vendredi 24 novembre 2006

Poupées d'Artistes

ou poupées contemporaines,

elles ont fait leur apparition il y a une vingtaine d'années en France,elles sont réalisées en porcelaine, pates de papier ou argile polymère.

Pour vous permettre de découvrir ce domaine où s'expriment des artistes français de talent,j'ai choisi de vous présenter Virginie Ropars (ici)

Dans son atelier de "La Gacilly" dans le Morbihan, elle fait renaître des fées, et des enchanteurs de la forêt de Brocéliande ainsi que des personnages romanesques tout droit sortis des contes et légendes traditionnels!

f_E9eruis01

Enchanteresse, de ses doigts magiques, elle sculpte, modélise, couds, brode pour traduire les mille et une facette du fantastique dans les visages et à travers les choix délicieux des tissus, des couleurs, des pierres et des fourrures.

Elle habille chaque personnage d'une telle intensité d'expression que l'on a l'impression à chaque instant qu'il va s'animer!!!

Avec "Linette et sa grand-mère" elle a obtenu le premier prix du concours du salon "Paris Création" en avril 2006 sur le thème des vacances.

Linette_sa_grandmere_01

Virginie,quel est le chemin qui vous a amené à la création de poupées d’Artiste ?

Tout d'abord je voudrais vous remercier pour cette interview, je suis très contente que vous m'ayez invitée :)

Ayant toujours baigné dans ce que l'on peut qualifier "d'artistique" c'est venu progressivement.

Le dessin très tôt, l'illustration est mon premier amour, puis professionnellement la modélisation 3D sur ordinateur, la création de textures pour le jeu-vidéo et à titre personnel , la création de bijoux, la broderie, les vêtements, les accessoires en cuir...

Puis j'ai découvert le travail de Julien Martinez lorsque j'étais à Bordeaux !!!(http://www.ozzdollsfactory.com/),je ne savais pas que cela était possible... 

Tout cela s'est combiné ensuite sans en être trop consciente. Je cherchais, je crois, un support aux possibilités infinies pour y mettre tout ce que j'aime. Le dessin et la 3D sur ordi m'ont toujours un peu frustrée, j'aime l'idée d'objet, d'une vraie troisième dimension.

J'ai fait une première poupée, pour voir si je pouvais me débrouiller, cela m'a plu, (même si aujourd'hui je la trouve très laide!! !)

Le potentiel de l'objet "poupée" m'a séduite, il y a tellement de choses différentes à gérer, qu'on a jamais fini d'en faire le tour techniquement, tout est perfectible. Rien n'est jamais acquis et chaque nouvelle pièce est un challenge en soit. C'est passionnant. Je n' imagine pas la création de poupée autrement, c'est ce que je cherchais finalement. 

Nomade01

Qu’est-ce qui différencie la poupée d’Artiste des poupées que nous connaissons ?

Nous sommes plusieurs artistes en poupées en France et ailleurs, à militer pour une reconnaissance de la poupée d'artiste comme un art à part entière comme peut l'être la peinture ou la sculpture. C'est un mode d'expression.

Mais pour faire simple, disons que la poupée d'artiste n'est pas un jouet de par sa structure même ou la préciosité de ces matériaux, elle est purement décorative et devient de ce fait un objet de collection. C'est souvent une pièce unique ou une très très petite série et elle doit évidemment être totalement réalisée par l'artiste de A à Z.

La poupée d'artiste est différente de la figurine, car elle fait appel à de multiples matériaux, tissus, cheveux... etc ....

Mais parfois la poupée d'artiste, la figurine ou la sculpture peuvent être confondues dans un même objet.

Je me sens plus proche de la figurine que de la "poupée". Je suis à cheval entre les deux.

Le terme "poupée d'artiste" est assez réducteur et ne veut finalement pas dire grand chose pour la plupart des gens. L'image du jouet est encore trop présente chez nous.

winter04

Comment naît l’envie d’une création ?

Alors là c'est un grand mystère, dans l'absolu tout peut donner une idée de création, un tissu, une histoire, une image, un film, une couleur un paysage .... etc .... Ensuite l' image de la poupée se combine, se fait, se défait jusqu'à avoir une image mentale très nette de la pièce finie.

Et là je commence la réalisation.

Je ne fais pas de dessin préparatoire cela déroute souvent les gens, de même je ne fais pas d'essais, si la poupée n'atteint pas mes espérances, ça sera mieux la prochaine fois mais, je finis quand même.

Je ne cherche pas quelque chose de "fini", j'aime bien l'idée que mes pièces soient plutôt des émanations d'un instant T.

Je vois ça comme une évolution, c'est aussi une question d'authenticité vis à vis de la personne qui est en face.

Même si je cherche et j'aime la perfection, elle n'est pas de ce monde et je trouve ça plutôt rassurant de voir quelques défauts parfois (de légères empreintes digitales visibles sur le polymer par exemple) des choses comme ça. C'est ce qui me touche dans le travail des autres. ça rend tout tangible à mon sens.

C'est la différence avec les poupées qui sortent du moule d'une usine.

Le polymère en poupée contrairement à la porcelaine par exemple, permet ce genre d'approche instinctive. En porcelaine la technique est tellement "primordiale" que parfois elle désincarne trop la poupée. Bon c'est mon avis, je sais que mes copines qui font de la porcelaine le verrons différemment ! ;)

ermite_03

Quels sont les matériaux dans lesquels sont réalisés vos personnages ?

J'utilise le polymère pour tout ce qui est peau et qui se voit, si le corps est caché par les vêtements je privilégie d'autres matériaux. J'utilise des pâtes séchant à l'air libre et de l'époxy. Je réalise évidemment une armature en métal, ensuite souvent (pour les grands personnages) je fixe la position avec une pâte qui sèche à l'air libre, j'en profite pour marquer les os saillants avec cette pâte, qui se verront sous les vêtements (coude, genoux, hanche, épaule).

J'utilise aussi beaucoup de bourre pour les volumes musculaires.

Ensuite les corps sont recouverts de feutrine assez fine, ou d'un tissus équivalent. Cela permet de coudre les vêtements à même la pièce et d'avoir ainsi des choses parfois très ajustées.

Pour le polymère j'utilise différentes marques, j'aime beaucoup la "puppen fimo", elle est vraiment très belle une fois cuite mais comme elle est très pâle, elle ne convient pas aux personnes âgées par exemple, pour elles je me tourne plutôt vers des pâtes plus molles et plus foncés, comme la sculpey "Premo!" de chez Polyform, j'utilise aussi la sculpey "living doll" de temps en temps, la "prosculpt" est vraiment bien mais difficile à trouver chez nous. Je fais aussi beaucoup de mélanges également. Je cherche surtout à améliorer les propriétés de certaines pâtes. Je n'utilise pas la fimo "classic" ni la "soft" elle est trop fragile à mon goût.   

Pouvez-vous nous décrire les étapes d’une réalisation ?

Tout d'abord dès que j'ai mon idée, je commence à fouiller dans mes affaires, je mets de coté les tissus, les perles, les bijoux, les rubans, les cheveux... dont la couleur correspond à ce que je veux. Je n'utilise pas tout au final, mais ça me permet de ne pas perdre de temps ensuite et toutes ces matières réunies ensemble dans une boîte, c'est très stimulant.

Je commence par la tête toujours, je la peins ainsi que les yeux, puis je fais la coiffure. La tête donne beaucoup de renseignements sur la poupée finale, ses dimensions et l'expression générale.

Je fais la structure métal, les pieds puis les mains, ensuite j'utilise la pâte qui sèche à l'air libre sur le corps et une fois sèche, je commence le volume extérieur avec la bourre et le tissu. Puis viennent les vêtements. 

Friponne04

Combien de temps vous demande la réalisation d’une création?

Cela est variable en moyenne il faut 80 heures de boulot, mais ça peut aussi prendre plus de temps surtout s'il y a de la broderie, là je peux aller jusqu'a 200 à 250 heures. Cela dépend aussi beaucoup du sujet.

Disons que le minimum c'est 60 heures en gros pour une pièce simple.

J'en fais entre 15 et 20 par an.

Avez-vous des projets ?

Oui, dont un projet avec un illustrateur qui va me prendre pas mal de temps je crois !

J'ai quelques expos et participation à des salons à l'étranger prévus également en plus des rencontres régulières en France.

Où pouvons-nous vous rencontrer?

A mon atelier, qui est ouvert toute l'année au public, à La Gacilly.Pour plus de sureté, envoyer un mail ou téléphoner avant de passer!

Sur les salons Français, Paris Création deux fois par an, c'est le salon de la poupée d'artiste de l'ours d'artiste et de la miniature.Pour l'adresse et le détail c'est sur le site de Kathy Moreau, http://www.dollexpo.fr/ qui organise plusieurs salons en France et en Angleterre.

Le prochain aura lieu le 26 Novembre, à l’Hôtel Sofitel Paris – Porte de Sèvres 8 - 12 rue Louis Armand 75015 PARIS. de 10H  à 18h. un salon à l'automne et un autre au printemps et c'est toujours le Dimanche.

C'est le rendez-vous régulier et incontournable pour la poupée d'artiste.

Je participe également au Salon de Sèvres consacré exclusivement à la poupée d'artiste, qui a eu lieu pour la première fois en Juin dernier, c'est un évènement de qualité qui mérite le détour, et j'espère qu'un autre suivra en 2007.

Cet été j'ai participé aux "Rencontres de L'imaginaire" au château de Comper à Brocéliande, avec des illustrateurs de renoms travaillant en général sur les thèmes de la légende arthurienne ou de la féerie. C'était une expo et une rencontre vraiment très enrichissantes dans une atmosphère super agréable. J'espère que j'y participerai à nouveau en 2007. Voilà ! :)

hydrangea_01

Merci de nous avoir permis de mieux vous connaître et Rendez-Vous au salon Paris Création Dimanche pour tous ceux qui ont la chance de pouvoir s'y rendre!!!

Pour aller admirer son magnifique travail allez retrouver Virginie Ropars

ICI

Thina

Posté par thinaperles à 07:40 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :