Catherine, une polymériste adorable et généreuse, anime des ateliers pour seniors - bénévolement (oui ça existe encore ;)

Quand elle m'a annoncé qu'elle voulait partager un tuto avec d'autres polyméristes, mais qu'elle ne savait pas comment faire (vu qu'elle n'a ni de blog ni de page Facebook), je lui ai proposer de le partager sur "The" blog ultime:  Parole de Pâte!

Voici donc sans plus attendre son tuto de fermoir aimanté personnalisé.

11

Petites infos générales:

Le fermoir réalisé ainsi est parfaitement assorti au collier ou au pendentif. La colle cyanoacrylate, si on l’utilise avec soin, est invisible et très solide. Le collage tient parfaitement, si l’on prend la précaution de faire une olive assez longue pour que la partie collée du cordon soit suffisante.

Les aimants au néodyme, achetés chez « passion aimants » (je n’y ai pas d’actions!), dans un salon comme « Créations et savoir faire », coûtent 0,50 € pièce. Ils ont une très grande puissance, mais ne peuvent pas passer au four en même temps que la pâte polymère sans perdre leur aimantation, d’où l’idée de ce montage dans la pâte cuite. On en trouve aussi sur Internet, encore moins chers (par exemple chez 123-magnet : aimants néodymes disques Ø5 x 3 mm)

 

1

Matériel pour le fermoir :

  1. 2 petits aimants de 5mm de diamètre et 3mm d’épaisseur.
  2. De la colle cyanoacrylate
  3. Un foret à bois de 5mm

3

Préparer une olive de pâte polymère assortie au collier ou au pendentif. Percer cette olive dans la longueur et la faire cuire. La couper en deux, pendant qu’elle est chaude, à la sortie du four.

4

5

 

Dans chaque moitié, creuser un trou permettant de rentrer sans problème un aimant. On peut le faire, avec un foret de 5mm de diamètre, à la main ou à la mini-perceuse. Mesurer soigneusement la profondeur de ce trou, l’aimant doit y tenir juste, sans s’enfoncer ni déborder. On peut pour cela faire un repère sur le foret.

6

Dans le même temps, avec un foret plus fin, agrandir si nécessaire le trou qui permettra de passer le cordon.

7

Coller ce cordon à l’extrémité de chaque demie olive, avec de la colle cyanoacrylate, sans empiéter sur l’espace de l’aimant.

Toujours avec la colle cyanoacrylate, coller l’un des aimants dans l’une des alvéoles. Appuyer fort sur l’aimant pour qu’il affleure juste au bord du trou (avec une vieille carte de fidélité en plastique par exemple, pas avec un objet métallique !) Attendre que ce soit bien sec. A ce moment-là, présenter l’autre aimant en face du premier pour être sûr du sens d’aimantation. En effet, il serait dommage de coller les 2 aimants de façon qu’ils se repoussent au lieu de s’attirer ! On peut aussi marquer les faces avec un feutre quand les aimants sont dans la bonne position, avant de les coller. Coller le deuxième aimant dans son alvéole. Séparer immédiatement les 2 aimants en les faisant glisser l’un par rapport à l’autre, pour qu’ils ne risquent pas de se coller entre eux. Bien laisser durcir la colle avant d’essayer le fermoir.

Dans le même temps, avec un foret plus fin, agrandir si nécessaire le trou qui permettra de passer le cordon.

8

 

9

 

NB: Ces fermoirs magnétiques sont très puissants si on se procure bien des aimants au néodyme. Ils sont légers, discrets, peu onéreux, très faciles à mettre et enlever, et ne s’oxydent pas comme des fermoirs métalliques.

10

Un grand merci pour ton partage Catherine :)

Bonne Création à tous!!!!

PS:  Si vous aussi voulez partager un tuto sur Parole de Pâte, contactez-moi:  florence@creationmyway.com

 

Save

Save

Save