jeudi 14 avril 2016

Page blanche

Non non, ce n’est pas un mythe.  

On est là devant sa page ou son ordi ou encore devant sa table d’atelier…on voudrait écrire le texte le plus réussi, réaliser le collier de la mort qui tue…mais rien ne vient…

l’inspiration semble être partie vagabonder sous d’autres cieux. C’est le syndrome de la page blanche et cela peut toucher toute personne qui  doit rédiger ou créer quelque chose peu importe qu’elle soit débutante ou professionnelle…

la page blanche est là, elle nous attend au tournant, prête à nous narguer.

Mais voilà, on est jeudi matin et il faut bien que le texte soit rédigé…des mots surgissent donnant l’illusion que ça y est l’inspiration est revenue…mais non une phrase plus loin je ne sais toujours pas où aller….

Tic tac, tic tac, le temps s’écoule,

tic tac, tic tac, le temps tyrannise mon imaginaire…

mais que je vais-je bien pouvoir dire…le stress monte…houlala, je cherche quelques trucs pour rompre ce blocage… Super le net regorge de conseils.  J’en note quelques-uns

Premier conseil, il faut prendre son temps.  Ha mais non, je n’ai pas le temps. Quoiqu' au final, la pression peut aussi aider.

Deuxième conseil, il faut écrire des mots et peu importe si ce n’est pas structuré, laissons les donc sortir comme les élèves quittant le bahut un vendredi en fin de journée.

Je griffonne et pour le coup la page est moins blanche.

Troisième conseil, ignorer la première phrase. Ça c’est assez facile finalement.

Quatrième conseil, se documenter. C’est là que je me dis que l’internet a du bon, c’est facile d’accéder à toutes sortes d’informations vraies ou fausses.

Cinquième conseil, contempler l’objet ou le thème en question…

Alors, je regarde la créa du coup de cœur du jeudi et moi qui adore les voyages, je me régale en voyant comment Isa07 a su s’inspirer des tissus péruviens pour la réalisation de son collier. Elle n’a pas dû avoir ce fameux syndrome de la page blanche ou alors si elle l’a eu, elle l’a bien surmonté.

isa07

Je partirais bien en voyage, moi…

à Lima par exemple.

Posté par Mymycrea à 08:51 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags :


jeudi 7 avril 2016

Grands travaux de printemps

Le printemps est pour beaucoup d’entre nous une saison un peu euphorisante.

Pardi, nous pouvons enfin sortir de la semi-torpeur dans laquelle l’hiver nous avait plongés. D’ailleurs on n’y croyait plus et même on a encore des doutes, mais oui le printemps est enfin là.   Notez qu’il pourrait être plus généreux avec la météo parce que là, en ce moment cela laisse à désirer…

Bref, donc avec cette arrivée du printemps, on assiste à une certaine effervescence, la nature se réveille, les oiseaux piaillent et bientôt nous serviront de réveil matin… Certains d’entre nous ont ressorti leurs chaussures de sport.   D’autres, sont pris d’une frénésie de grand nettoyage de printemps.  Certains encore, comme un de mes voisin, reprennent leur curieuse habitude d’astiquer à longueur de journée leur voiture…Je me suis toujours demandé s’il n’était pas condamné a passer ses journées dehors pour ne pas saboter le grand nettoyage de printemps de madame…

Il existe aussi une espèce à part mais somme toute assez répandue qui reprend ses activité à quasi plein temps. Vous pouvez en voir certains dans les magasins, dans la section dédiée à la saison du moment,  en pleine prospection de l’engrais ultra performant et surtout ultra bio ou occupés à tester les différents types de bèches, binettes ou autres outils du genre, en plein essayage de bottes ou encore au rayon librairie en train de planifier leurs plantations futures.  Vous l’avez deviné, il s’agit des jardiniers. 

J’en connais une qui doit faire partie de cette espèce pas du tout en voie de disparition car déjà elle a commencé ses plantations. Et c’est Tropico.

Voyez plutôt.

tropico

Posté par Mymycrea à 08:09 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 31 mars 2016

S'appellerait-elle Mary?

Non, je ne crois pas...

Lulianne ça fait plutôt penser à Lucie ou Anne, Lucette ou Eliane,...

mais comme en réalité je ne connais pas son prénom,

j'ai assimilé notre dame du jour à Mary Poppins,..

pour la chanson du cerf-volant.

 

"De deux pence de papier et de ficelle

Fabriquez-vous vos propres ailes

Et vous serez ce grand oiseau qui monte et vole

Tout en maintenant serré le long fil enchanté

Puis soudain soulevé de terre
On est bien plus léger que l'air
Pour la danse dans la brise
Au-dessus de tous ces toits gris
Tout en maintenant serré le long fil enchanté

Laissons s'envoler
Le beau cerf-volant
Laissons-le, qu'il prenne son essor

Hop, gagnant l'atmosphère
Qu'il vole dans le ciel clair
Laissons-le s'envoler "

 

Voyez plutôt ce collier: que vous inspire-t-il?

Sentez-vous l'air passer dans vos cheveux?

C'est le printemps qui arrive et qui nous emmène avec lui!

109861242

 

Et si vous voulez vous laisser entaîner un peu plus loin,

à la découverte des créations de Lulianne, c'est par là:

lulianne

bijoux en pate polymere,fimo,sculpey,etc...

http://lulianne.canalblog.com

 

Posté par Delloic à 07:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 17 mars 2016

On ira!!

On disait qu'il était très tôt le matin,

et que j'étais tombée du lit pour assister au lever du soleil

[heu... je m'appelle pas Lili moi hein ;-) Le matin c'est crô dur, alors "on disait" ;-) ]:

et c'est là que je l'ai vu émerger....

Sous les lueurs pâles du jour qui pointait,

j'ai d'abord entre-aperçu les couleurs pastels des toits et des murs

qui se confondaient avec celles de l'astre paresseux,

et qui se noyaient dans le brun de la roche imposante.

Puis j'ai deviné un peu de verdure 

en même temps que les lignes se dessinaient:

celles de la coline, socle puissant strié par le temps qui s'enfuit;

celles des maisonnettes, serrées les unes contre les autres

comme pour se tenir chaud et s'encourager.

Faisant bloc avec les pierres du terrain,

et le rempart qui les protégeait des intempéries.

Alors j'ai compris que c'était là, 

là que se retrouvaient ceux qui rêvent en couleurs de nuit comme de jour,

ceux qui savent se couper de la réalité à peine un peu d'argile en main,

ceux qui oublient le temps

pourvu que le groupe reste soudé autour de la magie de la création.

C'est un village magique tout fait pour nous, les patouilleurs:

alors on ira, hein? On ira?!!

 

109638231_o

Non, je n'ai pas l'adresse précise,

il faut penser a demander à Giny !

 

 

 

Posté par Delloic à 07:00 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 3 mars 2016

Vous avez dit Silk Screen ?

La polymère est un peu magique. On a l'impression que ce n'est qu'une petite pâte à modeler banale. Mais que nenni ! 

Ses possibilités sont multiples et variées. Vous croyez en avoir fait le tour ? Et voici que le lendemain, un artiste présente un tutoriel inédit, qui fera fureur sur le net et dans les chaumières pendant quelques semaines.

La polymère n'a de limites que celles de notre imagination. Et c'est vraiment tant mieux, parce que ça nous permet de continuer à voir de très belles choses chaque jour !

Et aujourd'hui, pour le Coup de coeur du Jeudi, nous n'avons pas une, mais DEUX créations arrivées ex-aequo ... Deux créations qui utilisent une même technique, le Silk Screen, et deux créations de la même créatrice ... Oui oui !!

10384037_10153500914963562_5761899465651144478_n

J'ai l'honneur de vous rédiger quelques mots au sujet de Del, alias Ribambelle, qui est dans sa période sérigraphie (je compatis, j'en suis aussi atteinte)(mais ça se soigne)(je crois).

Et ce qui est vraiment chouette, c'est qu'avec des motifs qui peuvent paraître ordinaires, parce qu'ils sont assez connus, eh bien notre Del en fait des oeuvres d'art, d'une beauté à couper le souffle.

12743900_10153508560358562_1124761117306650999_n

Un bref mot sur le Silk Screen : ce mot signifie en fait "sérigraphie" en anglais, et donc pour la pâte polymère, il s'agit de la même technique que la sérigraphie sur tissus. Vous apposez un pochoir (ou écran) sur votre support, et vous venez appliquer une couche de peinture qui va venir se déposer dans les creux. 

Del a réussi à faire de très jolis fonds pour que ses motifs sérigraphiés ressortent bien. J'aime particulièrement le côté bohème qui s'en dégage, et les apprêts bronze soulignent bien ces deux jolies créations. Les couleurs sont douces et vraiment bien choisies.

On n'a qu'une envie, c'est de parer notre cou et nos oreilles avec ces bijoux si délicats ! Bravo Del d'avoir été élue deux fois d'un seul coup, tu le mérites vraiment :)

Posté par Lesbijouxdelois à 07:00 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , , ,


jeudi 25 février 2016

Recette polymérique.

Franchement, entre nous, la polymère, c'est vraiment facile quoi. Il suffit de suivre tout simplement LA recette miracle, pour sortir du four un bijou hors du commun, à l'odeur appétissante et à la vue mirobolante.

Donc, pour ne plus avoir aucun raté, mais plus que des pièces parfaites (ce à quoi nous aspirons tous, n'est-ce pas) je vous donne en privé LA recette qui contribue au succès des grands chefs !

 

Voici les ingrédients nécessaires :

- de la bonne pâte polymère bien malaxée, avec des nuances de couleurs parfaites

- une dose ou deux de flou de première qualité

- quelques pétales de symétrie bien géométriquement assemblés

- une cuillère à soupe de tourbillons subtilement prélevée dans votre imagination

- un peu de chevrons délicatement cueillis

- et n'oubliez pas vos doigts de fée et votre patience d'ange

 

Une fois muni de tout ça, versez l'ensemble dans un grand récipient auparavant réservé au congélateur. Mélangez bien, à l'aide d'un fouet de lutin, de façon à faire ressortir les couleurs choisies. Avec vos doigts de fée, façonnez poétiquement trois grosses lentilles bien rondes, en vous aidant d'emporte-pièces au besoin. N'hésitez pas à saupoudrer de quelques paillettes de poussière d'étoile.

Faites cuire votre préparation au four pendant une vingtaine de minutes, en prenant soin de ne pas dépasser les 110°C (à modérer selon les indications du fabricant, bien sûr). Sentez la délicate odeur qui s'en échappe, mais pensez quand même à bien aérer la pièce.

Munissez-vous ensuite d'une bonne quantité d'huile de coude, que vous verserez sur votre délicieuse préparation : et hop, ça fait des chocap ... Euh, ça fait briller l'ensemble d'une manière très délicate.

Utilisez quelques volutes d'imagination, et assemblez les morceaux dorés, de manière à avoir un résultat absolument bluffant.

Il ne reste plus qu'à trouver un joli cou pour le porter ... Et tous les yeux pourront l'admirer, voyez donc par vous-même :

 

Cacofim'+

Voici donc la belle oeuvre de notre chef-cuistot de la semaine, alias Cacofim, qui nous fait un retour en force absolument majestueux

Les couleurs de ce collier sont divines, les motifs choisis tellement délicatement assemblés, la brillance juste étincelante ... Et le montage si original ! Bravo pour cette mise à l'honneur plus que méritée, c'est un chef d'oeuvre !

Alors, maintenant que vous avez la recette, plus d'excuse, aux fourneaux messieurs-dames ! 

Posté par Lesbijouxdelois à 07:00 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 18 février 2016

Help !

J'aime bien ce rôle de rédactrice. (genre la fille elle fait ça depuis quinze ans ...)(mais bon c'est quand même la troisième fois ce mois-ci !)

Alors je vais vous en parler un peu, une fois n'est pas coutume. 

Pendant une semaine, chacun et chacune peut poster des photos de ses créations dans un album attitré, sur notre groupe CréationFimo.

Le Lundi, la rédactrice lance l'appel aux votes, par un mail aux membres du groupe. Le but est d'élire LE coup de coeur, ZE best, ZE one, ZE most qui fait chavirer le coeur quoi.

Le Mardi, la rédactrice renvoie un mail pour relancer les troupes, parce que ça arrive d'oublier, la vie, tout ça tout ça. (comment ça, il n'y a pas que la polymère dans la vie ?)

Le Mercredi soir, la rédactrice dépouille les votes, un par un, en souriant aux gentils mots joints.

Et le Mercredi soir (présentement ici 22h30), la rédactrice se retrouve avec DEUX ÉLUES !! Seriously ?

Donc sur une quinzaine de créations, il a fallu qu'il y ait exactement le même nombre de voix pour deux d'entre elles.

Voilà voilà. 

Mais en fait, comme ce sont deux créations vraiment magnifiques, la rédactrice se fait quand même un plaisir d'écrire un petit mot ! (Et en vrai, la plupart du temps on a de très belles choses dans ce groupe)(même que plusieurs ont toujours le coeur qui balance entre deux-trois créations)(c'est dur de choisir !)

 

Cette semaine, on est pas trop arc-en-ciel mais plutôt chic et classe. Noir et blanc, gris, du sobre et efficace pour nos deux coups de coeur.

 

On commence avec le trio de boucles de Stéphanie, alias Feu de paille.

Avec une cane divinement bien réussie, et de jolis pois, ces boucles toutes en douceur nous emmènent à une époque romantique ... Ces bijoux sont tellement élégants qu'on n'oserait presque pas les porter !

La forme est originale, et l'association de motifs fait délicatement ressorti la cane aux dessins très fins. C'est un 20/20 pour une élève très appliquée, on a hâte de voir le reste de la collection !

 

collection+BO+noir+et+blanc

 

Et puis parmi les autres artistes dont on aimerait avoir le talent, se trouve aussi Tropico.

Un très joli dégradé de gris, uni à une forme de perles assez hors du commun et un montage original, ça donne un collier carrément canon !

On meurt d'envie de le voir porté, de le toucher, de le retourner, de l'examiner sous toutes les coutures. Intriguant et très élégant, c'est aussi un 20/20 pour notre deuxième élève !

 

dragée

Et voilà pour les merveilles de cette semaine, ça valait le coup d'avoir deux élues, non ? J'espère que vous vous en serez pris plein les mirettes, et la semaine prochaine s'annonce de toute beauté aussi ... 

Vivement la prochaine fois, et félicitations pour cette mise à l'honneur partagée et méritée les filles !

Posté par Lesbijouxdelois à 07:00 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 11 février 2016

Mais l'amour, c'est quoi en fait ?

L'amour, c'est doux, comme un nuage qui fond dans le ciel bleu.

L'amour, c'est tendre, comme un bonbon au caramel qui fond sur la langue.

L'amour, c'est joyeux, comme une fête colorée au fond du coeur, avec des feux d'artifice.

L'amour, c'est euphorique, comme un instant volé presque parfait.

L'amour, c'est fort, comme une bourrasque de vent en automne, qui fait virevolter les feuilles.

L'amour, c'est poétique, comme une chanson de Pierre Bachelet, qui nous fait danser.

L'amour, c'est profond, comme un regard sans fin au fond du lac de nos âmes.

L'amour, c'est passionné, comme ceux qui ont un jour touché à la polymère ... pour ne plus jamais la lâcher.

 

L'amour, c'est simple ... comme un baiser ! La talentueuse Minibulle nous emmène rêver avec son Valentin, tout chamboulé de ce premier baiser ...

Valentin_premier+baiser

 

Honnêtement, comment ne pas fondre devant une telle expressivité sur ce joli minois ? C'est extraordinaire de pouvoir faire passer de telles émotions par la polymère, et Minibulle y est arrivée avec brio ! Bravo pour ce superbe modelage :)

Alors, vous craquez aussi ?

Posté par Lesbijouxdelois à 07:00 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 4 février 2016

Le jour où tout a commencé.

 

Aujourd'hui, petit retour en arrière dans vos souvenirs. Fermez les yeux un instant, et remémorez-vous cette rencontre, VOTRE rencontre.

La première fois que votre regard s'est arrêté sur la pâte, le coup de foudre instantané.

La première fois que vous avez ouvert un paquet, le délicat crissement du plastique sous votre couteau.

La première fois que vous avez touché ce nouveau matériau, en laissant une jolie empreinte de doigt et quelques grains de poussière (ce qui deviendra plus tard votre bête noire).

La première fois que vous avez essayé de modeler quelque chose, ou d'associer deux couleurs.

Cette première fois où, malgré toutes les superbes idées que vous aviez dans la tête (ou que vous aviez vues sur internet), vous avez sorti du four quelque chose de littéralement ... MOCHE. Et en fait, plusieurs fois de suite.

 

Eh bien ça, certains artistes ne l'ont pas connu. Ils sont nés avec de l'or dans les doigts, avec de la créativité jusqu'au bout de la lame, avec de l'imagination débordante. Ce qu'ils ont touché, ils l'ont réussi directement. 

C'est le cas d'Elise alias Polymère à ma façon, dont la première parure postée sur le groupe CréationFimo a remporté tout de suite un immense succès, voyez par vous-mêmes ce chef d'oeuvre :

IMGP1457

 

Rassurez-vous, ce n'est pas la première création de cette talentueuse polymériste, que nenni. Par contre, ça ne fait que deux ans qu'elle a commencé à toucher notre merveilleuse pâte adorée ... Mais dès ses débuts, elle a su se distinguer par ses choix de couleurs et ses envies de symétrie, qui nous ravissent à chaque photo postée.

C'est pour cette raison que je vous conjure d'aller admirer sa page facebook, remplie d'oeuvres d'art ... Attention, vous allez vous en prendre plein les yeux !

 

jeudi 28 janvier 2016

Voyage à La Baule

"Ma chère petite Marie, 

Je suis parti pour La Baule le lendemain de mon arrivée à Paris [...]. Voici mon adresse: villa Printania, La Baule (Loire-Inférieure). [...] Le pays est ici très laid, pins et sable, extrêmement pénible pour la marche. Il paraît qu'il y a un monde fou, mais comme la plage a 12 kilomètres de long on dirait qu'il n'y a personne. Nous sommes tout au bout du pays et ce pays est pour ainsi dire sans rues. Je m'embête un peu à cause de la rareté du monde. [...] La chaleur est très forte et le soir il fait encore plus chaud à cause des pins qui dégagent beaucoup de chaleur. " 

C'est en ces termes que Guillaume Apollinaire décrivait La Baule à sa maîtresse en 1913.
Eh ben dites donc... Il n'était pas un peu suicidaire le gars ? Il n'avait pas peur de la réaction des Bretons, Vendéens, Bretons, Vendéens, des Baulois !

Avec du recul, on se dit qu' il était difficile quand même...
Du sable et des pins, aujourd'hui de nombreux Français vivant au milieu du  béton et du bitume en rêvent...
Des plages de 12 km de long avec peu de monde? ... le rêve absolu quand aujourd'hui on se rue à 800 sur les petites criques de Méditerranée érodées par le temps qui passe et la montée des eaux ...
Un pays sans rue... et sans voiture donc ? Ahhhhh mais c'est le paradis, non ?
La chaleur est très forte... bon, on a du mal à y croire mais quand-même, il se plaint de la chaleur... il n'a jamais été faire un tour en Andalousie en plein mois d'août lui !

Bref, derrière cette critique assez acerbe de la Baule, on n'y trouve aujourd'hui que des compliments en fait. C'est pas pour rien que les Baulois sont particulièrement fiers de leur ville, de leur région.

Et y en a une qui la défend particulièrement bien sa ville. C'est Agnès. Et sans le vouloir, sa création élue Coup de Coeur de la semaine est un bel hommage à La Baule. 

Voyez par vous-mêmes.
Vous les voyez les dunes dans la forme des perles ?
Vous les voyez les kilomètres interminables de sable qui s'étiiiiirent le long de la côte ?
Vous le voyez ce ciel bleu à l'horizon ? A moins que...ce ne soit l'océan...

 

P1090929

 

 Merci Agnès M d'avoir permis aux membres de Créationfimo de voyager cette semaine.

Bon voyage et à la semaine Prochaine ! 

Posté par emiliebouillie à 06:56 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , ,