... , de chercher des correspondances, de risquer des associations, on finit toujours par faire émerger quelque chose, non ?

Je m'explique :
A midi, à table,  mon homme me dit :

Elle est délicieuse ta salade (ben oui moi j'ai un homme qui me fait tout le temps des compliments, je sais, j'ai de la chance !), quelle bonne idée d'y avoir mis de la choucroute !

Beuhhhhh.... (lui dis-je : voyez mon sens de la répartie !)
Le fait qu'il y ait de la choucroute dans la salade ne résulte ABSOLUMENT PAS d'une idée quelconque, ou d'une préméditation longuement mûrie.
A aucun moment je me suis dit : "je vais faire une choucroute, puis je vais en faire un salade et tu vas voir un peu comme ça va les scotcher !"
Que nenni !

A midi moins cinq j'ai ouvert le frigo et j'y ai vu :
3 endives à moitié pourries
4 feuilles de salades qui se couraient après dans un tupperware
un reste de choucroute avec trois bouts de carottes cuites rescapées.
C'est tout
Débrouille-toi avec ça ma cocotte pour nourrir ta famille !

J'ai collé tout ça dans un saladier, ajouté quelques noix et quelques dés de comté, de la sauce et roule poupoule !

Résultat : un succès ! que dis-je un succès ? Un tabac !

Eh bien parfois, en polymère, c'est la même chose : On prend ce qu'il reste sur la table de travail, on tortille tout ça l'air de rien, on agglomère, on tranche, on ré-assemble....
Et on obtient des choses étonnantes, la preuve ce pendentif de Anne :



154CollierTableauVertVue1






Comme un petit tableau cubiste né du hasard des assemblages

Qui a eu du succès auprès du groupe création fimo
Qui l'a élu coup de coeur cette semaine !