lundi 30 novembre 2009

Des supports de boucles d'oreilles

En cette période de marchés ET de crise, il est souvent difficile de trouver des supports de bijoux pratiques et économiques.

Voici une méthode simple pour se fabriquer des supports de boucles d'oreilles.

porteboucles01
Pressez de la pâte polymère ou du plastiroc dans un coquetier.

porteboucles02
Prenez du fil aluminium de 2 mm de diamètre.

porteboucles03
Coupez des morceaux de 30 cm de long.

porteboucles04
Enroulez une extrémité sur elle même jusqu'à en faire 2 tours.

porteboucles05
Faites de même pour la seconde extrémité et pliez le fil en deux.

porteboucles06
A l'aide d'une pince plate, rapprochez les deux parties du fil.

porteboucles07
Entortillez le fil sur lui même en laissant les 5 derniers centimètres de libre.

porteboucles08
Mettez les extrémités en forme comme sur la photo.

porteboucles09
Enfoncez le fil dans la base et laissez sécher ou cuisez en vous référant aux recommandations du fabricant.

porteboucles10
Poncez la base à l'aide de papier de verre.

porteboucles11
Peignez la base et laissez sécher.

porteboucles12
Faites une seconde couche de peinture.

porteboucles
Et voilà!

Sabine Alienor

Edit du 27 décembre : grâce à Véro, je viens de découvrir le tuto d'Esther qui a fait des supports de boucles d'oreilles quasi identiques. Allez visiter son blog qui est une merveille!

Posté par Sabine Alienor à 07:00 - Commentaires [76] - Permalien [#]


samedi 28 novembre 2009

le pastel mode cécilia

pastelun

pasteldeux

pasteltrois

Mon astuce perso ; Utiliser de la sculpey translucent bleached car elle ne devient pas trop momolle, la difficulté étant d'emboiter les formes géomètriques sans les déformer, et cette pate est bien translucide, elle permet donc de faire apparaitre nettement le cote métallique sous le motif

Cécilia

Posté par dominool à 07:33 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 26 novembre 2009

Quand j'étais petite...

... (ça y est, voilà qu'elle nous joue les anciens combattants et qu'elle va encore nous raconter sa vie...!!!!)

Quand j'étais petite, disé-je, on m'avait offert des livres qui décrivaient la vie d'enfants d'autres pays.
Il y avait comme ça "Noriko la petite japonaise", "Féfé des Antilles", "Natacha la petite russe"... C'est surtout de ce dernier dont je me souviens ! La petite Natacha se promenait sur la place rouge gelée, devant les tours multicolores de Basile le bienheureux (même si les photos étaient en noir et blanc, peu importe !), chaussait ses patins à glace, puis le soir rentrait boire un thé bien chaud qu'elle se servait au samovar...
C'était pour moi d'un romantisme incroyable.

Je me jetais à la bibliothèque sur tout ce qui avait trait à la Russie : contes, reportages, romans.
Je savais tout du transsibérien, je lisais Michel Strogoff, je collectionnais les Matriochkas, dessinais des isbas...
La Russie m'avait définitivement envoûtée, et j'ai dévoré à 20 ans Tolstoï, Dostoïevski, Boulgakov, Tchékov, avec un égal bonheur, en écoutant Borodine, Rimsky-Korsakov et Glinka !

(J'ai dit Russie, entendons-nous bien : ce pays imaginaire qui n'a rien à voir avec l'union soviétique !!!)

C'est curieux comme on peut fantasmer comme ça sur des cultures plus ou moins lointaines, dont on se fait une image idéalisée, et qui alimentent sans fin nos rêveries de gamines.

Parfois je me dis qu'on laisse sans doute un petit bout de soi-même dans ces pays-là, et qu'il serait curieux d'y aller pour vérifier quelle partie de nous on y retrouverait...

Ou alors, de peur de briser la magie du rêve, peut-être est-il plus sage de rester là les yeux grands ouverts sur l'instant présent...

 

Pourquoi je vous raconte ça ?

Parce que la reine Xtine nous a envoyé cette semaine un collier de fleurs de taïga à la mode absolument russe-de-quand-j'étais-petite !

 

fleurdetaiga

WaOufff !!! j'ai comme qui dirait fait un bond de quelques années en arrière !

 

fleurdetaigadetail

Vous prendrez bien une tasse de thé à la bergamote ?
Je vais voir si je peux remettre la main sur le samovar !!!

 

 

Posté par gadouille à 07:14 - - Commentaires [52] - Permalien [#]
Tags :

lundi 23 novembre 2009

Canne ballon version méduse

Pour placer des perles assorties en intermédiaires, les ballons sont joyeux. Je vous propose une démo simple et efficace avec des couleurs franches comme le blanc et le noir, auxquelles j’ajoute une touche de paillettes avec un liseré argenté.

ballon 1 ballon 2 ballon 3

Photo 1 : Les couleurs blanche et noire sont en quantité suffisante pour une canne, ici j’utilise deux rangs de fimo noire coupé au 3/4 et la même quantité de blanc fimo 0, blanc coupé pour moitié avec du fluo pour des ballons glowsy. La boule de pâte argentée servira très peu car sera étirée au cran le plus fin de la pasta macchina.
Photo 2 : J’étire deux triangles avec les couleurs de base, et j’entoure le blanc avec une fine couche d’argent.
Photo 3 : Les deux triangles longs sont unis sur une tranche en un triangle bicolore.

ballon 4 ballon 5 ballon 6

Photo 4 : Le triangle bicolore est allongé en un multiple de 3 (ici 9cm) et coupé donc en trois parties égales.
photo 5 : Les trois triangles sont unis en faisant attention à respecter le rythme des couleurs. On obtient un demi cylindre à rayures.
Photo 6 : Ce demi cylindre est allongé par pressions délicates pour ne pas le déformer, jusqu’à un multiple de 2.

ballon 7 ballon 8 ballon 9

Photo 7 : Le demi cylindre obtenu est coupé en deux parts égales.
Photo 8 : Ces deux parts sont unies tête bèche pour respecter l’ordre des rayures.
Photo 9 : La canne ballon obtenue est allongée et on remarque que la fine bande d’argent devient un liseré de paillettes discret et irrégulier. Les découpes de la canne forment des boules aux rayures régulières et du diamètre que l’on veut par simple réduction de la canne.

ballon 10 ballon 11
Photo 10 : Ballons noirs et blancs au liseré argent.
Photo 11 : Autres perles ballons faites dans des gammes colorées différentes. j’en ai toujours à disposition dans les tons favoris de bleu et de violet de la méduse, mais aussi des très différents pour des créas ayant plus de vivacité.

J'avais utilisé cette méthode pour une partie des motifs de la canne fausse corsite et ça donne un effet tout aussi sympa à l'intérieur d'une autre canne. Même méthode pour la canne citrouille là qui date un peu mais qui se ressort chaque 31 octobre.

Canne “table de multiplication”
Si je compte bien Duh cette façon de faire à 6 découpes donne pour 2 coloris des perles à 12 rayures. Donc, avec trois coloris à la base, on obtient 18 rayures. Ce qui signifie que pour la même taille de perles, une à 12 rayures les aura plus larges qu’une  à 18. Donc plus vous mettez de coloris plus les rayures seront fines sur la même taille de perle. Pour une canne multicolore aux rayures pas trop fines, ils faut donc couper moins !

L’avantage de cette technique est que le résultat est régulier, aussi régulier que l’est l’épaisseur de la canne à trancher et de l’écart entre chaque découpe. Bien sûr, il existe une multitude de tutos canne ballon, celui ci me semble simple à faire et rapide.
Bon divertissement!

Medusa

cette leçon en images est la propriété de son auteur, merci de respecter son travail et de ne pas en faire une copie sans son autorisation. This tutorial with images is an intellectual property of its author. Please, respect his/her work and do not copy / reproduce / translate it without his/her authorization. The journal staff will be glad to provide you with an English translation, if needed.

Posté par Medusa Corsica à 07:00 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 21 novembre 2009

la chronique littéraire de mimi pinson

61Jg0MCuzKL

Polymer clay color inspirations par Lindly Haunani et Maggie Maggio

Pour donner une idée du contenu de ce livre-en anglais-, je dirai que c’est une thèse sur la couleur, illustrée par de très belles photos de réalisations ou de pas-à-pas. Le propos des auteurs n’est pas de nous livrer des projets « clés en mains » mais de nous faire réfléchir sur la façon d’appréhender et d’utiliser la couleur dans nos créations.

Le livre se divise en plusieurs chapitres, du thème le plus simple-généralités sur la pâte, « Skinner Blend » pour le premier- jusqu’au plus compliqué -la place et l’agencement des couleurs-…Chaque chapitre s’ouvre sur une explication détaillée du sujet, suivie par un ou plusieurs exercices, puis un projet en pas-à-pas et enfin une présentation et interview d’un(e) artiste reconnu(e) du Monde de la Polymère avec photos de certaines de ses créations qui illustrent bien le sujet vu précédemment …

Ce livre est donc plus un livre pour apprendre que pour créer tout de suite des bijoux à la manière de « X »…Pour moi qui n’ai pas vraiment le sens de la couleur, c’est une mine, pour ne pas dire un chef d’œuvre…Mais, attention, je le répète, c’est un livre en anglais…et c’est là où le bât blesse :si on ne lit pas bien la langue de Shakespeare, on ne bénéficiera pas de tout le contenu qui est dense et assez dogmatique(mais comment faire autrement ?).Les photos des pas-à-pas, par exemple, ne sont pas assez explicites pour qu’on comprenne absolument tout…Et ce que l’on tolère pour d’autres livres en anglais, ne passe pas ici car, je le rappelle, c’est une véritable thèse que les deux auteurs nous livrent dans cet ouvrage que je trouve très réussi…

Bon, comme d’habitude, j’attends vos commentaires !

A bientôt !

Mimi-Pinson.

Posté par dominool à 07:36 - - Commentaires [28] - Permalien [#]


jeudi 19 novembre 2009

Souvent il y a des courants...

... dans la fimo, qui suivent de près les publications des grands polyméristes...

Ainsi, par exemple, quand le premier livre de Mathilde Brun est paru, il y a de ça déjà quelques années, tout le monde ou presque (non... pas vous bien sûr !) y est allé de sa plaque de chocolat ou de son choco BN à moitié croqué...

Edith Soffiati a initié la fimosphère à la perle-peinture-vitrail, puis le premier grand livre de Donna Kato en France a répandu comme une traînée de poudre la technique de la feuille de métal craquelée, ou du multi couches...

Depuis quelque temps, le rythme des nouvelles publications s'est accéléré, et  l'offre est tellement étendue et multiple qu'on peut y trouver, selon son niveau, une simple technique ou un catalyseur d'inspiration...

On peut, en piochant une forme ici, un tour de main là, réussir à  construire quelque chose de personnel et d'original...

C'est , à mon avis, ce qu'a fait cette semaine Céline en s'inspirant du livre de Ronna Sarvas-Weltman...

Pourtant, si comme moi vous parcourez la blogosphère avec suffisamment de curiosité, vous n'aurez pas été sans remarquer le florilège des créations émanant directement de cet ouvrage.... Un certain nombre n'étant que des copies des oeuvres présentées. (Mais entendons-nous bien : parfois la réalisation telle quelle d'un projet provenant d'un ouvrage est un exercice très formateur qui permet de s'approprier une technique et un savoir-faire. L'apprentissage souvent doit passer par ces étapes ! Loin de moi l'idée de condamner sans procès cette pratique !!!... à condition d'y mettre un peu de sa touche personnelle quand même, n'exagérons rien !)

Céline, elle, sans renier sa source d'inspiration, a relevé le défi avec brio, voyez plutôt :

coquillovnicelinefabrique

Quelque chose qui a tout du coquillage extra-terrestre !!!!

Une bague ovni !

Nous avons craqué pour cette création...

Parions que vous ferez de même !

Posté par gadouille à 07:42 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 15 novembre 2009

encore le clay gun..........

décidement, on ne s'en lasse pas et il est plein de ressource
voilà ce qu'Absinthe nous a concocté

Petit Tuto de perles à la cane Clay Gun en Images

Voici le pistolet Clay Gun

44960535

les canes

44960587

une boule de pate pour la perle      

et on coupe des tranches de canes très fines

44960620

maintenant on assemble les tranches d'épaisseurs identiques

sur la boule de pate de façon homogène à partir du milleu de celle-ci

44960812

44960841

44960866

on fait de même sur l'autre côté de la perle

sur la photo j'ai laissé un espace de pate au milieu

mais vous pouvez partir du milieu pour que la perle soit complètement recouverte

44960881

Voilà maintenant, on roule la perle si on ne veut des perles lisses

vous pouvez aussi les aplatir pour former des lentilles

ou les laisser comme çà !!!!

quelques exemples

IMG_1644r    IMG_1645r

IMG_1648r

A vous de jouer !!!!!

Absinthe

cette leçon en images est la propriété de son auteur, merci de respecter son travail et de ne pas en faire une copie sans son autorisation. This tutorial with images is an intellectual property of its author. Please, respect his/her work and do not copy / reproduce / translate it without his/her authorization. The journal staff will be glad to provide you with an English translation, if needed.

Posté par dominool à 08:05 - - Commentaires [33] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 12 novembre 2009

Les mystères de l'orient...

... c'est ainsi que se présentent souvent les créations de Cécilia...
Mystères pour moi d'une inspiration toujours tellement géniale et singulière !
Mystères aussi d'une habileté technique ahurissante, qui va toujours droit au but, qui travaille d'un geste assuré, pour un résultat toujours net et sans bavure !

Mais "casse-tête chinois", est aussi un titre qui conviendrait assez bien à cette création :

jl1

Non seulement à cause de la technique utilisée (etching), et du graphisme de la composition tellement irréprochable, mais aussi par son titre  : jl1.

J'aime bien les casse-têtes de Cécilia !
Jumping Lily 1 ?
Jean-Louis 1 ?
Jerry Lewis 1 ?
Jolie langouste 1 ?
Jeudi littéraire 1 ?
Jeune locataire 1 ?
Jura libre 1 ?

C'est le genre de petit jeu qui m'amuse prodigieusement !!!
Et vous savez quoi ?
Il existe aussi Jl2 et Jl3, etc., mais je vous laisse allez les savourer sur son blog !

Posté par gadouille à 08:55 - - Commentaires [46] - Permalien [#]
Tags :

mardi 10 novembre 2009

Modelage 101 la tête

Le modelage d'une tête pour un personnage peut se faire de façon très simple .

Voici quelques outils et quelques étapes à suivre pour vos premiers essais.

IMG_2750IMG_2737

Si vous ne possédez pas d'outils comme ceux montrés, le cure dent rond, les aiguilles à broder dans un manchon en päte , 4 aiguilles à coudre dans un manchon, une aiguille avec le chat coupé en deux feront aussi bien l'affaire.

Les emportes pièces peuvent être remplacés par une paille.

La pâte à utiliser:

Je n'utilise que la premo. Je crois que pour vous la fimo ferait aussi bien. Elle doit être assez ferme sans trop l'être.

Mes essais:

kato: oui , la nouvelle formule est dure me dit-on mes essais ont été avec la vieille formule.

sculpey original: moyen. Si vous comptez peinturer après pas de problème, sinon n'étiez-vous elle est passablement molle et foncit à la cuisson, surtout si vous en faites plus d'une. Pour débuter c'est une pâte pas trop dispendieuse et  qui si cuite une fois elle demeure  translucide.

cernit: j'aime l'effet, cependant comme j'ai les mains trop chaudes , elle n'est pas pour moi.

Les mélanges de pâte

J'utilise la premo écru (3 parts) avec du blanc, un peu de trans (1part) premo régulier ou le frost.

Il m'arrive d'ajouter un minuscule pois rose. Je foncis avec le brun de sienne ou du ocre.

Étapes visage de base:

IMG_2739

Formes de la tête

selon le personnage la forme du personnage change ainsi que sa grosseur.

Pour une caricature , la tête est plus grosse.

Placement du nez

IMG_2740

Les yeux:

Avec un objet rond j'enfonce pour faire les orbites.

IMG_2744

2 boules pour faire l'oeil et pour la pupille une perle de verre ou un point de pâte.

 

IMG_2746

Les paupières sont des colombins  en forme en bananes placées pour suivre la forme de l'arcade sourcillère et une plus petite pour le dessous de l'oeil.

IMG_2747

IMG_2748

Lorsque le tout est bien placé on applati et on lisse. On peut aussi laisser tel quel pour un autre effet.

La bouche est ouverte ou délimitée.

On peut y ajouter les dents qui sont faites avec un colombin applati, dans lequel on trace un centre puis des espaces pour faire les dents. On place dans la bouche.

IMG_2749

Les oreilles

IMG_2743

Consistent en une boule coupée en 2 pour avoir la même grosseur de chaque côté.

Pour les placer à la même hauteur, placez la tête le derrière face à vous. Il sera ainsi plus facile de les placer à distance égales sur les deux côtés de la tête.

Allons ne faites pas la tête ce n'est pas si difficile!!!

Hermine

 

Posté par gagrobi à 08:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 7 novembre 2009

la chronique littéraire de mimi pinson

La Pâte Polymère au fil des saisons par Véronique Pou alias Tewee

Tewee

6027674_p



Lorsque j’ai feuilleté le livre de Tewee pour la première fois, je me suis aussitôt souvenue des ateliers que je faisais avec mes filles avant Noël, histoire de calmer l’excitation de plus en plus grandissante à mesure qu’approchait LA date fatidique…Nous fabriquions toujours de petits cadeaux pour les tantes et grand-mères ou de petites décorations pour le sapin…Et quel bonheur au moment d’offrir son petit présent…

Voilà ce que vous pourrez créer grâce à l’ouvrage de Tewee :de petits objets comme par exemple des marque-pages, des tortues-magnets, des accessoires comme par exemple une ceinture ou un sac à main ou à portable, des porte-photo ou cadres-photo, ou des décorations de tables de fête de famille-ah les jolis ronds de serviettes- ou de Fêtes avec des boules de Noël ou autres décos bien de saison…Tout cela sera possible grâce aux pages d’introduction où tout est expliqué avec images à l’appui de façon très simple et visuelle, ce qui permet de bien comprendre et de retenir…Rien n’y est oublié depuis le matériel jusqu’aux matériaux suivis par les techniques avec des pas-à-pas très clairs qui permettront aux novices de progresser et aux plus confirmés de s’améliorer…Créer avec des enfants sera possible vu que les techniques s’appliquent à toute création, non seulement aux objets mais aussi aux bijoux que Maman (ou Grand-Maman )aura plaisir à façonner tout en surveillant les petits créateurs en herbe !

Vous l’aurez compris :voici le livre que je recommande pour préparer les Fêtes ou pour faire un cadeau (avec quelques pains de fimo pourquoi pas ?).En tous cas, ce sera un livre qui vous dispensera des heures de plaisir et de partage…

Allez, maintenant à vos commentaires !

A bientôt !

Mimi-Pinson.

Posté par dominool à 08:33 - - Commentaires [18] - Permalien [#]