Dans le numéro "printemps 2006" du magazine américain Polymer Café, Linda Hess présentait sa technique d'ondulations, qui nécessite l'utilisation d'une lame ondulée.
Alors loin de chez moi, munie d’une maigre "trousse de premiers secours pour polyméromaniaque" (!) composée de quelques pains de pâte et d’une lame simple droite, impatiente d’en découdre avec ce procédé prometteur, je m'en suis inspirée en l’adaptant aux outils à ma disposition. En partant du même type de canne "jellyroll dégradé" et dans des teintes rappelant le bois… c'est devenu "le bûcheron coquet" :
22_bo_pendentif_bucheron25_bo_bucheron23_bagues_bucheron   

Pour simplifier l'obtention du dégradé, juxtaposer des bandes de teintes assorties, et les passer toujours dans le même sens environ 15 fois dans la machine à pâtes (réglée au plus épais, n° 1 sur la mienne) en les repliant entre chaque passage, côté "pli" en premier pour chasser les bulles d'air, jusqu'à l'obtention un fondu-enchaîné de couleurs :
02_couls_du_d_grad_ 03_degrade_rapide 04_degrade_rapide 05_degrade_rapide

 

Par ailleurs, passer une plaque de brun chocolat et une plaque de blanc, sur le réglage le plus épais de la machine, les superposer et les repasser ensemble jusqu'au n° 3 de la machine :
06_brun_blanc 07_brun_blanc 08_brun_blanc

Poser cette plaque côté blanc sur le dégradé, lisser et émarger.
09_recouvrir_le_degrade 10_emarger

Etirer la plaque obtenue dans la machine sur le n° 1 puis n° 2  en veillant à ce que les bandes du dégradé soient parallèles aux rouleaux de la machine, pour pouvoir l'enrouler ensuite, du plus clair au plus foncé :
11_etirer 12_enrouler 13_la_canne

Prélever un tronçon de canne, le percer de haut en bas, retourner la canne et percer de bas en haut.
14_percer_dessus  15_percer_dessous
Nota : plus le diamètre de perçage sera important, plus on déformera la pâte. Ici la pique en bois est plutôt épaisse. Les exemples de couleur verte présentés à la fin sont piqués avec une pointe bien plus fine, l'effet veiné est différent.

Redonner sa forme initiale à la malheureuse canne perforée en la roulant un peu et la pressant (gentiment), ce qui  élimine également les vides créés par les perforations  :
16_reformer  17_reformer

Vient le moment de découper la canne en lamelles : la plaquer sur une vitre ou un carreau de faïence pour l'immobiliser, en plaçant un côté perforé en haut, puis trancher de haut en bas en restant bien parallèle au bord de la canne pour que la tranche soit d'épaisseur uniforme.
18_trancher 19_les_tranches
Selon l'usage souhaité, ces lamelles peuvent être ensuite affinées dans la machine à pâte.


21_bucheron_coquet 20_boucles_stratus24_broches_bucheron
Voici quelques exemples d'utilisation.
On peut  imaginer d'autres déformations...  à vous de jouer !

Chifonie

 

cette leçon en images est la propriété de son auteur, merci de respecter son travail et de ne pas en faire une copie sans son autorisation. This tutorial with images is an intellectual property of its author. Please, respect his/her work and do not copy / reproduce / translate it without his/her authorization. The journal staff will be glad to provide you with an English translation, if needed.