... il y a ceux qui regardent par terre.
Vous les croisez dans la rue, les yeux fixés sur leurs chaussures, ou juste devant : ceux-là ne craignent peut-être rien de plus que de marcher dans des déjections canines, allez savoir !!!
Mais c'est aussi la catégorie des chercheurs de trésor, des chineurs, des "joueurs à marcher juste sur les carreaux noirs et pas sur les blancs".

Il y a ceux qui regardent droit devant !
Ils marchent l'air décidé, avec l'impression de vouloir embrasser tout l'espace. Si vous les croisez ceux-là ne manquent pas de vous saluer : ils vous ont vu, eux, ils n'étaient pas en train de regarder par terre !
Ce sont des conquérants, des optimistes, des volontaires...

Et puis il y a ceux qui regardent en l'air.
(On les reconnaît parce que ce sont habituellement eux qui marchent dans les déjections canines...)
Ils aiment les avions, les oiseaux, les étoiles...
Ils cherchent dans les nuages des formes poétiques, et composent avec des tableaux plein d'imagination...
Les rêveurs, les idéalistes, ne les appelle-t-on pas les "pelleteux de nuages" ?

C'est à cette dernière catégorie qu'on aurait tendance à rattacher Mouna cette semaine !


collier_un_nuage_passe

"Un nuage passe", un collier pour pelleteux de nuages, d'une poésie sidérante !
Merci Mouna pour ce vent de fraîcheur !
(Et puis je ne voudrais pas médire d'une région que j'adore , mais Mouna la rennaise, en matière de nuages, c'est sûr qu'elle s'y connaît...;-D )