Passionnée, enthousiaste, elle crée sans cesse,
elle teste et expérimente toutes les techniques, rien ne l'arrête,
je vous invite à la découvrir, et faire sa connaissance,
généreuse aussi, elle est journaliste sur parole de pate et a déjà signé plusieurs  articles

nadege

ses sites et blogs,plein de clics

ou
encore et ou

dominique : nadege, tu es une boulimique de la création, tu crées depuis toujours ???

nadège : Adolescente ,je dessinais surtout.
C'est seulement après la naissance de mon premier enfant que j'ai vraiment commencé à créer (12 ans donc).
J'ai commencé par la peinture sur tissu, puis la décos de pots et brique en terre, et puis très vite j'ai eu besoin de tout tester
j'ai fait mes premiers modelages en plasti-roc le  village d'Astérix pour mon fils.

nadegeplasticorc

puis j'ai fait beaucoup de pâte à sel

nadegepateasel
créations issues du livre "le livre de la pâte à sel" de Brigitte Casagranca.

La fimo,je m'en sers depuis au moins cinq ou six ans mais,
je ne faisais que des objets au départ (couverts, soliflores, et les stylos !)

nadegee

dominique : les bijoux, encore une passion ??

nadège : Assez tardivement,je me suis interressée aux perles,
j'étais persudée que ça n'étais pas mon truc,
mais je ne voulais pas "ne pas avoir éssayé ça aussi".
Et puis ce fut incroyable, une vrai folie,
je ne pouvais plus m'arrêter de faire des bijoux en perles,
j'aimais partir la recherche de la perle rare ,
celle que l'on ne trouvais pas partout ou qui n'était pas très employée.

nadegea

Je me suis inscrite sur un forum et c'est grace à lui (et à toi)
que mon aventure fimo est devenue plus importante.
Un jour j'ai lu sur ce forum un message demandant  comment faire des stylos,
j'en faisais depuis longtemps et je lui ai expliqué ma technique
et là tu as lu mon message et c'est comme ça que j'ai découvert parole de pâte et que j'y ai fait mon premier tuto.

nadegestylo
Tuto expliquant comment faire des stylos tout fimo car à cette époque , la technique la plus connue était de recouvrir les stylos et la difficulté de trouver de stylos qui ne fondent pas.

J'ai donc fait ce tuto , et c'est seulement après que j'ai rejoint le groupe création fimo.parcours un peu original puisque en général, c'est dans le sens contraire que les gens fonctionnent(ils s'inscrivent puis éventuellement préparent
des tutos).
J'ai été très impressionnée de ce que j'ai vu sur parole de pâte  la première fois je suis tombée sur un pendentif bleu que je n'ai jamais réussi à retrouver mais qui m'a fait réaliser à quel point on pouvait faire des choses magnifiques avec la fimo,je ne comprenais pas bien comment ça marchait au début et puis grâce au journal, au groupe et à internet en général,j'ai découvert plein de choses !
nadegeb

dominique : on voit que tu aimes apprendre et comprendre !! comment procedes tu ?

nadège : je progresse peu à peu, j'ai encore beaucoup  à apprendre, d'ailleurs je crois qu'avec cette pâte on n'a jamais fini d'apprendre, on peut vraiment exploiter sa créativité beaucoup  plus qu'avec n'importe quelle  autre matiere  que j'ai utilisée jusqu'à  présent,  les possibilités sont infinies ! et ça me régale,

je ne passe pas une journée sans tripatouiller ou griffonner un modèle c'est devenue une véritable néccessité .
Je n'achète que rarement des livres car on trouve beaucoup  de choses sur internet mais j'ai quand même acheter le livre de Mathilde Colas et mathilde Brun, un peu par solidarité vu que l'on fait parti du même groupe et que je trouvais cette aventure formidable et puis je savais aussi que thilde a beaucoup  d'imagination et que Math est très pointue sur les techniques, donc je trouvait bien d'avoir au moins ces deux livres.J'ai asussi celuis d'irene  Semanchuk Dean, sur les imitations de matières, il est excellent ce livre !

nadeged

dominique : ce besoin de créer, ça vient d'où, ? un évenement particulier ? un fait déclancheur ??

nadège : D'où me vient ce besoin de créer...bonne question, je ne sais pas trop...j'ai toujours aimé les choses qui sortent de l'ordinaire, alors parfois j'ai "fabriqué" pour avoir une pièce originale que je ne verrai pas ailleurs et puis tout c'est enchainé naturellement, je trouvais ça génial de pouvoir faire des choses, d'obtenir des résultats concrets...et un objet (au sens large ) en engendrai un autre car en faisant le premier ,il me venait une autre idée, ainsi de suite, et il m'est impossible d'avoir une idée dans la tête et de ne pas la mettre en pratique , sinon, je ne pense qu'à ça !!!

Je ne crois pas qu'il y ai eu un vrai évènement déclencheur...enfin, j'ai commencé à fabriquer des petites choses pour mon petit garçon ( en couture ou tricot, t-shirt peints...si je continue un peu la couture j'ai abandonné le tricot très rapidement !) et puis petit à petit je me suis fais des choses pour moi ... et ça m'a plongé peu à peu dans le monde desloisirs créatifs. Et plus j'avançais plus je découvrais des techniques, des possibilités...j'ai testé des tas de choses dans des tas de domaines (peinture tissu,peinture  vitrail, serviettage, décopatch, plastiroc, pâte à sel, incrustations de tissu dans carton plume, déco de boule de noël avec incrustation de tissu et de sequins, bidouillage de photos sur mon ordi pour personnaliser  t-shirt, sac, boule de noël ;couture, fimo bien sûr...j'en oublie peut être...)

j'aime beaucoup personnaliser des objets avec des photo (je me suis fait un sac avec la photo de mes enfants, un sautoir aussi, boule de noël...)

nadegec

dominique tu aimes faire des expériences, pourquoi ???

nadege : faire des expériences? ... parfois il me vient une idée,
alors je teste pour voir le résultat, pas toujours concluant mais de bonnes surprises aussi ! je trouve ça sympa d'avoir une idée et de découvrir qu'elle est "applicable". Le plus dur c'est d'aller au delà ,de se servir de cette nouvelle expérience pour en faire un objet fini, car forcément lorsqu'il n'y a aucun tuto,
aucun exemple pour s'inspirer, ça prend plus de temps...je laisse parfois en sommeil assez longtemps...En ce moment je réflèchi à mes perles "à bulles", mais j'ai un peu de mal à trouver un mélange de couleur qui me satisfasse.Finalement la couleur peux ne sembler être qu'un détail, mais je ne pourrai pas faire de bijoux
avec cette technique tant que je n'aurai pas trouvé le bon mélange...
Et puis c'est quand même sympa pour son égo de se dire que "ça" c'est entièrement une idée à nous ! sorti de notre cerveau .
et avec tout ce qui existe déjà,il est quasiment impossible de dire que ce que l'on fait est entièrement de sa création car il y a toujours un petit bout qui a été imaginé par quelqun d'autre, toujours ! puisque nous nous servons tous et toutes, de techniques misent au point par d'autres personnes, le plus souvent. La différence, c'est nos mains, ce que l'on arrive à faire avec...ou pas...
Alors la création vient de l'assemblage de techniques, de couleurs, de formes, de nos mains et si de temps en temps on "découvre" une nouvelle façon de faire ça peut être génial, c'est pour ça que je fais des  expériences,pour trouver ma couleur...

nadegebulles

dominique - et ça t'apporte quoi de plus dans ta vie ???

nadège : Ce que ça m'apporte...je ne sais pas , c'est une satisfaction. Pendant très très longtemps je n'ai rien montré à personne...je crois que je craignais trop l'avis "du public"...et puis un jour j'ai montré un bout, les réactions n'étant pas de gros "beurk" (j'ai même été encouragée ! je n'y croyais pas !) j'ai montré un deuxième petit bout puis j'ai fini par me décoincer et tout montrer (surtout sur internet)...je crains toujours un peu l'oeil extérieur mais en règle générale ça se passe toujours bien et ça m'a donné un peu de confiance ,  même si je ne suis jamais très sûre  de moi...

merci Nadege, de t'être dévoilée un peu pour nous, je ne regrette pas de t'avoir recrutée
Dominique