Si vous avez une un brin créativité, une pincée d’imagination, un soupçon d’âme d’enfance et un désir de créer de jolies cannes remplies de fantaisie…

Le livre de Mouna Cadra est LE MUST !!!

Il est rempli de cannes qui semblent sorties tout droit d’un livre passionnant de contes dans lequel on a envie de se plonger (histoire de s’évader du monde réel et d’oublier tous nos tracas quotidiens). 

Alors si vous voulez TOUT savoir sur Mouna et son livre enchanteur, lisez  l’interview qui suit (de cette super polymériste ^^).  

 

mouna_cover

Tout d’abord merci d’avoir accepté  de jouer le jeu et de répondre à mes questions (hors sujets)

Commençons par quelques questions (à  la « Freud ») pour mieux te cerner.

  • Quel genre d’enfant étais tu et quelle adulte es-tu devenue ?   (Installe-toi sur le divan et dis-nous tout) 

Fille unique, j'étais une enfant très ouverte vers l'extérieur, toujours à la recherche de compagnie et d'occupations. Passionnée d'équitation, scolarisée dans une école primaire qui était aussi une ferme, j'étais studieuse et toujours la première de la classe.

Cela a changé arrivé à l'adolescence !

Je suis devenue une adulte épanouie et toujours très sociable.

  • As-tu gardé ton âme d’enfant ?  (reste sur le sofa et ferme les yeux ;o)

J'espère un peu... En tout cas je me suis construite avec les valeurs humaines acquises dans l'enfance, qui forgent ma personnalité d'adulte.

  • De quoi as-tu le plus peur ?  (Rouvre les yeux, maintenant !)

Des serpents ! Je suis totalement phobique !

  • Quelles sont tes trois couleurs préférées  (par ordre de préférence) ?

Le rouge en premier, sans hésitation !

La suite est plus compliqué car j'aime toutes les couleurs, à l'exception du rose... Allez, je dirais le vert en second (pour l'espoir!) et l'orange.

  • Es-tu une touche-à-tout ou plutôt fidèle à une discipline créative à la fois ?

Je suis plutôt manuelle, j'ai toujours aimé bricolé, « bouiné », créé.

 Là, je sors tout juste de 7 mois de travaux de rénovation de notre maison où j'ai cassé des cloisons, posé de la faïence et du carrelage, poncé des murs, des plafonds, des portes, des planches, des radiateurs, peint, etc., donc je peux le dire : je suis bricoleuse !

Côté création, je suis pour le moment fidèle à la polymère, mais si l'occasion se présente (et surtout que j'en ai le temps), je me lancerais bien dans la couture, ainsi que dans le recyclage d'objets (ça, j'ai déjà commencé dans la nouvelle maison).

IMG_9947

Bon, maintenant rentrons dan le vif du sujet

  • Pourquoi la pâte polymère ?  Quand et comment (ben oui, on veut vraiment tout savoir) as-tu découvert ce matériau magique ?

J'ai découvert la pâte polymère en mars 2008 avec une copine de fac (animatrice auprès de jeunes pendant l'été), qui, le premier jour de grève contre la réforme du CPE, m'a proposé de recouvrir des contours de miroirs avec une pâte à modeler qui cuit au four.

J'étais déjà une fan de bijoux, j'ai donc tout de suite imaginé le nombre de colliers, de bagues et de bracelets que j'allais pouvoir me confectionner. La révélation ! Et j'ai osé porté mes sautoirs à perles marbrées, plein de traces de doigts...

  • Quelles sont tes meilleures sources d’inspiration ?

Le quotidien, la vie, la nature, la musique, la mode, les créations en tout genre.

Côté polyméristes, j'admire les créatrices étrangères qui sont reconnues comme de vraies artistes, telle que Sarah Shriver ou Donna Kato par exemple.

En France, j'adore les créations de ma copine Cecilia Mabcrea (même si elle ne vit pas ici), pour ne citer qu'elle parmi les nombreuses autres talentueuses créatrices.

Il y a aussi mon acolyte Stef (stefcrea) avec qui je fais les marchés depuis quelques années et avec qui je ne compte plus les heures passées à fimoter, qui est aussi une source d'inspiration via les défis que l'on se lance et les projets parfois tordus que l'on se donne.

  • Comment en es-tu arrivée à écrire un livre ?

Tout simplement parce qu'Emmanuelle Prot des éditions Creapassions m'a contacté pour me le proposer. Sinon ça ne m'aurait pas traversé l'esprit !

  • Quelles en sont les particularités ? (qu’est-ce qui différencie ton livre ?)

La raison pour laquelle j'ai accepté de faire ce livre est qu'Emmanuelle Prot a accepté ma condition : faire un livre sur un thème qui n'a pas encore été abordé en France : les cannes figuratives exclusivement.

Il y a donc 14 tutoriels qui s'attachent à décrire uniquement la création de cannes (animaux sous l'eau, sur terre, dans les airs, personnages et décors).

Ils sont tous illustrés par une photo d'un bijou ou d'un objet fini, mais le but est d'apprendre la construction de la canne.

  • Quel projet (dans le livre) t’a donné le plus de fil à retordre ?

Peut-être la canne « Jean le toucan », assez complexe, qui m'a demandé du temps et donc de la patience.

Peut-être aussi la partie introduction où j'avais envie de bien expliquer ce qu'est une canne, ses origines historiques, son orthographe, etc. Alors j'ai pris le temps de bien me documenter, et de formuler les choses le plus correctement et le plus synthétiquement possible.

  • Pendant l’accouchement de ton  livre, as-tu rendu ton entourage complètement fou ? (Sois honnêêêête !)

Non, car j'ai pris le temps.

Entre le premier mail de mon éditrice et le moment où j'ai rendu ma maquette il a dû se passer pas loin de deux ans. Nous avons eu un bébé, cherché une maison et j'ai mon travail de psy a évolué, j'avais donc d'autres choses à faire et je ne me suis pas mise à corps perdu dans ce projet.

Par contre je n'ai pas pris deux ans pour le faire ! Je m'y suis mise du jour au lendemain, et en 4 mois environ c'était bouclé !

  • Quel est TON projet préféré ?  Et pourquoi ?

Question difficile... Il y en a deux que j'aime moins que les autres... Mais mon projet préféré... Allez, je dirais le premier du livre, « Leon le poisson », car c'est un peu celui qui me suit depuis longtemps, j'ai refait cette canne plusieurs fois (avec de légères variantes) car je l'aime beaucoup, je la trouve rigolote. Elle est assez facile à réaliser, donc accessible à tous.

  • De quoi es-tu la plus fière ?

Elles ne sont pas simples tes questions Flo !

La canne « Mademoiselle des Bois » car c'est une canne complexe, que je n'étais pas sûre de réussir et dont le résultat me plait bien.

  • Es-ce qu’il y a un AVANT et APRES la sortie du livre ?  (Réinstalle-toi confortablement sur le divan)

Je ne me sens pas trop dans « l'après » car il ne sort que d'ici quelques jours (mi-juin), que je ne l'ai pas encore en main et que j'ai rendu ma maquette depuis des mois ; donc je répondrai à cette question plus tard !

IMG_0810

Une dernière question

Pourquoi devrions-nous courir chez le libraire ou commander en ligne ton livre ?

(Lève-toi du divan, sors tes pompons  et déchaine-toi…Tu l’as méritée !)

Car il s'agit d'un ouvrage modeste : un petit format (16 X 16) accessible à tous les niveaux, à un prix très raisonnable (moins de 10 euros), donc pas de prise de risque !

Et puis parce qu'il est coloré donc ça fera joli sur l'étagère du salon ou de l'atelier ;-)

c3-boi-01