vendredi 22 juillet 2016

Anne nous en met plein la vue !

Je ne sais pas si vous avez suivi les essais de Anne (la bulle d'Idril) concernant l'art et la manière de faire briller nos pièces en polymère, mais je dois dire que, ayant essayé sa méthode, je suis plus que convaincue : comme dit le slogan, l'essayer c'est l'adopter ! (enfin dans mon cas c'est ce qui s'est produit !)

Anne ayant eu non seulement la patience et la générosité de nous faire part de ses essais, a aussi la gentillesse de nous permettre de publier ici le résultat de ses recherches.

Je lui laisse donc la parole :

 

TESTS BRILLANCE

Comme manifestement mes premières explications sur la super brillance n'étaient pas claires,( non je n'avais pas utilisé l'alcool avant polissage, ce truc est déjà connu et reconnu !)

 j'ai tout recommencé en procédant différemment, j'ai utilisé 5 marques de pâtes différentes : FIMO soft, PREMO, PREMO SOUFFLEE, CERNIT et KATO  ( pour cette dernière je la laisserais un peu de côté elle était très vieille, j'ai eu un mal de chien à la conditionner, donc résultats mitigés)

 

idril1

 

Avec des couleurs différentes, plus facile pour moi de m'y retrouver.

Je les ai numérotées en fonction du traitement " subit"

1= ponçage  320/400/600/800/1000/1200/2000/micromesh 3200/6000/12000 et polissage à la dremel embout flanelle

2= ponçage 320/400 couche fine de vernis , ici  laque DTM , séchage, puis vernis enlevé à l'alcool ménager puis reste du ponçage  600--) 12000  et polissage à la dremel embout flanelle

3= ponçage 320/400 puis pièce nettoyée à l'alcool à 90 °C modifié ( acheté au rayon para pharmacie d'une grande surface) puis reste du ponçage  600--) 12000  et polissage à la dremel embout flanelle

4= ponçage 320/400 puis pièce nettoyée à l'alcool  ménager  puis reste du ponçage  600--) 12000 et de nouveau alcool ménager avant polissage   à la dremel embout flanelle

 

Voici toutes pièces après cuisson et ponçage terminé:

idril2

 

De gauche à droite : cernit ( rouge), premo (verte ) prémo soufflée ( bleu canard) fimo soft ( noire) et kato ( violet )

 CERNIT :

 Avant polissage :

 

idril3

On peut constater que la pièce 2 qui a eu vernis + alcool  est d'un rouge plus soutenu

 

CERNIT

Après polissage :

idril4

La pièce 2 est celle qui a le rendu miroir le plus flagrant, la pièce 4 s'en approche

 

PREMO :

Avant polissage :

idril5

Aucune différence entre les 4 pièces significative, au toucher la pièce 2 est un peu plus douce

 

Après polissage :

idril6

 

Sur la prémo la différence est vraiment flagrante, la pièce 2 brille comme un miroir

 

PREMO SOUFFLEE

 Avant polissage :

idril7

 

même constat que pour la PREMO , pas de différence significative sauf au toucher

 

Après polissage :

idril8

 

Même constat, la pièce 2 brille comme un miroir

FIMO SOFT :

Avant polissage :

idril9

J'ai constaté uniquement sur la fimo soft une brillance avant le polissage

 

Après polissage :

idril10

idril11

 

la pièce 2 est encore brillante comme un miroir

 

KATO

Avant polissage : cf photo au dessus avec toutes les marques ( j'ai oublié de faire la photo, mais il n'y avait pas de différence entre les traitements)

 

Après polissage

idril12

Toujours brillance +++ de la pièce 2

 

Je suis désolée pour la qualité des pièces, je me rends compte que j'aurais pû zapper le ponçage du 320, limite le 400 mes pièces étant lissées avant cuisson même si j'ai eu des irrégularités, pièces trop fines, j'ai eu des rayures, mais bon cela ne change rien aux tests de brillance .

J'avais constaté sur les essais précédents ( fait suite à une erreur si vous vous souvenez: pièce vernie, moche donc retrait  du vernis à l'alcool 90°C pourquoi j'ai fait ça ?) ensuite ponçage et polissage.

Avec ALISSON, nous avons fait un brainstorming, j'ai profité de ses connaissances en chimie, nous en sommes venues à la conclusion que l'alcool  doit permettre au vernis  d'entrer dans la porosité de la pièce, et donc augmenter la brillance.

Suite à des questions j'ai donc fait avec vernis, sans vernis et avec deux alcools  différents et pour les pièces 4 un essuyage à l'alcool ménager avant polissage.

 

Une personne qui cotoie un ébéniste m'a confirmé  que la  technique : association alcool et vernis sert à  augmenter la brillance de certains bois avant polissage , je n'en avait aucune idée, mais vous allez trouver ça idiot, je me dit que papa qui était ébeniste m'a peut être soufflé l'idée, qui sait lol !

 

Sinon j'ai testé sur des pièces que j'avais  d'autres vernis :

Edit de 22 heures: j'ai oublié de préciser que là j'ai mélangé le vernis avec un peu d'alcool  1/4 alcool pour 3/4 vernis, pour voir ce que cela donnait au final 

Avant polissage ( ponçage 400+ vernis puis retrait vernis à l'alcool 90°C puis  ponçage -) 12000 micromesh

On constate que la pièce qui a reçue le glossy accent est déjà brillante avant polissage

 

idril13

 

Après polissage :

idril14

 

Le vernis à eau FIMO brille, mais le glassificateur pas beaucoup plus qu'un polissage simple sans vernis/alcool

( PREMO pour les 3 pièces )

BONUS : quand on vernis ( une couche fine et une seule fois) plus alcool le ponçage va beaucoup plus vite, pourquoi ???

Je ponce pas pendant des heures, une pièce bien lissée avant cuisson et c'est du temps de gagné pour le ponçage.

J'ai mis une demi heure pour poncer toutes ces pièces avec tous les grains  et j'aurais pû m'épargner le 320 et le 400 !

Voilà les tests sont faits, à vous de prendre ce qui vous convient, si vous voulez utilisez vos vernis avec parcimonie, c'est un bon moyen de faire durer le flaçon !

 

En tout cas je ferais comme cela maintenant pour avoir des belles pièces brillantes comme un miroir ! Comme celle du haut sur la photo suivante !

 

idril15

 

Un grand merci à Anne de nous faire part de ses expérimentations, c'est très clair et bigrement intéressant !

 

Pour avoir moi-même fait l'essai, je peux dire que ça marche aussi avec le Klir (si jamais votre flacon de vernis est vide !)

 

Posté par gadouille à 14:06 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :