Vous savez ce que c'est : on a un peu de temps devant soi (mais pas trop) et on se dit : je vais aller faire un petit tour sur le "net" 5 minutes. Le PC de la maison étant libre, pour une fois, on en profite (bizarre comme cet appareil possède un pouvoir d'attraction nettement supérieur à l'aspirateur ou au fer à repasser !)
Sitôt dit, sitôt fait, nous voilà atteints de la fièvre du clic : un lien par ci, un lien par là quand tout à coup on tombe sur le "truc" qui retient notre attention.

C'est lors d'une de ces pérégrinations webiques ou webesques (au choix), que j'ai découvert le blog d'Hélène Les Ethiopiques que je veux partager un peu avec vous aujourd'hui.

Atomix_suite_04

pendentif_cuir

J'ai eu différentes réactions en voyant ces photos :
1- Admiration béate du genre "loup de Tex Avery" : yeux exorbités, langue pendante avec un peu de bave dégoulinant sur le clavier (j'exagère juste un peu !)
2 - Petite pointe de jalousie suivie d'un découragement intense : prête à mettre un terme immédiat à mes petits "patouillages" amateurs.
3 - Retour à mon état normal (s'il en est) et là, je peux enfin apprécier.

Tout ce blabla (un peu personnel, j'en conviens) pour vous inciter à aller voir ou revoir ses œuvres :

sautoir

torque_bronze

Création, imagination, innovation, finition. Perfection ? je vous laisse le soin de compléter cette liste.

Que dire  de sa générosité ? Cette créatrice de talent n'hésite pas à partager ses techniques par le biais de tutos qui vous inspireront forcément.

Encore une petite chose pour satisfaire votre curiosité : Les Ethiopiques est le titre d'une B.D. de Hugo Pratt, dans la série des Corto Maltese. (je me suis renseignée, qu'est-ce-que vous croyez !)

Vous vous souvenez ? les 5 minutes prévues au début de cet article ; et bien elles se sont transformées en une bonne heure. Résultat : le repas n'est pas prêt ! Pas grave, les raviolis c'est bien aussi !!!