DSC00409_edited Il vous reste bien quelque boules de cotillons du dernier reveillon ?

Sinon, vous en trouverez dans tout bon magasin de farces et attrapes (environ 1 € le sachet qui permet de faire des perles pour toute la famille et tout le quartier réunis).

PHOTO_190608_107 A l'aide du clay gun (j'ai choisi le plus gros diamètre de grille),

j'ai préparé plusieurs boudins de pâte pour recouvrir mes boules de cotillons que j'avais au préalable enbrochées sur des aiguilles à tricoter métalliques.

PHOTO_190608_109 Pour ne pas me faire mal aux mains et aux poignets (c'est physique le clay gun) je le pose à l'envers sur ma table de travail sur un morceau de carton pour ne pas l'abimer, puis à l'aide d'une paire de pinces que je passe sur les étriers du clay gun, j'appuie une main de chaque côté en les posant sur la paire de pinces (ce qui offre un appui bien meilleur et surtout plus large).

Le boudin de pâte sort tranquillement et régulièrement du haut et se pose sur le plan de travail sans coller (la pâte devient un peu sèche et poreuse après passage au clay-gun)

DSC00406_edited Voici mon dispositif en vue aérienne si vous trouvez ça plus parlant.

PHOTO_190608_110 Ensuite mes brochettes de perles vont faire leur stage réglementaire au four puis en ressortent toutes pimpantes ... jusqu'à ce que mon fils déclare "on dirait des macaronis" !

En tous cas voici des perles toutes légères pour agrémenter un sautoir ou servir individuellement de pendentifs (avec quelques bricoles autour).

Pour ma part, je trouve qu'on dirait aussi la ruche que convoite si souvent Winnie l'ourson.

DSC00412_edited

Colette