te met tout de suite à l'aise ^^). Dis-nous tout de toi : de ton âge, si tu as des enfants, des chiens, des chats, des mulots ou des poissons exotiques, tes études, tes gouts et tes dégouts, quel genre d'enfant tu étais, si tu as des sous cachés dans ton jardin ou dans ta machine à laver ...

Bon alors voilà, j’ai cinquante ans, deux filles, un mari, deux chattes, un lapin noir et blanc qui s’appelle Maillequeule et un poisson bleu. J’ai fait quelques études, mais rien de grave ! Je retourne la terre de mon jardin régulièrement des fois que l’ancien propriétaire de la maison y aurait caché un magot, mais sans succès jusque là…. Du coup je plante des tomates et des fleurs !

Quand et comment s'est passée ta première rencontre avec la polymère ? Ca a été le coup de foudre tout de suite ?

La première fois ça a été la cata : on a voulu faire des bijoux avec ma fille aînée (je parle de ça il y a plus de 10 ans….) On a fait des espèces de spaghettis qu’on a enroulés en une sorte de pelote infâme, on a mis ça au four et tout a cramé !  On s’est dit « c’est nul ce truc ! » Et on a laissé tomber ! Puis un jour par hasard je suis tombée sur le site créabijoux… Il y avait des tutos et je me suis rendue compte que je ne m’y étais pas du tout  prise correctement !!!! Ensuite j’ai acheté le livre d’Emma Ralph, j’ai découvert parole de pâte … et j’étais fichue !!!

73800119

 

Dans quelles conditions travailles-tu ? Vu ton univers, j'imagine une roulotte tzigane au fond d'un jardin super fleuri, des chats angoras partout et de la musique folklorique. Je me trompe ? ^^

Ben oui, raté !!!! Je travaille dans un atelier très en bazar, (une chambre en fait) au premier étage de la maison…On peut à peine mettre un pied devant l’autre tellement c’est le binn’s ! Mais je suis en train de m’en concocter un autre, un vrai,  qui sera à part de la maison, (et qui sera toujours super rangé nickel !!!;-)  Il y a souvent de la musique, bien sûr vu que c’est mon autre métier, mais surtout la radio. Je suis le plus souvent branchée sur France Culture quand je travaille !

75064840_p

 

Quel est ton plus beau moment de créatrice ?

Euhhhh…  Le plus beau moment c’est quand je rentre dans l’atelier le matin et que je sais que j’ai toute la journée devant moi sans que personne ne vienne me déranger (ça ça veut dire que je suis seule à la maison, que la dernière mange à la cantine et le mari est en tournée !)… seule au monde avec sa fimo ! Je peux même  descendre sur la table de la cuisine si je veux : ça c’est un moment formidable !

Quelle est ta création préférée ?

Une création de moi tu veux dire ? j’aime beaucoup ce collier-là par exemple….

jardinbleu3

Montre-nous ta toute première création. Qu'en penses-tu avec le recul ?

Je pense qu’il faudrait que je revienne à cette expression plus libre ! Au début, je n’avais pas de technique, je créais simplement des bijoux… maintenant je « fais de la polymère », c’est complètement différent ! Il y a peut-être quelque chose de la pure créativité qui s’est un peu perdu en route… C’est le danger de la création, il faut essayer de ne pas perdre son âme en se perfectionnant, et en observant de trop près le travail des autres.

premier collier

Le nom d'un(e) artiste qui te pousse en avant ou qui te donne envie d'essayer autre chose :

Il y en a plein plein plein ! J’aime beaucoup le travail de Jana Roberts Benzon… J’adore Jeffrey Lloyd Dever. J’ai énormément appris avec Dan Cormier, en particulier à considérer que ce qui rend la matière précieuse, c’est la façon dont on la travaille. Mais j’aime énormément aussi ce que fait Danym. Il y a une vraie créativité dans ses bijoux, une recherche totalement originale.  Ceci dit, je ne cherche pas forcément d’inspiration chez mes « congénères » ! Je suis très attirée par les motifs textiles, et par l’univers des arts singuliers.

Un coup de mistral et ta roulotte s'envole. Tu as dix secondes pour prendre trois outils dans ton atelier. Lesquels ?

Aucun ! Je garde mes mains et ma tête, c’est l’essentiel… Sur l’île déserte, je n’emporte rien, je repars à zéro !

75743048_p

Attention, voici la question à cinquante douze milles dollars : c'est le BAC option polymère. Le sujet est le suivant : " Montrez-nous votre vision d'une grotte préhistorique". Si tu ne passes pas cette option, tu n'as pas ton examen. Que fais-tu ?

Je demande à Chifonie de passer l’épreuve à ma place, je suis sûre qu’elle sera plus inspirée … je repasserai l’an prochain où le sujet sera : votre vision d’une Yourte en Ouzbèkistan en saison d’alpage…

76103546_p

Touches-tu à autre chose que la polymère ? Je sais que tu crées également des marionnettes en métal. Tu peux nous en dire plus ?

J’ai fait un peu de peinture et je fais la scénographie de spectacles, que je joue ensuite, (ou que d’autres jouent)… Du coup je bricole un peu dans toutes les directions : ces derniers temps j’ai fait dans le métal parce que j’ai monté un spectacle pour enfants dans lesquelles mes sculptures en fer blanc interviennent… En ce moment je suis dans le plastique des bouteilles d’eau et je crée le décor pour le prochain spectacle de mon mari qui sera sur le thème de l’eau justement. C’est très amusant et très beau ce matériau : ça prend la lumière de manière formidable ! Mais j’ai aussi dans l’idée de travailler l’osier pour un autre projet à venir… J’en ai même planté un spécialement dans mon jardin !

Comme à la radio dans les années 80, c'est le moment spécial dédicace. Sylvie, tu peux donc dire ce que tu veux. L'antenne est à toi !

Alors c’est un message personnel pour mon doudou : « chéri si tu peux penser à prendre du pain parce qu’au village la boulangerie est fermée jusqu’à la fin de la semaine…. »

73704528_p

 

Posté par Aneliz à 07:00 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , , ,