Mon mari, (qui est un homme tout à fait charmant au demeurant) a un terme générique bien à lui pour désigner les objets auxquels il ne voit pas d'utilité immédiate : il appelle ça des "merdanplastic !"

Il n'a qu'une attitude vis à vis de ce genre d'objet : direct à poubelle !

Si l'on veut avoir une chance de conserver certaines choses, il faut faire preuve d'un esprit d'à propos absolument époustouflant pour stopper la main rageuse avant qu'elle ne soulève le couvercle de ladite boîte à ordures...

 

"Aaaaah  !!!! Nooooooon ! Pas ça, voyons !

??????

M'enfin tu vois bien que c'est le dessus de frigo de la cuisine des polly-pockets... euh.. ben non finalement, c'est une des tongues de "barbie à la plage !" bref, impossible de jeter ce genre de truc !

 

Ou alors !

Maiiiiiiisss ! Enfin !!!! Tu ne vas tout de même pas jeter ce truc ? Tu vois bien que si je coupe de là à de là, et de là à de là (voir figure n°2) et que je rassemble ces deux morceaux, là et là (voir figure 3) et que je colle dessus une photo de Céline Dion, j'obtiens un Magnifique porte-parapluie de sac qui, si je le retourne de cette façon, peut aussi servir de porte-gobelet de voyage... ou de rond de serviette !

Tu imagines ?

Tu n'allais pas quand même flanquer ce truc génial à la poubelle ?"

J'en vois parmi  vous qui sourient à l'évocation de ces piquantes scènes domestiques : je me sens moins seule tout d'un coup !

Tiens : une qui a sans doute un mari du même tonneau que le mien, c'est Geneviève !

En effet , comme il avait une fâcheuse tendance à jeter toutes ses kokeshis à la poubelle, elle a eu une idée : elle a décidé de lui prouver qu' il pouvait aussi (quand même), les utiliser pour ranger ses pneus neige ! Bref, elle a transformé sa kokeshi en inrô (pas folle la guêpe : admirez l'esprit d'à propos dont je parlais plus haut...)

Voici ce que ça donné :

 

 kokeshi01

 

Je dois dire qu'avec des arguments pareils, même mon mari s'inclinerait !

Non mais !