mercredi 31 mai 2006

miroirs magiques : première partie

j'ai rencontré Fany plus connue sous le pseudo de "trukabul" ,

elle fait de très beaux objets décoratifs et

elle  a bien voulu nous dévoiler ses secrets .

miroir_vierge_photo_1

tout d'abord prendre un miroir avec encadrement et retirer toutes les parties

qui ne passent pas au four.

mettre_de_la_colle_fany_photo_2

enduire l'encadrement avec de la colle et laisser poser quelques minutes ,

etaler_la_colle_fany_photo3

fany_photo5

préparer des bandes avec des chutes de pâte.

fany_photo6

puis en recouvrir tout le cadre ,

fany_photo7

fany_photo8

retourner le miroir et découper le surplus de pâte.

fany_photo9

prendre de la pâte de couleur unie , cela peut être un mélange de chutes de toutes les couleurs.

fany_photo10

la texturer à l'aide de feuilles de textures , de tampons (une leçon ici une autre là ), d'outils divers , de tissus (tulle)

de papier de verre , et en recouvrir tout le cadre.

fany_photo11

une fois le cadre complètement recouvert prendre un pinceau et étaler des pearl-ex tout autour.

fany_photo12

fany_photo13

le cadre est prêt à cuire : 30 minutes à 130 °.

fany_photo_14

après la cuisson vernir le miroir , il ne reste plus qu'à l'accrocher !

fany_15

merci Fany pour cette leçon en images , ainsi que de m'avoir

offert ce magnifique miroir !

trukabul et heurebleue

cette leçon en images est la propriété de son auteur,
merci de respecter son travail et de ne pas en faire une copie sans son
autorisation.

This tutorial with images is an intellectual property of its author.
Please, respect his/her work and do not copy / reproduce / translate it without his/her authorization.
The journal staff  will be glad to provide you with an English translation, if needed.

Posté par heurebleue à 08:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : ,


samedi 27 mai 2006

L'insoutenable légèreté de la fimo...

Matériel :
Support qui peut aller au four (perles en verre, billes, papier d'aluminium chiffoné, papier maché...)
Ce support ne doit pas comporter de formes bizarres qui pourraient gêner le démoulage.
Déchets de pâte
Pâte pour la couche de décoration
Colle de type super glu
Lame coupante

1matospdp

Etape 1:
Etaler les déchets de pâte pour obtenir une feuille de 2 à 3 mm d'épaisseur.
Il ne faut pas que la couche soit trop fine sinon ce sera trop fragile
Recouvrir complètement le support de cette couche de pâte.
Il est important de trouer votre perle pour que l'air puisse s'échapper, sinon votre perle va faire des bulles à la cuisson...
Si le support est déjà une perle, vous pouvez trouer en utilisant un cure-dent ou un autre objet pointu.
Si le support n'est pas encore troué (une bille par exemple), il faut faire les trous en essayant de bien viser!!

2enroulerpdp

Etape 2 :
Cuire comme d'habitude

3cuirepdp

Etape 3 :
Couper la perle cuite en deux et démouler délicatement. Attention à ne pas appuyer trop fort!
Eventuellement faire une petite marque au bic avant de couper totalement afin de reconstituer facilement les deux moitiés!

4couperpdp

Etape 4 :
Coller les deux moitiés creuses à la super glu. Attention aux doigts!

5collerpdp

Etape 5 :
Recouvrir la perle creuse comme vous voulez. Tranches de canes, watercolor mosaic, spaghetti de claygun...

6recouvrirpdp

Etape 6 :
Cuire comme d'habitude

7perle_finiepdp

Etape 7 :
Poncer, poncer, poncer, poncer et polir, polir, polir...
Les perles obtenues au final sont toujours plus grosses que le support... puisqu'il y a deux couches de fimo en plus...

Voilà, vous obtenez de superbes perles toutes légères (utile pour des sautoirs par ex!) et
qui vous permettent de recycler vos restes de pâte...

Bon amusement!

Fabienne

cette leçon en images est la propriété de son auteur,
merci de respecter son travail et de ne pas en faire une copie sans son
autorisation.

This tutorial with images is an intellectual property of its author.
Please, respect his/her work and do not copy / reproduce / translate it without his/her authorization.
The journal staff  will be glad to provide you with an English translation, if needed.

Posté par Rollerfabi à 07:00 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 15 mai 2006

tampons maison

tampons_maison

par Sabrina

cette leçon en images est la propriété de son auteur, merci de respecter son travail et de ne pas en faire une copie sans son autorisation. This tutorial with images is an intellectual property of its author. Please, respect his/her work and do not copy / reproduce / translate it without his/her authorization. The journal staff  will be glad to provide you with an English translation, if needed.

Posté par EdelWeiSS65 à 08:12 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 4 mai 2006

des perles oui mais ????

 

une nouvelle catégorie, vous faites des perles, cabochons,
pendentifs etc en pâte polymère, mais vous
ne savez pas comment les mettre en valeur


Quelques techniques de base

bracelet_nacre

 

gri_gri_sac

bannieretop

 

 

image_22

 

 

 

 

 


image_32



collier

comment monter des boutons en colliers

par bénédicte
enfilerbouton4

 

 

le collier gri-gri de Noumy
 

 

t_collier_grigri

 

 

----------------------------------------------------

si bien sûr vous en avez d'autres, un petit commentaire
un grand merci à thinaperles pour ses recherches

Posté par dominool à 07:18 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

lundi 1 mai 2006

Aujourd'hui, le transfert sur pâte !

 

Il existe plusieurs techniques pour transférer une image sur de la pâte polymère. Certaines de ces méthodes ont déjà été abordées ici-même, nous le verrons plus bas. Attention, il n’existe pas beaucoup d’explications en français : à vos traducteurs. Cependant, certaines leçons parlent d’elles-mêmes grâce aux images… Nous ne parlerons ici que de la technique du transfert, l’image elle-même (droit de et à l’image) étant un problème à part entière. Voici donc quelques sites qui abordent cet épineux problème du transfert sur pâte polymère :

 

Avec une photocopie noir et blanc

Faire attention au type de photocopieuse ou imprimante utilisée : ça ne marche pas avec tous les types de machines (il faut une photocopieuse à toner).

 

tr1

Ici
(en français)

Avec une photocopie couleur

 

tr2
Ici

Avec du gin (si si)

tr3
et aussi


Avec de la fimo liquide

 
tr4

Ici

tr5

tr6
Ici

tr71

et encore

 

Avec du papier pour tatouage éphémère

Cette technique a l’avantage d’être simple à mettre en œuvre, et de ne pas limiter à des supports plats. Le problème : difficulté pour se procurer le papier en question.

tr8

, ,

-anne-

Posté par Perlesananou à 08:08 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,


Les transferts

 

La pâte polymère se prête bien aux transferts. Elle "attrape" l'image et la conserve de manière durable après la cuisson. Plusieurs techniques permettent d'obtenir des résultats vraiment satisfaisants et leur utilisation est multiple : Décoration d'objets, création de bijoux, images à insérer dans des travaux de collage, de peinture, magnets ... Les images obtenues, une fois cuites, peuvent être vernies, patinées, vieillies, recouverte de pâte liquide ou d'une fine couche de pâte transparente (ponçage à proscrire, bien sûr !).

1) La technique simple nécessite peu de matériel :

- une fine plaque de pâte de couleur claire (blanc, transparent, beige ; le beige donne un côté vieillot au transfert)

- une photocopie noir et blanc d'une image (attention aux copyrights, on trouve sur le net des banques d'images libres de droits) ou d'un dessin. Et c'est là que la chose se complique ! Il faut impérativement que la photocopie soit réalisée avec un photocopieur à toner (qui impressionne avec des microscopiques particules d'encre qui seront "absorbées" par la pâte au moment du transfert). Et ce genre de photocopieur se fait de plus en plus rare dans nos villes et nos campagnes !

     - une petite cuillère

     - de l'acétone

     - un coton-tige

Poser l'image, face photocopiée, sur la pâte qui a été, au préalable, bien travaillée et passée à la machine à pâte pour obtenir une belle plaque bien plate et bien souple. Bien faire adhérer en passant sur le papier le dos de la petite cuillère et chasser les bulles d'air. Ensuite, imbiber le coton-tige d'acétone et badigeonner le dos de l'image. Le tour est joué ! Il suffit de décoller en délicatesse le papier de la pâte et là, si tout s'est bien passé, l'image est transférée ! A vous ensuite de l'utiliser à votre guise, sachant qu'à partir de là, le traitement de la pâte "avec transfert" est le même que celui de la pâte "nue et crue" (même temps de cuisson en particulier).

VARIANTES :

 - Le transfert peut se faire sans acétone. Il suffit de laisser adhérer de longues heures l'image à la pâte et de se trouver d'autres occupations pendant ce temps, pour ne pas avoir la tentation de soulever toutes les 5 minutes un coin de l'image pour voir si ça prend !

- Si toutes les photocopieuses à toner de votre région ont été remisées au Musée des photocopieuses préhistoriques, vous pouvez utiliser des impressions réalisées à partir d'une imprimante laser. Ouf !!! Ca rassure !

- Si vous rêvez de couleurs, vous pouvez colorier votre photocopie avec des crayons de couleur à la mine un peu grasse, des crayons à papier, et aussi des pastels. Où plus simplement, vous pouvez réaliser directement votre dessin sans passer par l'étape photocopie.

- une autre variante consiste à faire cuire la pâte et l'image pendant ... Et là, les durées varient selon les expériences, de 5 à 20 minutes ! C'est à vous d'expérimenter, sachant qu'avec une cuisson de courte durée, la plaque reste encore manipulable, re-travaillable, alors qu'avec une cuisson plus longue, il faut donner à votre plaque, dès le départ, sa forme définitive.

000_0005net1

*Photo Lydie

2) La technique élaborée nécessite du TLS :

C'est à dire du : Translucent Liquid Sculpey qui ne se trouve pas chez le marchand de couleurs et de pâtes du coin mais que l'on peut trouver là : Polymer Clay Pit

C'est de la pâte liquide blanche et gluante quand elle est crue qui devient souple et transparente après cuisson. L'avantage est qu'elle permet le transfert de toutes sortes d'images : les photocopies, dessins comme décrits plus haut ainsi que les photos et images de magazines et autres journaux.

Recouvrir l'image à transférer avec une très fine couche de TLS que l'on applique, soit au pinceau, soit avec une spatule ou bien le dos d'un couteau enfin n'importe quel outil qui permet de réaliser une couche la plus uniforme possible. Mettre le tout au four pour 15 minutes à 130°. C'est après la cuisson, que les festivités commencent !!!

2 possibilités :

      - Si l'on est d'un tempérament calme, on peut tenter pour décoller le papier de la TLS devenue toute souple et transparente, de glisser entre les deux, une très fine lame et avec beaucoup de patience et de délicatesse, essayer de les détacher l'un de l'autre.

- Si l'on est d'une nature impatiente, il suffit de mettre la chose sous l'eau et peler le papier qui, peu à peu, se dissout. Mais cette méthode demande aussi quelques précautions. Ne pas se lancer dans un épluchage intensif, on risque d'enlever de l'image transférée et ainsi se retrouver avec un transfert "moucheté".

Ensuite, on utilise ces transferts en les replaçant sur de la pâte crue (ne pas oublier de chasser les bulles d'air) que l'on refait cuire dans les conditions habituelles.

Cet article est le résumé de tout ce que j'ai pu lire sur le net concernant les transferts, je me suis beaucoup aidée des expériences de mes collègues Polymèristes qui ont beaucoup échangé sur le sujet. Il est aussi le fruit de mes modestes expérimentations.

En tout cas, c'est une technique que j'affectionne, alors n'hésitez pas : transférez !!!

Lydie

 

Posté par lydiemasere à 07:15 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 22 avril 2006

un petit tour en gondole

Perles de Venise
par Nel


titregenerique

 

Matériel

: 4 godets, ou bouchons de bouteilles en plastique,
Cure dents

Support pour cuisson, ou deux verres ou boite à œufs

(Fer à embosser avec poudre Clear), ou verni brillant, au choix.

Gants (obligatoires)
Fournitures

fimo transparent

très peu de fimo rose pale ( rouge + blanc)

très peu de fimo beige (marron jaune blanc )

très peu de fimo blanc

une feuille d’or

fimo liquide

Perlex :vert, rose vif, jauned’or, blanc 

Cure dents

melange

Avec les fimo colorées, faire trois boudins les enrouler ensemble , plier et replier , étirer et mêler au transparent sans que les couleurs ne se mélangent trop . 

Ajouter de très petits morceaux de feuille d’or ( ou vous voulez, sur chacune des 4 faces )


Préparer votre perle ( ou vos …..) mais pour la première fois faite une grosse perle allongée qui servira de pendentif …. Enfin, comme vous voulez ; mais avec les gants car cette perle ne se ponce pas.

Percer , cuire, sur un support ou entre deux verres, ou sur une boite d’œufs, la perle en suspension ( 15 minutes )
Refroidir

Mélanger dans les godets : Perlex et fimo liquide : un rose vif, un vert, un jaune, blanc, et un cure dents pour chaque couleur.

La fimo liquide doit s’épaissir et ne doit pas couler. 

Placer la perle cuite et froide entre deux supports, de façon qu’elle reste calée en présentant une face ( coincée avec du papier alu ) elle ne doit pas bouger ( ni pour peindre ni pour cuire )

 Vous allez travailler sur les 4 faces successivement

Première face : avec le cure dents trempé dans le perlex jaune or tracer un carré au milieu de la grosse perle et des triangles autour de trou de perçage.

Dans ce carré, avec le rose vif, dessiner un rond ( une goutte )

Avec le blanc et à l’intérieur du rose faire un cercle ( vous avez dessiné une petite rose … si si si regardez bien ) 

Avec le vert faire quatre feuilles autour de la rose (4 petite gouttes ),

rose3

laisser cette perle bien à plat ( si non ça coule ) et cuire 10 minutes puis refroidir .

 Voilà votre première face terminée, faire trois autres fois ce travail
         
 (  vous aurez fait le tour de votre perle). 
                 

-Le plus simple est de vernir plusieurs fois en laissant bien sécher entre chaque couche.

-(Ou bien humidifier votre perle enduisez la de poudre à embosser et chauffer au fer ( le fer doit être toujours en mouvement , en tournant sans cesse la perle pour fondre régulièrement le produit sans qu’il coule ( très très chaud ) ( très très long ) mais très très brillant .

 pour faire l’embossage couper une boite en carton (genre à chaussure) en deux et embosser à l’intérieur car la poudre vole et vous pourrez ainsi récupérer dans le fond de la boite ce qui ne s’est pas collé sur la perle .)

perlemod_le

 A vous de trouver le montage qui mettra en valeur votre perle en valeur.

-------------------------------------
merci à Nel pour cette leçon, pour mieux la connaitre un petit clic
domi

ette leçon en images est la propriété de son auteur,
merci de respecter son travail et de ne pas en faire une copie sans son
autorisation.

translation

Posté par nele à 09:02 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 18 avril 2006

des petites marguerites...

 

            Comment faire de jolies marguerites ?

 

matériel:

*de la fimo nacré et jaune

*une paille en plastique

*un cutter

étape 1:
étaler votre pâte nacrée .Servez vous de la paille comme d'un emporte-pièces
pour découper 5 petits ronds réguliers qui figureront les pétales.

dscn4603

 

étape2:

 

les rapprocher afin de former le cercle d'une fleur,
on peut s'aider d'un cure dents pour rapprocher une pétale sans déplacer les autres.

 

dscn4604

étape3:

former une petite boulette jaune,la placer au centre des pétales et
l'écraser du bout du doigt afin de la faire adhérer , c'est aussi elle qui  maintiend les pétales ensemble.

dscn4605

 

maintenant à l'aide de la lame du cutter la décoller du papier et la poser sur le support à décorer.

 

dscn4606 

Exemple: la décoration d'un oeuf:

oeuf_marguerites

       Nadège

ette leçon en images est la propriété de son auteur, merci de respecter son travail et de ne pas en faire une copie sans son autorisation. This tutorial with images is an intellectual property of its author. Please, respect his/her work and do not copy / reproduce / translate it without his/her authorization. The journal staff will be glad to provide you with an English translation, if needed.

Posté par creaprovence à 08:47 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 13 avril 2006

Pour la fête des mères

Un porte photo pour porter vos petits anges
par Lili,

Matériel :

- Du fil de cuivre de 1,2mm (18 de gauge)
- Un objet rond (costaud tout de même) pas trop gros pour former le rond qui porte les photos
- de la pâte polymère  bien évidemment
- Des pinces : à couper et plate


La tige porte-photo :

- Voici le matériel que j'ai utilisé
pict0001

- J'entoure mon fil autour de mon objet en fer (ici c'est un embout de tringle de rideau) et je serre bien -
pict0004

- J'entoure le début du fil sur  la fin du fil -
pict0003

- Je coupe la longueur que je souhaite pour ma tige porte-photo (pas trop haut non plus pour que ca ne tombe pas dès qu'un photo est mise) et enfin je courbe l'extrémité pour que la tige tienne ensuite dans la pâte. -

pict00041


Le support du porte-photo

- Je prend n'importe quelle couleur, après l' avoir malaxée, je passe à la machine à pâte au plus grand écart -
- Je plie en deux le morceau obtenu -
- Je coupe à l'emporte-pièce (avec un film étirable) -

pict0005

- Ensuite je fais un petit personnage, ici ce sera une tortue (enfin ca y ressemble) -

- une petite boule aplatie sur le dessous, un boudin mis en forme -
pict0007

 

- Assembler -

- Faire un autre petit boudin et couper 4 tranches pour les pates et les mettre sous la tortue -

pict0017

- Avec une grosse aiguille faire la bouche -

pict0023

- Habiller comme vous le souhaitez votre tortue, oeil, carapace, casquette ... -

pict0022

L'assemblage :

- Insérer la tige dans le coeur, à l'endroit où vous le souhaitez -

- Pour faire tenir la tige, mettre de la pâte autour comme un petit volcan -

- Mettre la tortue, habillez le tout comme vous le souhaitez -

pict0026

Le résultat :

Voici ce que nous avons créé avec ma fille et ma nièce (on voit même pas la différence avec les miennes sniffff)

pict0001b

ette leçon en images est la propriété de son auteur,
merci de respecter son travail et de ne pas en faire une copie sans son
autorisation.

This tutorial with images is an intellectual property of its author.
Please, respect his/her work and do not copy / reproduce / translate it without his/her authorization.
The journal staff  will be glad to provide you with an English translation, if needed.

Posté par Lilirousse à 12:05 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

lundi 10 avril 2006

Le transfert sur pâte : la suite

Quand y'en a plus, y'en a encore ! Eh oui ! On vous avait prévenu : il existe de très nombreuses méthodes pour transférer une image sur de la pâte...

Transfert avec du papier t-shirt


t_tr9

 

 

trailerimage

                                                                       une video où l’on voit Dotty Mac Millan à l’œuvre

 

Ma technique préférée : seul hic : elle limite à des surfaces plates.

 

le lazertran

t_tr10

une autre méthode

bouton3

 

tr111

 

t_tr111

 

tr121

 

 

lazertran09

 

 

 

Melting pot de techniques

 

Claudine fait le point :

 

t_tr13

 

 

 

Ces deux derniers liens parlent du transfert en général, pas que sur la pâte, mais il y a des précisions utiles.

tr141


et bouton4

Les bizarroïdes

Je n’ai pas réussi à déterminer quels étaient les produits utilisés. Quelqu’un a une idée ?

t_tr16

 

t_tr17

 

Fait avec une émulsion polaroïd ?

 

Et voilà !
Anne

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

un grand merci à Anne pour toutes ces recherches,
pour avoir tous les articles sur les transferts sous les yeux,
nous allons les grouper sous la même date
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Posté par Perlesananou à 08:55 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,