Lorsque j'entends parler de spirale, il y a toujours une chanson qui me vient à l'esprit : "le tourbillon de la vie" de Jeanne Moreau.

Elle fait partie des musiques que l'on peut chanter toute la journée (j'espère d'ailleurs que, suite au petit clic que vous allez faire pour satisfaire votre curiosité, vous allez chantonner pendant une semaine entière ha ha ha ! :-p).

Par un heureux hasard, le premier couplet parle du sujet qui nous interésse: les bijoux.

"Elle avait des bagues à chaque doigt,

Des tas de bracelets autour des poignets,

Et puis elle chantait avec une voix

Qui, sitôt, m'enjôla."

Myriam, pour ne plus être la seule à ête dans le tourbillon, a la grande gentillesse de partager un tuto pour créer des perles quasi-hypnotiques.

L_atelier_de_lune__2_

L_atelier_de_lune__3_

L_atelier_de_lune__1_

 

Prêts ? A vos Clay-guns !

 

Tout d'abord, abaissez plusieurs couleurs au cran le plus épais de votre machine à pâte (1 pour moi).

En général, je fais les spirales avec 5 couleurs contrastées.

1

Ensuite, préparez la seringue à pâte avec l'élémenet à 7 trous.

2

Préparez des ronds avec un emporte pièce de la taille du diamètre du clay gun.

3

Empilez 14 à 16 ronds, les uns sur les autres, de façon aléatoire ou non.

4

Avec la main, lissez et allongez un peu la pile de ronds, de façon à l'introduire dans la seringue.

Attention : la couleur du dessus sera la couleur dominante de la spirale.

5

Vous obtenez 7 fils. Ici on a obtenue 14 fils : les 7 premiers avec du orange en dernière couleur et les 7 autres avec du marron.

6

Sur une plaque d'épaisseur 1, enroulez le fil obtenu et appuyez de façon à éviter les bulles d'air.

7

Appuyer délicatement avec un rouleau sans déformer la spirale.

8

Passez à la machine à pâte au cran 1. La spirale sera légèrement déformée.

9

Passez à la machine à pâte, au cran 2, en la tournant d'un quart de tour pour la déformer dans l'autre sens et ainsi, retrouver sa forme initiale.

10


Ici, elles sont prêtes à cuire, sur un plat à escargots !

11

 

Merci pour ce partage, Myriam. ;-)

"On s'est connu, on s'est reconnu,

On s'est perdus de vue, on s'est r'perdus d'vue ..."

ps: pour le montage de ses lentilles encore un truc