La créatrice Sylvie Péraud, (Maniguette) nous a fait l'honneur de nous offrir ce tutoriel exclusif, réservé aux lecteurs de "parole de pâte".

Il s'agit d'une de ses magnifique paire de boucles d'oreilles dont elle a accepté de nous révéler tous les secrets de fabrication.

Savourons notre chance insolente !

 

1/      Dans un premier temps, faire un dégradé. Pas besoin de beaucoup de pâte de chaque couleur, nos boucles d’oreilles ne sont pas énormes. Ici j’ai choisi des couleurs printanières, du vert et du blanc.  Après avoir conditionné votre pâte, faites deux plaques sur un cran d’épaisseur moyenne de votre machine à pâte. Superposer les deux rectangles de pâte et faire une coupe qui n’aille pas d’un angle à l’autre, mais qui soit légèrement décalé comme dans la photo ci-dessous. Ceci vous permettra de conserver du vert d’un côté, du blanc de l’autre avec un joli dégradé entre les deux. Plier et passer en machine plusieurs fois jusqu’à ce que le dégradé soit bien fondu.  En couper deux morceaux d’environ 2,5cm de large.

 

tutosylvie1

2/      Rouler chaque morceau de dégradé sur lui-même puis rétrécir le colombin sur lui-même par pression en conservant bien le dégradé.

tutosylvie2

 

 

3/      Ensuite rouler en une boule comme dans la 1ère photo que nous allons ensuite allonger à une extrémité à l’aide d’une petite plaque de plexiglas que l’on tient inclinée comme dans la photo du milieu afin d’obtenir une forme de cône tronqué.

 

tutosylvie3

4/      Nous allons ensuite pouvoir faire un petit trou dans notre petit cône à l’aide d’un outil aiguille. Comme dans la photo, il suffit de creuser un trou de la taille du lacet que nous allons y insérer.

 

 

 tutosylvie4

 

5/      J’utilise de la buna cord (un lacet en caoutchouc) de 2mm de diamètre. Je vais en couper 8cm. Cette longueur est essentielle pour notre projet, on peut faire plus long, mais en aucun cas plus court ! Comme il s’agit de plastique, je vais fondre une extrémité avec un briquet puis l’aplatir sur mon plan de travail comme dans la dernière photo.

 

tutosylvie5

tutosylvie6

 

6/      Nous allons ensuite insérer l’extrémité de la buna dans le trou que nous avons fait à notre perle conique puis repousser la pâte autour. Ainsi le cordon ne pourra pas ressortir de la polymère une fois cuite. Vous verrez que cette résistance est essentielle pour ne pas risquer d’accident avec ces boucles.

 

tutosylvie7

tutosylvie8

 

7/      Nous allons maintenant pouvoir faire les autres éléments qui composent nos boucles. Après avoir fait une plaque d’épaisseur moyenne à l’aide de ma machine à pâte, je vais découper un cercle de diamètre 4cm dans de la pâte verte. Ensuite je marque le milieu de mon cercle et j’y découpe un tout petit trou à l’aide d’un emporte-pièce improvisé (ici un tube de coton-tige).

tutosylvie9

8/      Je vais ensuite appliquer ce disque de pâte sur une petite ampoule flamme en positionnant le centre à l’extrémité de mon ampoule.

tutosylvie10

9/      Je vais à présent faire une découpe à main levée avec mon scalpel pour créer une forme très stylisée de corolle. Ensuite, j’ôte l’excédent de pâte comme dans la photo de droite.

 

tutosylvie11

10/      J’ai envie d’enjoliver cette corolle, alors je vais y découper de tout petits cercles que je vais retirer et remplacer par des cercles de pâte blanche. J’effectue cette opération sur l’ampoule plutôt qu’avant de mettre la pâte sur l’ampoule afin de ne pas risquer de déformer les motifs.

 

tutosylvie12

tutosylvie13

 

11/      Encore dans le but d’enjoliver mes boucles, je vais découper trois cercles de diamètres décroissant dans des plaques de pâte blanche et verte, comme sur les photos ci-dessous. Le coton-tige me servira une fois de plus à découper un petit cercle au centre de chaque disque.

tutosylvie14

12/      Je fais maintenant une toute petite perle verte qui servira à cacher la boucle que nous ferons dans le cordon pour pouvoir fixer l’attache de boucle d’oreille à notre montage. Voici donc tous les éléments qui composeront notre boucle. Bien entendu, tout doit être fait en double pour une paire de boucles.

tutosylvie15

 

13/      Tous nos éléments vont pourvoir êtres cuits pendant 1 heure à la température indiquée par le fabriquant selon la marque de pâte que vous avez employé. Une fois que les pièces sont refroidies, nous allons passer à une phase de ponçage qui est très importante, au moins pour la perle conique qui ne doit comporter aucune excroissance.

14/      Je vais à présent percer ma petite perle verte. Dans un premier temps je fais un trou de la taille du cordon de part et d’autre de la perle. Ensuite, je vais élargir un des trous afin de pouvoir y passer le cordon en double, comme dans la photo.

tutosylvie16

15/      Une fois ces pièces poncées et lustrées, nous allons passer à l’assemblage du tout. Sur le cordon en buna, je vais glisser dans l’ordre le plus grand disque et celui de taille moyenne, que je fixe d’un point de colle pour le rendre solidaire de la perle conique. Puis j’enfile la corolle et la fixe également d’un point de colle.

 

tutosylvie17

16/      Maintenant nous allons faire la boucle dans le cordon qui nous permettra de fixer le support de boucle aisément. Je vais donc enfiler le dernier disque de pâte sur le cordon, puis la perle par le trou rond. Puis, aidée d’une pince, je vais plier l’extrémité du cordon et y déposer une goutte de super glue, puis l’introduire dans le trou élargi de la petite perle verte créant ainsi une boucle.

tutosylvie18

 

17/      On peut ensuite facilement suspendre nos boucles sur leur support.

tutosylvie19

 

 

 Et voilà ! Tadaaaaammmmm !

C'est pas beau ça madame ?

 

Mes boucles sont prêtes à être utilisées.

Ce sont de belles boucles, vous me direz, mais qu'ont-elles de si exceptionnel ?

Eh bien, de par leur forme très particulières, on les appelle les "boucles QUIéS", en référence à une célèbre marque....

Et c'est là qu'intervient la deuxième utilisation possible de ces boucles :

 

En effet, qui n’a jamais rêvé lors d’un diner bruyant ou chez des amis dont les enfants crient à tue-tête de pouvoir discrètement s’isoler ? Ces boucles quiès sont la solution. Voyez plutôt !!!

 

tutosylvie20

 

Nous ne remercierons jamais assez Sylvie pour avoir accepter d'avoir partagé avec nous cette invention

ré-vo-lu-tion-nai-re