L'hiver a laissé place à l'été. Terminé les cassoulets, gratins & raclettes !

Après avoir attendu le dernier moment, c'est donc avec angoisse que vous l'avez sorti du placard. Je ne parle pas de votre conjoint mais du petit bout de tissu qui vous recouvre seulement 35, voir 5% du corps : le maillot de bain. Son avis est décisif : la cuillère de tartiflette a-t-elle été de trop ou pas ? 

C'est donc avec un certain plaisir (un peu pervers, je le reconnais) que je vais vous laisse découvrir un livre qui vient de paraître : Créations gourmandes en pâte polymère d'Ingrid Lepain, alias Louanneblue, et de Claire Mison, alias Claire de la lune.

396_001

Qu'est-ce qui vous a donné envie d'écrire un livre sur les gourmandises ?

 

Claire : Ce qui m'a donné envie d'écrire ce livre ? Euh....Ingrid va vous donner une réponse ultra poétique, je préfère la laisser parler pour nous deux.

 

Ingrid : Je vois que Claire me refile le choux à remplir de crème et c’est bien volontiers que je m’installe à la table du goûter avec elle, avec vous pour vous parler de ce nouveau bébé à croquer.
Un livre sur les gourmandises, on ne vous en donne pas l’envie, vous en avez envie… Alors quand Emmanuelle Prot, notre éditrice, a passé son annonce, j’ai crié « Moi, moi, moi !! ».
Cette envie, c’est comme saliver devant un fondant au chocolat, l’envie de retrouver les saveurs d’autrefois, celles de l’enfance, les flonflons de la fête foraine et ses odeurs alléchantes. Une envie de non-anniversaire et de sucre sur les doigts… J’aime toucher la sensibilité des gens, titiller leur créativité… Quoi de plus normal que de faire appel à leur gourmandise pour éveiller leurs sens créatifs… Un beau challenge non ?

 

Difficile d'écrire en duo ? Pas de tentative d'étouffement avec un pain de polymère ?

 

Claire : Difficile ? Écrire à deux était ma seule exigence ! Seule, je n'aurai pas survécu : je me serai étouffée toute seule avec ma fimo si Ingrid n'était pas venue à ma rescousse. Elle est trop géniale, Ingrid ! C'est mon premier livre, mais le second pour elle. Ingrid m'a donc beaucoup guidé. Nous avions chacune nos points forts tout au long de cette gestation, et le bébé est du coup en bonne santé !

 

Ingrid : Quand on m’a proposé d’écrire en duo, je me suis posée pas mal de questions. Mais j’aime les échanges alors on s’est appelé et j’ai eu l’impression de trouver une petite sœur, tout est devenu simple. Une complémentarité, un respect de l’espace créatif, une vision des choses communes pour la conception et parfois différente pour la réalisation. Tout ça élargit l’éventail des créations, tout bonus pour les lecteurs. J’avais l’expérience d’un premier livre, je l’ai soutenue dans son accouchement et une maman rassurée c’est aussi une artiste qui donne tout, alors le bonheur est au rendez-vous pour tout le monde. Je suis fière de nous ! Personne n’est donc mort étouffé, il nous reste d’ailleurs un pain de polymère si jamais ça intéresse quelqu’un…

 

Quel est le fil conducteur de votre livre ? Votre chapitre favori ? Celui qui vous a donné du fil à retordre ?

 

Claire : Le fil conducteur reste l'originalité de nos projets: de la fimo, de la résine, du nail art, de l'inédit! Le chapitre que je préfère, c'est celui du goûter d'Alice. J'ai aussi un gros coup de cœur pour la charlotte aux fraises et le pop corn. Le pop corn, lui, il a donné du fil à retordre! Nous nous sommes lancé sur l'idée de la fête foraine, sans trop savoir où nous allions..

 

Ingrid : Le fil conducteur pour moi, reste encore et toujours le partage. Alors quand on me parle gourmandises, je vois la table conviviale où on papote, où on rit, où on échange. J’avais envie de repenser à mes moments gourmands et d’y associer mon expérience de polymériste. Bien sûr, je n’ai pas résisté à glisser un peu de résine dans ce livre mais ça le diversifie plus encore. Le chapitre « goûter d’Alice » me plaît beaucoup, je crois que le chapelier m’a touché de sa folie pour celui-là mais je les aime tous et je ne différencie pas mes créations de celles de Claire, elles sont un ensemble, un tout.
Chaque bijou est un petit challenge à lui tout seul, et un autre challenge consiste justement à avoir en tant que conceptrice le fil à retordre pour ne laisser que le plaisir et la facilité de réalisation aux lecteurs.

Sans titre 1

 

A quel public vous adressez-vous ? Les personnes au régime peuvent-elles le lire sans pleurer sur la balance ensuite ?

 

Claire : Le livre s'adresse aux novices et aux curieuses, gourmandes, évidemment !

 

Ingrid : J’aime croire que ce livre s’adresse à tous les niveaux de création, aux débutantes mais aussi aux créatrices plus expérimentées qui ne connaissant peut-être pas encore la résine, le nail art ou certaines méthodes de réalisation. Il s’adresse aussi aux mamans qui ont envie d’associer leurs enfants à leur passion. Universellement aux gourmands que nous sommes tous et toutes. Balance ta balance disait un slogan… j’ajoute « et lis les bijoux gourmands », vous ne prendrez pas de poids, vous prendrez du bonheur !

 

Quelques mots pour nous donner envie de courir à la librairie la plus proche et l'acquérir :

 

Claire : Je laisse la place à la prose d'Ingrid là aussi ! Vous allez voir, hop, en deux secondes, elle va vous faire saliver!!

 

Ingrid : Mais Claire, ça fait 4 questions que je les fais saliver ! Je pense que votre curiosité est déjà en éveil, que vous avez souri en lisant ces quelques mots, que vous avez rêvé de retrouver Alice ou senti le goût d’une pomme d’amour titiller vos papilles. Une envie de chocolat, une envie de partager notre complicité, une envie de découvrir des créations exclusives, une envie de retrouver vos souvenirs d’enfants, une envie de… courir acheter le livre tout simplement.
Alors bon appétit ! ... Heu ... Bonne création !