Qui ne la connait pas ? Elle est discrète, talentueuse, imaginative et toujours prête à aider. C’est notre sympathique italienne préférée – Alicia.

iw61


La description d’ ALIJOUX nous dévoile déjà beaucoup de choses sur elle. Alicia a créé ALIJOUX par son amour des couleurs, l’harmonie, l’esthétique et une passion illimitée pour la création. Ainsi Elle s’ouvre un monde de fantaisie où le mental et les mains parcourent des sentiers inattendus pour arriver finalement à son « château de contes de fées » qui deviendra réel grâce à la pâte polymère, les perles et le fil métallique.

Alicia, parles-nous un peu de ta passion. Quand as-tu découvert la pâte polymère pour la première fois ?

Un jour, une amie portait un très joli collier qui était très simple… quand je lui ai demandé où elle l’avait acheté, elle m’a répondu qu’elle l’avait fait elle-même.

A partir de ce moment, une lumière m’est apparue !!!

J’aurais pu créer mes bijoux avec mes propres goûts ; un collier, une bague, des boucles d’oreilles personnalisées. C’était génial !

Mais je n’arrivais pas à trouver l’endroit ou acheter mes perles. Je parle donc de 2000….La passion de « faire soi même » n’était pas encore connue. J’ai donc cherché sur internet et je suis tombée sur le site de Monica Resta . C’est elle qui m’a conseillé de faire les perles avec la pâte polymère!

iw8

As-tu d'autres passions artistiques ?

Comme beaucoup de personnes créatives, je suis passionnée par la peinture, la photographie, l’art...

En réalité j’aime trop de choses pour pouvoir approfondir jusqu’au bout (à part le dessin et la réalisation des bijoux!)

Peux-tu nous dire comment la pâte polymère est représentée dans ton pays ? Est-ce que les gens la connaissent ?

En Italie, le monde de la pâte polymère est bizarre, pour moi, il n’y a pas eu un grand boom comme dans les autres pays et je n'ai pas compris pourquoi. Je me suis fait une théorie : les italiens ont derrière eux une histoire importante concernant les différentes associations de produits artisanaux (le verre de Venise, le cuire de Florence, la céramique de Faenza, etc.), les artisans passent leurs secrets uniquement à ceux de leur association. Je pense qu’il y a quelque chose qui a du rester dans les gènes des italiens, car je trouve qu’ils ont peu d’envie de partager leur passion. D’un autre côté, il y a pas mal des gens qui travaillent la pâte polymère, mais la culture n’est pas diffusée.
Monica Resta (la fondatrice du groupe yahoo italyclay, qui a très peu de membres actifs) s’engage énormement à faire connaître la pâte (elle est Argentine). De mon côté étant inscrite sur différents groupes français, italiens, américains et espagnols, je me rend compte que la participation italienne est vraiment minime. Dommage ! Les autres pays ont déjà découvert quelles grandes sources intéressantes il y a dans la pâte, même le Brésil !

Si je ne trompe pas, tu as créé ALIJOUX pour partager tes idées et ta passion avec les autres en incitant à créer soi-même une bague, un collier ou toutes sortes d’autres objets. Tes leçons ont été utilisées par plusieurs d’entre nous. D’où vient cette grande générosité et envie de partager ?

Je dois beaucoup à la “communauté virtuelle”. Tout ce que j’ai appris, pendant les premières années, était réalisé grâce à la générosité d’autres artistes “polymères”, des grands artistes, aussi dans mon âme...qui n’ont pas peur de partager leurs connaissances ! Si tu apprends aux autres, tes “richesses” ne diminueront pas, au contraire !!! Je pense que celui qui a peur d’être copié et garde ses secrets pour lui, peut seulement retarder le moment où il sera copié...de toute façon il sera surpassé par quelqu’un un jour. Mais si quelqu’un est généreux, il augmentera sa “richesse intérieure” (je l’espère au moins) :).

Ces temps-ci, je n’ai pas pu actualiser les leçons mensuelles, mais c’est juste parce que je vais rénover mon site et lui donner un graphisme un peu plus moderne.

iw9

As-tu déjà exposé ou vendu tes bijoux ?

Exposé, pas encore....je ne suis pas si fameuse ;-). Vendu oui ! Au debut j’ai vendu à la famille/amis (en realité j’offrais mes créations, mais ces personnes m’ont fait comprendre que je pouvais au moins recupérer l’argent du matériel). Avec le temps j’ai eu plus de succés et j’ai vendu aussi à des magasins. La plus grande satisfaction est d’avoir vendu quelques pièces à une galerie francaise !

Je doit m’organiser mieux dans le secteur de la vente : j’aimerai que cela soit plus professionel.

Dans ton Guestbook tu as reçu beaucoup de messages d’admirateurs et pas seulement italiens, mais de partout dans le monde. Je sais que tu aimes beaucoup les pays latins et que tu adores voyager. As-tu déjà créé un bijoux en t’inspirant de ce que tu as vu lors d’un voyage ?

Beaucoup de mes créations sont nés de souvenirs, sensations, émotions qui me sont restés imprégnés après des voyages, mais comme un tableau abstrait, on ne reconnait pas tout de suite la relation.

Un exemple: un été, je suis allée à Paris et je suis tombée amoureuse des chansons françaises. J’aimais les mots, même si je ne les comprenait pas. Une fois de retour à la maison, j’ai créé une série de bijoux dans lesquels j’ai reproduit des mots...j’aurais voulu les avoir en français, mais comme toujours, l’anglais a pris le dessus.

iw11iw21
iw31
iw41iw51

A côté de ta famille, ton chien et ta maison, tu travailles. Quand trouves-tu le temps pour réaliser tes créations ?

Belle question ! En réalité je trouve très peu de temps pour me dédier à ma passion...juste le soir (malheureusement je travail à 100% et je finis qu’à 19.00h). C’est pour ça que depuis quelques années j’essaie de quitter mon travail et pour pouvoir investir plus de temps dans la réalisation des bijoux.

As-tu un rêve au fond d’un tiroir que tu aimerais réaliser un jour ?

Je ne suis pas originale! Je pense que c’est le rêve de 98 % des personnes qui aiment la creativité!

Mon rêve est de créer l’ATELIER ALIJOUX, passer les journées, les semaines et les années au milieu des bijoux !
iw7iw12

Alicia, un grand merci d’avoir partagé ta passion avec nous et de nous avoir fait découvrir un peu de ta vie et de ALIJOUX !

*Interview réalisée par Ivana*