samedi 13 juin 2009

Une très grande artiste de la polymère

Elle a bien voulu répondre aux questions de Sylvie-Maniguette
généreuse et bourrée de talent, vous  bavez toutes
devant ses créations et ses  livres,

un grand merci à DONNA KATO
pour s'être dévoilée  pour notre petit journal

donaun

sylvie : 
Quand et comment as-tu commencé l'argile polymère?
How and when did you start with polymer clay?

Donna
I actually started working with polymer clay twice!  The first time I ever saw polymer clay or became aware of its existence was in a toy store (I was shopping for gifts for my ex husband's niece).  This was about 20 years ago.  It was intriquing to think about a clay that could be cured to permanence in an oven (or, as was true of Cernit at the time, boiled in water).  I bought one of every color, went home and made cute things that, unfortunately, my mother still has in her curio cabinet.  This phase did not last long and I dropped polymer after about a year.

En fait j'ai commencé avec l'argile polymère deux fois! La première fois que j'en ai vu ou ai eu connaissance de son existence c'était dans un magasin de jouets (je cherchais des cadeaux pour la nièce de mon ex-mari). C'était il y a 20 ans. C'était intriguant de penser que de l'argile pouvait être rendue solide dans un four (ou, comme Cernit le proposait à l'époque, dans de l'eau bouillante). J'ai acheté un paquet de chaque couleur, suis rentrée à la maison et ai fait de mignonnes petites choses, que ma mère a toujours dans sa vitrine à babioles. Cette phase n'a pas duré longtemps et j'ai lâché la polymère pendant environ un an.

Seeing Nan Roche's book, The New Clay, started me up again.  I believe this was in 1995.  I just could not believe what the material was capable of.  That book really placed me on track for what has become a career in clay.
 nan
Découvrir le livre de Nan Roche "The New Clay" m'a fait redémarrer. Je crois que c'était en 1995. Je n'arrivais pas à croire les possibilités qu'offrait cette matière. Ce livre m'a vraiment mise sur les rails de ce qui est devenu ma carrière dans la polymère.

sylvie
How did you evolve professionally with clay?
Comment as-tu évolué professionnellement avec l'argile?

Donna
Accidentally!  When I saw Nan's book, I owned a bead store.  Decided to sell the clay to make beads and started teaching classes in store.  In addition to having clay, I thought it best to add tools and that's when I connected with Kemper Enterprises.  After a 2 hour conversation with their marketing director at the time, Angie Barboa, I agreed to send her some things I'd made with their tools.  She asked if I'd like to demo at a trade show - I didn't know anything about trade shows so I said I'd find someone for her.  Well, I didn't.  I procrastinated and when she called about it later, told her I'd be happy to demo!  That began my involvement with the art and craft industry. 

Accidentellement ! Quand j'ai vu le livre de Nan, j'avais une boutique de perles. J'ai décidé de vendre la polymère, d'en faire des perles et de monter des classes dans la boutique. En plus de vendre la pâte, j'ai pensé qu'il serait bien de commercialiser les outils et c'est alors que j'ai pris contact avec la société Kemper. Suite à une conversation téléphonique de deux heures avec leur directeur de marketing de l'époque Angie Barboa, j'ai convenu de leur envoyer des choses faites avec leurs outils. Elle m'a demandé si je voulais bien faire de la démonstration sur un salon - je ne connaissait rien aux salons et lui ai dit que je lui trouverais quelqu'un. Mais je ne l'ai pas fait. J'ai différé la chose et quand elle m'a rappelé plus tard à ce sujet, je lui ai dit que je serais heureuse de faire cette démo! Ce fut ma première implication dans l'industrie des arts et loisirs.
autume_leaf
At the time the field was wide open.  Maureen Carlson worked for Fimo and that was pretty much it.  I went from Kemper to Polyform Products and worked there for 3 years.
A cette époque le champ était totalement libre. Maureen Carlson travaillait pour Fimo et c'était à peu près tout. Je suis allée de Kemper à Polyform Products et j'y ai travaillé pendant 3 ans.

By working in the trade, opportunities seemed to just present themselves.  I wrote my first book The Art of Polymer Clay.  I was asked and became a regular on The Carol Duvall Show.  All because I happened to be in the right place at the right time. 
En travaillant dans le commerce, les opportunités semblaient se présenter d'elle même. J'ai écrit mon premier livre "The Art of Polymer Clay". On m'a demandé et suis devenue une abonnée du Croll Duvall Show. Tout cela parce que j'ai eu la chance d'être au bon endroit au bon moment.

From Polyform, I moved on to Fimo.  From Fimo, onto to making my own clay with Van Aken International.  By being in the industry, I'd made the acquaintance of the owner, Robert Augur.
De Polyform je suis allée chez Fimo. Après Fimo j'ai créé ma propre pâte avec Van Aken International. Etant dans ce milieu, j'avais fait la connaissance de son propriétaire, Robert Augur.

I've always believed that the most effective marketing of a product is by example so I've tried to keep up the artistic end by making art.  You can tell someone how great a product is but you don't really interest them until they see something that motivates them to give it a try.
J'ai toujours pensé que le marketing le plus efficace d'un produit était d'en faire la démonstration, j'ai donc essayé de soutenir l'aspect artistique en faisant de l'art. Vous pouvez toujours dire aux gens à quel point un produit est génial, vous ne capterez leur intérêt qu'en leur montrant quelque chose qui leur donnera envie d'essayer.
kato_art1
Sylvie
Where do you find your inspiration?
Ou trouves-tu ton inspiration?

Donna
Inspiration is all over.  I'm very visual so it's usually something I see that gets me going.  Sometimes seeming mistakes lead to interesting techniques.  Mistakes are opportunities.  What do you have to lose? 
L'inspiration est partout. Je suis quelqu'un de très visuel donc c'est souvent ça qui me pousse. Parfois d'apparentes erreurs mènent à des techniques intéressantes. Les erreurs sont des opportunités. Qu'avez vous à perdre?

I was in an artistic funk a few years back.  Seeing Peter Chang's book changed that so I look at books quite a bit.
J'étais une artiste "trouillarde" il y a quelques années. Découvrir le livre de Peter Chang a changé cela, maintenant je regarde les livres assez souvent.

 peter_chang

Sylvie
What are your projects now?
Quels sont tes projets maintenant?

Donna
I'm in the midst of planning and preparing for various events.  That's the part of my job that is the most difficult because I'm not very organized!
Je suis en plein milieu de la planification et des préparatifs de divers évènements. C'est l'aspect le plus difficile de mon travail car je suis quelqu'un d'assez dés-organisée!

Artistically, I'm not working on anything specific - doing what I want at the time!  One day I might do nothing but transfers, another it might be bracelets, another day music pieces.  This is consistent with my short attention span!
Arstiquement parlant, je ne travaille sur rien de partiulier - je fais ce que je veux quand ça vient! Une journée je ne vais faire que des transferts, une autre ce sera des bracelets, une autre des notes de musique. C'est compatible avec mon attention de courte durée.

 livreun

Sylvie
According to you is there a difference between polymer claying in Europe and in the USA?
Selon toi, y at-il une différence entre le travail de la polymère en Europe et aux USA?

Donna
The differences that I see around the world often times involve color.  In Spain, the colors are vibrant and bright.  In Japan, they tend to be more muted and pastel.  In terms of actual work, there are some differences - for instance, English people seemed to be more interested in miniatures than anything else - but that seems to be changing.   The rapid transfer of information and picture sharing has changed that along with events like Helen Cox's in England and Kylee Milner's in France.  These events bring teachers from the US to European clayers so the information and difference in focus comes that way, too.  We expand the focus on a continual basis.
Les différences que je vois dans le monde concernent généralement la couleur. En Espagne, les couleurs sont vibrantes et lumineuses. Au Japon elles ont tendance à être plus fades et pastel. En termes de travail actuel, il y a quelques différences - par exemple, les anglais sont plus intéressés par les miniatures que par n'importe quoi d'autre - mais cela semble être en train de changer. Le transfert rapide des informations et de partage de photos change tout ça de même que des évènements comme celui d'Helen Cox en Angleterre et celui de Kylee Milner en France. Ces évènements ammènent des enseignantes américaines aux polymèristes européennes du coup l'information et les différentes orientations arrivent aussi par ce biais. Nous dévellopons les orientations de façon continue.

Of course, we bring our own aesthetic to our work so I would expect the European clay community to bring high design to their creations.
Bien entendu, nous apportons notre propre esthétique à notre travail, donc je m'attends à trouver  un design hautement élaboré dans les créations de la communauté européenne de polyméristes.

 livredeux
Sylvie
How do you see the futur?
Quelle est ta vision du futur?

Donna
The sky is the limit for polymer clay.  I really believe that.  It is the most versatile medium in the art and craft community, it offers something for everyone.  I'm looking forward to where it will move and the new artists we discover and what they bring to our community. 
Je crois vraiment que le ciel est la seule limite pour l'argile polymère. C'est le plus polyvalent des médiums dans le monde de l'art et des loisirs créatifs, il offre des possibilités à tous. J'ai hâte de voir vers quoi il va évoluer, les nouveaux artistes que nous découvrirons et ce qu'il apportera à notre communauté.

donaquatre

donatrois

 livretrois

Et comme le dis Donna : Vive la France, le camembert et les bateaux mouches!

donadeux

Dona et maniguette au centre

un très grand merci à Sylvie-Maniguette pour cette interview et pour sa  traduction,

Posté par dominool à 07:56 - - Commentaires [45] - Permalien [#]
Tags :